Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
» The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 17:32 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant


→ BROOKE & JEFFREY.« The Word is reaaly small. »


    Mardi Après midi. J'étais arrivé à Cancun depuis plus d'une semaine et la rentrée avait deja sonnée, à mon grand désespoir. En effet, j'aimais bien vagabonder dans cette grande ville à la recherche d’endroit cool et distrayante . Et puis ça me permettais de faire quelques rencontres et d'amélioré mon espagnol. Mais bon, il fallait bien que je me résigne à aller étudier. Cet après midi là, je n'avais eu seulement que deux heures se cours, mais j'en avais deja marre. C'était surtout de cette chaleurs intenable. Il faisait extrêmement chaud dans les salles et bien qu'il y avait la climatisation, j'avais l'impression que ça ne changeait pas grand chose bien que je n'étais que légèrement vêtu. Je portais un débardeur accompagnée d'un short en jean. D'ailleurs je n'étais pas la seule à pensé ça. Lorsque la sonnerie marquant la fin du cours retenti, je ne pouvais qu'être heureuse, je m'empressa de quitter cette salle ainsi que ce bâtiment afin d'aller prendre un peu l'air. Bien que je devais avoir l'habitude de la chaleur, j'avais tout de même passé un an en californie, faut dire que la chaleur du mexique était bien différente. Je me dirigea alors vers le grand park qui était tout de même assez rempli. Faut dire, l'université était assez grande. Alors que je m'installais à l'ombre, par terre, je profita d'un petit moment de détente.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Sam 17 Mar - 17:32 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Sam 17 Mar - 18:25 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant


    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Journée libre, aujourd'hui, je n'avais pas cours du tout. Ce jour ci s'annonçait idéal pour traîner dehors dans le campus de l'université, avec des potes de médecine. Pour l'occasion, nous avions décidé de nous rejoindre dans le Grand Parc, afin de profiter du bon temps ensembles, et tout simplement parler. Seize heures était affichée à ma montre. Cela devait déjà faire une bonne heure que nous étions tous les cinq à être posés sur l'herbe, dans un petit coin à l'ombre. Mes quatre amis allongés ou assis, j'étais le seul à me tenir debout devant eux. Pourquoi ? Tout simplement parce que je leur racontais une petite anecdote de ma soirée de la veille. Alors que leurs regards étaient concentrés sur moi, je remarquais cependant qu'ils dérivèrent tous brusquement sur quelque chose ou quelqu'un d'autre que moi. Malgré ça, je continuais de parler, pensant qu'ils reviendraient vers moi, toutefois, Matthew finit par m'interrompre. Putain les mecs, regardez moi ça, dit-il, comme s'il était hypnotisé. Je la mettrais bien dans mon lit, compléta Chris. C'était limite s'ils avaient pas un filet de bave à leur bouche. Par l'intervention de Chris, je compris qu'ils parlaient alors d'une fille, qui devait vraiment être trop belle. Leur attitude était plus qu'hilarante. Je les aimais bien eux, on déconnait bien ensembles. Quelques secondes plus tard, je décidais de me retourner afin de voir de qui ils pouvaient bien parler. La fille en question s'était installée dans un coin d'ombre, non très loin de nous. Plissant mon regard pour mieux l'appercevoir, je remarquais que je la connaissais. Attendez.. Je rêve ? Brooke Davis était dans mon université !? Cette fille, c'était tout simplement mon premier amour. C'était la seule de toutes mes conquêtes à qui j'avais vraiment eu de réels sentiments. Cela faisait trois ans que je ne l'avais pas revue, ni pris de nouvelles. On avait littéralement coupé les ponts, mais malgré ça, cela ne m'empêchait pas de penser à elle. Elle est trop bonne, conclua Mike. La ferme, dis-je instinctivement à la suite de ce que je venais d'entendre, tout en quittant mes potes, pour me diriger vers elle. Mes amis n'avaient surement pas compris mon comportement, étant donné que d'habitude, j'étais toujours le premier à dire qu'une fille était bonne, mais là, il s'agissait de Brooke. Tout était différent. A quelques mètres d'elle, j'hésitais à faire demi tour, puisqu'en y repensant, si tous les deux on était plus ensembles, c'était bien à cause de moi. Néanmoins, cette fille m'avait vraiment manqué quand je l'avais quittée, et le manque, tout de suite et maintenant, avait été plus fort que moi. Brooke ? prononçais-je, doucement, en m'avançant vers elle. C'était elle, j'en étais désormais convaincu.


Dernière édition par Jeffrey Lachowski le Dim 1 Avr - 10:32 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 19:30 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    Je venais alors de terminer ma petite journée de cours et avait opté pour un petit moment de détente dans le grand park de la faculté. Je m'étais alors dirigé vers ce dernier, trouvant une place parfaite pour m'y installer. Ni trop à l'ombre et un peu exposé au soleil, ce qui serait parfait pour prendre un petit bain de soleil. Je m'étais pas la suite allongé sur l'herbe, me servant de mon sac à main comme d'un petit oreiller. J'avais avant sorti mes lunettes de soleil que je mi directement sur mon nez. Quelques minutes plus tard mon portable sonna, indiquant que j'avais reçu un texto. Je me redressa avant de récupérer ce dernier et de lire le sms en question. Il s'agissait d'un sms de Rachel, ma meilleure amie auquel je ne tarda pas à répondre. Après ça, je me mis à pianoté sur mon portable, jonglant entre mes applications et en surfant sur le net lorsque quelques minutes plus tard, j'entendis une voix prononçant mon prénom. Dans un premier temps, je me demandais qui ça pouvait bien être car en effet, la plupart de mes amis n'avait soit pas cours, soit ils avaient quitter depuis un bon moment deja. Je ne tarda pas à lever la tête, regardant d'où provenait la voix en question. Quelle fut ma grande surprise, lorsque je découvris qui se trouvait en face de moi. Il s'agissait de Francisco, un ex petit ami ou plutôt mon premier amour. J'étais à la fois extrêmement surprise de le voir içi et choquée à la fois et je pense que ça, on ne pouvait que le lire sur mon visage à l'aide de l'expression que je faisais. Un tas de question me venait à l'esprit, mais rien ne sortait de ma bouche. Içi à cancun, ville où je venais d'arrivé y'a même pas un mois, voila le lieu de nos retrouvailles. Si je m'attendais à le revoir un jour. Deja qu'on habitait pas dans la même ville et ensuite, après la rupture qu'on avait eu, j'aurais jamais pensé que ça arriverait. D’ailleurs en parlant de rupture, il m'avait quitter sans explication et ça, c'était assez difficile à encaissé mais j'avais su passer au dessus, enfin du moins jusqu'à aujourd'hui. Celà faisait trois ans qu'on ne s'était pas vu, ni même parler et je ne pouvais nier qu'il m'avait manqué. » Jeffrey ? Mais qu'est ce que tu fais içi ? finis-je par lui demandé intriguée.


Dernière édition par Casey Richardson le Lun 26 Mar - 23:26 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Dim 18 Mar - 00:37 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Je lisais bien la surprise sur le visage de Brooke. D'un côté, c'était tout à fait compréhensible. Cela faisait quand même trois ans qu'on ne s'était pas vus. La revoir provoquait également en moi un choc. Après m'avoir dévisagé un petit moment, elle prit enfin la parole, pour me demander qu'est-ce que je faisais ici. Je saisissais totalement son étonnement. Pour elle, j'habitais toujours à San Diego. Cependant, pleins de choses s'étaient passées entre temps... Et bien, je suis dans cette université, répondis-je simplement, en rentrant une de mes mains dans ma poche. Mon regard posé sur elle, je reprenais de nouveau la parole. Une tonne de questions devaient fuser dans sa tête. J'habite chez mon oncle et ma tante, longue histoire, ajoutais-je, pour être plus précis, même si en fait, ça ne l'était pas vraiment. En même temps, la main qui se trouvait dans la poche de mon jean sortit pour me gratter la tête. Je ne savais vraiment pas quoi faire avec. De toute façon, Brooke avait et aurait toujours cet effet de me faire perdre le contrôle, à n'importe quel moment. De nature curieuse, je savais que mon ancienne petite-amie était en train de se poser des questions sur mon père, mais bon, je n'allais quand même pas lui dire le jour de nos retrouvailles qu'il avait mit fin à ses jours... Ca aurait été légèrement glauque. Je peux m'asseoir avec toi ? finis-je par lui demander. Au bout de quelques secondes, elle accepta ma proposition, je pris alors place à ses côtés. Derrière ses lunettes, assise sur l'herbe, les jambes tendues, je ne pus m'empêcher de lui faire une remarque. Belles jambes, soupirais-je doucement. C'était ma manière à moi de lui faire comprendre qu'elle me plaisait toujours autant. De plus, peut être que sa future réaction à cette remarque allait m'indiquer si en ce moment, elle était célibataire ou non.


Dernière édition par Jeffrey Lachowski le Dim 1 Avr - 10:33 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 01:57 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    Je me trouvais alors face à Jeffrey littéralement surprise. ça on pouvait le dire ' le monde est vraiment petit '. Après quelques secondes sans décrocher ne serais-ce qu'un mot, je finis par briser le petit silence qui s'était installé lui demandant ce qu'il faisait içi. A vrai dire c'était la première question d'une longue lignée qui me vint en tête. Il m'apprit alors qu'il étudiait içi, ce qui voulait dire que j'allais le recroiser souvent dans les jours et moi à venir. C'est vrai qu'à ce moment là, c'était pas la chose qui m'importait le plus. Il finit par le rajouter qu'il habite chez son oncle et sa tante sans trop m'en dire plus. » C'est vrai que les longues histoires sans explication, ça te connait, répondis-je sans trop avoir peser mes mots. Sur le coup je n'avais même pas fait attention à ce que je venais de dire. C'était surtout un clin d'oeil face à notre rupture. Il est vrai que trois ans c'était écoulée depuis, mais apparemment j'avais un peu de rancœur vis à vis de Jeffrey, que je devrais sans doute mettre de côté, on est plus au lycée et puis de l'eau à coulé sous les ponds depuis. » Enfin.. d'accord, finis-je par dire plus calmement en esquissant un léger sourire. Surtout que je ne voulais pas que notre conversation dérive alors que ça ne faisait même pas cinq minutes qu'on s'était retrouvé. A vrai dire même si je me demandais pourquoi il vivait chez son oncle et sa tante, je ne rajoutais rien. Il me demanda par la suite s'il pouvait s'asseoir avec moi. » Oui, va y, me contentais-je de répondre après m'être légèrement redressé. Alors qu'il s'assit à côté de moi et qu'un silence s'était installé, il le brisant d'une manière assez spéciale car en effet sa remarque me fit légèrement rire, pas parce que je n'avais pas compris sa démarche mais plutôt que ça me surprenait. » Alors au bout de trois ans, c'est tout ce que tu trouves à me dire ? questionnais-je en lui lançant un léger sourire.


Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Dim 18 Mar - 13:53 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Il était normal qu'elle soit surprise. Qu'est-ce que je pouvais bien faire au coeur du Mexique ? Ainsi, je lui avais dit pour résumer que mon arrivée ici était tout simplement une longue histoire. 'C'est vrai que les longues histoires sans explication, ça te connait' répondit-t-elle, du tac au tac. Face à cela, je ne dis rien, mais me contentais de la regarder, l'air désolé. Effectivement, elle se référait à notre rupture. Sur ce point, elle n'avait pas tord. C'était vrai que j'avais rompu d'une façon pas très correcte, surtout après tout ce qu'on avait traversé, tout ce qu'on avait vécu. C'était vrai qu'elle méritait mieux qu'un simple message dans lequel je ne lui donnais aucune explication valable. Cependant, tout ce qu'il se passait avec mon père était trop compliqué à gérer. D'ailleurs, elle devait sûrement ignorer que ce dernier était décédé... Toutefois, ce n'était plus ma petite-amie, elle n'avait pas besoin de le savoir. Trois ans s'était écoulé. De nombreuses choses s'étaient passées entre temps. Brooke avait surement prit conscience qu'elle ne pouvait pas m'en vouloir éternellement, et que même s'il n'y avait pas de réel motif de rupture, il fallait qu'elle s'y fasse à l'idée, qu'elle accepte. C'est de cette manière que je pus prendre place à ses côtés. Alors qu'un petit silence s'était installé dans notre entrevue, je décidais de le rompre en lui avouant que ses gambettes étaient toujours aussi attirantes que dans mes souvenirs. De plus, c'était également un moyen pour moi d'avoir en quelque sorte des réponses à mes questions. La réaction de Brooke fut un petit rire émit de sa bouche, ce qui me fit légèrement sourire. De toute façon, j'avais toujours trouvé que son rire était sexy. D'ailleurs, il l'était encore. Je t'avoue que je ne sais pas par où commencer, répondis-je simplement, en tirant une petite grimace. Là, je croisais son regard : ses yeux de biches couleur vert. Ce simple croisement remontait en moi un tas de souvenirs partagés ensembles, ce qui avait eu le don de me troubler. Par conséquent, un léger rire s'échappa de moi, tout en me laissant tomber en arrière, m'allongeant sur l'herbe. Mes mains virent se poser sur mon visage, comme pour me cacher d'elle. Arrête, m'expliquais-je enfin, sur un petit ton amusé.



Dernière édition par Jeffrey Lachowski le Dim 1 Avr - 10:34 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 12:34 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    Au moment où Jeffrey m'expliquait ' vaguement ' la raison pour laquelle il se trouvait à Cancun tout comme moi, je ne pu m'empecher de faire une remarque sur le faite que les explications précises n'étaient pas son fort. Savant pertinemment que ça ne pouvait avoir qu'un impact négatif. Pour seul réponse Jeffrey se contenta de lancer un regard désolé. Ceci dit, c'était il y a des années et il serait peut être tant que je passe au dessus surtout que Jeffrey n'avait pas l'air de vouloir de donner d'explication aussi bien aujourd'hui qu'il y a trois ans. Alors de deux chose l'une, soit je pouvais faire en sorte que nos retrouvailles finissent peut être sur une dispute ou alors je passais à autre chose et je n'abordais pas ce sujet. J'opta pour la seconde option. J'accepta par la suite qu'il s’installe à mes cotés. Alors que je me redressais, me trouvant assise sur l'herbe les jambes étendus. Je tourna ma tête vers lui au moment où il lança ce compliment sur mes jambes. » Je vois ça, me contentais-je de répondre en souriant légèrement face à son petit aveux. » Mais je peux pas t'en vouloir pour cette remarque, surtout que c'est vrai que mes jambes sont plutôt pas mal, rajoutais-je amusée afin de détendre un peu plus l’atmosphère, enfin c'est vrai que depuis qu'on s'était revu, l'ambiance était plus détendue que tout à l'heure. Alors que je le regardais, nos regards se croisaient un instant tandis que ce dernier se mit à rire légèrement. Il se laissa par la suite tomber en arrière, passant ses mains sur son visage avant de me dire d'arreter sur un ton amusé. C'était moi ou je le troublais ? me demandais-je en souriant légèrement. C'est vrai que de se revoir après trois ans avait fait remonter pas mal de souvenir à la surface qui n'était pas totalement enfoui. Mais en même temps s'il m'avait quitter ce n'était pas pour rien, alors c'était peut être pas ce que je pensais. » Arrêtez quoi au juste ? Je ne vois pas cce que j'ai fais, rétorquais-je sur le même ton que lui.


Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 01:20 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Histoire de rompre le silence qui s'était installé dès lors de nos retrouvailles, j'avais sincèrement confié à Brooke qu'elle avait de jolies jambes. Certes, ce n'était pas forcément très poli, et sortait totalement du contexte, mais pour être sincère, j'étais un peu à courts de mots, comme si je ne savais pas par où commencer. Cela faisait si longtemps.. La revoir était tout simplement assez difficile à gérer, ce n'était tout de même pas rien. C'était limite trop. Ne te sens pas trop fraîche non plus, ripostais je, un petit sourire malicieux aux lèvres. D'un côté, Brooke avait toutes les raisons de se placer au dessus de pleins de filles, parce qu'il fallait arrêter de se voiler la face : elle était vraiment magnifique, presque inégalable. Toutefois, je gardais ça pour moi. Je ne voulais pas passer pour un loveur, surtout que ce n'était pas du tout moi; enfin, je ne l'étais que rarement. Par rapport au début, l'atmosphère qui régnait s'était nettement améliorée. Petit à petit, je me sentais mieux, et je pense, que c'était également son cas. Cependant, je tombais sur son regard qui me perturba plus qu'autre chose, c'était pourquoi je m'étais laissé tomber sur l'herbe, m'allongeant, passant mes mains sur mon visage. Non rien, répondis je simplement, en émettant tout de même un petit rire. Comprenez ma réponse. Je n'allais tout de même pas lui dire que le fait d'avoir croisé son regard avait fait remonté en moi un tas de souvenirs partagés ensembles. De plus, même si j'avais l'impression de le vouloir, je ne pouvais pas me permettre de vouloir remettre notre histoire sur le tapis. D'ailleurs, belle comme elle l'était, ça ne m'étonnait pas qu'elle soit déjà en couple. Néanmoins, je n'avais pas mon mot à dire. Je ne faisais plus vraiment parti de sa vie. Si les choses devaient reprendre, elles allaient se faire doucement. Et puis ça ne tenait pas qu'à moi, mais aussi à elle. Soleil dans le ciel, je ne retirais pas mes bras croisés sur mon visage.


Dernière édition par Jeffrey Lachowski le Dim 1 Avr - 10:35 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 23:52 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    Je venais de revoir Jeffrey après trois ans et la seule chose qui trouvait à dire c'est de me complimenter.. sur mes jambes. Je ne pouvais pas le nier, si je m'attendais à le revoir un jour, c'est sur que ce n'est pas à ce genre de compliment que je me serais attendu, ou tout simplement ce n'était pas ce que je m'attendrais à entendre tout court de sa part. Mais après tout c'était toujours une manière comme une autre de débuter une conversaiton, et puis venant de Jeffrey ça m'étonnait pas des masses. Et je l'avoue, ça m'avait fait assez rire sur le coup. » Et bah écoutes, je vais tacher d'écouter ton conseil pour la prochaine fois disons, rétorquais-je à mon tour ironiquement face à sa remarque. Même si la situation c'était un peu détendu depuis qu'on s'était revu, je ne savais pas trop comment interpréter son caractère, ses compliments, ses regards ect.. Il est vrai qu'en trois ans il avait beaucoup changé et moi aussi d'ailleurs. Mais pourtant de le revoir avait ramené un tas de souvenir à la surface, des souvenirs que je pensais avoir enfoui il y a très longtemps. En tout cas c'est ce que j'avais décidé et puis il n'y avait pas d'autre moyen étant donné qu'on avait carrément coupé contact. Alors que Jeffrey c'était laissé tomber sur l'herbe, me disant d'arrété, je lui lança un regard intriguée, lui demandant ce que j'avais fait.Face à sa réponse, je n'ajouta rien. Bien que curieuse comme j'étais je n'avais qu'une envie, c'était de le harceler jusqu'à ce qu'il me dise ce qu'il se tramait dans sa tête, mais d'un autre côté peut être que je ne voulais pas le savoir, pas maintenant, surtout s'il s'était dégonflé de lui même. » Bon et si tu arrêtais de te cacher de moi, et tu me parlais. Racontes un peu ce que tu deviens.. trois ans c'est pas rien, finis-je alors par dire tandis que je m'approchais de ce dernier et que je lui tapotais légèrement le bras.


Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Ven 30 Mar - 12:19 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Bien que la situation s'était progressivement détendue, avec par l'exemple les petites plaisanteries sur ses jambes, la reprise de parole restait néanmoins toujours assez difficile, du moins, de mon côté. Personnellement, je ne savais vraiment pas par où commencer. Pour être franc, j'avais tellement de choses à lui dire, à lui raconter, à lui confier, mais d'une certaine manière, une partie de moi me disait que ce n'était pas la meilleure chose à faire. Cela faisait trois ans quand même, pourquoi continuer de vivre dans le passé ? Et puis, elle comme moi, avions un passé personnel. J’ignorais qu'est ce qu'elle avait bien pu faire et réciproquement. De plus, je n'étais plus vraiment le même qu'à l'époque de nos seize ans. J'avais changé. Tout ça commençait à me prendre la tête, ce qui me faisait un peu chier, je devais l'admettre, car c'était loin d'être mon caractère. En tout cas, cela montrait à quel point Brooke, mon premier amour, pouvait me mettre dans tous mes états. Puis, au bout de quelques instants, je m'étais laissé tomber dans l'herbe, les bras croisés sur mon visage. Sa présence avait réellement le don de me perturber, c'était plutôt déstabilisant, puisque d'habitude, c'était moi qui faisait perdre la tête aux autres. Face à cette situation, Brooke prit les devants, en me tapotant légèrement le bras afin que je lui raconte ce que j'étais devenu. J'avais émis un petit rire avant de faire quoi que ce soit. D'accord, soupirais-je, tout en passant mes bras sur mon visage derrière ma tête, croisés, restant allongé à l'herbe. Je m'appelle Jeffrey Lachowski, j'ai dix-neuf ans, je suis originaire de San Diego, et j'habite désormais au Mexique, à Cancun, chez mon oncle et ma tante, dis-je dans un premier temps, sur un petit ton amusé. A vrai dire, ça, elle l'avait déjà compris. Non plus sérieusement, j'ai beaucoup changé, ajoutais-je finalement, en plantant mon regard dans celui de mon interlocutrice.


Dernière édition par Jeffrey Lachowski le Dim 1 Avr - 10:36 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 00:23 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    C'est sur qu'on pourrait dire que se retrouver après trois ans de silence et complètement par hasard aurait pu être des retrouvailles avec un tas de choses à se dire, à se raconter, parce que mine de rien trois ans ce n'est pas rien. Mais là ce n'était pas pareil, on s'était pas quitter sur le meilleur terme qui soit. Surtout que je ne m'attendais pas à ne plus avoir de nouvelle de Jeffrey. Malgré tout, j'avais du accepté la nouvelle, j'étais même convaincu que nos chemins ne se croiseraient plus, mais le sort en avait décidé autrement. Je dois avouer que quelque part j'étais vraiment contente de le revoir, même si je ne savais pas vraiment par où commencer vis à vis de notre histoire, notre rupture, ect.., et je voyais bien que c'était le cas pour lui aussi. De plus, un tas de choses me passait par la tête, j'avais un tas de questions sans réponses, un tas de souvenirs me remontaient à la surface et je ne savais pas vraiment comment gérer tout ça. C'est vrai qu'il y avait eu ce petit moment de ' rire ' lorsqu'il avait complimenté mes jambes mais c'est sur qu'on allait pas passer notre temps à blaguer sans réellement parler. Même si quelque part je suis sure que ça aurait pu être le cas. A ce moment j'aurais vraiment voulu pouvoir lire dans ses pensées, avoir une réponse à son attitude. Voulant relancer la conversation, je lui demandais de me parler de lui. Je m'étais approché de lui, m'asseyant en tailleur. Je ris légèrement lorsqu'il fit de l'esprit, c'est vrai qu'il avait toujours le don de faire de l'esprit, et sur ce point là il n'avait pas vraiment changer. » Et sur quels points ? questionnais-je lorsqu'il me dit qu'il avait changé. » Quoi que, j'ai également beaucoup changer mais en trois c'est un peu normal après tout. La dernière fois qu'on s'est vu on était encore des adolescents et là on est plutôt censé être des ' adultes ' , rajoutais-je tout en faisant des guillemets virtuels avec mes doigts au moment du dernier mot que je prononça. » Surtout, si je m'attendais à te revoir un jour. Je dois dire que même si ça m'a vraiment surpris, en tout cas ça me fait vraiment plaisir de te revoir, Jeff, finis-je par lui avouer, en souriant légèrement, dans un moment de confidence.


Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Mar 3 Avr - 17:43 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    Renouer des liens avec mon premier amour s'avérait être une tâche plus difficile que je ne le pensais. En réalité, je n'étais pas certain de la manière dont je devais agir, d'autant plus qu'un tas de souvenirs me remontait à l'esprit. Il ne s’agissait pas de souvenirs en particuliers, mais plutôt de divers souvenirs, différents les uns des autres, des bons comme des mauvais. Ils étaient constants, et défilaient dans ma tête, par vague.

    FLASHBACK
    Douce nuit sur les plages californiennes de San Diego. Jeffrey avait profité de cette propice atmosphère pour emmener diner Brooke sur une de ces plages, presque paradisiaques. Après avoir conduit sa jeep pour arriver à destination, ce dernier avait pris le soin couvrir à l’aide de ses deux mains les paupières de sa petite-amie, après lui avoir déposé un baiser dans la nuque. « On y est presque ? » demandait l’impatiente, qui essayait bien tant que mal de ne pas trébucher dans le sable. « Patience, p’tit microbe » répondait Jeffrey, tout sourire. Après quelques pas de plus, Brooke constatait une source de lumière, bien que ses yeux fussent cachés. Ce qu’elle ne savait pas encore, c’était que cette faible luminosité provenait de bougies placées dans des bougeoirs en verre, posées sur une table carrée pour deux, dressée d’une nappe parfaitement blanche, et accompagnée de couverts en porcelaine. « Voilà… » murmura doucement Jeffrey, à l’oreille de son premier amour, tout en lui laissant découvrir la surprise qu’il lui avait préparée une heure plus tôt. Pari réussi, Jeffrey pouvait effectivement lire sur le visage de sa petite-amie, qui avait vraisemblablement perdu ses mots, l’enthousiasme, l’étonnement et l’émotion, ce qui lui fit sourire. « Sache que je peux faire des trucs de loveur comme ça mais que pour une seule personne, et c’est bien toi » ajouta-t-il, d’un petit ton amusé. Se la jouer romantique était loin d’être son style, mais c’était à croire que Brooke possédait une certaine emprise sur lui. Cette dernière ne tarda pas une seconde de plus pour passer ses bras autour de Jeffrey. « Si tu voulais m’impressionner, c’est réussi » Ils s’embrassèrent, et donnaient l’impression que rien, absolument rien, ne pouvait les séparer.
    FIN DU FLASHBACK

    Je sortis de mes pensées quand Brooke me demanda de lui parler un peu de moi, probablement histoire de voir quel genre de mec j’étais devenu en trois ans. Après une petite plaisanterie, je lui confiais finalement que j’avais changé, que je n’avais plus rien à voir avec l’ancien moi. Cette dernière me confia cependant que c’était normal, car d’après elle, tout le monde changeait avec le temps, surtout que maintenant, nous étions des "adultes." Je souris à sa réflexion, car dans un sens, elle avait raison. Brooke avait ensuite poursuivit sur le fait qu’elle était toujours aussi étonnée qu’on se croise ici, par hasard ; mais qu’en tout cas, ça lui faisait plaisir de me revoir. Suite à cette petite révélation, je m’étais légèrement redressé de l’herbe, m’appuyant sur mon coude. Je lui adressais un léger sourire avant de prendre la parole à mon tour. A moi aussi, lui avouais-je, en plantant mon regard dans le sien. J'hésitais un petit moment à faire ce que je m'apprêtais à faire, mais décidais en fin de compte de m'exécuter. En effet, Brooke assise en tailleur non loin de moi, ma main glissa doucement vers elle, pour se poser sur une de ses jambes. De cette manière, mon pouce effectuait des petites caresses, dans une sorte de sens circulaire.



Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Dim 8 Avr - 01:08 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    De revoir Jeffrey après tant d'années c'était plutôt surprenant et faut le dire c'était ci improbable et c'était une telle coincidence qu'on se retrouve en même temps, dans le même pays. Enfin bon, depuis que je l'avais revu pas mal de souvenir de mon adolescence me remontaient à la surface, dont ceux de notre histoire. C'était peut être parce que notre histoire n'avait pas vraiment une fin, ou du moins je n'avais jamais eu d'explication à la fin de notre histoire de la part de Jeffrey. Nous étions à présent sur l'herbe, je m'étais redressé afin de me tenir en tailleur non loin de mon ex petit ami. Je regardais ce dernier, le sentant tout particulièrement ailleurs pendant un petit moment. Je me demandais alors à quoi il pouvait bien passer. C'est vrai que depuis qu'on s'était retrouvé on savait pas vraiment quoi se dire, c'est peut être parce qu'on évitait le sujet évident.. mais d'un coté à quoi bon se prendre la tête.. surtout trois ans plus tard. Je tenta de relancer la conversation, lui avouant que j'étais contente de le revoir. Il se redressa par la suite, avant de me répondre que c'était réciproque de son coté aussi, ce qui me fit légèrement sourire. Je plongea à mon tour mon regard dans ses yeux tandis que je le vis hésitant. Je compris quelques secondes plus tard, au moment où il posa l'une de ses mains sur ma jambe, d'où venait cette hésitation. Sur le coup, je ne dis rien, sans doute troublé par son geste, alors qu'il commençait légèrement à caresser ma jambe avec son pouce. Je frissonna légèrement face à ses caresses avant de revenir à la raison » Arrêtes, dis-je doucement. Ce n'est pas parce que je n'avais pas compris son geste, même si c'était le cas, mais en vue de tout ce qui s'était passé entre nous, je pense ce genre de geste n'est pas vraiment ce que j'aurais cru avoir de sa part aujourd'hui. Peut être que c'était qu'un geste affectif, enfin je crois pas être dupe non plus.» Je crois pas que ça soit vraiment le moment, finis-je par rajouter après quelques secondes de réflexion.


Revenir en haut

Invité
Jeffrey Lachowski


MessagePosté le: Dim 22 Avr - 23:58 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    THREE YEARS LATER, YOU'RE STILL ON MY MIND.
    J'avais hésité un bon petit moment avant de m'aventurer là dedans. Effectivement, sur un coup de tête, mais peut être également par habitude mais aussi par envie, j'avais déposé ma main sur la jambe de mon interlocutrice, y effectuant de légères caresses à l'aide de mon index ainsi que de mon pouce, principalement. Pendant ne serait ce que quelques petites secondes, mon premier amour se laissa faire. Je savais pertinemment que j'allais me faire recaler, mais ne me laisser pas décourager pour autant. J'attendais qu'elle me donne le signal pour arrêter, et d'ailleurs, elle ne tarda pas à me faire signe. Après tout, je la comprenais parfaitement, puisqu'après tout, c'était fini entre nous. Et puis, je n'avais pas le droit de faire ça, surtout que je l'avais lâchement quittée, ne lui expliquant rien du tout. "Je ne crois pas que ce soit vraiment le moment" fut sa justification. Désolé, dis-je doucement. Suite à mon excuse, Brooke me regarda, un petit air compréhensif, sans ajouter de mots pour autant. Je me redressais de l'herbe, pour finalement être assis à à peu près sa hauteur. Désolé pour tout, ajoutais-je, comme pour reprendre mon précédent propos. Désolé pour toi, désolé pour nous, désolé de t'avoir fait perdre du temps, ça n'aurait du jamais se passer comme ça, lui avouais-je en me référant bien évidemment au passé, aux trois années plus tôt. Je crois que c'était la première fois que je m'excusais auprès d'elle, et d'une certaine manière pour moi, je me sentais comme libéré. Je crois d'ailleurs, que ce fut à ce moment là que je me rendais compte à quel point je regrettais son absence, et à quel point j'avais eu tort de lui mentir, surtout qu'à l'époque, nous étions vraiment très proches l'un de l'autre. Tu ne méritais pas que je te quitte comme ça, affirmais-je doucement, mon regard planté dans le sien. Et je sais que c'est un peu trop tard pour que je te dise tout ça, mais j'y tenais vraiment, terminais-je, sincèrement.


Revenir en haut

You handle all.
Inscrit le: 13 Mar 2010
Casey Richardson

Messages: 22 320
» feat: b.s.
» age: vingt quatre ans.
» ville/ pays d'origine: italie.
» métier : chef de chirgurgie.
» niveau d'études : bac +cinq.
» meilleur(e)s ami(e)s: aphrodite + chris.
» situation amoureuse : célibataire.
» son favori: 23.

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 00:16 (2012)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey. Répondre en citant

    Je ne pouvais pas cacher que le geste de Jeffrey m'avait étonné. Après tout, je pense que c'était tout de même normal non pas pour le faite que ça faisait trois ans qu'on s'était pas revu mais surtout parce qu'on s'était quitté en mauvais terme et qu'étant donné que ce dernier m'avait quitté, son geste était encore plus incompréhensif. Je me contentais alors de lui dire doucement d'arrêter. Bien qu'un tas de questions se bousculaient dans ma tête, je n'en sortis aucune. Je me contentais surtout d'attendre sa réaction. A ce moment là, Jeffrey s'excusa. Mon regard rivé sur lui, je n'ajoutais rien du tout. De plus, je le vis se redresser, et ça ne devait pas être pour rien, il avait sans doute autre chose à me dire. C'est alors que j'attendais de voir ce qu'il allait faire ou plutôt dire. J'eu très rapidement ma réponse. En effet, il continuait dans ses excuses, s'excusant pour tout ce qui s'était passé auparavant. C'est vrai que ça non plus je ne l'avais pas vu venir, mais le faite qu'il s'excusait me touchait quelque part. Même si il est vrai que ça arrivait un peu tard mais comme on dit " mieux vaut tard que jamais ". De plus, je le sentais sincère, donc je ne pouvais pas faire abstraction de ses excuses. Je l'écoutais attentivement hochant légèrement la tête, positivement, comme pour acquiescer lorsqu'il dit que je ne méritais pas qu'il me quitte comme ça . Une fois qu'il eu terminé, je ne savais pas trop quoi rajouter, enfin surtout j'avais toujours un tas de question sans réponse mais je ne savais pas vraiment par où commencer. » Et.. bien, dis-je alors dans un premier temps, pour montrer mon étonnement face à ses excuses. » Mais..pourquoi maintenant ? pourquoi que maintenant ? Pourquoi tu t'excuses aujourd'hui ? finis-je par questionner. C'est vrai que cette question me traversait l'esprit depuis tout à l'heure.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:55 (2016)    Sujet du message: » The Word is reaaly small ❅ Brooke; Jeffrey.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky