Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> LES HABITATIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 22:40 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant




Voilà à peine trois jours que j'avais emménagé à Los Angeles que Jordane, une fille pour qui j'éprouvais et avait toujours éprouver une certaine attirance indescriptible, se trouvait dans ma chambre à peindre les murs de ma chambre avec moi. En effet, cela faisait quelques jours que mon appartement était en travaux. Tout était nouveau y compris les meubles, les canapés, tout. J'avais officiellement quitté le cocon familial et je devais à présent me débrouiller seul que ce soit pour l'alimentation, pour payer les factures. En réalité, Jordane n'avait rien dit à sa soeur. Elle ne lui avait pas dit qu'elle et moi avions gardé contact après ma rupture avec Claire et c'est ce que nous nous étions promis de garder à nous deux pour ne pas créer de plus conflits. En effet, Claire avait été pour moi mon premier amour mais bien avant notre rencontre, je connaissais déjà Jordane via internet et quelques amis. A l'époque, celle-ci me plaisait déjà énormément mais le destin a fait que je rencontre Claire à New York. Au départ, j'ignorais totalement qu'elles pouvaient avoir un lien et pas qu'un simple lien, un lien familial. C'est seulement lors de mon passage chez eux à Los Angeles dans le but d'être présenté à la famille, que j'eus appris la nouvelle. Malgré que Jordane et moi n'aient rien dit à Claire, cette dernière avait fini par nous démasquer de par la façon dont je regardais sa petite soeur, de par ma façon maladroite de lui parler et je pense qu'avec le recul que c'est en parti pour ça qu'elle m'ait quitté. Mais même si aujourd'hui, Claire et moi sommes brisés, Jordane et moi avons toujours continuer à nous parler. La preuve, elle était chez moi, dans mon nouvel appartement. A cette pensée du passé, je regardais Jordane qui était de dos, et laissait apparaître un sourire. En ce qui concerne nos retrouvailles, elle et elle seule était venue m'accueillir à l'aéroport (et ce, toujours en cachette). Elle avait été de même la première à être prévenue de mon arrivée à New York. Elle était encore plus jolie que dans mes souvenirs et même s'il n'y avait jamais rien eu de concret entre nous, je comptais bien changer les choses. M'emparant de mon pinceau imbibé de peinture, je lui en lançait et pas n'importe où, sur les fesses. Ayant fait une énorme tâche sur la salopette ridicule qu'elle portait, j'éclatai de rire.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 22:40 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 11:33 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant



Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi.


      Il y a quelques semaines, Hayden, un très bon ami que je connaissait depuis un bon moment, maintenant. M'avais annoncer qu'il venais s'installer à Los Angeles. J'avais alors attendue sa venue avec impatience. Hayden avait été le premier garçon avec qui Claire avait entretenue une relation sérieuse. Son premier amour, en somme. Mais pour dire vrai j'avais fait sa connaissance bien avant elle, et nous avions toujours été très proches. Nous aurions surement pus le devenir un peu plus s'ils n'avais pas fini en couple. Notre relation ? Je n'avais jamais vraiment pu la décrire. Nous nous entendions parfaitement, nous pouvions parler de tout ensemble, sans tabou. Et on te pouvais pas nier que nous avions toujours été attiré l'un par l'autre. Même si rien de concret ne c'était jamais rien produit entre nous, je pense que cette complicité ne changerais jamais. Malgré cela, et même après sa rupture avec ma soeur. Lui et moi avions garder contact, via internet majoritairement et sans en faire part à Claire, qui aurais certainement pris mal le fait que je soit toujours amie avec son ex petit copain. Pour faire court, j'avais accueilli Hayden à l'aéroport il y a trois jours, me cachant bien de prévenir Claire de sa venue. De toutes manières, elle et moi étions en "froid" depuis notre dispute à la croisière organiser par l'école. Je préférais donc ne pas lui donner d'avantages de raison de me hurler dessus. Je me retrouvais aujourd'hui dans le nouvel appartement d'Hayden pour l'aider à rendre celui-ci un peu plus chaleureux. Les cheveux remonter par une pince, une vielle salopette en jean's et munie d'un pinceau, j'avais tout l'air d'une vrai ouvrière. Je tentais d'ailleurs tant bien que mal de peindre correctement le mur auquel je faisait face quand je sentis quelque chose atterrir sur mes fesses. Sans même me retourner, j'eu une expression choqué sur le visage et me doutais rien qu'au son de ses rires qu'il avais décider de faire mumuse avec la peinture. « Ok, t'aurais jamais dû faire ça, Christensen. » Lui lançais-je, un léger sourire sur le visage. Je me penchais ensuite pour tremper mon pinceau dans le pot de peinture à mes pieds, puis fini par me retourner pour lui faire face et m'approcher doucement de lui. Puis, quand je fut assez proche, je passait simplement mon pinceau sur le côté droit de son visage, le couvrant ainsi d'une couleur assez vive. « Mh, c'est bien ce que je pensait. Cette couleur te va à merveille ! » Le taquinais-je ensuite, avant de rire doucement. Je ne sait pas pourquoi, mais j'avais comme l'impression que la troisième guerre mondiale, n'allais pas tarder à ce déclaré ..


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 15:00 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

En deux trois mouvements, je me retrouvais recouvert de peinture au niveau du visage. La couleur était plutôt, comment dire... Assez vive ! Bon ok je l'avais bien cherché. M'attaquer aux jolies fesses de Jordane était sans doute l'idée la plus stupide que j'avais pu trouver, néanmoins j'adorais l'embêter car je savais exactement que tout ne resterait pas sans conséquences avec elle. C'est ce qui expliquait alors le fait que j'avais la joue gauche tâchée. La guerre était maintenant déclarée. Tâtant doucement ma joue, je sentis qu'elle n'y était pas allée de main morte. Tu l'auras voulu... lançais-je avant de la saisir pour la plaquer au sol. A terre et au dessus d'elle, je faisais attention à tenir ses poignets de façon à ce qu'elle ne puisse pas se libérer. Dis moi que tu abandonnes et jte lâche, lui dis-je sourire aux lèvres. Je sentais déjà que la victoire allait me revenir. Après tout ce n'était pas elle qui était en position de force mais bien moi (a). Ce qui était bien avec Jordane, c'est qu'entre elle et moi, la complicité entre nous n'avait jamais changé. Des années s'étaient écoulées, mais le courant passé toujours aussi bien, ce qui n'était pas vraiment le cas avec Claire qui elle refusait de me parler. Elle avait ses raisons et j'étais compréhensible à son égard. J'avoue que lorsqu'on se retrouve en famille avec son copain et qu'on découvre que ce dernier est attiré par sa propre petite sœur, j'avoue que c'est pas trop le top. Il y a encore des jours où je me demande si j'ai choisi la bonne soeur... Sortant de mes pensées, je regardais Jordane. Alors t'abandonne ?


Dernière édition par Hayden Christensen le Ven 24 Fév - 16:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 15:49 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    Ce que j'appréciais énormément dans ma relation avec Hayden, c'est qu'on n'avais jamais le temps de s'ennuyer. Nous étions constamment entrain de s'embêter mutuellement, ou bien de ce taquiner sur n'importe quel sujet. Lui et moi avions entretenue cette complicité depuis notre première rencontre. Je ne pourrait même pas expliquer pourquoi c'étais si simple de parler, ou de faire la folle avec lui, mais c'étais le cas. D'ailleurs aujourd'hui, j'avais été plutôt sage, mais les taquineries mutuelles devait commençait à lui manquer à en juger au fait qu'il m'aspergeait de peinture, du moins, il aspergeait mes fesses. Je l'avais alors prévenue qu'il n'aurais jamais dû ce lancer sur ce chemin là, et m'était ensuite empresser de me "venger" en peinturlurant l'un des côtés de son visage. Le provocant d'avantages en ajoutant que cette couleur lui allais particulièrement bien. Je riais alors doucement, quand il m'attrapais pour me plaquer au sol, bloquant mes poignets et me dis qu'il ne me lâcherais pas temps que je n'aurais pas abandonner. Ce qui me fit lâcher un nouvel éclat de rire. « Ouh, tu te donne un petit air sérieux, là. » Le taquinais-je d'avantages, un léger sourire au coin des lèvres. Il y a quelques années, quand Claire annonçait à notre famille que nous allions rencontré son petit ami de l'époque au dîner, je crois que j'aurais imaginer n'importe quoi .. Sauf, de me retrouver assise en face de lui, Hayden. Ce soir là, j'avais véritablement été sous le choc, je ne m'y attendais pas du tout. D'autant plus qu'à ce moment, l'attirance entre lui et moi avais déjà été prouvé lors de quelques soirée que j'avais passer à New York. après avoir eu un petit air songeur, Hayden reposait enfin son regard sur moi, attendant une réponse de ma part. « Laisse moi y réfléchir .. » Lâchais-je tout en essayant en vint de me libéré, je fini par lui lancer un nouveau sourire, un peu plus large. « Jamais je ne me rendrais. » Souriais-je tout en le regardant. Je n'étais pas du genre à abandonner si vite, et il le savais. J'espérais simplement qu'il ne me couvre pas de peinture toute entière (a).


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 17:19 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

La taquiner, l'embêter, la charrier et la provoquer faisaient partie de mes passe-temps préférés. Je ne me lassais jamais de recommencer. Alors que je venais de la plaquer au sol sans aucune difficultés, elle éclata de rire tout en commentant mon attitude d'un air taquin. Nan mais jvous jure, cette fille alors... Poignets entre mes mains, elle n'avait aucune chance de s'en sortir. Elle agitait tout de même ses poignets mais en vain, elle était prisonnière. En fait, j'attendais simplement qu'elle abandonne et qu'elle s'avoue vaincue mais Jordane n'abandonnait pas aussi vite il faut croire. Sure de ce que tu dit là ? Je lâchais un de ces poignets afin de m'emparer d'un pinceau trempé dans l'un de ses gros pots de peinture mais à peine eu le temps de le saisir que la blonde et pas si blonde que ça, me fit basculé. Les rôles étaient désormais inversés. Ce n'était plus moi sur elle mais bien elle sur moi. Quel con. Je n'aurais jamais du lui lâcher le poignet. Astucieuse, lançais-je. Tu prends des cours de judo ? plaisantais-je (a).


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 17:54 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    Fidèle à moi-même, je n'avais aucunement l'intention d'abandonner aussi facilement, et lui laisser le plaisir de me charrié sur sa "victoire" durant des heures, comme il aurait adoré le faire. Je préférais lutter. C'étais plus attrayant, et puis j'étais certaine qu'à un moment ou à une autre, je récupérerais l'avantage (a). Je lui confirmait alors malgré le fait que j'étais toujours prisonnière que je n'abandonnerais pas. Il me demandais une nouvelle confirmation, et je n'eu pas le temps de répondre qu'il libérais une de mes mains pour tenter d'attraper un pinceau. Devinant ce qu'il avais en tête, je prenais le dessus, si l'on puis dire en nous faisait basculer. Les rôles étaient donc désormais inverser. J'avais l'avantage, j'étais au dessus de lui, un large sourire de vainqueur sur le visage. « T'as vue ça ? » Rétorquais-je quand il me qualifiais d'astucieuse. Je lâchais ensuite un léger rire à sa question. Je me penchais légèrement pour répondre doucement au creux de son oreille : « Taekwondo. » Evidemment, je plaisantais. J'avais pris quelques cours d'auto-defance pousser par ma chère soeur, mais pas à ce point là. Je lui mis ensuite une tape sur le torse, et me redressait. « Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi maintenant, dis moi ? » Lui souriais-je d'un air amusé, avant de me pencher pour attraper le précédent pinceau pour lequel il c'étais fait avoir. « Et si on attribuais les rôle ? Tu as perdue ta place de gagnant en te laissant avoir par une fille. » Lui lançais-je, toujours le sourire aux lèvres.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 19:25 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

Les roles s'étaient inversés rapidement. En un éclair de seconde, j'avais malencontreusement lâcher son poignet qui était une grave erreur. A trop vouloir faire mon malin avec mes pinceaux, je me retrouvais désormais dans sa position c'est-à-dire piégé. A califourchon sur moi, j'avais demandé sur le ton de plaisanterie si Jordane prenait des cours de judo. La jolie blonde bourrée de charme s'était légèrement penché et avait doucement chuchoté au creux de mon oreille que c'était du Taekwondo, un art matial coréen. Bien sur, cela n'était qu'une simple plaisanterie. Je voyais mal Jordane dans un de ces kimono blancs donnant des coups de poings et coup de pieds partout quoique... la tenue la rendrait plutôt sexy (a). Elle me mit ensuite une petite tape sur le torse avant de se redresser et proposa par la suite d'attribuer les places. Elle n'avait pas tout à fait tort. Je venais de céder ma place de gagnant pour le coup. D'accord, d'accord, t'as gagné. En ce qui concerne la remise des prix moi je l'ai sous les yeux, affirmais-je d'un air taquin. Effectivement, j'avais une vue parfaite d'ici. Sa poitrine était pile poil dans mon champ visuel et le fait qu'elle soit sur moi, ne faisait qu'enrichir cet instant passé aux anges. Et toi, tveux quoi comme récompense ? Dis moi ce qui te ferait plaisir demandais-je ne quittant pas cette vue qui m'enchantait (aa)


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 20:08 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    Par chance, en voulant me menacer avec un pinceau imbiber de peinture, Hayden avait perdu l'avantage et j'avais fait en sorte de me retrouver au dessus de lui. Il m'avait alors demander si je faisait du judo', et pour entrée dans sa plaisanterie je précisait que c'était plutôt du taekwondo. Je n'avais absolument aucunes notions d'arts martiaux, alors il étais facile de deviner que c'étais une plaisanterie. Toujours installer à califourchon su lui, j'attrapais un pinceau, lui disant que nous devions désormais attribué les rôles respectifs. Faisait une nouvelle fois remarquer que je l'avais tout de même battu, sur ce coup. Il avouait alors que j'avais gagné, ce qui flattais mon égaux, j'esquissait un large sourire, tandis qu'il ajoutait que pour la "remise des prix" il l'avais sous les yeux. Je lui lançait alors un regard intriguer, ne comprenant pas vraiment le sens de ses paroles, jusqu'à ce que je suive son regard, et que je ne m'aperçoivent qu'il parlait en fait de ma poitrine. « Espèce de petit pervers ! » M'exclamais-je, suivi d'un léger rire. « Tu sait que mon copain serait pas content d'apprendre que tu as une vue imprenable sur ma poitrine ? » Le taquinais-je. Puis, toujours mon pinceau en main, j'en profitais pour écrire sur son beau t-shirt le mot "loser" qui signifiait perdant, rien que pour l'embêter un peu plus. Et tandis que je faisait cela, Hayden me demandais ce que moi je voulais comme récompense, je pris un air songeur, puis après quelques secondes, je reposait mon regard sur lui, accompagner d'un léger sourire au coin des lèvres. « Mh .. Je veut que tu soit un ange .. Et que t'aille me chercher un truc à boire ! » Lâchais-je. Je déposait ensuite un rapide baiser sur sa joue et me relevais. Je n'allais tout de même pas rester toute la soirée sur lui, bien que cela ne l'aurais sans doutes pas déranger plus que ça, je suis sur (a). Une fois debout, je lui tendais d'ailleurs gentiment ma main, afin de l'aider.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 21:42 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

Elle avait vraiment été chanceuse sur ce coup là. Si j'avais un peu plus réfléchis, je n'aurais surement jamais relâché ses poignets jusqu'à ce qu'elle me dise qu'elle abandonne et rien de cela ne serait arrivé. J'avais bêtement perdu et lorsque je m'étais avoué vaincu, j'avais pu voir en elle une énorme satisfaction puis le sourire qui refusait de se décrocher de ses lèvres ne faisait que le confirmer. J'avais ensuite évoquer la remise des prix car qui dit victoire dit récompense; et même si je venais de perdre j'avais dit à Jordane que moi ma récompense je l'avais déjà sous les yeux. Ne comprenant pas où je voulais en venir, la jolie blonde suivit mon regard et comprit que mon regard était rivé sur sa poitrine. C'est sans doute pour ça qu'elle m'insulta de pervers. J’émiais alors un rire mais celui-ci finit par s'achever lorsqu'elle me confiait que ce que je venais de lui dire n'allait surement pas plaire à son copain. J'avais du mal à comprendre. Jordane avait un copain ? Je fronçai les sourcils mais celle-ci préoccupée à écrire Loser sur mon t-shirt ne le vit pas. Concernant sa récompense, elle m'avait demandé d'être un ange et d'aller lui chercher à boire. Elle se releva alors et me tendis sa main afin de m'aider. Je saisissais cette dernière et finit par me lever à mon tour. Jvais te chercher ça tout de suite, bouge pas lui dis-je un peu sonné par la nouvelle. Seul dans la cuisine, j'ouvrais le frigo, attrapai deux cannettes de soda et restais un instant appuyé au plan de travail. Jordane avait un copain...


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 22:24 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    Aillant été légèrement intriguer par sa remarque selon laquelle il avais sa "récompense" sous les yeux, j'avais suivis son regard pour me rendre compte qu'il était tout simplement entrain de mater ma poitrine. Je lui lançait alors qu'il n'était qu'un petit pervers, sur le ton de la plaisanterie, évidemment. Cela le fit d'ailleurs rire. J'étais ensuite occuper à écrire le mot "loser" sur son t-shirt, tandis qu'Hayden restait silencieux, ce qui ne lui ressemblait pas. Une fois cela fini, je remontait mon regard sur son visage et lui demandais comme récompense d'aller me chercher quelque chose à boire. Car il est vrai que j'avais un peu soif. Je me relevais donc, le libérant et lui tendis ma main qu'il saisie pour l'aider à ce relever. D'un coup, Hayden n'étais plus, ni taquin, ni joueur. Il semblait .. Troubler. Il me dis aller me chercher ma boisson avant de se diriger à la cuisine. Je lui fit alors un simple signe de la tête, patientant quelques minutes et en profitant pour regarder autour de moi. Les murs de sa chambre était déjà assez remplis, nous avions plutôt bien avancer. Puis, ne le voyant pas revenir, je décidais d'aller voir ce qu'il fabriquais. « Alors, on sait pas à quoi ressemble un soda à New York ? » Lançais-je avec un léger sourire, pour le taquiner. Je le vit alors appuyer au plan de travaille, toujours avec cet air perturber. D'ailleurs, je ne comprenais vraiment pas ce qui lui prenais, peut être avais-je dis quelque chose que je n'aurais pas dû .. Est-ce que c'était de ma faute, ou bien ? Je m'approchais de lui, aillant un peu perdue mon sourire, et posait l'une de mes mains sur l'une des siennes. « Tout va bien ? »


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 23:18 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

Même si l'annonce de Jordane m'avait mis un sacré coup de massue, elle méritait tout de même sa récompense. C'est donc pour cela qu'une fois relevé, je partis en direction de la cuisine, la laissant seule dans ma chambre. Ayant pris les canettes de soda dans le frigo, j'étais resté un moment les mains appuyées au plan de travail oubliant complètement Jordane qui devait s'impatienter. C'est finalement elle qui vint me rejoindre dans la cuisine lançant une plaisanterie comme à son habitude. Malgré cela, je ne bougeais pas d'un poil. C'est juste au contact de sa main sur la mienne qui me fit redescendre sur terre. Elle m'avait au passage demandé si tout allait bien. Euh bien sur, pourquoi ça n'irait pas ? dis-je en retirant ma main. Je lui passai par la suite sa canette. Elle avait sans doute remarqué que quelque chose m'avait perturbé mais je ne voulais en aucun cas qu'elle s'inquiète pour ça. En réalité, je ne savais pas vraiment pourquoi je réagissais comme ça. Après tout, j'étais né coureur de jupons et enchaînait les conquêtes une par une. Pourquoi elle n'aurait pas le droit d'en faire autant ? Son copain avait l’air de prendre soin d’elle et semblait la rendre heureuse. Cela se lisait sur son visage. Elle avait le droit au bonheur et en tant « qu’ami » je devais me réjouir et me montrer souriant. Je n'étais ni son père, ni son grand frère. Je n’étais pas en droit de dire mon mot dessus, ni même mon avis. Était-ce parce que j’affectionnais particulièrement Jordane ? Était-ce de la simple jalousie ? Était-ce parce que tout finirait par changer en vue des circonstances ? Était-ce parce qu'au fond de moi, je l'aimais plus que je ne le devais ? Canettes dans les mains, nous marchâmes silencieusement jusqu'au séjour. Assis confortablement sur le canapé, télévision allumée en bruit de fond, je tournais mon visage vers elle. Et ton copain il sait que t'es là... avec moi ? la questionnais-je avec un sourire aux lèvres pour dissimuler tous soupçons de sa part. Je l'avais bien remarqué, mon attitude lunatique lui avait également fait peu à peu perdre son sourire et je ne voulais en aucun cas mettre de tension entre nous comme je l'avais déjà fait dans le passé avec sa sœur qui au jour d'aujourd'hui, refuse toute conversation avec moi.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Ven 24 Fév - 23:38 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    J'avais bien sur patienter quelques minutes dans sa chambre, admirant le travaille déjà accompli, puis avait fini par me rendre à la cuisine. Histoire de voir ce qui lui prenais si longtemps, ce n'étais pas si difficile d'attraper quelques chose à boire. Je lançait une taquinerie en entrant dans la pièce, quand je vis Hayen appuyer au plan de travaille une nouvelle fois plonger dans ses pensées. Je m'approchais donc de lui, posant ma main sur la sienne et lui demandant si tout allais bien. Je ne comprenais pas vraiment son air légèrement perturber depuis quelques minutes, je me demandais même si cela avais quelque chose avoir avec moi. « Je sait pas. Tu parait .. Submergé par tes pensées. » Lui répondis-je quand celui-ci retirais presque immédiatement sa main de la mienne pour me tendre ma canette. J'étais maintenant au moins sur que son malaise avait quelque chose en rapport avec moi. Nous nous étions ensuite diriger dans le plus grand des silences jusqu'au salon. Ce genre blancs ne nous ressemblait pas. On se serait crut replonger quelques années au paravent, lors de toute cette situation totalement folle avec Claire. Nous avions fini par nous installer sur le sofa, le bruit de la télévision en fond, même si je n'écoutais pas vraiment, trop préoccuper à chercher ce que j'avais pus faire pour "briser" en quelques sortes, ce moment de complicité. Hayden me tirait de mes pensées en me demandant si mon copain savais que j'étais ici, avec lui. « Mh. » Lâchais-je simplement, j'ouvrais mon soda tout en ajoutant : « Il sait que j'aide un ami. » Je bue ensuite une gorgée de la canette que je tenais, avant de poser à mon tour mon regard sur lui, réalisant alors ce qui avais pu nous conduire à cette situation. « Attend, tu est perturber par le fait que j'ai un petit ami ? » Me risquais-je alors à demander. Peut-être que je me trompais totalement. Qu'il n'en avais rien à faire et qu'il étais perturber à cause d'autres choses, mais je n'avais pus retenir cette question. Notre relation avais toujours été si .. Naturelle. Je veut dire, on ne c'étais jamais rien caché. On était pratiquement au courant de tout les petits détailles de la vie de l'autre. On avais toujours été très complice, peut être parfois même trop. Même si nous n'avions jamais été un "couple" et que rien de concret ne c'étais produit entre nous, il arrivais souvent aux gens, par delà nos gestes mutuelles de nous prendre pour un couple. Il est également vrai qu'il y a quelques années, en apprenant qu'il sortais avec ma soeur, j'avais été un peu jalouse ..


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Sam 25 Fév - 13:54 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

Je n'arrivais pas à me remettre de la nouvelle ou plutôt je ne voulais pas y croire. Mais les faits étaient là. Le temps avait bien changé des choses. Chacun avait poursuit sa route. Elle avait à présent quelqu'un dans sa vie qui la rendait heureuse. C'est lui qui lui tiendrait la main, lui qui l'inviterait au restaurant, lui qui serait au téléphone avec elle, lui qui partagerait son lit, lui qui partagerait ses lèvres, lui qui me remplacerait. J'avais peut-être simplement peur que Jordane finisse par m'oublier et lorsque celle ci posa sa main sur la mienne, je retirai immédiatement ma main pour lui donner sa canette. Et pour ne pas qu'elle se soucie de moi, j'avais prétendu allait bien mais Jordane n'était pas dupe. Submergé par mes pensées d'après elle. Elle n'avait pas tort sur ce point. Marchant jusqu'au séjour dans le plus grand des silences, on s'était installés sur le canapé, canette en main, télévision allumée. Cette dernière permettait de combler au mieux qu'elle pouvait ce silence. Rattrapant le coup si l'on peut dire cela, j'avais lui avais demandé si son copain était au courant qu'elle passait sa soirée avec moi. Elle lâchait tout d'abord un Mh hésitant et une fois son soda ouvert, Il sait que je suis avec un ami. A sa réponse, je ne fis aucun commentaire. Buvant mon soda, regard fixé à l'écran télévisé, Jordane relançait la conversation avec risque. Du moins, elle appréhendait ma réponse. J'émiais alors un rire. Montrant la télévision du doigt, je me contentais de détourner le sujet. J'adore ce film, disais-je ne quittant pas de yeux l'écran. En fait, parler de ses amours, son bonheur, son copain. Tout ça, ce n'était pas pour moi. Moi j'étais coureur de jupons, toujours en recherche de nouveaux coups, je ne retenais pratiquement jamais leurs prénoms, pour moi l'amour et le bonheur, ça n'existait pas dans mon univers.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Sam 25 Fév - 14:20 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant


    Au fur et à mesure que les minutes passait, je m'étais rendue compte du pourquoi de l'attitude d'Hayden. Du moins, je pensait. Assis sur le sofa, au beau milieu de son salon et la télévision en bruit de fond il me demandais si mon copain savait que j'étais ici. Cette question fit "tilt" comme on dis. Je lui répondais donc qu'il était au courant que j'aidais un ami. Evidemment que j'avais prévenue Zac, évitant simplement de lui raconter les détailles de ma relation avec Hayden. Puis, après avoir bue une gorgée de ma canette et remarquant qu'il ne parlais plus, je me risquait à lui demander si ce qu'il le perturbais tant était le fait que j'ai un petit copain. Certes, je n'avais jamais eu de véritables relations sérieuses depuis que j'avais fait sa connaissance, il n'avais donc jamais eu l'occasion de me savoir aussi proche d'un garçon, comme je l'était de lui. Une nouvelle fois, du moins si cela était la raison de son attitude, les rôles était inversées. Ce n'étais plus moi qui jalousait ma soeur d'être sa petite amie. Il lâchais alors un léger rire, puis m'informais qu'il "adorais" le film qui passait à ce moment sur l'écran face à nous. Quant à moi, je n'avais pas détacher mon regard de lui, le regardant fixement et attendant qu'il daigne me regarder à son tour. Je lançait un bref coup d'oeil à la télévision avant de le regarder de nouveau, lui. « Hayden, n'évite pas la question. » Lui dis-je. Il ne bougeait pas, de marbre, comme si je n'avais rien dit. Je levait les yeux au ciel, avant de poser ma canette à mes pieds, et de le faire doucement tomber sur le sofa, me retrouvant une nouvelle fois au dessus de lui. Comme précédemment. Je lui souris alors légèrement, mes mains poser sur son torse et lui dis doucement : « Arrête d'agir comme ça. »


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Dim 26 Fév - 20:19 (2012)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi. Répondre en citant

Depuis toujours, Jordane m'avait toujours plu, que ça soit physiquement ou moralement. J'avais d'ailleurs eu l'opportunité de la connaître intérieurement grâce aux circonstances de notre rencontre. En effet, nous nous étions rencontrés sur internet. Je vivais à New York, elle Los Angeles et parler sans aucune gêne, se confier à un simple inconnu était d'autant plus facile pour nous. Je pense même qu'aujourd'hui que nous rencontrés de telle sorte avait été bénéfique pour notre relation. De plus, les conversations vidéo ou même photos, ne m'avait jamais déçu. Jordane avait toujours été une très jolie fille et je ne l'avais jamais remis en question. Maintenant, nous pouvions nous parler de tout et de rien sans tabou. Seulement, je n'avais jamais vraiment su comment définir notre relation, était-ce simplement de l'amitié ou plus. Yeux rivés sur l'écran en face de nous, je faisais mine de me concentrer sur le film qui passait à l'instant à la télévision mais cela était une simple excuse pour éviter tout sujet avec Jordane qui semblait avoir compris la cause de mon changement d'attitude soudain. J'avais prétexté adorer ce film alors qu'en réalité je n'avais pas la moindre idée du nom du film ni même l'histoire. Ignorant complètement la demoiselle, je finissais ma canette d'un trait, posant cette dernière sur la table basse. Jordane ne me lâchait pas du regard. Posant à son tour sa canette, elle me renversa doucement en arrière de façon à ce qu'elle puisse se mettre au dessus de moi comme elle avait fait tout à l'heure lors de notre petit combat. Elle avait par la suite poser ses mains sur mon torse me disant doucement de ne pas agir comme cela. Sur le dos, Jordane sur moi, je regardais ses mains et remontai mon regard jusqu'à hauteur du sien. Tu sais que si tu fais ça, je ne m'arrêterais pas là, lui disais-je en posant lentement mes mains sur ses hanches.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:50 (2016)    Sujet du message: Si il y a une personne à qui je n'ai jamais menti c'est toi.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> LES HABITATIONS
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky