Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
stefansalvatore ◭ thank you for suitcases.
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> AILLEURS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 10:02 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    La croisière était à peine commencer, on avait était accueillis par les employés de ce magnifique bateau, qui nous avait donné notre chambre. Je ne savais pas encore avec qui j'étais, sans doute avec ma soeur. Mais ça j'allais bien le découvrir par la suite. Je rencontra ce bel inconnu dans le hall qui commença à me parler en fessant une remarque comme quoi je voulais me faire remarquer -suite à ma chute mémorable dans le hall- par la suite il me proposa de m'aider avec mes valises, j'en avait une grosse, une plus légère et mon sac à main. Je ne pouvais donc pas refuser, tout les deux on marcha dans les couloirs, lorsqu'on arriva juste devant ma cabine avec le numéro '156'. « Ca doit être celle là ! » lançais-je, en lui souriant et chercha les clé dans mon sac à main -qui était rempli à rabord (a)-.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 10:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 20:30 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.
    Je ne savais pas qu'elle serait là. Je lui proposai de prendre sa grosse valise pour l'amener jusqu'à sa cabine. Elle prit les clefs au comptoir, et nous marchions dans les couloirs jusqu'à tomber sur sa cabine. Elle me lança que ça devait être celle-là commençant à chercher sûrement les clefs dans son sac. - C'est bien un sac de filles ça, lançai-je légèrement amusé, posant sa valise au sol, et remettant la mienne droite puisqu'elle était à roulette.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 22:41 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    Ce qu'il avait fait c'était gentil de sa part, de porter ma valise jusqu'à ma chambre, parce que moi toute seule je pense que je ne serais pas arriver. Nous étions donc arriver devant ma cabine, j'ouvra alors mon sac pour y chercher les clés que j'avais déposer, lorsqu'il me fis une remarque comme quoi c'était bien un sac de fille (a). « Je te permets pas ! J'ai besoin de toute ces choses dans mon sac. » dis-je, en trouvant enfin les clés et essaya d'ouvrir la porte.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Ven 17 Fév - 23:53 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.
    Claire était une fille que j'avais rencontrée il y a des mois de ça, et pour dire vrai je ne m'attendais pas à la revoir. Quand je suis revenu à Los Angeles, à mon plus grand bonheur, et ma plus grande surprise, je tombai dans le même lycée qu'elle, on pouvait bien parler de destin à ce niveau là. Moyennement surpris, je la retrouvai sur le bateau, son entrée me fit d'ailleurs sourire. Ayant quelques points de notions sur la galanterie je lui proposai de porter sa grosse valise, elle accepta. Nous nous dirigions vers sa cabine, une fois devant, elle chercha difficilement la clef dans son sac, et je fis une remarque sur ça d'ailleurs. Elle me regarda, choquée, en me disant qu'elle ne m'autorisait pas à me dire ça, car elle avait besoin de tout ça dans son ça. Elle les trouva enfin et essaya d'ouvrir. - Tu as besoin d'une pince à épiler ? et d'un rouge à lèvres ? lançai-je en les apercevant tout deux dans une poche ouverte de son sac à main. Bien sûr je la taquinai, à mon plus grand plaisir.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Sam 18 Fév - 16:08 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    J'aimais beaucoup être en sa compagnie, il était très gentil, charmant comme garçon. Et aussi très mystérieux, tout ce qui me plaisait chez une personne. Alors il me proposa de me ramener jusqu'à ma chambre, je ne pouvais pas refuser (a). On étiez juste devant ma porte de cabine, pour ainsi entrer mes affaires ma grosse valise, surtout :p. « Oui le rouge à lèvres, j'en ai besoin ! Imagine, je suis a une soirée et là .. mon rouge à lèvres part ? Tu vois, j'en ai besoin on sais jamais les accidents arrivent vite. » lâchais-je, en riant dans un léger soupire. Avant de commencer à ouvrir ma porte avec les clés que j'avais eu à l'accueil.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 00:36 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.

    Le lycée avait organisé une sortie scolaire pour terminer l'année. J'avais mis du temps pour me décider à y aller ou non. Je n'étais pas spécialement proche de beaucoup de personnes malgré que j'en connaissais pas mal d'avant. Finalement, j'avais décidé de partir une semaine avec eux pour pouvoir faire des connaissances et même pourquoi pas renouer contact. Je n'étais pas aussi compliqué qu'une fille mais je dois bien avouer que j'avais mis du temps à faire ma valise. Entre les habits pour la piscine, pour le bal, et au cas où les jours de pluie, la valise était pas mal remplie. J'avais pris une sacoche pour pouvoir mettre mon argent et mon portable, je n'avais prévenu personne que je venais, à quoi bon ? Je partis de chez moi une heure à l'avance, pour ne pas être en retard et être pris dans les bouchons. Arrivé là-bas, mon groupe était déjà monté, je me faufilai dans un chemin, découvrant ce qui allait m'abritait pendant plusieurs jours. Je ne m'attendais pas à un grand luxe, mais ce bateau, il faut dire, était vraiment magnifique. Le lycée avait géré. Je mis du temps à trouver mon lycée, et je tombai sur eux par hasard dans le hall, ils attendaient de prendre leur clef de cabine. Claire fit une entrée plutôt... fracassante en tombant ce qui ne m'empêcha pas bien sûr d'esquisser un petit sourire. Sa soeur jumelle l'aida à faire comme si de rien était. J'aperçus Rachel, et quelques personnes que j'avais connues auparavant dans la journée défie d'il y a quelques semaines. Il fallait un maximum profiter de ses vacances car elles allaient passer très vite. Au bout de quelques secondes, j'allai rejoindre Claire pour lui lancer une vanne de mauvais goût, qu'elle prit bien, en me répondant sur le même ton. Pour me rattraper je lui proposai de porter sa valise jusqu'à sa cabine, ce qu'elle accepta avec plaisir. Elle prit alors sa clef, et nous voilà partit pour chercher dans ses longs couloirs la cabine 156. C'était plutôt silencieux pendant quelques minutes, jusqu'à qu'on trouve enfin. On se posta devant, et comme elle cherchait dans son sac la clef, je posai les valises, et souris en la regardant faire. Je la connaissais depuis quelques mois, une rencontre inattendue dans un terrain de football, un baiser volé, et voilà je ne pensais plus jamais la revoir. C'était comme un rêve, un fantasme, je m'étais longtemps demandé si je n'avais pas rêvé cette partie de journée. Jusqu'au jour, où je tombai sur elle au terrain de football du lycée, comme si le destin voulait nous réunir dans notre lieu symbolique. Au début, on ne savait pas vraiment si on était en train de rêver debout, ou si on se retrouvait vraiment. Je lui expliquai que je venais de ré-emménager à LA après quelques années d'absence à cause de mes parents qui déménageaient sans cesse pour leur boulot. Elle n'en revenait pas tout comme moi, et on s'échangeait à nouveau un baiser, d'un naturel si peu réaliste que ça en devenait surnaturel. Bref, après ce moment clandestin près du lycée, on s'abandonna sans s'échanger nos numéros. Je n'en avais pas besoin puisque seulement une semaine après je tombai sur elle dans le parc du lycée, elle me fit d'ailleurs trébucher, et ce moment resta lui aussi graver. C'est ce jour-là que je connus son prénom, Claire. Je ne lui dis pas le mien, je trouvai ça drôle de la laisser dans le mystère et je lui dis même que c'était ce qui entretenait le désir de l'autre. Elle voulait absolument savoir mon prénom, mais je voulais lui dire dans un moment propice, romantique, et non lui déballer comme ça entre deux toasts. A cet instant précis je devais lui paraître rêveur car je n'avais même pas remarqué qu'elle venait enfin d'ouvrir la porte de sa cabine. Je lui avais dit que c'était un sac de filles qu'elle avait, a quoi ça sert d'avoir un rouge à lèvres et une pince à épiler dans son sac ? Toujours avec son bon caractère elle m'expliqua que c'était très important si elle n'avait plus de rouge à lèvres en plein milieu d'une soirée, elle pouvait se faire une retouche. Je souris bêtement en entendant cette réponse, puis me baissai légèrement pour attraper sa valise, et la mienne par la même occasion car je n'allais pas la laisser en plein milieu du couloir. J'entrai derrière elle, c'était assez petit, mais ça avait l'air confortable, je passai tout près d'elle fixant ses lèvres un instant avant de me diriger vers son petit lit, et déposer sa valise à côté de ce dernier. - Voilà, mademoiselle, dis-je d'un ton qui faisait penser aux bagagistes des grands hôtels. J'ajoutai un petit sourire taquin sur mon visage en la regardant.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 11:38 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    Depuis que je m'étais pris la tête avec ma jumelle, je n'étais pas vraiment dans mon état normal. Un peu bizarre, plusieurs personnes l'avais d'ailleurs remarqué. Mais lorsque mon beau chevalier (a'), fis son gentleman pour m'aider à prendre mes affaires et les amener dans ma cabine, faut dire que j'oubliais tout ce qui se passer en dehors d'ici, il était tellement gentil, et j'avais l'impression qu'il avait toute les qualités du monde entier. Malheureusement, je ne le connaissais pas assez. C'était même dommage, parce que je lui avais même dis que j'aurais voulu le connaître, il m'avais même répondu qu'on avait tout notre temps pour ça. Alors que je chercher mes clés dans mon -immense- sac à main, il me fis d'ailleurs une légère remarque de suite. En parlant de ma pince à épiler et de mon rouge à lèvres, je répondis alors que c'était si jamais un accident se passais, et que je n'avais plus de rouge à lèvres d'une seconde à l'autre. Par contre, pour ce qui s'aggisait de la pince à épiler je n'avais aucune réponse, des fois je ne savais même pas pourquoi je laisser ça dans mon sac. C'était peut-être si un jour j'en avait besoin comme ici, sur le bateau. Car je n'avais rien pris du tout, enfin pas de pince à épiler, je ne trouvais pas ça utile sur un bateau. Tout ça me fis rire, et je fus faussement choquée pour tout avouer. Je déposa donc les clés sur la serrure pour ouvrir, et le signala à ce dernier, il était surement dans ces rêves, je venais juste de le remarqué. Il entra alors dans ma cabine, c'était un peu serrer il passa juste devant moi en fixant mes lèvres. C'était le genre de chose qui me fessais sourire intérieurement (a). « Je vous remercie, Monsieur. » lâchais-je avec un petit rire, avant de déposer mon sac à main et mon autre sac sur mon lit, juste à côté d'un autre qui était celui de .. ma soeur, malheureusement, dis-je dans ma tête. « Mh, j'ai quelque chose sur le visage ? » demandais-je alors, je lui posa cet question parce qu'il me regardait assez fixement. Ce n'es pas que je n'aimais pas ça, au contraire j'adorais tout ça. Mais j'avais peut-être quelque chose sur le visage, avec mon pouce je frotta alors près de ma bouche. C'était peut-être une trace de ce que je venais de manger, je n'en avait aucune idée après tout.
    la prochaine fois, je me rattraperais, promis. C'est pas super long là, désolé ♥.


Dernière édition par Santana Lopez le Lun 20 Fév - 23:02 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 20:42 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.

    Je m'étais fait embarqué dans cette sortie de bateau, je me forcais un peu à m'ouvrir aux autres car en ce moment, j'étais plongé dans mes études, et j'étais légèrement ailleurs. J'avais payé la somme qu'il fallait, heureusement mes parents m'aidaient malgré qu'ils n'acceptent pas trop le fait que je les ai quittés pour revenir m'installer à Los Angeles. D'ailleurs, le fabuleux hasard fit que je retombai sur cette fille que j'avais rencontrée durant un match, c'était un rêve que nous avions vécu, on ne pouvait rêver mieux comme rencontre. Je ne savais pas vraiment où ça allait nous mener. En attendant, je secouai légèrement ma tête pour me sortir de mes pensées, car elle venait enfin d'ouvrir la porte après quelques minutes de recherches intensives dans son sac pour trouver la clef. Je venais de lui lancer une remarque pour rigoler, je me fichais ce qu'elle mettait dans son sac c'était juste pour la taquiner. J'entrain enfin, c'était assez petit, je passai près d'elle, mes yeux se perdirent sur ses lèvres un instant avant qu'à nouveau, je me sorte de mes pensées pour poser son sac à côté de son lit. Elle me remercia enfin avec un léger rire, je souris grandement à mon tour, en la regardant, amusé. Nous restions silencieux quelques secondes avant qu'elle ne me demande si elle avait quelque chose sur le visage, j'eus un léger sourire gêné. Elle venait de remarquer que je la fixai, si c'est pas la merde ça. Je mis les mains dans mes poches, cherchant mes mots, - Non, bien sûr que non, tu es parfaite, répondis-je naturellement en essayant de paraître impassible. Je n'avais pas l'habitude de me sentir aussi bête devant une fille, la dernière fois c'était avec Hanna mais ça c'était mal terminé et j'avais en quelque sorte fait une croix sur les histoires d'amour. Cependant, l'histoire que je vivais avec Claire n'était pas du tout la même, je pensais souvent à elle, et quand je la voyais elle me donnait du sourire. Je la regardai dans les yeux, toujours avec ce sourire sur le visage qui devait lui paraître débile, je devais même paraître lourd à ce stade là.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 23:02 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    La première fois que j'avais craquer sur lui, c'était il y a quelques mois. Durant mes vacances, lorsque j'avais était voir un match. Je n'avais pas vraiment envie d'y aller, mais pour être franche j'avais bien fait. Là-bas, durant la sortie j'avais surement vécu l'un des plus beau moments de toute mon existence, c'était un peu un sentiment de mystère et de tentation, je pouvais pas vraiment exprimé ce que je ressentais. L'avoir revu plusieurs fois, ça m'avais comblé de joie. Et quand j'étais près de lui, comme maintenant, dans ma cabine. Je crois qu'il pouvais m'arriver n'importe quoi, je m'en ficher. Je me sentais juste bien, et en sécurité à ces côtés. Même si on ne se connaissait pas vraiment, et que je ne savais toujours pas son prénom. Si il voulais me le dire, il allait me le dire, sinon je pouvais attendre. Je n'étais pas vraiment pressais. Il venait tout juste de déposer mes affaires dans ma cabine, alors qu'il me fixer grandement. Je lui posa une toute simplement question en demandant si j'avais quelque chose sur le visage, et puis avec mon pouce je caressa donc près de ma bouche, sur ma joue. Il me répondis alors que je n'avais rien, que j'étais parfaite. « Parfaite ? C'est un bien grand mot je crois, non ? » dis-je, en me prenant place sur une sorte de petite table qui était sur ma cabine, j'avais vraiment envie de le connaître. De parler des heures avec lui, de le taquiner, de l'embêter, et d'en savoir plus sur cet belle gueule d'ange. « Tu veux quelque chose à boire, où tu dois partir ? » ajoutais-je, en fessant un petit sourire. Pour tout avouer, je n'avais pas envie qu'il parte, si on pouvais passer plus de temps tout les deux c'était le paradis sur terre (a).


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 23:11 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.

    Il y a des mois que son visage me hantait et je ne pensais pas la revoir en fait je n'avais plus d'espoir pour la revoir. Et quand je pris la décision de revenir à Los Angeles, je ne le regrettai pas quand je tombai sur elle, c'était plus du hasard mais du destin. J'étais dans sa cabine, et j'étais légèrement ailleurs c'est vrai, mais comme si elle ne m'intéressait, au contraire elle m'intéressait tellement que je pensais à elle au lieu de profiter d'elle comme un pauvre con. Elle me regarda me demandant si elle avait un truc sur le visage, je souris légèrement gêné, en lui disant qu'elle était parfait. Claire me sourit en me disant que c'était peut être un peu trop ce mot, je me rapprochai d'elle, me mettant face à elle, en m'appuyant contre le mur, on n'était pas si loin que ça en fait. - Non ce n'est pas assez à vrai dire, repris-je un sourire assez séducteur sur les lèvres. Je me plongeai dans son regard, qui me captivait complètement. Finalement elle me demanda si je voulais quelque chose à boire ou si je devais partir, - Non, non, je ne veux rien. Mais, je ne dois pas partir non plus, lui répondis-je en la regardant, en fait plus le temps passé plus j'avais envie d'elle. Plus ses lèvres me manquait.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 23:21 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    La cabine dans laquelle j'avais était placer était assez petite, enfaite c'était juste assez pour deux personne je devais l'avouer. On ne pouvais pas faire une fête d'adolescents dans ce genre d'endroit. D'ailleurs, lui et moi étions juste un peu serrer pour passer. Mais ça ne fessais rien on pouvais se serrer, bien évidemment (a'). Il me lança juste que j'étais parfaite, en lui demandant si j'avais un truc sur le visage. Bien évidemment je rétorqua en demandant si c'était un peu trop dis, eh puis non. Ce n'étais pas assez, me répondis-je alors. « J'ai l'impression qu'en ce moment tu me flattes beaucoup, enfin depuis qu'on se croise. » dis-je, en m'installant sur une chaise qu'il y avait prêt du lit, avec une table juste devant. Je lui demanda alors si il avait soif, ou si il devait partir, si il avait quelques choses d'autre de prévu. Je ne répondis rien de plus, avant de me lever. « J'ai oublier de retirer les clés de la porte ! » lâchais-je, en souriant. En me levant, je me dirigea alors vers cette fameuse porte, pour ceci je devait passer juste devant mon bel inconnu, ce que je fis alors. En effleurant très peu ces lèvres, vu que la cabines était petite et qu'il n'y avait pas beaucoup de place pour passait, pour ainsi aller jusque la porte.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 20 Fév - 23:31 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.

    Nous étions tous les deux dans cette cabine, qui était assez cosy et qui avait l'air confortable. Après des maintes couloirs traversés, il faut l'avouer nous avions tourner en rond en silence pendant de longues minutes. Enfin arrivés devant, elle reprit quelques minutes pour chercher la clef, comme si elle ne pouvait pas la garder dans sa main (a). Je lui fis quelques remarque à propos de ceci avant de me mettre à sourire à ses réponses car elle avait du répondant et j'aimais beaucoup ça. Nous rentrions enfin et c'est vrai que je divaguais un peu, elle le remarqua assez vite. Je la rassurai lui disant qu'elle était parfaite car elle s'inquiétait d'avoir quelque chose sur le visage pour que je la regarde ainsi. C'est vrai que je n'étais pas très discret, il faut dire. Je m'approchai d'elle appuyant mon dos contre le mur je souris à ce qu'elle me dit. - Non, c'est juste des idées que tu te fais, répondis-je embarrassé en me grattant la tête. Puis elle se leva précipitamment, elle se colla à moi, pour atteindre la porte, et se plaigna d'avoir oublié les clefs sur celle-ci. Je la regardai alors prendre sa clef, et quand elle repassa devant moi j'attrapai son poignet et l'attirai vers moi pour l'embrasser, passant ma main sur sa joue pour aller se glisser dans son cou, je caressai ses cheveux du bout des doigts en l'embrassant passionnément. Soit je me prenais un gros vent, et ça serait mériter, car ce n'était pas une réaction de gentleman mais plutôt d'un gros lourd qui ne s'est pas se retenir. Enfin je l'embrassai sur les lèvres, espérant qu'elle ne me repousse pas malgré que ça serait mériter, totalement mériter. J'espérai lui faire de l'effet quand même.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 21 Fév - 00:08 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    Lui et moi, c'était vraiment une histoire pas comme les autre. Enfin j'avais l'impression, nous arrêtions pas de nous croiser, que ça soit au lycée, ou hors de la ville, ou même dans un bateau. On avait pris le même bateau il fallait le faire. C'était peut être le destin qui voulais qu'on soit ensemble, on sais jamais après tout (a). Lorsque je venais de lui demander si c'était une idée ou il arrêter pas de me flatter depuis qu'on se voyais, il ne chercha pas midi à quatorze heure. Il me répondis que c'était des idée qui me fessait, en se grattant la tête. J'eus un léger sourire, avant de lui répondre simplement. « J'ai du mal à te croire. » répondis-je, en me levant en même temps. Pour aller chercher mes clés qui était donc sur la serrure. Pour repasser, je devais passer juste devant ce dernier comme es-ce que j'avais fait à l'allée. Tandis que je passer, il commença à attraper mon poignet pour me tirer vers lui, déposa sa main sur ma joue pour la glisser dans mon cou et à caressais mes cheveux délicatement avec le bout de ces doigts. Il s'approcha de mon visage pour m'embrasser avec beaucoup de passion comme la première fois, qui était il y a quelques mois lors de mon voyage hors de Los Angeles. Je ne pus m'empêcher de prolonger le baiser, ce que je fis alors, en refermant mes paupières, et pour ainsi déposer l'une de mes mains sur son épaule pour intensifier le baiser.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Mar 21 Fév - 00:21 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant

claire holt, et stefan salvatore.
Ҩ thank you for suitcases.

    J'y croyais plus à ce genre de choses, aux papillons dans le ventre, aux pensées qui ne sont dédiées qu'à une seule personne, au regard pétillant, et tout ce genre de truc quand t'es amoureux. Seulement cette fille était si.. envoutante, que j'étais bien en train de me demander si cupidon n'avait pas frappé à ma porte. Je me grattai la tête en pensant à tout ça en lui disant qu'elle se faisait des idées. Je ne voulais pas me faire percer à jour, je n'étais pas de nature romantique mais c'était elle qui me rendait comme ça. Elle fit un sourire genre qu'elle voyait bien le jeu auquel je jouais, et me balança qu'elle avait du mal à me croire. Je fis juste un sourire gêné, alors qu'elle se leva pour aller prendre la clef qu'elle avait laissé sur la porte, elle avait vraiment l'air d'être une tête en l'air. Elle passa une fois devant moi, je la regardai avec attention et me disais vraiment que j'avais envie de l'embrasser, de sentir son corps contre le mien. Quand elle repassa devant moi je ne pouvais pas me retenir, son parfum, sa bouche me raflant je ne pouvais que attraper son poignet, et la retourner contre moi pour l'embrasser passionnément. Je ne savais pas qu'elle serait sa réaction, mais j'eus l'agreable surprise de constater qu'elle prolongea le baiser avec autant d'envie que moi. Une main sur son cou, l'autre se posa sur ses hanches, je l'embrassai encore et encore, car ça m'avait vraiment manqué et je ne pouvais plus faire comme si il n'y avait pas d'attirances entre nous.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 21 Fév - 00:35 (2012)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases. Répondre en citant


thank you for suitcases. stefansalvatore&claireholt.
    Nous les filles, nous adorions les garçons mystérieux.. Enfin tout dépend des filles, mais pour ma part je l'étais. Tout ce système m'attirais complétement, je ne connaissais pas son prénom, ni son nom de famille. La seule chose que je savais c'est qu'on avait les mêmes endroits à fréquentais, qu'on avait sans doute les mêmes connaissances. Et amies aussi. C'était plutôt une chose excitante, ce dernier m'avais attraper le poignet pour m'embrasser. Et fis glisser sa main un peu partout sur mon visage, sur ma joue en descendant dans mon cou. Puis effleura mes cheveux avec le bout de ses doigts. Pour m'embrasser très passionnément comme à notre premier échange (a'). J'avais l'une de mes mains déposer sur son épaule et l'autre était rester comme elle l'étais, sans doute de surprise. Quand à lui, il avait une main sur ma hanche et l'autre sur mon cou. Je remonta alors mon autre main vers sa nuque pour amplifier le baiser que l'on s'échanger. Je ne pouvais pas me lasser de ces lèvres, c'était comme une drogue, une chose dont on pouvais pas se passer. Et c'était vrai, je me sentais dans un autre monde.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:12 (2016)    Sujet du message: stefansalvatore ◭ thank you for suitcases.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> AILLEURS
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky