Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
» Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 16:15 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant


Qu'importe l'endroit, c'est toujours un plaisir de passer du temps avec toi. » Beverly Forester


    Traînant ma valise derrière moi, je passais la porte de mon nouvel appartement. Il y a quelques heures encore je me trouvais dans un avion partant de Los Angeles et en direction de Cancun. Cette année c'est ici que l'on allait devoir continuer nos études. Adieu le lycée et bienvenue à l'université. Donc au revoir à tout les petits soucis vécut à L.A, ici tout change. Une nouvelle petite vie, un nouveau départ, mais avec les mêmes amis, les même personnes qui comptent. Je posai ma valise dans la pièce qui me servait de chambre. Et contrairement à ce que je l'imaginais, elle était grande, très grande. Tant mieux, je n'aime pas les petites pièces. Je fis le tour de mon nouveau chez moi. Je n'avais pas voulu de quelque chose de trop grand, donc j'avais finis par choisir un appartement au coeur même de la ville, et je n'avais pas eu tord. Spacieux, lumineux, il me reflétait bien, et c'est ce que j'aimais. N'ayant pas grand chose à me mettre sous la dent, je me décidai à allez faire un petit tour en ville histoire de trouver deux trois trucs qui me serait utile dans les cours à venir, avant de me retrouver de nouveau les fesses dans une salle de classe. Deux bonnes heures après être partit, je me retrouvai de nouveau dans mon chez moi tout neuf. Alors que j'essayai, tant bien que mal, de ranger mes petits achats, on sonna à la porte. Fronçant les sourcils, me demandant qui pouvait bien sonner à ma porte, je laissais tout mes achats sur mon plan de travail, et allai ouvrir la porte. En ouvrant cette dernière, je découvris Beverly sur le pas de ma porte, un petit sourire aux lèvres. Je restai tout de même comme un con devant elle, en me demandant comment elle avait réussi à trouver mon adresse aussi vite, mais quelques secondes après, je finis par reprendre mes esprits, et me décalai afin de la laisser entrer. « Entre voyons ne reste pas dehors. » Dis-je alors en premier temps en me poussant afin qu'elle puisse passer la porte. « Tu es la première personne que je vois, et j'en suis bien content. Comment vas tu ? » Lui demandais-je par la suite alors que je la suivais en direction de mon salon.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Sam 17 Mar - 16:15 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Sam 17 Mar - 17:14 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

Max Iron & Beverly Forester » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir


    Dès mon arrivée à Cancùn, j'avais été émerveillée par la beauté du paysage et la chaleur qu'il y avait. Il faisait déjà très chaud à L.A mais là ce n'était pas du tout comparable, je sentais que j'allais passé mes journées en robe. Ça ne me dérangeais pas du tout en faite vue que j'aimai beaucoup mettre des robes légères. On pourrait penser que je suis superficiel mais ce n'est pas du tout le cas, je suis née dans le monde de la mode à cause du travail de ma famille et pourtant, je suis toujours restée égale à moi même. J'étais montée dans un taxi en sortant de l'aéroport après avoir été récupéré mes valises. J'avais demandée au chauffeur de me déposé dans un hôtel du centre ville car je n'avais pas de logement ni de chambre universitaire pour le moment et je ne voulais pas dormir dehors. Pendant qu'il roulait, je m'étais mise à pensé à ma famille, à ce qui s'est passé avec Brooke avant de partir et à Max. Max était le garçon avec qui j'étais la plus proche, je l'avais rencontré près de mon casier l'année dernière. Cette rencontre, je n'étais pas prête de l'oublier car j'ai pu faire la connaissance de ce garçon gentil, sensible qui ne prends pas les filles pour des objets ou pour une chose, il n'avait pas ce comportement matcho et puéril qu'avait certain garçon. Je le trouvais différent des autres et depuis ce jour là, je passais beaucoup de temps avec Max. Je m'étais mise à repensé au bal à la croisière de la saint valentin avant d'avoir envie de le voir sur le champ. A cause de cette envie, j'avais pris mon téléphone puis j'avais été sur le blog de Gossip Girl pour voir où il se trouvait à ce moment précis. Génial, il est à Cancun et il y a même l'adresse où il se trouve. J'avais fermée le blog sur mon portable puis j'avais demandée au chauffeur de me conduire là-bas. Je n'avais alors pas vu qu'il était ensuite partis de son appartement car j'avais fermée la page du blog mais le destin fit que je m'étais retrouvée coincé dans les bouchons. Deux heures plus tard, j'étais enfin arrivée à la résidence de Max, elle me faisait pensée à la résidence de Melrose Place en un peu plus luxueux. J'avais demandé au chauffeur de m'attendre sinon je ne lui donnerai pas d'argent pour payer sa course. Il n'avait pas le choix d'attendre si il voulait son salaire donc j'étais allée jusqu'à la porte de l'appartement de Max. Quand il arriva enfin pour m'ouvrir, un petit sourire se dessina sur mon visage. » Ce n'était pas mon intention. Lui répondis-je avec un petit sourire en entrant quand il m'invita à entrer en me disant de ne pas rester dehors puis il m'informa que j'étais la première personne qu'il rencontra ici et qu'il en était bien content avant de me demander comment j'allais. » A part le chauffeur, tu es la première personne que je vois aussi. Je vais bien et toi ? Lui souriais-je pour lui répondre. » Sa te dérangerai si je venais habiter chez toi quelque jours le temps de trouver un appart ? Sinon je comprendrai et je prendrai une chambre mais si tu acceptais, ça m'éviterai de payer l'hôtel. Lui annonçais-je ensuite avec un petit sourire. Je pouvais comprendre si il refusait car j'étais arrivée à l'improviste et je venais de le mettre sur le fait accomplis mais cette proposition, je l'avais eu en tête au moment où j'ai franchi le seuil de sa porte donc je ne pensais pas que je lui demanderai ça il y a dix minutes. J'ai des réactions spontané à certain moment, c'est comme ça que je suis.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 13:31 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Ces derniers temps c'était devenu une petite habitude de changer de ville. De visiter d'autres horizon. En partant de Londres il y a un an de cela, je ne m'attendais pas à visiter autant. Mon objectif avait été de me poser aux Etats Unis, dans une ville qui me plaisait, et après être rester quelques temps à Vegas, je m'étais poser à Los Angeles. Et c'est là bas que je pus faire la connaissance de personne tout à fait fantastique et géniale. Mais cette année, tout le monde mutés à Cancun, une petite ville du Mexique. Sur la route qui me menait vers mon nouvel appartement, je m'étais surpris en train de penser à certaine personne que j'avais rencontrer lors de mon séjour à Los Angeles, comme Beverly. Notre rencontre avait été des plus banale, dans les couloirs du lycée, près des casiers. Jusque là, rien de bien exceptionnel, mais depuis cette rencontre, j'avais pus découvrir en elle, une superbe personne. En plus d'être une jolie fille, elle était intelligente, posé, et ce que j'aimais le plus chez elle, c'est qu'elle n'était pas comme beaucoup d'autre fille, elle était plutôt unique en son genre, et elle ne se prenait pas la tête. Depuis notre rencontre, on avait passer pas mal de temps ensemble, je lui avais même fait la surprise de ma pointer à la croisière saint valentin. Et en repensant à tout ça, je ne pus m'empêcher de sourire. Avec le temps, elle était devenu quelqu'un d'important, et elle comptait pour moi. Donc quand je la vis devant ma porte, je ne pus m'empêcher de retenir un sourire. Qu'importe l'endroit, c'était toujours un plaisir pour moi de la voir, et de passer du temps en sa compagnie. Une compagnie qui n'était pas déplaisante, bien au contraire. Après avoir, en quelque sorte, repris mes esprits, je m'étais décaler afin qu'elle puisse entrer chez moi. Je n'allais tout de même pas la laisser sur le pas de ma porte. Alors qu'elle entrait, je lui avouai que c'était la première personne que je voyais. Elle me répondit que mis à part le chauffeur de taxi, c'était la même chose de son côté. « Ah oui j'ai oublié le chauffeur de taxi, mais il ne compte pas. On s'en fiche. » Lui répondis-je alors en souriant de façon amusé. « Et je vais bien aussi. » Rajoutais-je simplement et en souriant. Puis une fois arrivé dans le salon, elle se retourna vers moi, et me demanda si cela ne me dérangeait pas qu'elle reste chez moi le temps qu'elle se trouve un endroit où elle pourrait vivre. Je ne pus m'empêcher de sourire à sa question. « Non pas du tout, tu peux rester. Mon appartement est assez grand pour deux, donc tu peux poser tes valises, il n'y a vraiment pas de soucis là dessus. » Lui dis-je alors en lui offrant un sourire. « Je ne vais tout de même pas te laisser payer une chambre d'hôtel alors qu'il y a de la place ici. » Rajoutais-je ensuite. Et puis un peu de compagnie cela ne fait pas de mal, et surtout si c'est Beverly.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Dim 18 Mar - 14:13 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    En quittant l'Australie pour Los Angeles, je ne m'étais pas imaginer partir ensuite pour Cancun. J'avais espérée que je pouvais me poser à L.A définitivement et commencer une nouvelle vie là-bas mais le destin en décidé autrement. J'avais eu le choix entre rentrés en Australie et rejoindre ma famille ou aller à Cancun. Sans aucune hésitation de ma part, j'avais décidé d'aller à Cancun car je ne me voyais pas rentré chez moi dans cette famille que je ne pouvais plus supporter. Ce qui est dommage, c'est que ma mère ait perdu toute ses filles. Il ne lui reste plus que ces garçons, Ridge Jr et Rick à présent et mon père, enfin celui que je pensais être mon père. Après avoir pris ma décision, j'étais arrivée à Cancun par avion avant de prendre un taxi et de me rendre chez Max. J'avais laissé le chauffeur de taxi devant la résidence de ce dernier pour qu'il m’attendent au cas où Max serait absent. Puis en entrant chez Max, je lui avais confié qu'il était aussi la première personne que je voyais depuis mon arrivé excepté le chauffeur de taxi. Il me répondit qu'il avait aussi oublier le chauffeur de taxi mais qu'on s'en fiche du lui parce qu'il ne compte pas puis il rajouta qu'il allait bien. » Tout ça pour que je dise que tu es la première personne que je vois depuis que je suis arrivée. Lui répondis-je en soupirant avant de rire car je le taquinais. J'étais arrivée depuis seulement une 1 minutes et j'avais déjà commencer à l'embêter. Ensuite, j'avais marché jusqu'à son salon car je n'allais pas resté dans le couloir cent sept ans avant de lui demander si il pouvait m’accueillir chez lui pour que j'évite de payer l’hôtel. En y pensant, l'idée d'habiter sous son toit était intéressante, je pourrais le voir sous tout les angles et je le verrais encore plus que d'habitude. Je ne sais pas pourquoi mais depuis notre première rencontre, je l'ais trouvé intéressant et j'ai eu envie de le voir presque tout les jours. Max ne voyait aucune objections pour que je reste, ce qui ne m'avait pas étonné car il était le genre de personne gentil avec tout le monde si on ne le cherchait pas, c'était le genre de personne que j'aimais beaucoup. » Merci Max et je te gène, tu peux me dire de partir, je m'en irai. Lui dis-je avec un petit sourire. » Non tu ne peux pas faire ça, je suis trop mignonne pour que tu le fasse. Dis-je en fessant mine d'être une petite fille de 8 ans avant de m'approcher de lui et de lui faire un tendre bisous sur le coin des lèvres, entre ses lèvres et sa joue. » J'apprécie énormément et je partira des que possible. Lui souriais-je en le regardant avant de me reculer et d'aller ouvrir la porte. » Je vais chercher mes valises dans le taxi. Lui dis-je accompagné d'un petit sourire avant de sortir de l'appartement. En sortant, un sourire béa s'est dessiné sur mon visage car j'étais heureuse de pouvoir passer du temps avec lui.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 19:11 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    En partant de Londres il y a un an de cela, je pensais y repartir un jour. Mais maintenant, je sais que je n'y repartirai pour rien au monde. Les personnes que j'appelais maman et papa ne sont aujourd'hui qu'un vague souvenir, et je ne compte pas les revoir de si tôt. Durant des années ils n'ont pas été présent pour leur fils, et maintenant c'est leur fils qu'ils ne reverront pas. Et puis en quittant l'Angleterre, et en arrivant à L.A j'ai pus découvrir des personnes que maintenant je considère comme ma nouvelle famille. Donc en voyant Beverly devant le seuil de ma porte, je n'avais pas pus m'empêcher de sourire. Depuis notre petite rencontre, elle avait pris, étonnant, une grande place dans ma vie. A L.A on passait pas mal de temps ensemble, ou alors lorsque nous n'étions pas ensemble, on s'envoyait quelques messages ou même on passait quelques instants au téléphone à parler de tout et de rien, et comme d'habitude, à nous moquer gentiment de l'autre. Avoir de ses nouvelles, ou même la voir était devenu comme une nécessité pour moi. Mais cela, jamais elle ne le saura. Bien évidemment. En la laissant entrer, elle m'annonça que pour elle c'était la même chose, mis à part le chauffeur de taxi, j'étais la première personne qu'elle voyait. Je lui répondis donc, en riant bien évidemment, que c'était la même chose pour moi, mais que le chauffeur n'était pas une personne importante. « Non mais genre tu dis ça en soupirant. Sympa pour moi dis donc. » Lui répondis-je en grimaçant alors, même si je savais très bien qu'elle plaisantait, comme toujours. Quelques secondes plus tard, alors que l'on se trouvait dans mon salon, elle me demanda gentiment si elle pouvait rester ici quelques jours afin qu'elle puisse se trouver un endroit où vivre, au lieu de devoir se rendre à l'hôtel, et de devoir payer la chambre, en plus du loyer qu'elle aurait à payer quand elle se trouvera un appartement. Bien sur j'acceptai, je n'allais tout de même pas la laisser à la rue, ou même payer une chambre, alors que mon appartement et largement assez grand pour deux personnes. Et puis au moins comme ça, je me sentirais moins seul. De la compagnie, ça fait toujours plaisir. « Ne t'inquiète pas, je ne pense pas que tu me gêneras, mis à part si tu comptes laisser toute tes affaires traîner constamment. » Lui dis-je alors en riant. Parce que oui, même si je suis un homme, j'aime que les choses soient à leur place. « Ça c'est toi qui le dis. » Rajoutais-je en riant légèrement. Puis en me remerciant, elle s'approcha de moi, et laissa un baiser sur le coin de mes lèvres, ce qui me fit, naturellement sourire. Elle m'annonça ensuite qu'elle allait allez chercher ses affaires dans le taxi qui se trouvait devant ma porte. « Pas de soucis, si tu as besoin d'aide, dis le moi. » Lui dis-je alors qu'elle allait sortir de chez moi.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Lun 19 Mar - 22:01 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Me réfugier chez Max était une habitude chez moi, déjà à L.A, je passais beaucoup de temps avec lui que ce soit en personne ou en messages. Je connaissais sa maison par coeur, il connaissait la mienne de la même façon et c'est ce qui le différencie des autres car je n'avais jamais laissé aucun garçon être aussi proche de moi depuis mon arrivée à Los Angeles. J'aimais aussi beaucoup son sourire, il avait des dents parfaite, un sourire charmeur. Je le voyais sourire à chaque fois que je le voyais pour n'importe qu'elle raison comme ce soir, il avait souris en me voyant devant sa porte avant que je ne dise un mot. C'était un garçon adorable avec moi pourtant il avait cette réputation d’être mystérieux. Il était possible qu'il soit différent avec moi mais pour ça faudrait qu'il tienne à moi énormément ou que je l'intimide mais je ne pense pas que ce soit le cas. Puis je lui avais une remarque en soupirant comme quoi il aurait parler du chauffeur de taxi qui ne comptait pas pour que je lui dise qu'il est la première personne que j'avais vu. Bien sur, je plaisantais comme d'habitude pour le taquiner. » Arrête de te plaindre, tu me fais adorer ta petite tête de garçon triste. Lui dis-je avec un fin sourire, j'étais très heureuse de le voir aujourd'hui. Puis j'étais partis dans son salon avant de lui demander de m'héberger, ce qu'il accepta pour m'éviter de payer l’hôtel. Il avait assez de place ici pour m’accueillir alors cela tombait bien pour moi mais je ne voulais pas profiter de son hospitalité donc je devais me trouver quelque chose rapidement. » Je ne suis pas bordélique et je laisserai rien traîner chez toi ne t'inquiète pas. Lui répondis-je en souriant doucement, mes parents m'ont au moins bien éduquer, c'est la seule chose dont je leur suis reconnaissante. » Je ne suis pas mignonne ? Lui répondis-je en faisant mine d'être choquée. Ensuite, je l'avais embrassé sur le coin de ses lèvres pour le remercier avant de l'informer que j’allais chercher mes valises. Il m'avait répondu avant que je sorte que si j'avais besoin d'aide, je devais lui dire. Je m'étais contenté de rire en guise de réponse car si il aurait été gentleman, il serait venu de lui même prendre mes valises et me dire " Beverly, laisse moi prendre tes valises, reste à l'intérieur." mais apparemment il ne l'était pas. J'étais donc arrivée jusqu'au taxi puis j'avais pris mes grosses valises avant de le payer et de le remercié pour l'attente en lui offrant un pourboire.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 22:20 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Je m'étais habituer à voir Beverly débarquait chez moi comme ça, sans prévenir. Mais cela ne me déranger pas du tout, bien au contraire, parce que je savais qu'on allait passer un agréable moment quoi qu'il arrive. Donc quand je la découvris sur le pas de ma porte, je n'avais pus m'empêcher de sourire, et de l'inviter aimablement à entrer dans mon nouveau chez moi. Une fois qu'elle fut entrer, je lui annonçai qu'elle était la première personne que je voyais depuis mon arrivé dans la ville. Elle me répondit que pour elle c'était la même chose, enfin mis à part bien sur le chauffeur du taxi. Je lui répondis donc, en riant, que lui, il ne comptait pas. Ce qu'elle me répondit me fis rire, mais bien sur je ne lui montrais pas, et fis même mine d'être blesser par ce qu'elle m'avait répondu. « Je fais ce que je veux, et ma petite tête de gamin comme tu dis, elle est adorable. » Répondis-je en souriant de façon amusé, et avec un petit sourire sur le coin des lèvres. Ensuite elle me demanda de l’héberger quelque temps, le temps qu'elle puisse se trouver un petit endroit où poser ses valises. J'acceptai avec grand plaisir, en rajoutant, en riant bien sur, que j'étais d'accord, si elle ne laissait pas traîner ses affaires partout dans mon appartement. Elle m'annonça alors qu'elle était soigner, et qu'elle ne laissait pas traîner tout partout. Ouf me voici soulager alors. « Voilà quelque chose qui me rassure alors. » Lui dis-je alors en souriant gentiment. Je souris amuser à sa nouvelle question. « Mais bien sur que tu es mignonne. » Lui répondis-je alors en souriant en coin et de façon amusé. Bien sur je continuais à la taquiner de temps en temps, il ne faut surtout pas laisser tomber les bonnes habitudes. Elle partit ensuite chercher ses affaires, je lui dis alors que si elle avait besoin d'aide elle n'avait cas me le demander, mais elle se contenta de rire, et de ne rien me répondre. Elle s'attendait à ce que j'aille lui chercher ses affaires, mais bon. Bref quoi.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Mer 21 Mar - 15:14 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Retrouver Max à n'importe quel moment de la journée était pour moi vitale, j'avais ce besoin inqualifiable de le voir, ce besoin d'être avec lui. Sa présence à mes cotés me fessait juste du bien, ce que je ressentais pendant ces moments là, personne d'autre n'avait réussi à me le faire ressentir.
    En arrivant chez lui, je l'avais gentiment taquiner mais il avait l'air blessé par ce que j'avais dis. Je ne voulais pas en arriver là mais il arrive que je sois lourde à cause de mon envie permanente de plaisanter ou taquiner les autres. » Ta petite tête est à croquer. Lui répondis-je en lui offrant un petit sourire avant de le regarder en nous imaginant tout les deux, cote à cote et pratiquant le bouche à bouche. Ses lèvres m'appelaient souvent mais je ne les laissais m'influencer, je ne voulais pas être déçu car cette envie n'était pas forcement réciproque. Puis en allant dans le salon, je lui avais gentiment demandée si il pouvait m’héberger quelque jours. Je savais qu'il ne me dirait pas non mais je lui avais quand même dit que si je dérangeais, je pouvais partir quand il le voulait. Mais Max était un amour, il ne voyait aucune objection pour que je reste et il ne voulait pas non plus que je paye l’hôtel. Il m'informa ensuite qu'il espérait que je ne laisse pas traîner mes affaires un peu partout donc je l'avais rassurer en lui disant que je n'étais pas bordélique comme fille et que j'aimais que chaque chose soit à sa place. » Toute les filles n'ont pas une chambre en désordre. Lui répondis-je amusée car il avait l'air de penser ça. Puis je lui avais demandée si j'étais mignonne et ce dernier me répondit de façon amusée que je l'étais. Je voulais le taquiner car il m'avait dit juste avant que c'était moi qui le disait que j'étais mignonne donc il sous entendait que ce n'était pas forcement vrai. » Tu avais intérêt à le dire sinon quick quick. Lui répondis-je de façon amusée à mon tour avant d'aller chercher mes valises toute seule car il n'avait pas l'air d'avoir envie de m'aider. Il ressemblait de plus en plus à un matcho, mais bon, bref quoi. J'étais revenu une à deux minutes après avec mes valises dans l'appartement. J'avais fermée la porte derrière moi puis je le rejoignis dans la pièce où il se trouvait. » Je m'installe où ? Lui demandais-je avec un petit sourire, j'avais hâte de voir à quoi allait ressembler ma chambre temporaire.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Mer 21 Mar - 21:59 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Je me fichais bel et bien de l'endroit où je me trouvais. Le plus important, c'est avec la personne avec qui je me trouvais. Et lorsque je me retrouvais avec Beverly, je me fichais complètement de l'endroit où je me trouvais. Je me sentais bien, et voilà ce qui était le plus important. Quand elle arriva chez moi, elle se mit à se moquer gentiment de moi, pour ne pas changer. Mais cela était devenu une habitude donc bon, cela ne me faisait rien, et puis je lui rendais bien la chose, en me moquant également d'elle de temps en temps. « Je sais je sais. » Lui répondis-je quand elle me dit que ma petite tête était à croquer. Je lui offris alors un sourire en la regardant. Je ne comptais plus le nombre de fois où je m'étais perdu quelques secondes en la regardant dans les yeux. Les différentes petites choses qui m'avaient tant de fois traverser l'esprit, mais que malgré tout, j'avais garder dans un coin de ma tête, et pour moi. Enfin bon, je chassais ses pensées, en la suivant dans le salon sans prononcer le moindre mot, gardant encore une fois ce que je pensais pour moi. En arrivant dans la grande pièce qui me servait de salon, elle me demanda si j'acceptai qu'elle reste chez moi le temps qu'elle puisse trouver un endroit où poser ses valises pour le reste de l'année. Bien sur, je n'avais mis que quelques secondes à accepter. Je n'allais tout de même pas la laisser à la rue, ou alors même payer une chambre d'hôtel. En acceptant, je mis la condition qu'elle ne devait pas laisser traîner ses affaires partout, elle m'annonça alors qu'elle était une fille ordonner et qu'elle ne laisserait rien laisser. « Ah mais je sais. C'est même rare qu'elle l'ai comme ça, mais j'avais envie de le dire quand même. On ne sait jamais. » Rajoutais-je de façon amusé. Je savais très bien qu'elle devait être une fille ordonner, en même temps c'est bien rare de voir une fille vraiment bordélique. Je la regardai ensuite d'une petite mine choquée. « Ah non pas de quick quick. Tu me les laisses en place, j'en aurais besoin pour repeupler la terre plus tard. » Lui répondis-je alors en riant gentiment. Puis elle alla ensuite chercher ses valises qui étaient rester dans le taxi qu'elle avait prit pour venir me voir. Je la laissais faire, alors que j'aurais pus allez l'aider, je décidai de rester chez moi et de ne pas l'aider. Malheureusement ça n'allait pas jouer en ma faveur. Quelques secondes plus tard, elle fut de retour chez moi avec ses sacs, et elle me demanda où elle allait s'installer. « Suis moi. » Lui dis-je alors en la menant vers la seule chambre que cet appartement avait. « Je te laisse la chambre, ne t'inquiète pas, le canapé à l'air bien confortable. » Souriais-je alors gentiment.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Ven 23 Mar - 21:13 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    Je ne me lassais jamais de notre complicité, de nos petites plaisanterie à ne plus en finir. Souvent, je riais toute seule en pensant à ce qu'on avait pu se dire dans la journée ou les jours d'avant. Je me rendais compte que j'avais besoin de lui comme un coeur à besoin d'un battement. Il prenait plus en plus de place dans ma vie et je l'avais bien remarquée. » Qu'est ce que j'aurai fais si tu n'avais pas existé ? Lui souriais-je en le regardant quand il me répondit qu'il savait que sa tête était à croquer. Puis j'avais posé mes yeux sur lui, je me sentais comme dans un rêve, je ne voulais plus rien faire d'autre à part le regarder, je ne voulais pas me réveiller, je voulais rester dans mes pensés. Mais un petit moment après, j'étais partis dans le salon avant de lui demander de rester chez lui quelque jours le temps que je me trouve un logement. Il avait approuvé ma demande sans réfléchir, sans se demander si c'était une bonne idée. J'avais toujours l'impression d'être à ma place avec lui et j'appréciais ça. » Pas de panique, je suis une fille soignée. Lui répondis-je en souriant quand on en était venu à parler de rangement. » Pleins de petit Max dans les quatre coins du globe ? Lui répondis-je en souriant, j'étais un peu surprise de sa réponse car les garçons qui pense à avoir des enfants plus tard ne sont pas nombreux. » Tu m'avais cacher ton désir d'avoir des enfants plus tard. Lui souriais-je doucement en le regardant avant de partir chercher mes valises toute seule car Max n'a pas eu la galanterie de venir m'aider de son propre chef. De retour à l'appart avec mes valises, je lui avais demandée où j'allais et il m'avait emmener dans sa chambre, me disant que le canapé a l'air bien confortable. » C'est gentil Max mais je peux dormir sur le canapé, enfin je m'incruste déjà donc il est hors de question que tu dormes dans le canapé. Lui souriais-je en le regardant avant de poser ma main sur son avant bras. Je ne me rendais pas compte à quel point j'étais tactile avec lui, je le touchais inconsciemment à plusieurs reprise. » Garde ta chambre, je t'assure que le canapé m'ira comme un gant. Lui répondis-je en souriant doucement.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 20:33 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    « Tu serais tout simplement perdu. » Lui répondis-je quand elle me demanda qu'est ce qu'elle serait devenue si je n'avais pas été là. C'était tout le temps ça entre nous. On se cherchait, de temps en temps on se disait des petits trucs .. mignon. Mais voilà, on ne se prenait tout simplement pas la tête. Voilà pourquoi j'appréciais énormément Beverly, et qu'avec le temps, elle était devenue quelqu'un dont je ne pouvais tout simplement me passer. Bien sur quand je la vis sur le seuil de ma porte, je l'avais fais entrer, et quelques secondes après on s'était retrouvé dans mon salon en train de parler, et c'est là qu'elle me demanda si cela ne me déranger pas si elle venait squatter chez moi quelques temps. Du moins le temps qu'elle trouve un endroit où vivre le temps de notre séjour à Cancun. Mais bien sur j'acceptai mais seulement si elle acceptait de ne pas laisser traîner ses affaires partout. Je lui avais dis tout ça en plaisantant, parce que je savais qu'elle ne devait pas être ce genre de personne. Et puis, en général les filles ne laissent pas traîner leurs affaires partout. « Ah ben j'espère alors. » Souriais-je gentiment et simplement. Ensuite, en riant toujours, je lui avais demander de ne rien me couper, parce que sinon je serais dans la merde pour repeupler la terre plus tard. « Au quatre coins du globe, peut être pas. Ah mais je n'ai pas dis que je comptais avoir des enfants plus tard. Je suis encore jeune pour pouvoir penser à ce genre de chose. Mais bon, si je dois en avoir, je serais dans la merde si tu fais .. Quick quick. » Répondis-je alors en souriant. Elle avait dû être étonner par ce que je venais de dire, parce que c'est rare les mecs qui disent vouloir des enfants comme cela. Mais ce n'est pas ce que je pensais, peut être plus tard, on sait jamais, mais pas pour le moment. Elle partit ensuite chercher ses affaires, et quand elle fut de retour, je l'accompagnai vers ma chambre, en lui disant que je lui laissais le lit, et que je prendrais le canapé. Mais elle rétorqua qu'elle n'était pas d'accord, et que je pouvais garder mon lit. « Non mais c'est bon, tu peux avoir mon lit, je vais pas en faire un drame. Le canapé, ça ne me dérange pas du tout. » Dis-je tout souriant, puis je souris quand je sentis sa main sur mon bras. « Non mais prend la chambre je te dis. » Rajoutais-je gentiment et en souriant une nouvelle fois.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Mer 28 Mar - 13:56 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    » Ou pas. Lui avais-je répondu avant de rire doucement. J'aimais plaisanter avec lui, il n'y avait jamais de dispute entre nous et c'était rare dans certaine relation que ce soit amicale ou plus. Puis je lui avais demandée si ça ne le gênait pas de me laisser squatter chez lui le temps que je trouve un appartement où vivre. Bien sur, il n'était pas contre et je n'étais pas étonné car c'était un garçon gentil. Les conditions qu'il venait de mettre me convenait car je n'étais pas une fille bordélique et j'avais tendance à être maniaque de temps en temps. Puis je l'avais dit qu'il avait eu intérêt à me dire que j'étais mignonne sinon je lui aurait fait quick-quick. Nous en étions venu ensuite à parler de sa reproduction, un sujet qui nous avait bien fait rire, enfin auquel j'avais beaucoup rie. » Dans ce cas, je ne vais pas te faire quick quick, je m'en voudrait d'empêcher la naissance de mini max. Lui répondis-je avec en riant doucement avant d'aller chercher mes affaires. Quand je fus revenu, Max m'accompagna jusqu'à sa chambre et me proposa de dormir là tandis que lui dormirait dans le canapé. J'avais d'abord refusé mais il avait insisté pour que ce soit le cas. » Très bien mais si tu dors mal dans le canapé, tu reprends ta chambre. Lui répondis-je avec le sourire en retirant ma main de son bras. Puis je partis poser mes valises près de son lit avant de me tourner vers lui. » Je ne resterais pas longtemps, ne t'en fait pas. Lui dis-je en souriant doucement avant de jouer avec mes cheveux comme à chaque fois que j'étais nerveuse. Prendre sa chambre c'était embarrassant car j'avais l'impression de m'imposer et de gêner même si c'est lui qui a insisté pour que je la prenne.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 21:36 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    « Mais si, avoue que sans moi, tu serais complètement perdu, et ta vie ne serait moins amusante. » Lui dis-je alors en souriant, et en adressant un clin d'oeil de façon amusé, histoire de l'embêter un petit peu plus encore. Voilà ce que j'aimais dans notre relation, on s'embêter mutuellement, gentiment, et puis en sa compagnie, je ne pouvais m'empêcher de sourire. C'est peut être bête, mais c'est un fait. Lorsque je me trouve avec elle, un sourire se dessine automatiquement sur mon visage, et il ne me quitte que lorsque je la quitte. Jamais d'embrouille, et le plus important, jamais de larme. Encore heureux. Je venais d'accepter de l'héberger sous mon toit le temps qu'elle se trouve un logement où rester le temps de notre séjour. Personne ne savait quand est ce que l'on rentrerait à L.A, mais personnellement je n'étais pas presser de rentrer. J'avais même hâte de connaître la ville. En acceptant que Beverly reste chez moi, je n'avais poser qu'une seule et unique condition, pas de bordel dans mon appartement. Je ne suis pas non plus du genre maniaque comme garçon, mais j'aime qu'il y est quand même un minimum d'ordre. C'est étrange pour un mec, mais c'est comme ça. On se mit ensuite à rire du fait que si je n'étais pas gentil avec elle, elle me ferait quick quick. Ce qui serait vraiment pas très cool pour moi, si à l'âge de 30 ans, je souhaite avoir des mômes. « Je te remercie, c'est fort aimable de ta part. » Lui répondis-je alors en souriant de façon amusé. Elle partit ensuite chercher ses affaires, et quand elle fut de retour, je la conduisit en direction de ma chambre, en lui annonçant qu'elle allait être la sienne le temps de son séjour. Au départ, elle ne voulait pas accepter, mais je n'allais tout de même pas la laisser dormir sur le canapé. « Ne t'inquiète pas pour ça. » Lui répondis-je gentiment. Je regardai sa main sur mon bras, et quand elle la retira, je relevai les yeux en sa direction, et lui offris un simple sourire. « Tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites, tu ne me dérangeras pas du tout. Et puis un peu de compagnie cela ne fait pas de mal. » Rajoutais-je alors qu'elle me disait qu'elle ne resterait pas longtemps. Bien au contraire, le fait qu'elle reste ne me déranger pas du tout, j'étais même agréablement content qu'elle soit chez moi en ce moment même.


Revenir en haut

Invité
Beverly Forester


MessagePosté le: Mar 3 Avr - 19:15 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    » J'y gagne quoi à dire ça ? Oui, voila, si tu me donnes mon cadeau tout de suite car dieu sait que j'aime les cadeaux surprise, je le dirai. Lui répondis-je avec un grand sourire, je venais de lui faire du chantage et il allait certainement me dire qu'il ne cédait pas au chantage mais j'étais déterminé à avoir un cadeau de sa part en échange de ces quelques mots qui voulait que je lui dise. C'est bête mais quand je lui fais ce genre de chose, je me sens comme une petite fille et j'adore ressentir ça. Je me sentais bien avec lui car il est très amusant, avec beaucoup d'humour et un esprit ouvert. C'était avec lui que j'étais le plus proche depuis mon arrivée, mais je ne lui avais toujours pas dit le secret qui me ronge de plus en plus chaque jour. Je ne me sentais pas prête à parler de tout ça avec lui et avec personne d'autre. Brooke m'avait démasquée et je devais d'abord gérer ça avant d'en parler à Max.
    Puis j'avais accepté de ne pas lui faire quick quick pour qu'il puisse assurer sa descendance car j'étais une fille généreuse moi et je ne voulais pas qu'il soit malheureux à cause de moi.
    » Tu as de la chance d'être tombé sur moi car une autre aurai fait quick quick sans hésitation.J'étais ensuite partis chercher mes valises et quand je fus de retour, Max m'emmena dans sa chambre et m'expliqua que j'allais dormir là et lui sur le canapé. J'avais au départ refusé mais il avait insisté pour que je dorme dans sa chambre. Il ne m'avait pas trop laisser le choix, je devais accepter. Je l'avais néanmoins prévenu qu'il devait revenir dans son lit si le canapé lui fessait mal au dos car je m'en serai voulu. Pour le rassurer, je lui avais confié que je ne resterai pas longtemps. » C'est gentil. Lui dis-je en le regardant avec un petit sourire avant d'approcher lentement mon visage du sien sans m'en rendre compte. J'avais posé doucement ma main sur sa joue avant de l'embrasser délicatement. Je ne savais pas comment il allait réagir mais je sais que je suis contente de l'avoir enfin fait car je refoulais ça depuis le jour où je l'ais rencontrée.


Revenir en haut

You're the best.
Inscrit le: 22 Nov 2011
Max Irons

Messages: 669
» feat: max irons.
» age: 26 ans.
» ville/ pays d'origine: liverpool.
» métier : héritier du cabinet d'avocat de mon père.
» niveau d'études : élevé.
» meilleur(e)s ami(e)s: maddy. ♥
» son favori: radioactive.
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 00:26 (2012)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir. Répondre en citant

    « Tu y gagnes quoi ? Hmm, laisse moi réfléchir .. » Lui répondis-je quand elle me demanda un cadeau en échange des mots que je voulais "absolument" entendre. Je la regardai un cours instant, cherchant ce que je pourrais bien lui donner, puis quelques secondes plus tard, je me baissais vers elle, et lui donnais son "cadeau". Je déposai sur sa joue, un tendre et simple baiser. Je me reculai ensuite avec un léger sourire sur les lèvres. « Satisfaite de ton cadeau ? » La questionnais-je toujours avec ce même sourire au coin des lèvres. Au début, je pensais déposer mes lèvres autre part que sur sa joue, mais après une courte réflexion je m'étais dis que ce n'était sûrement pas une chose à faire. Du moins pour le moment. Malgré l'envie présente, je n'avais pas envie de gâcher la "relation" que nous avions. On s'amuse, on profite de chaque moment. Que demander de mieux. Laissons faire les choses doucement, et à leur rythme. Après avoir rigoler un moment sur le fait qu'elle comptait me faire quick quick, elle accepta de ne pas le faire, histoire que je puisse avoir des gosses un jour ou l'autre. Elle rajouta de la chance d'être tomber sur elle, et pas sur une autre qui n'aurait sûrement pas hésiter à le faire. « Je sais, et je suis bien content d'être tomber sur toi. » Lui répondis-je alors en souriant gentiment. Quelques secondes plus tard, on se retrouvait dans ma chambre, ses valises au beau milieu de la pièce. Alors qu'elle allait s'installer chez moi durant quelques temps, je lui avais donner ma chambre. Je me fichais complètement de dormir sur le canapé, c'est donc sans hésitation que je lui donnais mon lit. Elle m'avait dis alors que si il arrivait que je me fasse mal au dos lors de mes nuits sur le canapé, je reprendrais mon lit. Mais je n'étais pas du même avis, et quelques minutes plus tard, j'avais même rajouter qu'elle pouvait rester aussi longtemps qu'elle le voudrait vu qu'elle ne me dérangerait pas du tout. Bien au contraire justement. Je lui rendis son sourire, et alors qu'elle se rapprochait de moi, lentement, ce dernier se dissipait petit à petit, et je me retrouvais, au milieu de ma nouvelle chambre, juste devant Beverly, à quelques millimètre de mon visage. Je n'eu pas le temps de dire "ouf", qu'elle venait de poser sa main sur ma joue, et ses lèvres sur les miennes afin d'y déposer un simple mais doux baiser. En premier temps, je fus quelque peu surpris par son geste, je ne m'attendais sûrement à tout, mais pas à ça. Mais après quelques secondes à être rester comme un con, je souris contre ses lèvres, et lui rendis, avec tendresse, son baiser.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:20 (2016)    Sujet du message: » Qu'importe l'endroit c'est toujours un plaisir de te voir.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky