Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
« 'cause it's you and me, always and forever »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> A L.A
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 19:24 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant


« 'cause it's you and me, always and forever » featuring Elena & Ian.

    Cela faisait deux semaines jour pour jour qu'Elena et moi n'étions pour ainsi dire plus ensembles. Enfin, c'était spécial, car nous vivions malgré tout toujours ensembles. Nous faisions un break suite à un différent. Et ce break nous permettrait de réfléchir sur notre couple, si nous devions poursuivre le chemin ensemble ou non. Pour ma part, le choix était déjà fait. C'était avec elle et non sans elle. Je savais que malgré les différents, nous étions fait l'un pour l'autre, c'était une évidence, qu'importe ce qu'il pouvait se passer. Ce soir, j'avais décidé de faire quelque chose de spécial. Quelque chose de très spécial. Quelque chose dont j'étais sûr pour ma part, et seule elle pourrait décider de notre destin ce soir. Aux alentours de vingt heure, quand la plage se "vidait", et que la nuit tombait, je me rendais sur cette dernière, dans les dunes précisément, dans un coin où Elena et moi avions l'habitude de fréquenter. Encore une fois je lui réservais quelque chose d'original, et d'inoubliable. Sur le sol, j'avais écris avec des pétales de roses "Elena & Ian". En dessous, j'avais formé un coeur avec l'aide de plusieurs petites bougies, et au centre de ce coeur ce trouvait un petit écrin, dans lequel se trouvait une petite bague, cependant j'avais caché cet écrin sous le sable, au centre du coeur, de façon à ce qu'elle ne comprenne pas tout de suite où je voulais en venir. Pour ma part, je me trouvais derrière le "Elena & Ian", de façon à ce qu'elle arrive et qu'elle se trouve face à cela, et qu'en quelque sorte ce qu'il y avait d'écrit par terre, nous sépare. Une fois que tout était prêt. J'attrapais mon portable, et lui envoyais un message "rejoins moi sur la plage, dans les dunes, tu sais le coin là où nous avions l'habitude d'aller, je t'y attends". Un petit message simple, mais qui voulait tout dire. Je l'attendais avec impatience.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 19:24 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 20:19 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant



    causeit'syouandmealwaysandforever.

    Cela faisait maintenant deux semaines soit quinze jours que Ian et moi étions séparés, enfin, c'était plus pour nous remettre en question, plus un break qu'autre chose. Bref, j'avais passé la journée avec ma meilleure amie Jamie pour me changer les idées, j'étais arrivée chez moi vers les allez, dix neuf heures quarante huit je pense. Bref, je reçu un message de Ian qui me disait de venir aux dunes d'avant. Je ne répondis pas à son message et me préparais, je mis une jupe avec un top et un petit gilet, des vêtements simples quoi. J'arrivais dans les dunes et vis écrit avec des pétales de roses "Elena&Ian" suivit d'un coeur de bougie qui était très joli. Je restais bouche bée face à ça et je levais mes yeux vers Ian, je ne savais pas quoi dire, alors je me taisais, mais mes yeux ne le quittais pas, c'était vraiment magnifique ce qu'il avait fait, un peu de simplicité me manquait, parce qu'à vouloir la perfection, ça commençait à faire trop, or que là, c'était parfait, c'était simple mais magnifique.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 21:45 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant

    Faire un break, avec la femme de sa vie, cohabiter malgré tout avec elle, ne pas pouvoir l'embrasser, la toucher comme on avait tant l'habitude de faire, essayer d'éviter de dire des mots doux "bébé" ou "mon coeur", mais dire "Elena", c'était vraiment très dur. Ce break m'avais fait d'avantage prendre conscience qu'elle était celle qui me fallait, qu'elle était la femme de ma vie. J'en étais sûr depuis que je la connaissais, mais je m'étais d'avantage rendu compte que loin d'elle, je ne pouvais pas, ces quinze jours avaient été très dur sans elle. Enfin, faire comme si nous n'étions plus un couple. Mais aujourd'hui j'avais pris une décision. Cela faisait quelques jours que j'y réfléchissais, enfin, je dirais un petit mois, j'avais prévu de le faire à nos deux ans mais j'avais peur qu'elle trouve ça trop tôt, c'est pourquoi aujourd'hui, je décidais d'enfin prendre mon courage à deux mains. Dans le dune, endroit dans lequel nous avions l'habitude de venir, pour regarder le soleil se couchait, ou passait tout simplement un moment tous les deux, au calme. Sur le sol, j'avais parsemé des pétales de roses qui écrivaient "Elena & Ian", et au dessous se trouvait des bougies qui formaient un coeur, au centre, caché sous le sable, se trouvait un petit écrin. Mais je voulais qu'elle ne se doute de rien. Elle n'avait pas répondu à mon sms, je perdais espoir qu'elle vienne mais, elle fini par pointer le bout de son nez. Je ne pouvais que sourire lorsqu'elle fut dans mon champ de vision. Elle semblait une nouvelle fois surprise, et sa me plaisais. « Elena, je veux que tu m'écoutes, que tu m'écoutes jusqu'au bout, sans m'interrompre » commençais-je par dire, tout en la regardant. Ne lâchant pas mon regard du sien, je comptais soutenir son regard jusqu'à la fin. « Ecoutes, je sais que tu voulais faire ce break pour qu'on se remette en question, pour voir où nous en étions chacun de notre côté, pour savoir où en était notre couple. Alors maintenant, écoutes moi bien. Comme disait Jean Anouilh, on ne s'aime jamais comme dans les films, tout nu et pour toujours. S'aimer, c'est lutter constamment contre des milliers de forces cachées qui viennent de vous, ou du monde. Il a raison, dans les films, tu vois les couples tout est tout beau tout rose. Mais tu imagines si nous deux c'était tout beau tout rose ? On finirait par se lasser. C'est vrai, on est très possessif, très jaloux, et parfois, ça nous pousse à se disputer pour rien, à se faire la tête comme deux gamins, mais dans le fond, quand on se calme, qu'on s'écoute, tout fini toujours par s'arranger. Notre problème, c'est que lorsque l'on se dispute, au lieu de se laisser un moment afin de se calmer, pour revenir calmement l'un vers l'autre, se rassurer, on a tendance à  vouloir tout se dire d'un coup, et sur le coup de l'énervement, on dit des choses stupides, des choses qui n'ont aucun sens. L'autre jour, je t'ai dis que si tu voulais, je pouvais disparaître de ta vie, la chose la plus stupide que j'ai pu dire, et je comprend que tu ai mal pris cette phrase. Car moi même, je ne veux pas disparaître de ta vie, au contraire, je veux rester dans ta vie pour toujours. Tu sais, je vais paraître égoïste mais, je ne veux pas que quelqu'un prenne ma place dans ta vie. Je ne veux pas que quelqu'un puisse te rendre heureuse à ma place. C'est mon rôle de te rendre heureuse, et même si là, maintenant, tout de suite, je ne sais pas ce que tu penses de notre couple, si tu veux qu'on continue ou non, mais moi, je sais que je ne laisserais jamais personne t'approcher, parce que nous deux Elena, c'est loin d'être fini. Cette citation est bien vraie, dis-je tout en attrapant un petit morceau de papier, Arrêtons de dire à voix haute " je ne veux que son bonheur, et qu'il/elle soit heureux(se) ". Il faut se l'avouer, jamais nous ne pourrons supporter de voir l'autre sans nous, heureux sans nous, cette hypocrisie de dire qu'on souhaite son bonheur à tout prix devrait cesser. Cela est beau, cela est juste de le dire, mais cela ne correspondra jamais à cette vérité que chacun d'entre nous connait, mais que chacun d'entre nous refuse d'admettre. Alors oui, je veux qu'il/elle soit heureux(se) mais seulement à mes cotés et jamais sans moi ; voila la vérité..Ce que je pense de nous ? C'est que malgré les froids, les disputes, on réussira toujours à passer au dessus, et tu sais pourquoi ? Parce qu'on s'aime plus que tout au monde ! Depuis le début je me suis battu pour toi Elena, et ce n'est pas prêt de se terminer, repousses moi, fais ce que tu veux, mais je sais que je foncerais toujours ! Parce que nous deux, ça ne peut pas se terminer à cause d'une dispute de plus. Parce que nous deux c'est une évidence, tu es celle qui m'étais destiné Elena, tu es mon premier amour, la première fille dont je sois tombé fou amoureux. Tu sais bien qu'avant toi, je n'étais pas le genre de mec à être sérieux en relation, a être romantique. Mais avec toi, quand je t'ai connu, tout à changé. Tu te souviens au début, cette attirance l'un pour l'autre, et bien au fur et à mesure, cette attirance s'est transformé en réel sentiment, et je sais que c'est toi que je veux pour le restant de ma vie ». A ses mots, je contournais ce qu'il y avait d'écrit sur le sol, et m'abaissais au niveau des bougies, pour creuser dans le sol, et récupérer le petit écrin où se trouvait une petite bague qui voulait dire beaucoup de chose. Je me relevais, me retournais vers elle, et me mis à genoux devant elle. « Elena, si je t'ai fais venir ici ce soir, c'était pour te faire prendre conscience que nous deux, ça ne peut pas s'arrêter là, qu'on a encore beaucoup de chose à faire ensembles, qu'une belle vie nous attend, alors, veux-tu m'épouser ? » lui demandais-je alors en ravalant difficilement ma salive, et en présentant l'écrin ouvert devant elle. Tout cela était du au stress, à l'anxiété. Car j'ignorais totalement ce qu'elle pensait de nous. J'ignorais si elle voulait toujours continuer avec moi ou non. Mais, pour ma part, cette demande en mariage voulait tout dire. C'était un engagement pour la vie. Et je me fichais de tout ce que pouvait penser les gens, que j'étais trop jeune ou autre, moi je savais que je voulais faire ma vie avec elle. C'était elle et pas une autre. Je voulais qu'elle porte mon nom, et qu'avec le temps on fonde une famille. J'étais sûr de cette demande, sûr de mon choix.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 22:44 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant

    Pour moi, il était mieux de faire un break pour qu'on soit sur de nous, parce que ses derniers temps je n'étais plus sûre de rien, je ne savais plus quoi faire, et puis les disputes commençaient vraiment à m'énerver je perdais tout sang froid, donc j'avais demandé un break à Ian, celui ci ayant refusé, j'ai tout de même imposé mon choix, car c'est le seul moyen pour voir si un couple est fait pour en être un. J'étais folle de lui, bien sûr, cela ne se posait pas comme question mais je voulais être sûre de tout. Donc, ça faisait deux semaines qu'on se croisait chez nous et en cours, sans même s'adresser un mot, un baiser, un toucher, un mot doux, rien, sauf lorsqu'on désirait quelque chose, et en fait, aussi, je l'évitais pour ne pas être tentée. Ce soir, je reçu un texto de Ian me disant de venir le rejoindre aux dunes de la plage là où nous y allions souvent ensembles pour décompresser, respirer, être tous les deux au calme sous le son des vagues. Je n'avais pas répondue à son texto, j'avais jeté mon téléphone sur le canapé pour aller prendre une douche et enfiler une jupe avec un top des ballerines et une veste. J'étais arrivée à la plage avec quelques minutes de retards, histoire de le faire patienter un peu quoi. Lorsque j'étais arrivée, j'avais découvert des pétales de roses sur le sables qui faisait le contour de nos prénoms. Ensuite, en dessous il y avait des bougies qui dessinaient un coeur. C'était vraiment magnifique, il réussira toujours à m'épater, et c'était vraiment bien. Il me regardait avec un sourire, je n'osais pas le lui rendre, j'étais sûre de ce que je voulais, moi, c'était de faire ma vie à ses côtés, le break était vraiment dur. Il me fit un petit monologue qui ne me laissa pas indifférente, mes larmes montèrent à mes yeux, et même pire, elles coulaient, je ne le coupais pas, comme il me l'avais dis, de toute façon je ne savais pas quoi dire. C'était juste magnifique, tout ce qu'il disait me fit sourire intérieurement, c'était juste un moment parfait. Et puis là, il s'abaisse pour creuser dans le sable afin de prendre .. un écrin ? Oui, un écrin. Il s'agenouilla devant moi, c'est alors là que mes yeux s'ouvris en grand, ma respiration se coupait littéralement, il me demandait de l'épouser, de devenir sa femme, de porter son nom. Je passais mes mains sur ma bouche afin de lâcher un soupir de joie. Je restais silencieuse un long moment. « Oui, oui ! Oui, je le veux ! » Criais-je en lui sautant dessus pour l'embrasser avec passion, amour et tendresse, il m'avait tellement manquer, et j'étais aux anges à ce moment précis, j'allais devenir une Somerhalder, le rêve. Je tendais ma main gauche pour qu'il me mette la bague au doigt. Je regardais Ian droit dans les yeux afin de dire. « Je t'aime plus que tout mon amour .. Tu m'as tellement manqué. » Dis-je tout bas, la voix tremblotant sous l'émotion que je venais de vivre.
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 01:34 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant

    Ces deux semaines séparés d'elle m'avait paru être une éternité. C'était vraiment dur de devoir se comporter comme deux personnes qui vivaient sous le même toit. Disons qu'on s'évitait beaucoup, enfin pour ma part, je savais que si je me trouvais près d'elle, je me sentirais obligé de la toucher, l'embrasser. Et justement un break c'est comme une séparation, et j'avais vraiment du mal à m'y faire, même au bout de deux semaines. Mais, j'étais déterminé, même si parfois il m'arrivait d'avoir des coups de blues, je m'étais dis que jamais je ne la laisserais me filer entre les doigts. Que malgré tout ce qu'il pouvait se passer, qu'importe si elle me repoussait ou non, et bien, je foncerais toujours, jusqu'à ce qu'elle ose me dire que c'est officiellement fini, qu'elle ne veut plus de moi, mais tant qu'elle ne m'aurait pas dit ça, alors je foncerais, je me battrais pour elle. Et j'étais vraiment prêt à tout pour elle, pour la reconquérir. Pour lui prouver qu'on était fait pour être ensemble. C'est d'ailleurs pourquoi ce soir j'avais pris une grande décision, je voulais lui prouver mon amour pour elle en la demandant en mariage. Je voulais lui faire prendre conscience que nous deux c'était loin d'être terminé, qu'on avait encore un long chemin à parcourir ensembles. C'est pourquoi, lorsqu'elle arrivait, je pris la parole, la priant de ne pas me couper la parole. Et là, je lui déballais tout ce que j'avais sur le coeur, tout ce que je pensais de nous, de notre relation. Je voyais l'expression de son visage changeait, et cette dernière fini à verser quelques larmes. Alors, après mon long monologue, je m'approchais des bougies en forme de coeur, pour y sortir du centre un écrin. Mais pas n'importe quel écrin. Dans ce dernier se trouvait la bague de demande en mariage. A genou, face à elle, je lui demandais officiellement de m'épouser. J'étais anxieux, très anxieux, et si elle me disait que nous deux s'était fini ? Je me sentirais vraiment mal. Mais bon, c'était les risques. De plus, cette dernière mit du temps à répondre, alors pleins de questions se bousculaient dans ma tête, allait-elle me dire non ? Allait-elle me dire que c'était fini ? Que je devais abandonner ? Qu'elle ne voulait plus de moi. Mais non en réalité, elle finit par ouvrir enfin la bouche pour me dire qu'elle le voulait. Je lâchais un long soupir de soulagement. J'avais vraiment eu peur, mais elle avait accepté. Je me relevais, et lorsqu'elle m'embrassait, je posais mes deux mains sur ses joues pour intensifier son baiser à la fois passionné, amoureux, mais aussi tendre. Ca faisait un bien fou de l'embrasser, cela m'avait énormément manqué. Lorsqu'elle me tendit sa main, je retirais la bague de l'écrin pour lui passer au doigt. Elle lui allait parfaitement bien, je souriais rien qu'à la voir avec cette bague. « Et en plus elle te va à ravir » dis-je le grand sourire aux lèvres, heureux qu'elle m'ait dit oui, heureux qu'elle porte bientôt mon nom, qu'elle devienne ma femme. « Je t'aime aussi plus que tout au monde Elena Marie Gilbert, future Somerhalder ! m'exclamais-je dans un premier temps avant de passer mes bras autour de sa taille et de la serrer contre moi. Et toi alors, si tu savais comme tu m'as manqué, c'était vraiment dur sans toi, passer à tes côtés, ne pas pouvoir te toucher, te dire que je t'aimais, t'appeler Elena au lieu de t'appeler par les petits surnoms que je te donne » lui dis-je avant de l'embrasser de nous avec tout mon amour pour elle.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Elena Gilbert


MessagePosté le: Sam 3 Mar - 12:58 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant

    J'étais quand même venue à son rendez-vous, par respect, et aussi parce qu'il me manquait, je le cherchais mais lorsque je vis la décoration je levais mes yeux pour regarder Ian, et ce dernier fit un long monologue, je le laissais parler en l'écoutant avec attention. Au début, je ne savais pas où il voulait en venir, mais puisque qu'il en venait enfin aux fait, il prit l'écrin qu'il avait creusé dans le sable et il s'agenouilla devant moi pour me demander d'être sa femme. J'étais très surprise, mais très contente, mes larmes coulaient sur mes joues, et je garda le silence quelques minutes pour reprendre mes esprits. Et j'accepta. Je lui sautais au cou pour l'embrasser avec amour tendresse et passion puis je tendais ma main pour qu'il m'enfile la bague, je la regardais en souriant de toute mes dents. « Elle est magnifique. » Lâchais-je simplement en souriant. Puis il me dit que lui aussi m'aimait plus que tout au monde, rajoutant mes prénoms et mon nom et le future Somerhalder qui va avec. « J'ai hâte de l'être officiellement. » Je le regardais puis le pris aussi dans mes bras et il rajoutais que je lui avait manqué que c'était vraiment dur sans moi de passer à mes côtés sans pouvoir me toucher me dire qu'il m'aimait et tout et tout. Je souris finement. « A moi aussi, mais c'est bon, n'y pense plus on est ensembles ok ? Et on va se marier. Tu te rend compte ? » Demandais-je les yeux qui brillaient. Il m'embrassait de nouveau avec amour, alors moi, je passais ma main sur sa nuque avant de prolonger son baiser avec amour et tendresse en fermant les yeux.
 


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Sam 3 Mar - 13:09 (2012)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever » Répondre en citant

    A son arrivée, je lui demandais de ne pas m'interrompre et de m'écouter. Durant ce break j'avais mûrement réfléchi malgré tout, et m'étais rendu compte qu'elle était tout simplement la femme de ma vie, celle avec qui je voulais fonder une famille, celle dont j'avais besoin, celle avec qui je voulais faire ma vie tout simplement. Suite à ce long monologue, je m'agenouillais face à elle, lui demandant de m'épouser, tout en présentant un petit écrin où se trouvait un petit anneau avec au dessus un petit diamant. Le silence de cette dernière me faisait légèrement flipper, mais elle finit par accepter, me sautant au cou, les larmes aux yeux, et m'embrasser. Là, je me laissais totalement aller et la serrer fort dans mes bras, tout en prolongeant son baiser, ses lèvres, son odeur, son corps, elle tout entière m'avait manqué. Suite à ce baiser, je lui passais la bague au doigt, en lui faisant la remarque qu'elle lui allait à ravir. « Je suis content qu'elle te plaise » répondis-je en souriant. Lorsqu'elle me dit qu'elle m'aimait plus que tout au monde, je ne pus m'empêcher de lui répondre la même chose, tout en mentionnant le nom "Somerhalder". « Moi aussi, j'ai hâte que tu le sois » avouais-je le sourire aux lèvres. A cet instant précis j'étais tellement heureux. « Oui, tu as raison, n'y pensons plus, à présent. Oui, on va se marier, j'ai tellement hâte mon ange, si tu savais ! » m'exclamais-je avant de l'embrasser de nouveau avec amour, entourant sa taille de mes bras pour la serrer contre moi, et légèrement la soulever pour tournoyer ensemble.

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:31 (2016)    Sujet du message: « 'cause it's you and me, always and forever »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison cinq -> A L.A
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky