Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Do you remember just the way we are ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison neuf intrigue tahiti -> Tahiti
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 14:48 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Je me réveillais en sursaut. J'ouvris les yeux et me redressais d'un courants mon lit. J'étais ou ? Je tournais la tête de gauche à droite et de droite à gauche avec difficulté. Mon cou me lançais et je grimaçais. Je me trouvais dans une chambre, avec les murs, des placards, deux portes blanches. Il fessait jour au dehors et je balançais mes jambes d'un côté du lit. Je réprimais un hurlement. J'étais.côtie de partout. Je posais mes poignets sur le bord du matelas pour m'aider à me.lever. Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Je le ramenais précipitamment contre moi. "Qu'est que..." je murmurais en découvrant une bande qui l'entourait. Je ne pouvais le bouger, et mon épaule, c'était pareil. "Pt*n" je lachais. Je me mis debout tant bien que mal et essayais d'avancer, mais en vain.des fils branchés dans mon nez, dans ma main, et dans ma poitrine me maintenant près du lit. Je les arrachait d'un coup et me dirigea jusqu'à la fenêtre. Ce devait être le debut d'après midi. De nombreuses voitures circulaient tout autour de l'hôpital. De l'hôpital ?! Qu'est que je fichais ici ?! Je me demandais. Je contournais le lit et ouvris la porte de ma chambre. J'étais en chemise de nuit et croisais les bras sur ma poitrine. La tête me tournait légèrement mais je continuerais tout droit. Le couloir était désert et je tournais lorsque j'apperçu une double porte vitrée ouverte. J'y rentrais et souriais à la jeune femme assise a l'accueil. Je m'assis sur une chaise et la rapprochait d'une table ronde. Je saisis un crayon de couleur noir, une feuille, et commençais à dessiner. Un arbre...? Un homme apparu soudain devant moi. Il souriait. Je le regardais alors qu'il s'appochait doucement de moi. Je me levais en vitesse en renversant meà chaise. "Ne vous approchez pas de moi" je le mit en garde en fessant un signe négatif de mon index, mon bras tendu devant moi. Il ne m'écoute pourtant pas. Je tournais autour de la table en même temps que lui, dans son son sens inverse. Je n'écoutais pas ce qu'il me disait, ne quittant pas son regard du mien. Soudain, dos à la porte, je fis brusquement demi-tour et détala dans le couloir. Il n'y avait toujours.personne par chance et j'entendis des personnes crier au loin. Je dévallais les marches deux à deux et arrivais dans un autre couloir. Il y avait plus de monde et je slalomais entre les gens. Je me retournais sans m'arrêter, et vit le.même homme qui me suivait.toujours, qui se rapprochait de plus en plus. Une porte ouverte devant moi. Je la poussais et la refermais derrière moi, a clé. J'essayais de reprendre mon souffle, et fis le tour de la pièce en essayant de me.calmer. La tête me tournait et mon.poignet me lançait. Je le touchais et découvrit avec horreur qu'il était tâche de sang. J'enlevais la bande en haletant. Des points de suture. Du moins, ce qu'il en restait. Ma blessure venait de se rouvrir. Je hurlait et titubais. La tête me.lançait plus fort à présent et je me sentis défaillir. Je tentais de me rattraper à quoi que ce soit, mais tombais au sol. Puis, plus rien.

Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 14:48 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

You live your life.
Inscrit le: 29 Mar 2013
Gabriel Weazer

Messages: 1 721
» feat: Josh Hutcherson
» age: 21 ans
» ville/ pays d'origine: L.A
» métier : Pompier... ouais,ouais, ça vous fait fantasmer les filles! (a)
» meilleur(e)s ami(e)s: Sasha, Zayn, Harry e
» familles : Lucas, Louane, Nolan et Shanna
» trait de caractères : impulsif - drôle -obstiné
» situation amoureuse : Célibataire
» son favori: Strong - One Direction
» citation : Tu sautes, moi je sautes, pas vrai?

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 15:45 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Je m'étais réveillé dans une chambre d'hôpital. L'air y était frais, probablement dû à la clim. J'avais mal partout notamment à mon genoux droit. Soudain le flash, l'accident. Je n'avais pas vraiment de souvenir. Ma main était bandée et je supposai que c'était simplement dû au poing que j'avais mis à Louis. Je pris la sonnette et appuyai sur le petit bouton rouge. Un docteur ne mit pas longtemps à arriver.«Monsieur Payne, vous êtes réveillé!» Oui je l'étais mais tout ce que je voulais savoir c'est comment allait Lola.«Comment va t-elle?!» demandais-je. «Nous en parlerons après, je veux d'abord vous parler de votre cas.» J'insistai mais le jeune docteur ne céda pas. Je craignais le pire. Pitié qu'elle ne soit pas morte! «Est ce que vous êtes sportif? _Oui, enfin j'aime faire du sport pour me défouler. » expliquais-je.«Et bien, si vous étiez tenté par une carrière de sport à haut niveau, vous pouvez l'oublier. Votre genoux à était bousillé. _Ca veut dire quoi ça?! Que je vais finir ma vie dans un fauteuil?! Que je ne pourrais plus me servir de cette jambe?!» Soudain, la panique m'envahissait. Comment ferais-je?!«Non, après une longue période de rééducation, vous le récupérerez mais il vous fera parfois défaut, c'est tout. Vous avez aussi 3 côtes fêlées. _Et je pourrais me lever quand? _D'ici deux trois jours. » explique t-il. Moi qui n'aimais pas rester sans rien faire, j'allais être servis! «Et Lola? _Melle Castello à eu beaucoup moins de chance que vous, elle est dans le coma. Mais sont pronostic vital n'est plus engagé. _Mais, elle va se réveiller, pas vrai?» Demandais-je pour me rassurer «On ne sait pas... Probablement, mais il nous est impossible de vous dire dans combien de temps. Cela peut durer 2 jours comme 3 mois ou plusieurs années.» J'avais beau jouer au dur, je ne pu contenir mes larmes. C'est moi qui devrais être à sa place. C'est moi qui avait voulu prendre le volant alors que j'étais énervé! Tout ça était de ma faute! On aurait dû passer une après midi en amoureux mais non, au lieu de ça, nous nous retrouvions à l'hôpital. Le docteur me laissa et deux jours passèrent sans que je puisses aller voir Lola. J'appelais néanmoins les infirmières toutes les heures pour avoir de ses nouvelles. Elle me répétaient sans arrêt la même chose "toujours pareil." Je commençais à désespérer...En plus de ça, je n'avais pas vu Nolan depuis des jours. Apparemment, ce n'était même pas ma meilleur ami qui le garder. Je ne savais même pas où il était! ...Le troisième jour, on commença à me faire marcher avec les béquilles. J'avais une attelle au genoux que je ne supportais déjà pas. Je pu enfin aller voir Lola. Elle était allongé et semblait dormir paisiblement. Tout les jours c'était la même choses, je prenais une chaise et m'asseyais à côté d'elle, lui racontant des histoires où lui parlant du temps qu'il faisait. Le docteur disait que c'était bon que je lui parle. 4 jours après l'accident, je cru la voir bouger. Un espoir m'envahit, mais le docteur me fit vite redescendre sur terre. Elle n'était pas du tout en train de se réveiller... Sa main dans la mienne, je pris pour la énième fois la parole. « C'est encore moi, toujours moi...Je sais pas si tu m'entends, les docteurs disent que oui. Mais comment le savent-ils? Ils ont déjà été dans le coma?...Je suis désolé Lola, désolé pour tout. Je crois que j'aurais dû rester à Ottawa c'est vacances. Tu ne m'aurais pas retrouvé et tu serais en ce moment même avec ton frère à rigoler. Au lieu de ça, il veut plus te voir et t'es dans le coma...Tu me manques, tu me manques terriblement...Il faut que tu te réveilles! Et vite! » La tristesse commençais à m'envahir et un larme roula sur ma joue. Je la chassai rapidement ne voulant pas me montrer faible devant elle. « Tu peux pas me laisser seul comme ça! T'es l'une des plus belles choses qui me soit arrivée. Tu m'as comprendre que je pouvais à nouveau être heureux avec une personne, avec toi...J'en t'en supplie, réveille toi! » répliquais-je en espérant qu'elle ouvrirait les yeux à la seconde même. Mais non, rien. «Je t'aime p*tain Lola! » Voila c'était dit. Même moi je ne savais pas ni comment ni pourquoi, mais je l'avais dit. C'était sortit sans que j'y réfléchisse avant. Et je réalisai que oui, j'étais amoureux d'elle et que je ne voulais pas la perdre. «Il faut que tu te réveilles...On a plein de chose à faire ensemble et je te parle pas seulement dans l'immédiat!» Non, je ne parlais pas seulement de la fête foraine ou du camping que nous avions prévue, je parlais de ce qu'on pourrait devenir dans plusieurs années... Malgré toute la conviction que j'y mettais, rien ne se passa. Elle restait toujours sans bouger. Je passais toutes mes journées avec elle et même toutes mes nuits. Vers 23 heures, je me faufilais dans les couloirs et sans que les infirmières mes voient, je me rendais dans la chambre de Lola. Je ne dormais pas, j'étais bien trop mal pour ça. Je voulais seulement la voir et être là à son réveil. Après une semaine, je commençais sincèrement à désespérer. Il ne devait pas être 14heures quand je retournai à sa chambre. J'y découvris un lit vide. Pris de panique, j'appelai l'infirmière croyant que Lola était partie pour de bon. L'infirmière me rassura en me disant que non, elle n'était pas morte, elle devait probablement s'être réveille et avoir paniqué. Elle me pria de retourner à ma chambre. Non, j'étais bien trop heureux de savoir que Lola venait de se réveiller. J'arpentai les couloirs avec difficulté. Je voulais faire vite et ma jambe et mes côtes me lançaient terriblement. C'est à l’accueil dans une salle d'attente que je trouvai Lola. Elle était en train de dessiner. Je la regardai avec un grand sourire au lèvre. J'aurais cru qu'elle me sauterait dans les bras, mais non la réalité était bien plus dure... Elle se leva, me priant de ne pas l'approcher. «Lola, qu'est ce qu'il te prend, c'est moi! » répliquais-je. Plus je m'approchais, plus elle reculait. Elle semblait apeuré. Je veux bien croire que mes balafres n'étaient pas jolies à voir mais de là à me fuir...«Lola! C'est moi, Liam» Elle se mit à courir et je balançai mes béquilles à terre pour pouvoir suivre son rythme. La douleur était forte, très forte, mais sur le coup je m'en fichais. Je voulais juste la prendre dans mes bras, la rassurer, lui dire que tout irait bien. Elle s'enferma dans une placard et ne voulait pas m'ouvrir. J'avais beau frapper contre la porte, lui dire qui j'étais, rien n'y faisait. Le docteur arriva et je me fit rapidement réprimander pour ne pas avoir pris mes béquilles. J'avais déjà le genoux bien bousillé, pas besoin d'en rajouter. La jeune femme ne répondant pas, ils n'eurent pas d'autre choix que de défoncer la porte. 


Revenir en haut

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 18:10 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Le noir puis, d'un coup, la lumière. J'ouvris péniblement les yeux. J'avais l'impression d'avoir une barre dans la tête, et je les refermais aussitôt. Je posais l'une de mes mains sur mon front. Il était bouillant. Je la descendis le long de mon visage. J'avais un fil qui était posté sous mon nez. Je me redressais sur le champ. J'étais ou...? Tout était blanc et parfaitement rangé. Un bipbip troublait le silence de la chambre dans laquelle je me.trouvais. L'hôpital. Qu'est que je fessais la...? Je baissais la tête et découvrit mon poignet bandé. "C'est quoi ce bordel..." je murmurais essayant de le bouger, mais en vain. La bande ne me permettait aucun mouvement. Pareil pour mon épaule. Et cette affreuse robe d'hôpital la... Mon dernier souvenir était une ballade au parc avec mon grand frère, dont le nom ne me revenait pas. J'essayais de me lever, mais en vain. La tete me lança à nouveau alors que le bipeur retentissait plus fort et plus rapidement. Une femme en blouse blanche déboula. "Qu'est que je fais la ?" je lui demandait inquiète. Elle me repondit que je devais me.reposer. "Mais pourquoi je suis ici?" je lui demandait, ne comprenant toujours.pas. La pièce bougeait autour de nous et mes blessures me lançaient. Elle apprit que j'avais eu un accident. "Mais je vais pouvoir aller à l'école demain au moins ?" je m'entendis lui demander. Euh ouais mais non, qu'est qu'on en avait à faore de l'école ?! "Je pourrais voir mes parents ?" je lui demandait, ne les.voyant pas arriver. Un jeune déboula ensuite dans ma chambre . Sa tête me disait quelque chose, mais je n'arrivais pas à mettre de prénom, ni se nom sur son visage. Il était plutôt pas mal, tout à fait mon goût d'ailleurs. "C'est qui ça...?" je murmurais à l'infirmière à côté de moi, tandis qu'elle mettait un sachet de je ne sais pas.quoi, relié par un fil directement sous ma peau, dan mon autre main. Je me quittais.pas des yeux le bel inconnu qui me.fixait aussi, grimaçant lorsque je sentis le.produit.pénétrer dans mes veines, ce qui calma mon mal de crâne. De la.morphine, je devinais.

Revenir en haut

You live your life.
Inscrit le: 29 Mar 2013
Gabriel Weazer

Messages: 1 721
» feat: Josh Hutcherson
» age: 21 ans
» ville/ pays d'origine: L.A
» métier : Pompier... ouais,ouais, ça vous fait fantasmer les filles! (a)
» meilleur(e)s ami(e)s: Sasha, Zayn, Harry e
» familles : Lucas, Louane, Nolan et Shanna
» trait de caractères : impulsif - drôle -obstiné
» situation amoureuse : Célibataire
» son favori: Strong - One Direction
» citation : Tu sautes, moi je sautes, pas vrai?

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 18:50 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Voila je venais d'apprendre qu'elle était réveillé et j'étais le plus heureux mais c'était pour mieux retomber en enfer. Elle ne savait pas qui j'étais... Les docteurs la firent sortirent et la ramenèrent dans sa chambre. On m'expliqua qu'elle était amnésique mais qu'il ne savait pas si c'était une amnésie passagère simplement dû au choc ou si ça serait irréversible. Cela faisait beaucoup en très peu de temps. Je suivis le personnel jusqu'à la chambre de Lola. Elle posa de nombreuses questions à l'infirmière avant d'en poser une qui me fit froid dans le dos...Elle se croyait en enfance. Toujours derrière la porte, j'essayais de ne pas craquer. Le docteur essaya de me rassurer en me disant que ce genre de chose arrivait souvent et que je ne devais pas désespérer. Ma petite amie n'a plus aucun souvenir de moi et je dois faire comme si tout était normal! Comme si ce n'était pas assez, elle croit qu'elle a 10 ans! Le docteur me conseilla de lui parler de nos souvenir communs sans trop la brusquer. Il me fit signe d'avancer et je la vis m'observer longuement. L'infirmière lui donna quelque chose que je supposai être de la morphine. Je pris une chaise et m'installai à côtés alors que la porte se refermait. «Tu te souviens vraiment pas de moi?» Elle fit non de la tête. «Hum...Tu as quel âge? » demandais-je pour vérifier mon hypothèse. Elle me répondit tout naturellement qu'elle avait dix ans. «Regarde toi Lola...Tu penses vraiment qu'une petite fille de 10 serait aussi grande et aurait toutes ces formes?» demandais-je avant de poursuivre «T'en a 20... Hum, il y'a un peu plus d'une semaine on a eu un accident de voiture tout les deux et tu as...oublié une partie de ta vie...Tu te souviens de Liam, le meilleur ami de ton frère?» Elle me fit oui de la tête mais paraissait toujours perdue face à mes paroles. «T'étais toujours fourrés avec eux, à les rendre dingue parfois! » rigolais-je. «Beh Liam il a grandi aussi,...C'est moi» avouais-je en guettant la moindre. J'hésitai longuement à lui parler de notre relation. Si elle pensait avoir 10 ans, ça serait dû pour elle de comprendre qu'elle avait un petit ami. «Hum...d'après toi, aujourd'hui on est quoi l'un pour l'autre?» demandais-je. Elle me répondrait probablement "amis" ou "frère et soeur de coeur" et même si je savais qu'elle ne faisait pas exprès, j'avais mal. Très mal... 


Revenir en haut

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 19:20 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Le jeune homme s'approcha de nous. Je n'avais aucune idée de qui cela pouvait il bien être. Mais je savais que je le connaissais. Il devait très bien me connaître car il semblait très choqué et très triste. Il saisit une chaise et s'assit à mes côté. Toujours allongée, je me tournais vers lui. L'infirmière quitta la salle, mais je savais que s'il venait a ma faire du mal, elle reviendrait ici sur le champ. Il me demanda si je me rappelais de lui. Je secouais négativement la tête, il comprit, je n'avais pas besoin de parler. Il me demanda ensuite quel âge j'avais. "10 ans, non?" je lui demandais. J'étais sire de mon coup, que j'étais de mademoiselle Ravel. Il me pria de me regarder. Est ce qu'une petite fille de 10 ans aurait mon physique ? Je le regardais sans comprendre. Je sentais les larmes me monter aux yeux. Qu'est qu'il essayait de me dire ? Il ajoute que j'avais 20 ans et que nous avions eu tous les 2 un accident il y avait 1 semaine de cela, que j'avais oublié une parti de ma vie. Est que je connaissais un dénommé Liam ? Je hochais doucement positivement de la tête. Il lança une petite anecdote et je souris. Oui, je m'en souvenais. Vaguement. Mais voilà ou je l'avais dejà vu ! Chez moi ! Ou chez lui, bref, c'était le meilleur ami de mon frère ! Par contre, son prénom à lui... Aucune idée. Il me dit que Liam, c'était lui. Je lui souris.il avait bien grandi. Mais je n'avais aucune idée de ce qu'il avait fait en 10 ans. Il me.posa ensuite une question qui me fit réfléchir. Quelle était notre relation. "Je suis désolée... Mais je ne sais pas. Je ne sais plus. Je ne connais.même.pas le prénom de mon frère ! Et mes parents qui ne sont toujours pas la ! Je dois aller acheter un cartable en plus !" je dis avant de me rappeler ses.paroles. "Ah oui... Mais non... Je ne suis plus à l'école! Mais... Je fais quoi comme études ?" je lui demandait. Il en resta scotché. "Quoi ? J'ai un enfant ? Je suis sdf ?!" je lui demandait en paniquant. Il me repondit et je vis qu'il luttait pour ne pas craquer. "Je suis désolée.." je murmurais en sentant les larmes qui montaient. S'il réagissait ainsi, c'est que je devais être très proche de lui. Je me redressais tant bien que mal et doucement, avant d'ouvrir mes bras. "Viens.... S'il te plait" je murmurais en le regardant droit sans les yeux. J'espérais retrouver très vite la mémoire. J'espérais qu'il m'y aiderait. Et que tout reviendrait comme avant. Je me voulais pas lui faire de peine, mais je savais que je pouvais lui faire confiance.

Revenir en haut

You live your life.
Inscrit le: 29 Mar 2013
Gabriel Weazer

Messages: 1 721
» feat: Josh Hutcherson
» age: 21 ans
» ville/ pays d'origine: L.A
» métier : Pompier... ouais,ouais, ça vous fait fantasmer les filles! (a)
» meilleur(e)s ami(e)s: Sasha, Zayn, Harry e
» familles : Lucas, Louane, Nolan et Shanna
» trait de caractères : impulsif - drôle -obstiné
» situation amoureuse : Célibataire
» son favori: Strong - One Direction
» citation : Tu sautes, moi je sautes, pas vrai?

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 19:52 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Me voila assis en face d'une fille qui me prenait pour un parfait inconnu... Elle se prenait pour une petite fille de dix ans alors qu'elle en avait le double. Il fallait que je trouve les mots juste mais je manquais cruellement de tact et je le savais. Je me voyais lui dire "Hey moi c'est Liam, je suis ton petit ami!" Elle était déjà assez troublé comme ça pour ne pas en rajouter. Je lui demanda alors si elle avait une petite idée de notre relation mais apparemment non. Elle avoua ne plus se rappeler du prénom de son frère. «Louis...Il s'appelle Louis...» Je me voyais mal lui en dire plus à son sujet surtout que leur dernière entrevue c'était mal déroulée. Elle continua à se prendre pour une petite fille de 10 ans, demandant à aller acheter un cartable pour la rentrer. Dans d'autres circonstances j'aurais probablement souris, mais là j'étais attristé de la voir comme ça. Se rappelant de mes paroles elle rectifia le tir me demandant ce qu'elle faisait comme étude. Encore une fois je restai comme paralysait de voir qu'elle ne se souvenait absolument pas de qui elle était. Elle me demanda alors si elle avait un enfant ou si elle était SDF. Malgré tout, ça façon de me le demander m'arracha un petit rire. «Ca c'est plutôt ma situation. T'es loin d'être SDF, tu gagne bien ta vie et t'as pas d'enfants enfin pas que je saches.... Tu es en fac de médecine à Los Angeles, enfin...tu devais aller à Ottawa à la rentrée... A côté de ça tu fais du mannequinat... Tu poses pour de très grands photographes. D'ailleurs regarde.» Je pris un magazine que je lui avais apporté dans la semaine. C'était elle sur la photo. Elle était magnifique. « C'est pour ton dernier shooting en Californie, enfin je suppose que c'est pour celui là. » expliquais-je. Elle s'excusa alors encore une fois. « C'est rien, ça reviendra avec le temps...» dis-je simplement sans en être vraiment sûr. J'aurais pu alors à ce moment là lui expliquer ce que nous étions l'un pour l'autre mais c'était trop tôt, beaucoup trop tôt. Et puis c'était peut-être mieux de lui faire croire que nous étions simple amis. Elle ouvrit ses yeux me demandant de la rejoindre. Je me levai, non sans difficultés et me blottit dans ses bras tout en essayant de ne pas craquer. J'humais son odeur si particulière que j'adorais me disant que c'était peut-être la dernière fois que je me retrouvais dans ses bras. Je me détachai d'elle après un long moment. «Je crois que t'as besoin d'être un peu seule...et moi aussi» finis-je dans un murmure. Je pris mes béquilles et me rendis dans le hall. Je m'assis alors sur un banc tout en mettant ma tête entre mes mains en luttant pour ne pas craquer une nouvelle fois. Soudain, des bruits de pas et un ombre au sol que je vit s'assoir à côté de moi. Un simple "salut" que je reconnaitrais entre mille.Louis. «Elle ne se rappelle de rien, elle se souvient même plus de moi. Elle croit qu'elle à 10 ans!» dis-je en gardant ma tête entre mes mains alors qu'une larme roula sur ma joue. 


Revenir en haut

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 23:28 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Le jeune homme s'appelait Liam. Mon frère, Louis, qu'il.me dit. Je venais de me réveiller après une semaine de coma. Je ne me.souvenais plus de ces 10 dernières années, mais ce jeune homme me disait quelque chose. En effet, c'était.le.meilleur ami de mon frère. On parla un peu tout les deux, et il m'avoua que j'avais en fait 20 ans et que nous avions eu un accident de voiture une semaine auparavant. Je ne savais plus ce que je fessais dans ma vie. Si j'étais mariée, sdf, millionaire, .... Il me dit qu'entre nous deux, s'il y en avait un qui manquait d'argent, c'était lui, j'étais pour ma part en fac de médecine à L.A., je n'avais pas d'enfant, j'avais pas mal d'argent, j'étais censée partir à Ottawa bientôt, je fessais du mannequinat pour des personnes reconnues sans le milieu. Wahou, ah oui quand meme. De 1, je devais être intelligente, de 2, je devais être bien fichue, et de 3, qu'est que j'allais faire à Ottawa alors que j'étais à Los-Angeles ?! Il me sorti ensuite un magasine en me disait que c'était moi sur la photo. Je lui pris le magasine des mains et observais la photo. "C'est moi ça...?" je murmurais, n'y croyant pas. Je ne m'étais pas encore regardée dans un miroir, mais s'il le disait, il fallait que je le croie. Si je voulais retrouver la mémoire, je le devais. Je lui rendis le magasine après qu'il m'ait dit que c'était certainement lors de mon dernier shooting. Je lui dit que je ne m'en souvenais pas et que je m'en.voulais. Je lui proposais un câlin et il ne se pria pas pour venir se serrer dans mes bras. Je le gardais un petit moment contre moi. Je caressais ses cheveux d'une main, espérant que mes.souvenirs me.reviennent. Mais en vain. Il se détacha de moi et je lui souris tristement. Il me dit que j'avais certainement besoin de me retrouver un peu seule, et lui par la même occasion. Il reprit ses béquilles et quitta ma chambre. Je me levais et claquais la porte. Putain main mais c'était pas possible de me se rappeler de rien ! Je commençais à m'énerver et le moniteur sonna plus rapidement. Je me dirigeais vers la fenêtre avec mon drain dans la main. Je savais qu'il fallait rester calme mais je n'y arrivais pas. Je posais l'une de mes mains sur la fenêtre, à plat, et posais mon front sur la vitre, fermant les yeux, savourant la froideur qui me rafraichissait le crâne. Liam. 1 mot. 4 lettres. Toute une énigme. Je m'en voulais de lui faire du mal comme ca, surtout qu'il avait l'air de vraiment tenir à moi. Je sentais les larmes monter en.moi mais je n'en pas le temps de réfléchir plus que quelqu'un toqua à la porte de ma chambre. "Oui?" demandais en me retournant.

Revenir en haut

You fuck all.
Inscrit le: 12 Mai 2013
Louane Weazer

Messages: 580
» feat: AiméeHOTTeegarden
» age: 21 ans enfin je crois j'ai arretais de compté.
» ville/ pays d'origine: Los Angeles.
» métier : Guitariste.
» niveau d'études : Trois ans en Art.
» meilleur(e)s ami(e)s: Véronica & Zayn
» familles : Liam mon frere, Nolan et Shanna les cousins.
» trait de caractères : Boulimique, dépressif.
» situation amoureuse : Célibataire.
» son favori: Story Of My Life - OD
» citation : Si je tombe, tu tombe ?.

MessagePosté le: Sam 24 Aoû - 17:57 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

 
Voila une semaine que je n'avais pas de nouvelle de Lola et Liam, j’étais énervé, renfermé, j'avais la rage parce qu'il c’était passé et malheureusement c'est Phoebe qui en payer les conséquence, j’étais resté chez elle cet semaine ne voulant ni voir Lola ni Liam, bien que se serrait plus parce que Lola ne voudrait pas que je soit chez elle, et les seul fois ou j'avais ouvert la bouche c’était pour m’énerver contre Phoebe, je savais très bien que j'abusais d'elle et qu'elle n'avait pas a s'en prendre plein la gueule mais je ne le faisait pas express, nous avions pour seul contacte quand elle changer mon pansement, en plus d'avoir perdu ma sœur et mon meilleur ami j'avais le nez cassé, j’étais insupportable et je ne dormais même pas avec elle, soit sur le canapé, soit je ne dormais pas. Aujourd'hui une journée banale, j’étais assis dans la cuisine a coté de Phoebe personne ne parlait quand on m’appela, je répondis, il fallait que j'aille chercher Nolan, je ne posais pas de questions et je me levait. - Il faut que j'aille chercher Nolan tu viens ?. Demandai-je sens contrôle sur ma voix, durement. Je pris mes clés et sortie accompagné de Phoebe, arrivait la bas, je pris directement Nolan dans mes bras en lui faisant un sourire et demandait a la jeune fille qui le gardait. - Que se passe t'il ? Pourquoi Liam n'es pas la ?. « En faite Liam et a l’hôpital ». Répondit la jeune femme gêner. - Quoi ?. Sens lui laisser le temps de répondre, je pris la main de Phoebe et partie a toute vitesse, Nolan dans les bras je le passer a Phoebe qui paniqué. - Calme toi mon cœur je suis sur que ce n'es pas grave. Dis-je pour la rassuré ou... pour me rassuré. Arriver a l’hôpital, je sortis de la voiture la contourna pour récupéré Nolan et Phoebe et couru a l'interrieur du bâtiments, dans celui-ci. J'allais a l'accueil et demandai, une jeune femme me répondit qu'il était aussi avec une jeune femme, mon dieu ma sœur aussi, jetais son tuteur légale étant donné qu'il n'y avait pas nos parents, je demandais la chambre et donné Nolan a Phoebe, je couru a toute vitesse jusqu'à la chambre de Lola quand Liam en sortie, j'allais l’accuser mais il m'expliqua qu'elle avait perdu la mémoire, quoi, Liam fondu en larmes et je le pris directement dans mes bras. - Ne t’inquiète pas ca va aller. Dis-je étant le plus grand je devais veiller sur eux, je rentrais dans la chambre et découvris Lola regardant par la fenêtre, elle se retourna. - Oh mon dieu Lola. Dis-je en m'approchant, je la pris dans mes bras ou plutôt lui sauté dessus. - Je suis tellement désolé... Excuse moi, je t'en pris, je ne penser pas ce que j'ai dis, excuse moi ma puce, si tu savais comme je t'aime. Dis-je a toute vitesse sens lui laisser le temps de répondre. - Excuse moi, j'avais oublier que tu avais perdu la mémoire, avant l'accident, on c’était disputé et je t'avais dis des choses horrible. Avouai-je honteux, Liam rentra a nouveau accompagné de Nolan et Phoebe et pris d'une pulsion, je me rapprochais de Phoebe et lui pris la main pour sortir, une fois dehors, je collai mon front au siens, une main sur sa joue. - Je m'en veux, de t'avoir parlé mal, de leur avoir parlé mal si tu savais. Dis-je les yeux fermé, les larmes commençant a longer mes pommettes. - Je t'aime. Dis-je en ouvrant les yeux, je relevais la tête et l'embrasser, ce n’étais pas un baiser heureux, passionnant, mais plutôt avide et douloureux. Toutes les émotions de ses dernières semaines passé, je m'accrocher a elle, j'avais besoin d'une bouée de sauvetage, il fallait qu'elle me sauve de moi même, je la serré contre le mur, une main sur sa hanche que j'agrippé je suis presque sur que je lui ferrais un bleu, je me décollé d'elle a bout de souffle. Son sourire me fis comprendre que j'avais eu raison de faire ca, je lui souris en retour et déposé un chaste baiser sur ses levres, nous en discuterons plus tard, j'allais pour rentré dans la chambre mais elle me retenue, je me retournais et aussi rouge comme une tomate je compris, je passé mon pousse sur sa joue et je l'embrassé a nouveau. - Je ne veux pas te perdre toi aussi. Dis-je en souriant légèrement, je rentrais a nouveaux dans la chambre et pris Nolan voyant que Liam était en galère. Lola me regarda bizarrement et je louchais pour regarder mon nez, a oui j'avais oublier. - C'est Liam qui me la casser. Dis-je seulement, toujours incrédule je repris. - Je l'avais chercher. Nolan s'amuser a me pincé le nez, je ne disais rien mais mes yeux commençait légèrement a s'emplir de larmes. - Ca fait mal mini' payne. Dis-je en lui enlevant la main de mon nez. - Et toi comment va tu ?. Demandai-je a Liam.
_________________
« Je suis seule car la solitude ne juge pas, comme elle ne juge pas je vais mieux »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 15:17 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Cela ne fessait que quelques heures que j'étais réveillée et j'essayais en vain de me.souvenir du passé, j'essayais en vain de recouvrer la mémoire. Un dénommé Liam était dans un premier temps venu me voir, mais était reparti pas longtemps après. Je vouyais de la détresse dans son regard, et je m'en voulais de lui faire du mal même si je ne contrôlais pas ma.mémoire. Alors que j'étais près de la fenêtre en tentant de me remémorer mon histoire, lorsque quelqu'un frappa à la porte de ma chambre. Je me.retournais en sursautant et lui intimais d'entrer. Un jeune homme brun, certainement un leu plus âgé que moi, apparu dans l'encadrement de la porte. Il s'écria mon prénom en s'approchant de moi, avant de me.sauter dans les bras. Surprise, j'ouvris la bouche pour retorquer, mes coudes contre lui et mes mains écartées, mais il.continua dans sa lancée. Il me dit qu'il etait désolée, qu'il fallait que je lui pardonne, qu'il ne pensait.pas ce qu'il m'avait.dit, et qu'il m'aimait. Euh... Oui, certes, mais de quoi parlait t'il ? Qui était-il ?! J'allais le lui demander, paniquant un peu vu que je ne me.souvenais pas qui il était. Il ajouta qu'il avait oublié qui j'étais, et qu'avant l'accident, nous nous étions, engueulés. Ce sui ne me disait.toujours pas qui il était. Liam rentra ensuite avec une jolie jeune femme brune à ses côtés. Et un bébé. Ah, Liam avait donc un fils avec une jeune fille, je.pensais en les regardant tour à.tour. Je lançais un "salut" sans.conviction avant de laisser retomber mon sourire. C'était qui eux...? Trop de monde d'un coup. Je m'assis sur le bord du lit en regardant droit de devant moi la porte entrouverte. Soudainement, le jeune homme que je venais de rencontrer sorti avec la jeune fille et le bébé. Je levais les yeux vers Liam, et il du lire la détresse dans mes yeux. "C'était qui...?" Je murmurais en sentant.les larmes.venir. Je n'avais.pas réalisé, lorsque j'étais réveillée, que j'étais amnésique. Mais maintenant, après avoir vu.tout ce monde, ça me.fesait quelque chose qui allait en grandissant. Suite à sa réponse, je le regardais intensément. "Tu vas m'aider hein ?" je murmurais avant je poser mes pieds au sol et de me jeter dans ses bras. J'enserrais son cou de mes bras et fermais les yeux en me laissant aller à pleurer. "Dis moi que tu vas rester avec moi... Je t'en supplie, j'ai besoin de quelqu'un qui puisse m'aider à me souvenir de mon.passé" j'ajoutais avant de me taire et de.le serrer contre moi. Je me dégageais de lui et séchais mes larmes. Les.trois jeunes gens rentrèrent à nouveau dans ma chambre. Louis, mon frère donc, avait le nez salement amoché. Il m'apprit que c'était Liam qui le lui avait fait. Je souriais légèrement. Je me dirigeais ensuite vers la salle bain. Je me.postais devant le miroir et me regardais dans celui ci fixement. Rien. Aucun souvenir. De rage, j'envoyais valser un verre qui termina sa course contre le mur d'en face dans un boucan pas possible. Des morceaux.volèrent un peu partout, et je.sortis de la.salle de bain, sans me.retourner vers eux. Je serrais mon petit flacon en plastique relié à mon drain entre mes doigts alors que je refermais la porte de ma chambre derrière moi. Il fallait que je voie un médecin, ou tout autre personne qui.pourrait m'aider. Mon crâne et mes blessures commençaient à me lancer à nouveau et je m'appuyais contre un mur d'une main afin de me soutenir. La morphine ne m'avait.soulagée pas plus d'une heure. Je me laissais glisser dos au mur, et m'assis contre ce dernier, ramenant mes genoux contre moi, je.posais mes mains sur mes chevilles afin de les garder serrées contre moi, je.posais mon front sur mes genoux en.fermant les yeux. "Liam..." je murmurais tout bas. "Qui es tu...".

Revenir en haut

You live your life.
Inscrit le: 29 Mar 2013
Gabriel Weazer

Messages: 1 721
» feat: Josh Hutcherson
» age: 21 ans
» ville/ pays d'origine: L.A
» métier : Pompier... ouais,ouais, ça vous fait fantasmer les filles! (a)
» meilleur(e)s ami(e)s: Sasha, Zayn, Harry e
» familles : Lucas, Louane, Nolan et Shanna
» trait de caractères : impulsif - drôle -obstiné
» situation amoureuse : Célibataire
» son favori: Strong - One Direction
» citation : Tu sautes, moi je sautes, pas vrai?

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 17:29 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

J'essayais tant bien que mal de ne pas craquer et de trouver un quelque chose qui lui ferait un déclic, mais en vain....Elle avait 10 ans et m'avait complètement oublié... J'avais besoin d'être seul pour me lâcher. Je me voyais mal craquer devant elle. Je m'assis donc sur un banc dans le hall avant que Louis n'arrive. Je savais ce qu'il pensait. J'étais responsable de l'état de sa sœur. Mais il ne devait probablement pas se douter de mon mal-être. Ça me tuait de voir Lola dans cet état, j'aurais préféré être à sa place. Bizarrement, Louis ne m'accabla pas. Je ne pu contenir mes larmes et mon meilleur ami me pris dans ses bras m'assurant que tout irait bien. J'aurais aimé le croire mais...j'avais des doutes ? Et si elle ne se rappelait plus jamais de moi ? Oui notre histoire a été courte, mais elle a été aussi très intense. Il se détacha de moi pour aller rejoindre sa sœur et je vis ma cousine avec Nolan. J'étais heureux de voir ma cousine mais encore plus mon fils. J'avais vraiment cru le perdre ! Il me sauta dans les bras, apparemment heureux de me revoir. «Woh, tu m'as tellement manqué mon cœur ! » Une autre larme roula sur ma joue mais cette fois ci c'était de bonheur. Je me tournai alors vers ma cousine qui paraissait inquiète. «T'inquiètes pas, ça va aller pour moi.» dis-je dans un léger sourire réconfortant. En fait si la situation ne s'améliorait pas, ça n'allait pas aller du tout ! Je décidai de rentrer à nouveau dans la chambre espérant que cette fois ci Lola ait reconnu son frère. Je pris Nolan dans mes bras et les deux autres béquilles dans ma main libre. J'appuyai mon pieds sur le sol afin de pouvoir me déplacer et sans mentir ça me tirait atrocement. Louis parti en trombe vers la sortie et je compris qu'elle ne l'avait pas reconnue. Son regard se posa alors sur Nolan. «C'est mon fils, Nolan. » dis-je simplement. Elle me regarda intensément, sûrement à cause de mes yeux rouges et encore humidifiés par mes larmes. Je détournai le regard avant qu'elle ne me demande qui étaient ces gens «C'est ton frère et la fille c'est Phoebe ma cousine et la future petite amie de ton frère, enfin s'il ne sont pas déjà ensemble...» expliquais-je alors qu'elle me suppliait presque de l'aider. J'aimerais bien mais le problème c'est que je n'avais aucune idée de comment... Elle se jeta sur moi, me suppliant de rester à ses côtés. «Même si tu t'en souviens pas, je te l'ai déjà dit, je compte pas partir...» expliquais-je avant que Louis et Phoebe nous rejoignirent alors dans la chambre et je me demandais bien ce qu'il c'était passé dehors. Me voyant galérer et surtout souffrir, Louis me pris Nolan des bras. Je pris la chaise la plus prêt et m'assis pour me soulager. Mon meilleur ami ou mon ancien meilleur ami avoua à sa sœur que le pansement qu'il avait sur le nez était la conséquence du coup de poing qu'il lui avait affligé. Nolan, s'amusa alors avec se pansement ce qui n'était pas franchement au goût de Louis. «Nolan ! » Il s'arrêta net probablement de peur d'être grondé. Louis se tourna alors vers moi me demandant comment j'allais. Je savais que ça partait d'une bonne intention mais j'avais juste envie de crier. «Comment je vais ? Je pourrais te répondre que je vais très bien. C'est vrai après tout même si je vais probablement pas pouvoir reprendre le sport je m'en tire plutôt bien. Mais si je te répondais ça, je te mentirais. Ma petite amie ne se souvient même pas de moi ! Comment ça pourrait aller ?! » lâchais-je avant de me tourner vers Lola. «Désolé, c'est pas contre toi, je sais très bien que tu le fais pas exprès. » Moi qui avais prévu de ne rien dire à Lola sur notre relation, c'est raté...Je me tournai alors vers Louis. « Je sais que c'est de ma faute Louis, je le sais très bien ! C'est moi qui étais au volant, c'est moi qui ai pas vu ce p*tain de tournant ! Mais j'étais tellement énervé par tes propos ! Je sais que c'est pas une excuse et je sais aussi que j'aurais jamais dû te frapper, mais crois moi tu l'avais mérité ! Mais maintenant ça n'a plus vraiment d'importance...» Oui, il s'était énervé à cause de mon histoire avec Lola, mais pour l'instant il n'y en avait plus et il n'y en aurait sûrement plus si Lola ne recouvrait pas la mémoire.Lola parti dans la salle de bain, toujours déboussolé avant de revenir dans la chambre pour se diriger directement vers les couloirs. Je me levai et fis face à Louis «Je tiens à te dire Louis, que durant ces quelques jours où on est sorti ensemble, on a jamais menti. Je le réalise peut-être un peu trop tard, mais ouais, je suis amoureux de ta sœur. Tu peux pas nous en vouloir de ça... Je te jure qu'on comptait te le dire, seulement on voulait le faire ensemble...T'avais pas à traiter ta sœur comme tu l'as fait... T'as sœur, je peux te dire que c'est loin d'être une salope. Et on a pas couché ensemble seulement pour le fun comme tu le penses mais parce qu'on a de réel sentiments l'un pour l'autre... Depuis nos treize ans, je t'ai toujours choisi toi, mais à présent, c'est elle que je choisi que ça te plaise ou non. J'ai pas envie de passer à côté d'une histoire à cause de ton égoïsme ! Et surtout ne me dit pas que c'est parce que tu as peur que je lui fasses tu mal. J'en suis incapable, et tu le sais.» dis-je calmement. J'embrassai Nolan sur le front avant de sortir. «Je vais la chercher. » expliquais-je. J'arpentai les couloirs, difficilement à cause de mon genoux et la trouvai finalement assise contre un mur. Je voulu limiter mais avec un jambe qui doit obligatoirement rester tendu, ça devient compliqué... Je fis glisser mon dos contre le mur et mes fesses retrouvèrent le sol plutôt que prévu. «Oulah, d'un peu plus je te tomber dessus. » répliquais-je dans un léger rire sincère. «Je suppose que ça doit pas être facile d'encaisser tout ça...Enfin, si ça peut te rassurer un peu, ça fait même pas un mois qu'on est ensemble...Quant à ton frère, tu l'as retrouvé lui aussi y'a pas longtemps...» En réalité, ce n'était pas du tout réconfortant et je venais de le réalisé à la seconde ou j'avais ouvert la bouche. «Tu te rappelles vraiment de rien?»  


Revenir en haut

Invité
Victoria Davis


MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 22:32 (2013)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ? Répondre en citant

Je ne reconnaissais pas les personnes qui venaient de rentrer dans ma chambre. En fin de compte, le petit garçon était bien le sien, mais la jeune femme a ses côtés n'était pas sa mère. Nouvelle nouvelle. Il avait l'air autre part, mal a l'aise, mais je devenais qu'il vallait mieux que je n'y fasse pas allusion. Je lui demandais, une fois qu'ils étaient partis, qui étaient les nouveaux arrivants. Il m'apprit que le jeune homme était mon frère, et que la jeune femme était sa cousine, Phoebe. Et la future petite amie de Louis. Si tel n'était.pas dejà le cas. J'espérais qu'il m'aide et il me le.promit. Je lui souris alors que Louis et Phoebe revenaient dans ma chambre. Louis s'était ouvert le nez, et il ne me manqua pas de me faire remarquer que c'était Liam qui.le lui avait fait. Je souriais alors que Liam.lui dit d'arrêter. Je sursautais alors que mon frère lui demandait comment il se portait. Je le vis blémir et portais mon regard à tour de rôle entre les deux jeunes hommes. Liam s'insurgea en se demandant comment ça pourrait aller alors qu'il ne reprendrait certainement le sport, et que ce serait mentir de dire que tout va bien. En plus, sa petite amie n'avait aucun souvenir de lui. En se tournant vers moi, je devinais que sa petite n'était autre que moi. J'ouvris la bouche pour parler, mais il me dit que ce n'était pas de ma faute si je m'en souvenais pas. J'étais.susceptible. Et ça, c'était l'une des seules choses dont je me souvenais d'avant mon accident. Et ça, ça n'avait pas changé. Pour le meilleur, comme pour le pire. Même si je savais que ce n'était.pas ma faute, je sentis les larmes me monter aux yeux. Liam se tourna ensuite vers Louis, et lui déballa ce qu'il pensait à propos de l'accident, que c'était de sa faute si j'en étais la aujourd'hui. Non ce n'était pas sa faute. Enfin si un peu, mais il ne pouvait.pas.prédire l'avenir, et je ne me souvenais pas, mais je n'avais pas bien du être convaincante sachant qu'il était déjà blessé avant de prendre le volant. Je les laissait un moment et m'enfermais dans la salle de bain. Je me regardais dans le miroir, mais rien ne me.revint. J'envoyais exploser un verre contre un mur alors que des morceaux de ce dernier rebondissait contre mes avants bras. Je sortais de la chambre et en refermais la porte avant de m'écrouler dans me couloir. Il arriva quelques minutes plus tard et se laissa doicement tomber à côté de moi, non sans sortir une petite vanne. J'essquissais un léger sourire et remontais ma tête en ouvrant mes yeux,.posant mon menton sur mes mains posées sur mes genou, le regard fixé de l'autre côté du couloir. Il peut la parole en me disant que ça devait être dur d'apprendre tout ça d'un coup. Je clignais deux fois des yeux afin de lui faire comprendre que c'était le cas. Il me dit que nous n'étions pas ensemble depuis d'un mois, au cas où ça me rassure, et mon frère ? Je l'avais retrouvé il.n'y avait.pas longtemps de ça. Ça ne me rassurait pas vraiment étant donné que je n'avais aucune idée de ce qu'il sétait passé. Ile demanda ensuite si je ne me souvenais vraiment de rien. Je tournais.la tête vers lui. "J'suis désolée..." je commençais en le regardant. "Je sais que je connais mais je ne sais plus d'où... Enfin si, car tu es le meilleur ami de mon frère, mais tu viens de dire que nous étions un tout jeune couple avant l'accident. Mais je me.suis réveillée il y a une petite heure de cela.." je dis. A son air dubitatif, je compris que ce n'était pas le cas, que j'avais certainement du me réveiller une autre fois avant. Je sentis une larme couler le long de ma joue, et je cachais mon visage comme précisément, mon front sur mes mains. "J'espère que ça va me revenir... Et vite... Tu m'as.promis que tu m'aiderais" je.dis en redressant ma tête. Je posais ma main sur sa joue tristement et et caressais cette dernière de mon pouce timidement. Je posais ensuite ma tempe contre la sienne en refermant les yeux. Je l'avais déjà fait précédemment j'en étais sûre. J'avais déjà fait ce geste. Je rouvris les yeux et arrêtais mon geste sans pour autant décoller ma main de sa joue. "Ça va me revenir... Je le sens. Je sais que je t'ai déjà caressais la joue. Emmènes.moi dans un endroit ou nous sommes déjà allés !" je dis pleine d'espoir. "Ah.oui mais... Je ne peux pas sortir d'ici... Tu as des.photos de nous deux ?" je lui demandais ensuite.

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:48 (2016)    Sujet du message: Do you remember just the way we are ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison neuf intrigue tahiti -> Tahiti
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky