Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
« ENFIN TE VOILA »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> l'Université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Lun 17 Oct - 16:25 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

‘ IAN SOMERHALDER featuring JESSICA FORBES ‚

« ENFIN TE VOILA ! »

    Aujourd'hui, il fallait dire que ce n'était pas une journée "happy", non. C'était la rentrée, et comme toutes rentrées, hors de questions de sécher un seul cours, 'fin vous m'auriez compris, il fallait commencer en douceur. Nous étions tous partis après la réunion du proviseur pour aller en cours car oui, les cours commençaient aussitôt. Je n'avais pas vu Ian, mon fiancé ce matin, alors je m'étais installée avec mes copines durant la réunion. Une fois sortie, j'allais au premier étage pour aller en cours lorsque dans les couloirs j'aperçue mon p'tit ami. Je souriais doucement en m'avançant vers lui. « Genre comment t'as voulu m'éviter truc de ouf ! » M'exclamais-je choquée :p.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 17 Oct - 16:25 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 19:37 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant


❝ Enfin te voilà ❞ featuring ; Jessica Forbes & Ian Somerhalder.

(c) dark dreams.

    Ce matin, je m'étais levé tôt car pour tout dire, nous n'étions plus en vacances, et oui, c'était la rentrée. De plus ce n'était pas mon jour, car j'étais tombé dans les embouteillages et étais arrivé en retard à l'université. Génial. Mais j'étais arrivé pile au bon moment, quand la proviseur nous dictait ses règle. Un discours qui ne me plaisais pas vraiment. Enfin bref, après qu'elle eut terminée tout le monde parti en cours. A la pause, je quittais mon cours lorsque je tombais sur ma petite, un sourire s'affichait sur mes lèvres. « Apparemment je n'ai pas réussi à t'éviter assez longtemps » la taquinais-je, avant d'arriver face à elle, et de poser mes mains sur ses hanches pour l'attirer contre moi et l'embrasser le plus tendrement possible.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Lun 17 Oct - 19:53 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    A vrai dire, rien que d'avoir entendu les règles de la directrice me déprimait encore plus ! Moi qui avait toujours détesté les cours, cette année, ça allait être encore pire. Mais bon, heureusement que je n'étais pas seule, et surtout heureusement que les vendredis soirs je rentrais à la maison avec Ian. en parlant de lui, dans les couloirs du premier étage, je marchais pour aller en cours lorsque je l'aperçue, je m'avançait vers lui le sourire aux lèvres, le taquinant en débutant. Ce dernier ne mit pas de temps avant de répliquer. « Genre ! Vas-y dis le si tu veux plus me voir .. » Dis-je en faisant la moue. Lorsqu'il passait ses mains sur mes hanches pour m'attirer contre lui, je passais mes bras autour de son cou afin de prolonger avec tout autant d'amour et de tendresse que lui, son baiser.
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 22:31 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Si j'avais su, j'aurai pris plus de temps à arriver, histoire de rater le discours de la proviseur parce que tout ce qu'elle venait de dire m'avais tué. Genre, déjà un couvre feu, comme si on allait tous respecter de se coucher à 22h30, et en plus de cela, les chambres n'étaient pas mixte. Jessica et moi avions prévu de faire une demande pour être ensemble, parce que nous avions pour habitude de vivre ensemble, ce qui sous-entendait dormir ensemble le soir, mais là, on serait séparer du lundi au jeudi soir. M'en fou, je la rejoindrais dans sa chambre parfois (a). Même pas peur ! (a). Alors que dans les couloirs, je me retrouvais face à ma fiancée, qui commençait par me taquiner, je ne perdis pas de temps à répondre, rentrant dans son jeu (a). « Ce que j'aime quand tu réagis comme ça » rétorquais-je amusé. J'adorais la taquiner, et je passais mon temps à la faire. Surtout quand elle partait au quart de tour, c'était le plus drôle. Aussitôt arrivé près d'elle, je ne perdis pas de temps à l'attirer contre moi, afin de l'embrasser avec tendresse. Tout en s'embrassant mêlant amour et tendresse, je nous décalais sur le côté, de façon à me retrouver contre le mur, gardant Jessica contre moi. Je nous avais déplacé car nous étions en plein milieu du couloir dans lequel les étudiants défilés. « Tu as vu le règlement de malade ? » lui demandais-je suite au baiser rompu.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mar 18 Oct - 17:11 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Voilà que cette année les règles devenaient vraiment impossible. Ils allaient tous se douter que personne n'allaient respecter ses règles là ! Plus ils en rajoutent, plus les personnes n'appliquent aucune d'elles. Durant la petite pause, je marchais dans les couloirs, m'avançant vers Ian pour le taquiner un peu. « Tu m'énerves. » Dis-je amusée en prolongeant son baiser, faisant quelques pas avec lui lorsqu'il se décalait pour se mettre contre le mur afin qu'on ne dérange personne. Ce dernier rompait le baiser me demandant si j'avais entendu le règlement. « Eh comment ! J'trouve qu'ils en fond trop là, comme si qu'on allait les respecter, surtout qu'on est pas dans la même chambre, t'as vu ! » M'exclamais-je choquée. Façon, il était clair que j'allais aller le voir la nuit (aa).


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 17:59 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Début juillet dernier, je criais haut et fort que pour moi, le lycée s'était terminé. C'était un soulagement pour moi, car là bas, je jugeais les règles trop strictes, c'était en quelques sortes une mini prison. Mais quand je vois les règles qu'impose la directrice de l'Université, j'ai du souci à me faire, moi qui pensais être plus libre, c'est raté. Enfin bref, j'étais parti en cours en grommelant dans ma barbe, mais à la pause, une seule personne eut le don de me redonner le sourire en un rien de temps. Ma petite amie, à présent fiancée qui commençait par me taquiner. Evidemment je poursuivais son amusement. « Et j'adore ça » rétorquais-je contre ses lèvres, amusé, avant de nous entraîner près du mur, pour prendre appuie contre ce dernier. Afin de libérer les couloirs. J'engageais alors la conversation sur ce fameux règlement qui avait dû alerter tous les étudiants. A son tour, elle parlait directement de l'organisation des chambres non-mixtes. La bonne blague, comme si cela m'empêcherais d'aller faire un tour dans la chambre de ma petite amie. « Moi qui jugeais que les règles du lycée étaient trop strictes, et pensais que l'université, c'était mieux, mais c'est pire. Ceci étant dit, cela ne m'empêchera pas de venir te voir ! » m'exclamais-je en souriant, rien ne m'empêcherais de voir Jessica si j'en avais envie, pas même ces règles, qui poussaient plus à être franchies qu'autre chose.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mar 18 Oct - 20:51 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    J'étais bien moi, à passer de bonnes vacances avec mon fiancé, rien que tous les deux ! Certes on avait des soirées séparés, lui avec ses potes, et moi avec les miens. Histoire que nous aussi on s'amuse chacun de notre côté, mais les vacances avec lui étaient le paradis ! Enfin bref, une fois face à lui, nous commencions déjà à se taquiner, nous ne perdions pas de temps :p. « Ouais bah tu vas te calmer, ou sinon c'est moi qui te calmes. » Dis-je légèrement amusée faisant l'ange. Alors que nous nous embrassions contre le mur, il le rompit pour qu'on parle du règlement. « C'est clair, mais peut-être que ça s'adresse qu'aux premières années, et que l'année prochaine il changera .. Enfin je l'espère de tout coeur ! Ils ont pas le droit déjà de nous infliger un couvre-feu et des chambres non mixtes ! J'veux dormir avec toi moi .. » Dis-je faisant la moue toute tristounette, depuis que nous vivions ensemble, ça aurait été la première fois qu'on allait pas dormir ensemble Surprised. Je m'étais faite à son odeur, à ses bras et à ses réveils câlins moi ! J'en aurai le droit que les weekend ? La blaaaague !
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 21:05 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Que dire... Je me rendais réellement compte à cet instant précis que je regrettais mes vacances. Parce qu'au moins, en vacances, nous n'avions pas de règles à respecter, nous étions libres de faire ce que nous voulions, de se lever tard quand nous le voulions, nous n'avions pas de couvre-feu, et surtout, je pouvais dormir auprès de ma petite amie. Tout cela m'avais énervé, car je n'imaginais pas du tout l'université ainsi. « Et tu comptes me calmer comment ? » demandais-je de façon amusé. Nous nous retrouvions contre le mur à s'embrasser, car ce matin nous nous étions rapidement vu, car elle était partie avant moi car elle devait passer chercher une amie à elle. Alors j'en profitais durant la pause. « J'espère que ce n'est que pour les première année oui, enfin, ça va me faire bizarre de dormir dans un lit une place, sans toi dans mes bras » grimaçais-je, car depuis que nous avions emménagé ensembles, j'avais pris l'habitude de m'endormir à ses côtés, et de me réveiller à ses côtés. Et là, nous devrions tenir une année comme ça, à être séparé la nuit, nous pourrions dormir ensemble, seul les week-end. J'approchais ensuite mes lèvres de son oreille. « Fais moi une place dans ton petit lit, je viendrais te voir de temps en temps (a) » murmurais-je d'une voix à peine audible de façon à ce qu'elle seule n'entende mes propos.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mar 18 Oct - 21:15 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Je me demandais pourquoi la proviseur nous donnais des règles aussi lourdes, nous venions à peine de rentrée de vacances que déjà nous avions des tonnes de règles à respecter. Enfin bref, tout le monde savaient que nous n'allons pas les respecter. « Mystère .. » Dis-je doucement amusée. Je profitais de nos pitits mamours parce que ce matins nous n'avions pas eu le temps de se voir beaucoup, et sa va être ça durant neuf mois (y). « Moh, qu'il est mignon le Somerhalder, tes bras musclés vont me manquer. » Dis-je doucement. Mais fallait voir le bon côté des choses, genre vivre dans l'excitation peut être vraiment bien, genre faire mission secrète pour se voir, allez contre les règles et peut-être avoir de lourdes sanctions si on se fait prendre, ça aussi sa a un côté excitant qui peut être vraiment drôle. Je souris à ce qu'il me murmura. « Tu auras la place qu'il te faut, de même pour toi, je viendrais m'infiltrer sous tes draps discrètement la nuit. » Murmurais-je à mon tour à son oreille pour ne pas que les grosses bouches ne nous entendent.
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 21:33 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    A mon avis avec le discours de la prof, nous tous, devions être dégoûtés, car si moi j'avais déchanté, je pense que beaucoup d'autre avait aussi et n'avait vraiment pas imaginé l'université comme ça. D'autant plus que l'Université est à la base un établissement libre, genre si on veut aller en cours ou non, qu'importe les profs ne notent pas les absences, et nous n'avons généralement rien à justifier. Or là, les règles sont pire que celle du lycée. C'est dans ces moments là qu'on envie les personnes qui vivent près de chez eux, et qui peuvent rentrer le soir. « Tu me fais peur ... » murmurais-je amusé. Comme c'était la pause, nous profitions l'un de l'autre, car dans dix minutes les cours reprenaient, et mine de rien, la pause passait relativement vite. Ce qu'elle me dit par la suite me fit sourire, et à vrai dire, elle aussi me manquerait. « J'avais pris l'habitude de t'avoir contre moi la nuit » répondis-je en faisant la moue. Comme nous parlions des dortoirs séparés, je lui murmurais d'une voix à peine audible de me faire une petite place dans son lit car il m'arriverait quelques soirs, de la rejoindre (a). « Tu ne trouves pas que sa a un côté excitant de ne pas être dans la même chambre, et de savoir que si je viens te voir, ou si tu viens me voir on court le risque de se faire sanctionner, mais qu'on le fera quand même parce que se sera plus fort que nous ? » lui demandais-je en souriant, la serrant un peu plus à moi pour parvenir à poser mon front contre le sien, et la regarder dans les yeux. A vrai dire, malgré le côté négatif de cette situation, il fallait voir le bon côté, car on apprécierait d'avantage les soirs où on viendrait se voir, d'autant plus qu'on courrait le risque de se faire prendre, mais qu'importe les sanctions, je courrais le risque malgré tout.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mer 19 Oct - 11:54 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    Je pense que le nouveau règlement en a choqué plus d'un. Mais bon, connaissant cette génération, personne n'allaient respecter ce lourd règlement, ça allait vite être la pagaille. « Ah bon ? Je devrais peut-être continuer à la jouer mystérieuse » dis-je doucement, ayant un air d'amusement sur mon visage. Alors que c'était la courte pause, j'en profitais de la passer avec Ian, autrement ça va être chaud pour se voir quoi. « On dirait une prison ! » M'exclamais-je en grimaçant légèrement. Je ne comprenais pas pourquoi ils n'avaient pas fait des chambres mixtes, nous n'étions pas dans un couvent ici. « Oh oui, très excitant ! Et surtout très drôle. De ne pas suivre les règles au risque de se faire prendre, moi pour te voir je serais mais prête à tout ! Genre t'es pas n'importe qui quoi. » Dis-je toute souriante caressant sa joue lorsqu'il posa son front contre le mien, plongeant mon regard dans le sien comme avant. C'est sur qu'il faudrait s'adapter au nouveau règlement, j'étais prête à ça, mais de là à ne pas dormir avec mon fiancé il ne fallait pas exagérer non plus !
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 13:50 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    « C'est que ce petit côté mystérieux te donne un air sexy » lâchais-je amusé. Comme nous étions à la pause, nous en profitions en peu, car d'ici peu nous serions de nouveau séparés pendant quelques heures. « Pire que ça ! » m'exclamais-je avec dégoût, car il y avait trop de règles à mon goût. Les règles qui me saoulaient le plus était l'histoire des chambres et du couvre-feu, on nous prenait vraiment pour des gamins, alors qu'ils nous répètent sans cesse qu'à notre âge on doit être autonome et responsable, tu parles. « Ah mais c'est sur que quittes à me faire prendre, je viendrais malgré tout te voir » répondis-je à mon tour en souriant légèrement. Après tout, qu'est-ce qu'on pouvait risquer de plus qu'avoir des heures de colle, et puis malgré les règles, rien ne nous empêcherait de faire ce que l'on voudrait.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mer 19 Oct - 17:11 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    ► « Arrêtes, tu vas me faire rougir. » Dis-je doucement, amusée. Il ne restait que même pas cinq minutes avant que la sonneries ne retentisse à nouveau, pour nous séparer. Je grimaçais à ce qu'il répondit et posa ma main sur sa joue pour la le lui caresser doucement. Je devais avouer qu'ils en avaient rajouté quoi, nous étions désormais de jeunes adultes, alors il fallait qu'ils nous voient comme tel. « J'espère bien, façon ils doivent quand même se douter que ceux qui sont en couple se verront en douce. Donc je pense qu'ils nous surveilleraient beaucoup plus. » Dis-je en grimaçant de plus belle. Enfin tout ça pour dire que nous étions prêt à être sanctionné pour se voir.
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 17:32 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    « Moh, elle va rougir » rétorquais-je tout aussi amusé qu'elle. A croire qu'être avec elle le temps passait plus vite que lorsque j'étais en cours, a patienter sagement que la sonnerie ne retentisse pour marquer la fin du cours. Alors que nous étions l'un contre l'autre, cette dernière caressait ma joue, ce qui avait tendance à me faire sourire. Quelques soient les règles, une chose était sur, je serai le premier à les enfreindre pour rejoindre ma petite amie. « Sa semble tellement évidement, c'est pourquoi je trouve stupide d'instaurer de telles règles, qu'aucuns étudiants, ou quasiment, ne les suivra à la lettre » dis-je à mon tour, sur de moi. Comme je sentais la sonnerie retentir d'ici peu, je portais mes lèvres contre les siennes, lui déposant un tendre baiser.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Mer 19 Oct - 17:43 (2011)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA » Répondre en citant

    ► « Owiii ! » M'exclamais-je en rigolant doucement. Alors que je regardais ma petite montre, j'aperçue qu'il ne restait que cinq petites minutes, mais très vite, elles passaient à trois ou deux. C'était fou ça, comment le temps passait drôlement vite à la sortit des cours. « J'aimerais bien que tu me cites une personne qui appliquera ses règles là. » Dis-je en pouffant de rire. Non mais il était clair que seuls les élèves "modèles" n'allaient que les appliquer. Alors qu'il ne nous restait que une minute, il m'embrassait avec tendresse. Je ferma les yeux pour prolonger aussi tendrement son baiser, puis la sonnerie retentissait. Je poursuivis encore son baiser puis nous le rompions. « Allez, à tout à l'heure mon coeur. » Dis-je en ayant du mal à le lâcher car je serais bien restée ici avec lui moi. Je déposa un gros bisou sur sa joue pour ensuite filer en cours car moi, ma salle se trouvait tout au bout de l'université.
 
Scène close. * 


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:48 (2016)    Sujet du message: « ENFIN TE VOILA »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> l'Université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky