Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> l'Université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 23:51 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

ET BEN QU'EST CE QU'IL T'A FAIT CE PAUVRE CASIER ?

Beverly Forester Feat Max Irons



    La sonnerie venait de retentir dans tout l'établissement annonçant la fin des cours, mais également le début d'une nouvelle heure. Alors que je m'apprêtais à entrer dans ma nouvelle salle de cours, je me rendis compte que je n'avais pas le bon bouquin, que je devais donc me rendre à ma casier qui se trouvait à l'autre bout. Ben tant pis, au moins se sera une bonne occasion pour rater une bonne partie du cours. Un cours qui ne m'intéressait pas du tout. Je me rendis donc à mon casier, et l'ouvris, cherchant mon bouquin en prenant bien mon temps. Et oui, et puis si quelqu'un passe, je n'aurais cas lui dire que j'avais tout simplement oublier mon livre. Pas besoin de mentir. Quelques secondes plus tard, je refermai mon casier mon livre à la main, et quand je me retournai afin de partir à mon cours, je vis une fille en train de galérer pour ouvrir son casier. Je m'approchai alors gentiment. « Besoin d'aide ? » Lui demandais-je alors qu'elle était en train de s'énerver dessus.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 23:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Sam 28 Jan - 14:34 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

« Et ben qu'est ce qu'il ta fait ce pauvre casier ? »



Max Irons feat Beverly Forester


    La sonnerie qui venait de retentir signifiait le début de ma première heure de la journée. Je n'avais pas particulièrement envie de suivre les cours aujourd'hui. J'étais assez fatiguer du décalage horaire mais je ne m'étais surtout pas faite à l'idée de vivre à Los Angeles. J'ai tout abandonné pour de bonne raison mais ma famille me manque. Tout du moins une partie de ma famille. En arrivant, je partis tout droit à mon casier pour prendre mes livres mais je n'arrivais pas du tout à l'ouvrir. Je forçais encore et encore mais en vain. J'avais même tenter de l'amocher mais sans succès. Quand je perdu espoir, un corps s'approcha petit à petit de moi. Une voix me demande si j'avais besoin d'aide alors je me retourna vers cette voix. « Je n'arrives pas à ouvrir mon fichu casier. » Lui souriais-je gentiment mais quand je croisa son regard, je fus incapable de continuer de parler. Je m'étais ensuite mise à sourire doucement en me poussant du casier pour qu'il essaye de l'ouvrir. La deuxième sonnerie se mire à sonner, j'étais officiellement en retard en cour. J'espère que je serais accepté.


Dernière édition par Beverly Forester le Dim 29 Jan - 15:14 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 15:11 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Avant d'entrer en cours, je m'étais aperçus que je n'avais pas avec moi le bon livre, donc que je devais me rendre à mon casier afin de prendre celui dont j'aurais besoin durant mon cours. Alors que je venais de prendre ce dernier dans mon casier, je vis une fille en chier avec le sien, je m'étais donc approcher en gentil garçon que je suis afin de voir si elle n'avait pas un petit soucis. Elle me confia que son casier était coincer et qu'elle n'arrivait donc pas à l'ouvrir. Je ne pus m'empêcher de sourire. La pauvre, elle devait être nouvelle. « Attend je vais t'aider. » Lui avais-je donc répondu un sourire aux lèvres. Je posai mon livre par terre avec mes autres affaires, et frappai un bon coup dans son casier afin que ce dernier ne s'ouvre. « Et voilà, ils coincent souvent, j'ai eu le même soucis au début. » Dis-je en me baissant afin de récupérer mes affaires. « Tu verras avec le temps tu y arriveras. » Rajoutais-je gentiment en la regardant.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Dim 29 Jan - 15:54 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Ce garçon était arrivé à point nommé, il était arrivé au moment où j'avais perdu espoir d'ouvrir mon casier. Dans mon ancienne université, les casiers était simple à ouvrir alors qu'ici, c'est un vrai parcours du combattant. Je m'étais poussé pour le laisser ouvrir ce casier et à ma grande surprise il l'ouvrit sans difficulté. Il avait simplement frappé sur le casier puis il s'était ouvert. Il m'informa qu'ils coincent souvent et qu'il avait eu le même soucis au début. Il se baissa ensuite pour récupérer ses affaire puis m'assura qu'avec le temps, j'y arriverai. « Je vais faire de la boxe tout les jours si j'ai bien compris. » Lui dis-je pour plaisanter. « En tout cas, je te remercie, j'ai bien crus être coincée là pendant des heures. C'est une chance que tu sois passé par là. » Souriais-je gentiment en tournant mon regard vers lui. « Je peux faire quelques choses pour te remercier ? » Lui demandais-je avec un petit sourire au lèvre. La sonnerie avait sonné depuis plusieurs seconde alors je me permis de lui rappeler. « La sonnerie à sonné pour la deuxième fois alors nous ferions mieux de partir en cour sinon nous n'allons pas nous faire accepter. » Lui souriais-je alors, ignorant si tolérance zéro était appliquée dans cette université, c'est à dire toute élèves en retard, ne sera pas accepté en cours car dans mon ancienne université, cette règle était appliquée.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 18:05 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Quand je vis cette fille en train de galérer avec son casier, je m'étais dessuite décider à allez l'aider. En même temps en chier avec son casier ce n'est pas tout les jours marrant donc j'étais allez l'aider. Un grand coup dedans et hop son casier finit par s'ouvrir. Elle me dit qu'elle prendrait des cours de boxe pour ouvrir son casier. « Mais non ne t'inquiète pas, il finira par s'ouvrir facilement après. » Lui répondis-je en souriant. « Oh je suppose que tu aurais bien finit par l'ouvrir, mais bon, je suis content de t'avoir aider. J'ai eu le même petit soucis au début. » Lui avouais-je en souriant amusé. Et c'était bien vrai, à mes débuts ici, j'avais eu la chance de tomber sur l'un des seul casiers qui ne voulait pas s'ouvrir tout seul, et ce n'est qu'en voyant un autre étudiant donner un grand coup dedans que je captai qu'il fallait faire ça pour enfin l'ouvrir. Après avoir ramasser mes affaires, elle me demanda si elle pouvait faire quelque chose pour moi. « Me donner ton prénom peut être ? Ce serait un bon début. » Lui répondis-je alors avec un sourire aux lèvres. Elle me dit ensuite que l'on ferait mieux de partir en cours vu que la sonnerie venait de retentir une nouvelle fois. Je haussai simplement les épaules en la regardant. « Oh tu sais tu peux prendre ton temps, même à cinq minutes de la fin ils t'acceptent alors. » Dis-je simplement comme si c'était une habitude pour moi d'arriver à cinq minutes de la fin des cours.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Dim 29 Jan - 18:38 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    En venant m'aider, il avait retiré un doute qui planait au dessus de ma tête. Tout le monde n'ai pas égoïste ou ne se prends pas pour le nombril du monde. J'avais rencontré une fille dans les couloirs qui n'était pas la plus agréable au monde. Elle était arrogante et à cause d'elle, je pensais que la plus part des gens ici était comme ça. Soit je m'étais définitivement trompée, soit ce mec est l’exception à la règle. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier mais quand on arrive dans un nouveau pays et qu'on rencontre quelqu'un comme cette fille, on a tendance à croire qu'elle définis le comportement de cette ville mais il est la preuve que non. Je lui avais signalé que j'allais faire de la boxe tout les jours avec ce casier mais il me répondit de ne pas m'inquiété parce qu'il finira par s'ouvrir facilement après, ce qui me fis emmètre un petit sourire puis il m'expliqua que j'aurai bien finis par l'ouvrir au début et qu'il était content d'avoir pu m'aider. Il m'avoua avoir eu le même problème avec son casier au début. « C'est un passage obligé pour les nouveaux, c'est ça ? » Riais-je alors légèrement en le regardant. « Tu es arrivé il y a longtemps à L.A ? » Lui avais-je demandé car il m'avait fait comprendre qu'il n'était pas là depuis toujours. Puis je lui avais demandé comment le remercier, ce qui est normal car il venait de m'aider sans que je lui demandes. Il m'avait répondu que lui donner mon prénom serait un bon début. « Beverly. » Lui avais-je répondu en souriant légèrement avant de lui faire remarquer que la deuxième sonnerie avait retenti une deuxième fois et que nous devrions partir en cour car il se peut qu'il ne nous accepte pas. Sur de lui, il me confia que même si nous arrivions 5 minutes à la fin, il nous accepterai. « Sa sent le vécu ou je me trompes ? » Demandais-je en riant légèrement parce qu'il avait l'air d'être toujours en retard. « Et sinon, comment tu t’appelles ? » Demandais-je gentiment en le regardant.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 21:38 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Je comprenais sa situation, il y a quelques mois je me trouvais à sa place, dans une nouvelle ville, avec de nouvelles personnes, et surtout une nouvelle vie. Je savais très bien tout ce qui pouvait lui trottait dans la tête, et les peurs qu'elle pouvait bien avoir. On se mit donc à parler gentiment du fait qu'elle devrait sûrement faire de la boxe si elle voulait ouvrir son casier plus tard. Je lui avais donc répondu qu'elle ne serait pas obliger, qu'au fur et à mesure qu'il se décoincerait facilement. « C'est ça. » Lui répondis-je de façon amusé quand elle me demanda si l'histoire du casier était quelque chose d'obligatoire pour chaque nouvelle personnes qui débarquent à Los Angeles. « Non, je suis là depuis quelques mois. » Rajoutais-je à sa nouvelle question. « Et toi ? » Lui demandais-je alors à mon tour, parce qu'elle ne devait pas être là depuis bien longtemps si c'était la première fois que je la croisais dans les couloirs. Ensuite elle me remercia et me demanda ce qu'elle pouvait bien faire pour moi. Je lui avais répondu qu'en échange, je voulais simplement connaître son prénom, et elle me le dit. « Enchanté alors Beverly. » Dis-je en lui offrant un sourire. Puis alors que la seconde sonnerie venait de retentir dans les couloirs, elle se mit légèrement à paniquer comme quoi elle ne serait peut être pas accepter dans son cours, mais je la rassurai en lui disant qu'ici même si l'on arrive à cinq minutes de la fin, on serait bien évidemment accepter. « On peut dire ça. » Lui répondis-je alors en souriant, puis alors qu'on marchait dans les couloirs, elle me demanda à son tour mon prénom. « Max. » Lui répondis-je simplement et gentiment.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Dim 29 Jan - 22:01 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    J'avais finis par lui demander si le casier bloqué était un passage obligatoire pour les nouveaux élèves et sa réponse fut positive, ce qui me fis légèrement rire. « Je suis officiellement accepté au sein de cette université alors. » Avais-je finis par dire amusée avant de lui demander si sa faisait longtemps qu'il était arrivé à L.A. Il me répondis qu'il était là depuis quelques mois avant de me retourner la question. « Je suis arrivée il y a presque deux semaine. » Souriais-je doucement. Ensuite je lui avais demandé si je pouvais faire quelques choses pour le remercié alors il me demanda mon prénom. Je lui avais donc révelé mon prénom puis il souligna qu'il était enchanté, ce qui me fis sourire. « Tout le plaisir est pour moi. » Répondis-je avant d'ajouter. « Si tu pouvais ne pas m'appeler Beverly Hills sa serait sympa. » Riais-je alors car des filles du lycée m'avaient appelé comme ça hier. C'était assez marrant comme surnom en y repensant. Puis nous en étions venu à discuter des retards et il m'assura qu'on pouvait même arrivez cinq minutes avant la fin du cours parce qu'on serait quand même accepté. « Je vais peut-être suivre ta mode dans ce cas. » Lui souriais-je alors avant lui demander son prénom pendant que nous marchions dans le couloir. « Merci pour ton aide Max. » Lui répondis-je accompagné d'un sourire. Je le trouvais gentil, il n'avait pas du tout l'air d'être superficiel et matérialiste. « Tu vivais où avant d'arriver ici ? » Lui demandais-je pour mieux le connaître.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 22:34 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Ce qu'elle me dit me fis légèrement rire. « Voilà tu as tout compris, je te souhaite officiellement la bienvenue à Los Angeles. » Lui dis-je alors en souriant et de façon amusé. Ensuite elle me demanda depuis combien de temps j'étais à Los Angeles, je lui avais donc répondu que je me trouvais ici depuis seulement quelques mois. Et c'est ce qui était tout à fait vrai. Je lui avais ensuite demander pour elle, et elle me répondit qu'elle était ici depuis maintenant quasiment deux semaines. « Ah ben je te re souhaite la bienvenue alors. » Dis-je en souriant. Elle se présenta ensuite à moi en me demandant de ne pas l'appeler Beverly Hills. Ce qui me fit bien rire. « Euh non, ça ne m'est même pas passer par la tête. » Lui avouais-je donc en rigolant légèrement. Ce surnom était bien trouver, mais bon n'étant pas très fan des surnoms, je ne comptais pas l'appeler comme ça, mais c'était quand même très mignon. On se mit ensuite à parler du fait d'arriver en retard en cours. Chose que je faisais quasiment .. tout le temps. « Et tu as bien raison. Arriver à l'heure ce n'est pas marrant, et puis tout le monde s'en fiche alors autant en profiter. » Lui dis-je de façon amusé. Je lui donnai ensuite mon prénom, vu qu'elle me l'avait demander. « Mais de rien, c'est toujours un plaisir d'aider les petits nouvelles. » Répondis-je gentiment. Puis elle enchaîna sur une nouvelle question. « Je vivais en Angleterre. Donc oui, ça me change un peu beaucoup. » Lui répondis-je alors en souriant.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Dim 29 Jan - 23:12 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    « Merci de m’accueillir aussi chaleureusement. » Lui souriais-je amusée puis après avoir parlé de notre arrivée dans cette ville, Max me souhaita à nouveau la bien venu, ce qui me fis de nouveau rire. « Je te remercie encore une fois. » Lui souriais-je légèrement avant d'ajouter. « Les gens ici sont tous comment en générale ? » Lui demandais-je parce que j'avais vu beaucoup de personne superficiel et je m'étais d'ailleurs disputé avec l'une d'entre elle. « Je sens que je vais bien t'aimer toi. » Souriais-je amusé quand il m'avoua ne pas avoir pensé à Beverly Hills. Puis nous nous étions mis à parler des retards, et j'apris que Max avait l'habitude. Il me confia qu'arriver à l'heure ce n'est pas marrant et que tout le monde s'en fiche alors qu'il fallait en profiter. « Dans ces conditions, je restes avec toi jusqu'à ce que tu ailles en cour. Enfin si ça ne te gène pas ? » Lui souriais-je alors amusée avant qu'il ne me dise que c'est toujours un plaisir d'aider les petites nouvelles. « Comment tu te la pètes ! » Dis-je en faisant mine d'être choquée. « Il y a pas si longtemps, tu étais le petit nouveau je te rappelles.» Riais-je amusée par ce qu'il venait de dire. J'avais ensuite continué en lui posant une question sur sa provenance. Je n'aurai jamais pensé qu'il était anglais. « Je ne l'aurai jamais deviné. Je te comprends, ça me change aussi beaucoup de l'Australie. » Répondis-je avec un petit sourire.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 00:07 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    « Mais de rien, c'est tout naturel. » Lui répondis-je alors simplement et en souriant, alors qu'elle me remerciait de lui avoir souhaiter la bienvenue. Puis quand je lui re dis une nouvelle fois bienvenue, elle me remercia une nouvelle fois, mais cette fois ci je ne rajoutai rien de plus, et me contentais simplement de rire. Elle me demanda ensuite si les gens étaient naturellement comme ça ici. Je fis une petite grimace avant de lui répondre. « Bof en fait ça dépend des gens, et de leur humeur aussi. Tu peux tomber sur des gens qui vont de souhaiter la bienvenue, qui seront gentil, et d'autre qui s'en foutront royal et qui te passeront devant sans même te calculer. » Lui répondis-je alors à sa question. « Ah ben je l'espère bien attend, je suis un gentil garçon. » Dis-je en souriant une nouvelle fois. Ensuite on se mit à parler des retards, des cours, et du fait que tout le monde se foutait d'arriver en retard ou pas. Elle me dit que dans ces conditions, elle resterait avec moi. Enfin si bien sûr ça ne me déranger pas. « Oh bien sur que non. De toute façon, j'allais m'ennuyer tout seul, alors un peu de compagnie ne fait pas mal. Et puis quelqu'un de bonne compagnie, ça ne fait jamais de mal. » Rajoutais-je en souriant encore une fois. Elle me fit ensuite rire avec sa nouvelle réplique. « Oui mais maintenant la nouvelle c'est toi alors, j'ai plus aucun soucis à me faire moi. » Répondis-je en riant légèrement. C'est vrai, je ne suis plus le nouveau alors plus de bizutage de merde envers moi. Héhé. « Oui, je n'ai pas forcement une tête d'Anglais. » Lui répondis-je en riant légèrement. « L'Australie ? Et ben dis donc. En effet ça change pas mal. » Dis-je un peu choqué qu'elle vienne de l'Australie, parce que moi non plus je n'avais pas deviner qu'elle aurait pus venir du pays des kangourou.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Lun 30 Jan - 00:52 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Au files de notre conversation, j'avais de plus en plus l'impression que c'était un mec bien. En tout cas, il était gentil et c'est un bon point. Puis au bout d'un moment, je lui avais demandé comment était les gens ici et il m'avait répondu que sa dépendait. Il y en avait qui seront un peu comme lui finalement et d'autre qui s'en foutrons royalement et qui ne calculeront pas, ce qui me fis penser à Jordane. « J'ai rencontrée une fille avec qui je me suis disputer un long moment dans le couloir parce qu'elle ne s'était pas excuser après m'avoir bousculer. » Lui souriais-je légèrement, j'avais encore cette histoire en travers de la gorge. « Selon elle, ici les gens ne s'excuse pas face. Elle s'appelle Jordane je crois, tu la connais peut-être ? » Lui demandais-je accompagnée d'un petit sourire. Je lui avais ensuite dit que nous allions bien nous entendre et sa réponse me particulièrement rire. « Un gentil garçon pour l'instant. » Souriais-je alors puis pendant que nous discutions des cours, des retards, je lui avais demandée si ça ne le dérangeais pas que je restes avec lui. Il me répondit que non, qu'il allait s'ennuyer seule donc qu'un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal et il ajouta que quelqu'un de bonne compagnie ça ne lui ferait jamais de mal, ce qui me fis sourire et ressentir des petites rougeur à l’intérieur de mes joues. « J'espère que tu n'as pas de petite amie jalouse parce que je suis fatiguée des filles de L.A » Riais-je légèrement, je ne voulais pas m'attirer les foudres de ces filles refaite de haut en bas parce qu'elle m'agaces habituellement. Ensuite, il m'avait à nouveau rire. Il n'arrêtais pas de me faire rire depuis toute à l'heure, je vais finir par ne plus avoir de souffle. « Sa ne marche que pour le même sexe. Je suis la nouvelle mais tu es toujours le nouveau alors tu peux garder tes soucis. » Riais-je alors face à cette situation. Je venais de lui clouer le bec et j'étais assez fière de ça. « Mais ne t'en fais pas, entre nouveaux, on se sert les coudes. » Finissais-je par dire morte de rire. Peu de temps après, nous avions abordée un nouveau sujet, celui de nos origines. J'avais envie de le connaître un peu mieux, il avait l'air gentil et je ne sais pas, il est juste différents des autres.« Pas du tout même. Tu ressembles à un fiston milliardaire qui ne penses qu'aux filles. » Plaisantais-je alors. « Oui énormément, les gens ne sont pas comme ci, nous sommes plus conviviale là-bas. Mais ce qui change surtout c'est que je ne peux plus voir mes kangourou chéri. » Souriais-je en avançant. D'ailleurs, je ne sais même pas où nous allons..


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 01:20 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    On ne se connaissant que depuis quelques minutes seulement, mais Beverly me donnait déjà une bonne impression, elle était totalement différente des filles que j'avais bien pus rencontrer depuis mon arrivé à L.A. Et pour cause, elle ne faisait pas partit de toute ces filles superficielles que l'on pouvait croiser tout les jours dans les couloirs de la fac. Je pouvais le remarquer simplement à sa façon de se tenir, et de s'habiller, rien de bien vulgaire, de trop court. Non, elle était plutôt simple. Enfin c'est l'apparence qu'elle laissait voir. Elle me confia qu'elle avait rencontrer une fille qui n'avait pas été spécialement sympathique avec elle, juste parce qu'elle l'avait bousculer. « Ah ben c'est souvent ça, tu vas en croiser plus d'une, y'a beaucoup de fille comme ça. Malheureusement. » Lui avais-je répondu. Elle rajouta que la réaction de cette fille était normale, que les gens ne s'excusaient pas. N'importe quoi, sérieux. Elle me dit son nom et me demanda si je la connaissais. « Juste de nom, je ne lui ai jamais parler plus que ça. Ou alors un simple, bonjour tu me passes un yaourt ? » Dis-je en riant légèrement. Parce que oui, je prenais toujours les choses à la rigolade, je n'aimais pas tant que ça être sérieux, c'est une chose bien trop ennuyeuse. « Pour l'instant ? Mais tu verras, que je le suis tout le temps. » Lui dis-je alors en lui offrant un sourire. Ensuite elle me demanda si cela me déranger si elle restait avant que je ne me décide à allez en cours, bien sur, je ne refusai pas, lui répondant que sa compagnie serait excellente. Je souris amusé par sa question. « Non ne t'inquiète pas, aucune fille hystérique ne viendra te tirer les cheveux en te traitant de garce. » Répondis-je en riant. Depuis mon arrivé, je ne m'étais intéresser à aucune des filles que j'avais bien pus rencontrer. Je ne vais pas dire que je n'aime pas les filles, mais je n'aime pas les filles qui sont bien trop sûre d'elle, et qui se croient bien trop belle pour croire qu'aucun mec ne leur résiste. Très peu pour moi ce genre de fille. Enfin. Je l'écoutais rire, et cela me faisait rire également. En même temps son rire était tellement entraînant que je ne pouvais m'empêcher de rire avec elle. « A non je ne reste pas le nouveau, je suis ici depuis trop longtemps pour être encore qualifier de nouveau. Tu es toute seule dans le coup. » Lui dis-je alors en riant toujours. Ensuite, elle me demanda d'où je venais, et je lui posai la question en retour. « Mais c'est ce que je suis attend, tu l'as pas remarquer ? » Riais-je avec elle. « Ah ben tu m'étonnes, ça n'est sûrement pas la même personnalité. Il fallait en ramener un. » Dis-je en riant quand elle m'avoua que ses kangourous lui manquaient énormément.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Lun 30 Jan - 02:02 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Nous en étions venu à parler de ma rencontre avec Jordane, une fille bien trop superficiel à mon gout. Je lui avais décris ce qui s'était passé entre nous et à quel point son attitude m'avait énervé. Quand on bouscule quelqu'un la moindre des choses est de s'excuser. Il me confia que malheureusement, il y'en a beaucoup comme ça et que j'allais en croiser plus d'une. « Et je leurs apprendrai toutes les valeurs fondamentales de la vie. Elle auront au moins appris quelques choses dans leurs vie comme ça. » Lui souriais-je simplement, je ne voulais pas les enfoncer encore plus mais je n'aime pas ce genre de fille. Et lorsque je lui confia le nom de cette fille, Max se mit à plaisanter et je ne pus m’empêcher de rire. Nous parlions maintenant depuis pas mal de minutes et à chaque fois, il me faisait rire. Il n'était vraiment pas comme les autres mecs, il n'était pas arrogant, matcho, fier et agressif. Depuis quelques temps, je n'avais pas envie de rire, j'avais bannis ce mot de mon vocabulaire mais il avait réussi à me redonner l'envie de rire en plaisantant. Mais je savais qu'une fois que je ne serais plus avec lui, mes craintes resurgiront. « Elle est tellement égocentrique qu'elle a du te répondre de le prendre toi même. » Riais-je légèrement, toujours aussi amusée par ce qu'il venait de dire. Des sourires de plus en plus bête se dessinait sur mon visage pendant que nous parlions. « Heureusement pour elles sinon je leurs auraient fait leurs fêtes. » Riais-je légèrement suite à ce qu'il venait de dire. « Tu aurais pu être une fille tu sais, tu as tellement bien résumer la situation que c'est à ce demander si tu n'es pas hermaphrodite à tes heures perdu ? » Plaisantais-je à mon tour en avançant puis nous avions commencer à débattre sur nos statuts de nouveaux élèves. « Il me semble t'avoir dit que tu allais m'accompagner sur ce coup et si ce n'est pas le cas, maintenant tu es au courant de ce qui t'attends. » Riais-je légèrement, pour moi il restera le nouveau chez les garçons. Je refuses d'être la seule nouvelle maintenant que j'ai appris qu'il est arrivée il n'y a pas si longemps. « Les filles diront : regarder le nouveau parle avec la nouvelle. » Plaisantais-je en avançant. « Mais si ! Je le vois bien que tu es un fils à papa et j'espère que tu vois que je ne serais pas ta poupée barbie, refaite de haut en bas. » Riais-je alors en tournant mon regard vers le sien. Je venais de remarqué qu'il avait de très beau yeux. « Nous avons de la chance de ne pas être venu au monde ici finalement. J'aurai du mais je penses que tu feras un bon kangourou de remplacement. » Plaisantais-je alors en continuant d'avancer. Je ne savais pas du tout où nous allions alors je me permis de lui demander. « Tu nous emmènes où ? » Demandais-je avec un petit sourire gentil. En faite, peu importe où nous allions, j'aimais bien être avec lui. C'était le seul garçon qui m'avait fait une impression pareil. J'appréciais sa compagnie, je l'appréciais tellement que j'avais oublier les cours.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Mar 31 Jan - 11:35 (2012)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ? Répondre en citant

    Elle venait tout juste de me confier que quelques jours auparavant elle avait croiser une fille vraiment odieuse. Ce qu'elle me dit par la suite, sur le fait qu'elle leur apprendrait les valeurs de la vie et tout le reste, me fit bien rire. Elle n'a pas sa langue dans sa poche, et c'est quelque chose que je commençais à apprécier chez elle. Lorsque je lui confia par la suite que je connaissais Jordane, je lui répondis en faisant une petite blague. « Mais, tu sais en dehors de son caractère de peste, c'est vraiment une fille adorable. Enfin c'est ce que j'ai crus entendre. » Rajoutais je alors simplement en haussant légèrement les épaules. Bon même si Jordane n'était sûrement d'une gentillesse hors norme, je ne pouvais pas la juger étant donner que je ne lui avais pas tant que ça adresser la parole, et juger une personne alors que je ne la connais pas ce n'est pas du tout mon genre. Bien au contraire, je préfère me faire ma propre impression que d'écouter les ragots que les gens disent. Je ne pus m'empêcher, encore une fois, de rire à ses paroles. « Honnêtement je me souviens plus. » Lui répondis-je en souriant amusé. Et c'est vrai, cet évènement c'était dérouler quelques jours après mon arrivé donc, je ne m'en souvenais pas plus que ça. Je secouais la tête en riant toujours. Je crois que je vais finir avec un mal de gorge horrible à force de rire, mais tant pis, au moins je passais un très bon moment. « Je m'en doute. Vu comment tu as l'air d'être, ça aurait été très marrant à voir. » Lui dis-je en riant. C'est quelque chose que j'aurais bien aimer voir tiens. En plein milieu des couloirs ça aurait été quelque chose de vraiment drôle surtout ici. Je la regardais en faisant une mine choquée. « Moi une fille ? Attend viens dans ce placard que je te montre si je suis vraiment une fille. » Dis-je en la poussant un peu vers la porte de placard derrière nous, mais bien sûr en plaisantant également, je ne suis pas du genre à me vexer pour une chose pareille, quand même pas, sinon j'ai pas finis de faire le tronche aux gens moi ! « Mais je ne suis plus le nouveau moi, attend, y'en a d'autre qui sont arrivés entre temps, alors, tu devras te débrouiller toute seule non mais oh. Tu ne me mets pas dans le même panier que toi, il est hors de question. » Répondis-je de façon amusé. Alors là, je ne suis pas d'accord, il m'en fallu du temps pour retirer l'image de nouveau que j'avais un bon moment, hors de question que ça recommence, même pour les jolies yeux d'une fille. « Tu ne pourras pas être ma poupée barbie, une vraie barbie est blonde avec tout de refait, et je vois que tu ne l'es pas. Heureusement pour toi d'ailleurs. » Rajoutais-je en souriant. Et puis ce n'est pas du tout mon genre de sortir avec une princesse barbie qui se croit bien plus importante que les autres. « C'est ça, tu as raison. Hey !! Je n'ai pas la tête d'un kangourou non mais oh. » M'exclamais-je en faisant, de nouveau, une tête de choqué, même si, bien sur, je ne l'étais pas. Elle me demanda ensuite où je pouvais bien l'amener. « C'est un secret, si je te le dis, je serais dans l'obligation de te tuer. » Lui dis-je alors en la regardant et en lui souriant. De toute façon je ne pouvais pas lui répondre vu que je ne savais pas encore où je l'amenais. Une surprise pour tout les deux.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:54 (2016)    Sujet du message: ». Et ben qu'est ce qu'il t'a fait ce pauvre casier ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> l'Université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky