Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
+ damn, we're in trouble girl.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison neuf -> Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Ven 5 Avr - 22:38 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

 

+ damn, we're in trouble girl.
brooke, eden

    Vous avez déjà fait quelque chose que vous regrettez au plus profond de vous même ? Quelque chose dont vous n'êtes pas fiers, mais si vous aviez ouvert votre bouche, vous auriez peut être d'énormes problèmes ? Eh bien c'est mon cas. Et bien que cet évènement ait eu lieu il y a quelques années, j'y pense encore et j'ai encore peur des représailles. Et à mon grand désespoir, j'avais de quoi m'en faire. Il était vendredi soir et pour une fois il ne faisait pas si froid à Ottawa, donc je m'étais surprise à trainer en ville pour profiter un peu de ce temps agréable. Cependant, la balade fut de courte durée quand je reçus un appel plutôt étrange. Suite à ce coup de fil, la panique s'empara rapidement de moi, et la seule chose qui me vint à l'esprit fut d'appeler Brooke. Après tout, nous étions dans la même galère pour le coup. Je regagnais rapidement mon petit studio et lui demandais de m'y rejoindre pour que l'on puisse discuter tranquillement et surtout à l’abri d'oreilles indiscrètes.
    Vingt bonnes minutes plus tard, Brooke débarqua en frappant à la porte. Je la fis entrer dans le studio et refermais rapidement la porte à double tour. Désolée, j'ai du te faire paniquer avec mon coup de fil, commençais-je simplement. Comment tu vas ? demandais-je malgré tout, lui faisant signe de s'asseoir sur le canapé. Tu veux un truc à boire ?


 
 


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Ven 5 Avr - 22:38 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 19:35 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

Damn we're in trouble girl.
ft. eden bowman
Vendredi soir. Comme tous les vendredis digne de ce nom j'étais de sortie. J'aimais sortir, faire la fête, me changer les idées sans pour autant être dans l’excès. J'avais beaucoup trop de mauvais souvenir de soirées qui avaient dégénérés et ceux plus d'une fois. Je me trouvais actuellement à une soirée étudiante organisé par jenesaisqui, j'avais reçu une invitation via les réseaux sociaux et avait donc décidé de m'y rendre, n'ayant rien d'autre de prévue. Comme partout, j'avais très bien su m'adapté, et me mêler à la foule. Après avoir bu un verre, j'étais en train de danser sous le rythme de la musique dynamique. Alors que j'étais dans une bonne humeur sous cette bonne musique, je fus interrompu par les vibrations de mon portable qui ne cessais de se sentir au niveau de ma cuisse gauche. J'avais mis quelque seconde à remarqué ceci, car entre les vibrations et mon corps en pleins mouvement sous les rythme de la musique, je mis quelque seconde à discerner mon portable qui vibrait. Je retirais par la suite mon portable de la poche de ma jupe, constatant un appel d'Eden. Je décrochais aussitôt avant de me diriger vers le jardin pour m'isoler de tout ce bruit. Même s'il y en avait toujours, mais au moins c'était toujours moins pire que dans la salle principale. Allô ? hein ? quoi ?.. hein ? .. De quoi .? QUOOOI ? Mais..tu sais pas qui s'était ? Mais.. ok, ok..j'arrive tout de suite. A ces mots je raccrochais. J'avais eu du mal à comprendre ce qu'Eden me disait sur le début. Ce qui explique mes nombreuses questions. C'était dû à la musique qui se faisait entendre à côté et au ton de la jeune femme qui était plutôt rapide et paniqué. Mais lorsque j'avais pu entendre ne serais ce quelques uns de ces mots disant qu'elle avait reçu un appel étrange, il n'en fut pas plus pour me convaincre de la rejoindre. Je voulais en savoir plus sur tout ça car je dois dire que ces quelques mots avaient suffit pour me faire également prendre peur. C'est vrai que pour le coup ma soirée fut un peu interrompu pour quelque chose qui avait l'air tout sauf agréable, mais bon je ne pouvais pas faire abstraction de ça. Heureusement que je n'avais bu qu'un verre, et que j'étais donc apte à conduire. Dans le cas contraire je ne sais pas trop comment j'aurais fait, surtout que je faisais tout pour ne plus jamais prendre la volant saoule. Je partis récupéré mon sac ainsi que mes affaires et me rendis alors jusqu'à l'université afin de rejoindre Eden dans son studio. Une fois qu'elle m'ai ouvert la porte, je rentrais en trombe, lui faisant une rapide bise sur la joue. Et bien écoute, on va dire que tout dépendra de ce que tu me diras, répondis-je alors à sa question, avant de m'asseoir à ses côtés. Et toi ça va ? questionnais-je à mon tour, avant d'hocher négativement la tête au moment où elle me proposa à boire. ça ira, je te remercie. Mais dis moi, j'ai pas compris grand chose au téléphone, que s'est-il passé ? qui t'a appelé ? questionnais-je, allant droit au but. Il fallait que je le sache, il fallait que je sache si j'avais, si on avait du soucis à nous faire ou pas.
made by pandora.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Sam 6 Avr - 20:25 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Comme tous les vendredis soirs, j'étais de sortie en ville histoire d'oublier un peu les cours et le boulot. Mais ce soir, ma petite sortie hebdomadaire fut de courte durée. Je reçu un coup de fil des plus étranges, me mettant en garde contre des poursuites judiciaires. Au départ, j'avais pensé à une erreur, mais un affreux souvenir me revint en mémoire. Quelque qui s'était produit à San Francisco. J'appelais immédiatement Brooke, qui ne comprit strictement rien à mon coup de fil. Normal, j'étais paniquée, et j'avais plus bafouillé qu'autre chose. Heureusement elle avait compris que je lui avais demandé de venir chez moi pour que l'on puisse en parler. Après quelques minutes à tourner en rond dans mon studio, la sonnerie se fit entendre et je trouvais mon amie derrière la porte. J'ai connus mieux, répondis-je en haussant légèrement les épaules.  Je lui fis signe de s'installer et elle ne semblait pas vouloir boire quelque chose vu qu'elle me fit non d'un signe de tête. Elle me demanda alors ce qui s'était passé vu qu'elle ne comprit rien du tout au téléphone. Oui je sais désolée, j'ai paniqué et là ça va un peu mieux. Mais je pense que c'est que le début des problèmes, entamais-je en m’asseyant à mon tour. J'ai reçu un appel, mais j'ai pas compris de qui à cause du bruit dans la rue. J'ai juste compris que j'aurai de ses nouvelles et qu'il m'enverrait au tribunal. J'ai pensé que c'était un erreur, jusqu'à ce qu'il parle de San Francisco.. expliquai-je. Je sentis la panique monter à nouveau en moi.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Dim 7 Avr - 17:14 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

Il est vrai que le coup de fil d'Eden fit prendre une toute autre tournure à ma soirée. En effet, moi qui était dans l'optique de rire, boire et surtout de m'amuser l'envie me passa assez vite suite au coup de téléphone de la jeune femme. C'est préssée, intriguée, angoissée, que je me rendis au studio de mon amie. Je tâchais de rester calme, voulant croire qu'il s'agissait là d'un quiproquo et que ça n'avait rien à voir avec ce qui s'était passé quelques années auparavant à San Francisco. Je voulais vraiment croire et me dire que ce chapitre faisait bel et bien parti de mon passé et que pour rien au monde il remonterait à la surface. Mais je dois dire que même si je voulais me persuader de ça, et que j'avais fini par y croire toutes ces années, actuellement ça ne pouvais plus être le cas. Arrivée chez Eden, je constatais que la jeune brune semblait paniqué, inquiète et angoissé. Je m'assis après l'avoir salué et ne tardait pas à la questionner sur le sujet de son coup de fil. Dès le début de sa réponse je compris que je ne pourrais plus faire abstraction de ça à présent. Plus elle continuait à parler, moins j'étais sereine, bien au contraire. Je pris même peur. Mais..comment ça au tribunal ? Mais..a part te dire ça, cette personne avait des preuves ? Ou peut être que c'était seulement une mauvaise blague, tu sais à l'époque ça a fait pas mal de bruit, alors peut être que...j..je ne sais pas, c'était une blague de très mauvais goût. dis-je à mon tour, tachant de positiver même si ce n'était pas évident. Je ne voulais simplement pas que ça soit grave..que ça soit vrai.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Dim 7 Avr - 19:39 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Mon coup de fil pouvait être vraiment perturbant, je m'en étais rendue compte après avoir raccrocher, mais heureusement Brooke était venue me retrouver chez moi, et c'était le principal. Quand elle fut chez moi, je la fis s'installer sur le canapé où nous serions bien mieux pour discuter. Je la sentais assez perturbée, et moi j'étais vraiment morte de trouille. Je comptais passer une bonne soirée, et là autant dire que c'était totalement loupé. Comme elle commençait à flipper à son tour, je lui expliquai le coup de fil, ce qui ne semblait vraiment pas la rassurer. J'en sais rien, il a rien dit de plus, juste que j'aurai de ses nouvelles au tribunal. Je sais pas si il a des preuves, j'espère que non, fin on a fait en sorte qu'il y en ait pas, commençais-je, un peu angoissée. J'aimerai vraiment que ce soit une mauvaise blague, vraiment, mais j'ai peur que ça n'en soit pas un, terminai-je.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 18:18 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

Alors que je pensais que cette histoire était enfin derrière moi, derrière nous. Il fallait qu'elle resurgisse. J'avais réellement mal vécu tout ça, toute cette période, j'en faisais même des cauchemar. En même temps ce genre de chose ne s'oublie pas en un claquement de doigts. A cette période j'étais habité par plusieurs sentiments tous aussi désagréable les uns que les autres : la culpabilité, la peur, la détresse et j'en passe. C'est vrai qu'avec Eden on avait essayer de se serrer les coudes et de réussir à surmonté cette période, mais c'était réellement difficile. Chaque chose nous rappelait ça. Suite à ça, j'avais emmenagé à Los Angeles, et quitter San Francisco m'avait aidé à parvenir à penser à autre chose. ça faisait bientôt cinq ans que nous avions causé accidentellement et involontairement la mort de cet homme et aujourd'hui alors que je tâchais de me reconstruire, cette histoire remontait à la surface. Eden qui se trouvait à mes côtés était vraiment paniqué ce qui n'était pas vraiment étonnant. Quant à moi, bien que je ressentais la même chose, je tâchais de resté un minimum plus calme même si à chacun de ses dires Eden m'angoissait un peu plus. Il sort d'où ce mec ? il te l'a dit ? Comment il a eu ton numéro ? questionnais-je à la suite. Je me posais un tas de question sur l'identité de cette mystérieuse personne. D'ailleurs, tu as son numéro ? ou.. je me doute que c'est fort possible qu'il ai appelé en masqué.., finis-je par questionner sans trop m'attendre à une réponse positive.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Mer 10 Avr - 20:20 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Je pensais vraiment que cette soirée et ses conséquences étaient derrière moi, mais visiblement, ce n'était pas le cas. Quelqu'un en dehors de Brooke semblait être au courant, et je commençais réellement à avoir peur. Vraiment. J'appelais donc mon amie plutôt paniquée, et elle me rejoint chez moi assez rapidement. Je lui expliquai rapidement le coup de fil étrange que je venais de recevoir, et elle était aussi effrayée que moi. Après tout, nous étions toutes les deux mouillées jusqu'au cou. J'en ai aucune idée, il n'a rien dit. Il m'a juste menacé en disant que j'aurai de ses nouvelles et que je devais faire attention. Je sais pas du tout où il a eu mon numéro. S'il a fait des recherches sur moi, il l'a peut être eu grâce à l'Université, répondis-je, jouant nerveusement avec mes doigts. Non, numéro masqué tu te doutes bien .. Dans quelle merde on est Brooke, lâchai-je en soupirant.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 12:33 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Je n'y croyais pas mes yeux, j'y croyais pas. On ne pouvait pas être de nouveau replonger dans tout ça, dans toute cette histoire qui avait perturbé notre vie. Et ça c'était peu dire, passer au dessus de tout ça n'était pas mission facile, j'en avais fais des cauchemar pendant des mois et des mois, et par dessus le marché j'avais eu le droit à des séances chez le psy pour pouvoir vivre avec ce fardeau. Aujourd'hui je me retrouver encore face à mes vieux démons. Quand on dit que le passé nous rattrape tôt ou tard, et bien ce soir je peux dire que c'est bien vrai. J'écoutais les propos de mon amie sans trop savoir quoi y répondre. Ses mots résonnaient sans cesses dans ma tête, j'aurais voulu trouver une autre raison à tout ça, une explication autre que celle qu'on avait trouvé. Mais il n'y en avait pas d'autres. ça peut être n'importe qui.. quelqu'un de la fac, quelqu'un de San Francisco ou même d'içi.. c'est dingue, comment cette personne peut savoir autant de chose, lâchais-je pensive, tachant de reprendre mon calme. Je regardais Eden et l'a vit jouer nerveusement avec ses doigts, je pris alors l'une de ses mains. Hé Eden ? On va pas se laisser abattre comme ça, par une personne dont on ne sait rien et qu'on ne connait même pas. Si on part comme ça, on ne vivra plus. Faut..je sais pas, mais y'a bien une solution, en parler au flics, trouver cette personne, je sais pas, ou même attendre de voir si elle se manifeste à nouveau, mais on l'a laissera pas nous pourrir la vie, ok ? lui dis-je dans un premier temps, essayant de l'a calmer. Et puis, à part t'avoir appelé il n'y a rien eu de plus, cette personne n'a même pas pris contact avec moi, si ça se trouve en faite elle ne connait pas toute l'histoire, elle a pu simplement la lire sur le net ou autre et voulait juste jouer avec tes nerfs. On ne sait pas après tout, ça peut être n'importe quoi, concluais-je, en essayant je l'avoue de me convaincre également de la potentielle véracité de mes propos. Je ne voulais pas me laisser abattre par ça.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Ven 19 Avr - 21:24 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Depuis des années j'essayais de mettre cette histoire derrière moi, tout comme Brooke. Essayer d'oublier cet évènement était difficile, et j'avais du en parler à des professionnels pour éviter de ne faire des bêtises. Et comme si je ne culpabilisais pas assez visiblement des gens s'amusaient à me rappeler la connerie que j'avais commise il y a plusieurs années à San Francisco. J'essayais tant que mal de me convaincre que Brooke disait la vérité, et que quelqu'un s'amusait probablement avec mes nerfs, mais j'en doutais fortement. Après tout, pourquoi maintenant ? Et quel plaisir la personne en tirait-elle ? Voyant que j'étais nerveuse, la télécommande en main, Brooke prit l'une de mes mains, essayant tant bien que mal de me rassurer, tout en se persuadant elle même que c'était probablement qu'une blague de mauvais goût, puisque après tout, elle n'avait pas eu de coup de fil de la sorte. T'as raison, on va pas se laisser mourir de peur dans un coin. Après tout c'est peut être qu'une mauvaise blague hein ? Il faut qu'on arrête d'y penser, si ça se trouve ils n'ont aucune preuve ! De toute façon on a fait en sorte qu'il n'y en ait pas, mais ça reste malgré tout super flippant, dis-je dans un premier temps, tentant de me calmer un peu. C'est vrai, mais c'est peut être que le début des problèmes. D'abord il appelle et après on se retrouve au commissariat. En plus il y a plusieurs articles sur le net à propos de la disparition, et puis comme tu dis, personne ne t'a contacté pour l'instant, ajoutai-je ensuite, essayant de me persuader que ce que je racontais était vrai. D'ailleurs, juste après que j'ai terminé de parler, la sonnerie d'un téléphone se fit entendre et comme je ne reconnaissais pas la musique, je supposais que c'était celui de Brooke. Pitié, dis moi que c'est Rachel ou Nathan! lâchai-je en la regardant.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Dim 21 Avr - 14:27 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Afin d'essayer de calmer nos nerfs, j'avais tâcher de sortir des propos positifs, je voulais resté optimiste, cette histoire aurait seulement pu être une mauvaise blague ou même pourquoi pas un quiproquo ? Peut être qu'en me persuadant de ça, ça finirait par me rentrer dans le crâne, me disais-je. Mais c'était comme se persuader qu'il n'allait pas pleuvoir alors que le ciel était gris et sombre.. Pratiquement impossible. Néanmoins, j'avais tout de même réussi à calmer un peu Eden. Même si je savais que tout comme moi, elle continuerait d'avoir peur jusqu'à ce qu'on ai le fin mot de cette histoire. Oui c'est sûre, mais tant qu'on ne sait rien, qu'on a rien de plus que ça, on ne devrait essayer de faire abstraction de tout ça, de passer à autre chose et de continuer à vivre nos vies, rajoutais-je naturellement. D'un côté c'était vrai, on allait pas vivre dans la peur pour.. un simple appel téléphonique. Non, non, dis pas ça, on ne finira pas au commissariat, les gens n'ont rien contre nous et encore moins cette personne qui sort de je ne sais où, rétorquais-je tachant de me rassurer, je ne voulais pas que ce soit possible. Et oui comme tu dis, personne ne m'a appelé, donc ce n'est peut être pas ci inquiétant que ça, rajoutais-je appuyant sur ces derniers propos. Quelques secondes plus tard, la sonnerie de mon portable se fit entendre. Et là mon coeur ne fit qu'un tour. C'était la première fois qu'une sonnerie de portable me fit aussi peur. On parlait justement du faite que je n'avais reçu aucun appel suspect et là.. mon portable sonnait. Je mis quelques secondes à le sortir de mon sac, alors qu'Eden espérait que ce soit simplement l'un de mes amis. D'ailleurs moi aussi. Je pris donc mon portable mais hélas je ne connaissais pas le destinataire, et pire encore il s'agissait d'un numéro masqué. J'étais alors face à ma plus grande crainte, recevoir moi aussi un appel anonyme. Je mis quelques secondes avant de décrocher, mais je voulais une réponse, il le fallait. J'essayais encore de me rassurer, espérant que ce soit simplement mon opérateur ou de la pub.. mais à cette heure ci c'était presque impossible. Je finis donc par décroché, activant le haut parleur par la même occasion pour qu'Eden entende aussi. Allô ? lâchais-je réticente, en espérant que l'interlocuteur soit tout sauf une personne qui cherchait à me faire également peur. Je n'eu aucune réponse, hormis des bruits inaudibles. Allô ? insistais-je afin d'avoir une réponse. Seul un bruit de respiration se fit entendre cette fois ci. Il devait s'agir de mon interlocuteur qui s'amusait sans doute de la situation. Je regardais alors Eden, prenant peur. Mais c'est qui, merde ?! finis-je par lâcher ne pouvant me retenir de garder mon calme.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Dim 21 Avr - 20:22 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Brooke se voulait rassurante, et d'un côté heureusement qu'elle restait tout de même positive. Si nous paniquions réellement toutes les deux, rien de bon ne sortirait de la situation. Je tentais tant bien que mal de reprendre mon calme et de prendre sur moi pour affronter la situation. Mon amie avait de bon argument, après tout nous n'avions eu qu'un seul coup de fil, rien d'autre. Donc il ne fallait pas s'enflammer tout de suite, peut être que quelqu'un s'amusait à jouer avec nos nerfs. T'as raison, il faut qu'on fasse comme si de rien était, comme avant ce coup de fil. J'ai paniqué à cause du coup de fil parce que ça fait des années qu'on a pas de nouvelles, mais c'est sûrement qu'une mauvaise blague, répondis-je simplement, calmant mon stress petit à petit. Nous n'allions pas vivre dans la peur d'un coup de fil ou d'une visite à l'improviste. Je me contentais de lui adresser un léger sourire après avoir entendu ce qu'elle ajouta. J'étais contente d'avoir appeler Brooke, au moins j'avais pu parler de ce coup de fil avec elle, et puis mine de rien elle venait de me rassurer. Jusqu'à ce que son téléphone se mette à sonner... Je regardai Brooke, sentant la peur revenir. Je pouvais également voir que malgré son sang-froid, elle était effrayée. Elle mit le haut parleur pour me faire entendre la conversation, mais la personne de l'autre côté ne parlait pas. Nous pouvions simplement entendre des bruits de respiration, rien d'autre n'était audible. Brooke insistait pour que la personne s'identifie, mais il n'y avait rien à faire. Raccroche ! chai-je en la voyant perdre son calme et son sang-froid. La personne devait probablement être la même qui m'avait appelé quelques heures auparavant.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 16:47 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

DAMN WE'RE IN TROUBLE, feat brooke and selena.
    Bien qu'au premier abord nous avions toutes les deux pris peur par rapport au coup de fil de Selena, j'avais tout fait pour nous rassurer cherchant une excuse plausible à tout ça. Ce qui avait tout l'air de fonctionner, du moins pour le moment. Je vis Selena se calmer peu à peu rejoignant mes propos. Nous finissions par nous convaincre qu'il s'agissait là d'une mauvaise blague. Et c'était mieux ainsi car sinon nous fermerions plus jamais les yeux et nous vivrons en permanence dans la peur. Ce qui serait bien ni pour Selena ni même pour moi même. Toute cette histoire était bel et bien derrière nous et nous voulions en aucun cas déterrer nos vieux " fantômes ". Tout à fait, autant oublier tout ça, et ne pas se prendre la tête pour un vulgaire coup de fil, rajoutais-je face à sa réponse. Je souris également, étant moi aussi rassurée par tout ce que nous nous disions. Au moins on avait taché d'éclaircir toute cette situation et nous pourrions être un peu plus sereine. Même s'il y avait toujours ce mystère sur qui était cet inconnu ? Mais bon tant que la personne ne rappelait plus Selena c'était bien ce qui comptait, on allait certainement pas chercher après la personne en question. Alors que je pensais, que nous pensions en avoir fini, du moins pour aujourd'hui, la sonnerie de mon portable retentit. Cet appel ne présageait rien de bon, surtout après que nous avions vu que le numéro était masqué. J'aurais tellement voulu me voiler la face, éviter cette appel ou même ne pas l'avoir entendu. Mais nous ne pouvions pas resté ainsi, dans l'incompréhension. Il nous fallait une réponse.. Quitte à devoir replonger dans tout ça. Je finis par décrocher activant le haut parleur pour que mon amie puisse entendre. Je lui lançais un léger regard inquiet avant de commencer à parler au téléphone. Mais je n'eu aucun retour, excepté quelques sons, bruits de respirations qui étaient tout sauf rassurant. J'insistais pour avoir une réponse, sans succès. A ce moment précis Selena m'incitait à raccrocher. La jeune femme avait perdu tout son calme, et moi aussi je dois dire. J’appuyais sur la touche afin de raccrocher, lâchant mon portable sur la table basse de la jeune brune. Oh mon dieu..non, non, je ne veux pas croire qu'on est en train de perdre le contrôle de tout ça.. Et pourtant c'est ce qui avait l'air de se passer. Nous recevions des appels anonymes qui nous mettaient dans tous nos états. Je soupirais tachant tout de même de ne pas me mettre à paniquer. C'est qu'un putain de lâche qui ose même pas nous parler en face ! On peut pas laissé faire ça sans rien faire, Selena. On se laissera pas faire ! lâchais-je par la suite, énervée.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Mer 1 Mai - 18:01 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

    Appeler Brooke était sûrement la meilleure chose que j'ai fait de la soirée. Après ce coup de fil, je me retrouvais toute retournée et surtout effrayée par ce qui pourrait arriver si cette personne ne mentait pas. Je sentais son mal aise à elle aussi, mais elle essayait tant bien que mal de me convaincre que je ne devais pas m'inquiéter et que c'était probablement qu'une blague de mauvais goût. Même si je n'étais qu'à moitié convaincue par ses paroles, je repris malgré tous mes esprits. Comme mon amie venait de le dire, si nous nous laissions bouffer par cet appel, nous ne pourrions plus dormir ni même être tranquilles. Moi qui pensait que cette histoire étant enfin derrière nous. Je me calmais petit à petit, me laissant même persuader que tout était peut être réellement terminée. Alors que je venais de dire que j'étais la seule à avoir été contacté par la personne anonyme, le téléphone de Brooke se fit entendre, informant qu'elle recevait un appel. Malheureusement, l'appel provenait d'un numéro anonyme, ce qui était d'autant plus inquiétant. Seuls des bruits de respiration se faisaient entendre depuis l'autre côté de la conversation, faisant à nouveau remonter l'angoisse, à la fois chez moi, et chez Brooke. Paniquant complètement, je lui ordonnai presque de raccrocher, ce qu'elle fit quelques secondes plus tard. Non mais, il faut pas qu'on panique, on a pas encore perdu le contrôle, enfin je crois. Je ne croyais pas un mot de ce que je venais de dire, c'était plus de l'auto-persuasion qu'autre chose pour être honnête. Brooke commençait à s'énerver ce qui est compréhensible. Elle marquait un point, cette personne, quel qu’elle soit est lâche, elle n'ose pas nous faire face à propos de cette histoire. On va bien finir par trouver qui c'est qui s'amuse à jouer avec nos nerfs. Je te jure que si je la trouve, ça va mal finir, lançai-je à mon tour, m'énervant.

 


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 23:29 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

DAMN WE'RE IN TROUBLE, feat brooke and selena.
    Heureusement que Selena était avec moi ce soir. Toute seule je ne sais pas comment j'aurais fait. Je ne sais même pas comment j'aurais réagit face à cette situation ci.. inattendue. Bien que ce n'étais pas une situation évidente, le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se comprenait. On partageait actuellement la même galère et ceux depuis maintenant quelques années. Même si le soir où notre vie avait basculé j'aurais tout donner être resté chez moi et non être sortie avec Selena le soir où tout ceci avait commencé. Le soir où nos vies avaient prit un autre tournant, et basculer. Bien qu'on avait toutes deux essayer de positiver, de trouver des réponses à ces appels anonymes que Selena avait reçu, à présent on ne pouvait plus se voiler la face et trouver des excuses en espérant de toutes nos forces qu'elles soient réels. En effet, je venais moi aussi d'être victime de l'un de ces appels anonymes. Rien nous disait qu'il s'agissait du même émetteur que celui qui avait appelé Selena mais nous ne pouvions pas croire à une coïncidence. Pas en ce moment, pas de soir. Et ces bruits de respirations que nous entendions, visant à nous faire peur n'étaient pas anodins. J'avais expressément raccroché lorsque Selena me le demandait. Et c'est vrai qu'à partir de ce moment j'avais un peu de mal à contenir mon calme bien que je faisais tout pour ne pas perdre le contrôle de la situation. Je me levais par la suite du canapé, marchant lentement à travers la pièce tout en trifouillant mes doigts. J'écoutais par la suite mon amie, parler, essayant de nous rassurer, tâchant de trouver une solution face à la situation.Oui mais comment ? Comment on peut trouver qui se cache derrière un numéro masqué ? On ne sait rien de cette personne, on ne sait même pas d'où elle nous appel. Si ça se trouve il y a plus d'une personnes derrière tout ça. Ça peut être n'importe qui ! lâchais-je alors anxieuse. C'est vrai que c'était un grand mystère que j'avais peur de ne jamais pouvoir résoudre. Et si c'est vraiment le cas, comment on va faire pour vivre avec ça alors ? Avec la peur au ventre à chaque fois que notre téléphone sonnera. Rien que d'y penser, j'en suis malade d'avance.


Revenir en haut

Invité
Lexie Parker


MessagePosté le: Dim 5 Mai - 20:22 (2013)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl. Répondre en citant

      Il y a quelques années, j'aurai donné n'importe quoi pour être restée chez moi, plutôt que d'être sortie en compagnie de Brooke et plusieurs amies. Ce soir là, trois vies avaient basculé et mon amie et moi allions probablement devoir assumer les conséquences de nos actes. Malgré nos efforts respectifs pour laisser cette histoire derrière nous, quelqu'un s'obstinait à nous ramener à la réalité. Quelqu'un dont j'ignorai l'identité et dont je venais d'apprendre l'existence. Après plusieurs tentatives vaines pour nous rassurer et garder notre calme, Brooke se mit à marcher lentement dans la pièce, jouant nerveusement avec ses mains. La voir faire me rendait d'autant plus nerveuse, et je me mis à trifouiller la télécommande dans tous les sens. Là, elle marquait un point, nous n'avions aucune indice sur l'identité de la personne qui s'amusait à donner ses coups de fils anonymes. J'en sais rien, il faut qu'on trouve quelqu'un qui s'y connait en informatique, ou quelqu'un dans la police, qu'il fouille dans nos portables et compagnie, comme dans les films ! lâchai-je alors. Certes c'est loin d'être réaliste, mais après tout, peut-être que quelqu'un pourrait nous aider à retracer ces appels.

     


    Revenir en haut

    Contenu Sponsorisé


    MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:49 (2016)    Sujet du message: + damn, we're in trouble girl.

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
    LA BASE DU FORUM.
    -> les archives -> saison neuf -> Habitations
    Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Aller à la page: 1, 2  >
    Page 1 sur 2

     
    Sauter vers:  

    Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB
    Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
    Traduction par : phpBB-fr.com
    Designed & images by Kooky