Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
coming home.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 13:25 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen



    Quelques minutes de route en taxi, un temps que je vis à peine passer. Dernier répit avant de sortir courir droit jusqu'à mon immeuble, sous la pluie. 32 dollars fut le prix de la course que je réglais à l'aide de deux billets de 20, laissant pour pourboire, les 8 dollars restant. Portière refermée derrière moi, je courrais jusqu'à mon bâtiment, composait mon code afin d'ouvrir la porte de ce dernier et m'engouffrait à l'intérieur. Trempé des pieds à la tête, je prenais l'ascenseur, indiquant le numéro d'étage désiré. Une fois en dehors de celui-ci, je sortais la clé de mon appartement et la fit tourner dans la serrure de ma porte. J'étais enfin arrivé chez moi. Je retirais mes chaussures, mon manteau, mon écharpe et me dirigeais vers le séjour. J'allumais alors la télévision comme bruit de fond, et regardais par la grande fenêtre de ma salon, la ville de Cancun, cigarette à la bouche. La pluie n'avait toujours pas cessé au contraire, il pleuvait de plus en plus fort. Nous étions vendredi soir et le mauvais temps m'avait fait perdre l'envie d'aller faire la fête. Je me résignais au final à passer une soirée seul à regarder des films. Je n'attendais aucune visite. Après tout, je n'étais pratiquement jamais chez moi le vendredi ni même le samedi. Il était 19h57, lorsque je pris mon téléphone pour commander japonais ce soir. Alors que j'étais en plein appel, quelqu'un toqua à ma porte. Qui ça pouvait bien être ? Le japonais ? Non impossible, je n'avais même pas encore pris ma commande. J'ouvrais naturellement la porte, téléphone collé à mon oreille. C'était Jordane. Je ne l'avais plus vraiment revu depuis nos retrouvailles à Los Angeles. Elle m'avait semblé distante ces derniers temps et là, elle repointait le bout de son nez comme si de rien n'était. Je m'écartais du chemin la laissant entrer, sans lui dire un mot. Refermant la porte derrière elle, je repris mon appel. Je vais vous prendre deux bentos en fin de compte. Dans une demie heure ? D'accord, pas de soucis. Merci, au revoir. Je raccrochais et marchait jusqu'à hauteur de Jordane qui était dos à moi, trempée. Ses longs cheveux bruns avait légèrement frisés à cause de l'humidité. J'espère que tu aimes manger japonais, lançais-je simplement. Jte fais un café en attendant ? N'attendant pas vraiment de réponse concrète de sa part, je lançais la machine à café. Vas-y fais comme chez toi, je reviens. Je partais vers la salle de bain, piochais une serviette blanche quelconque et revenais auprès d'elle avec celle-ci et les cafés que j'avais pris soin de prendre sur le chemin du retour. Elle, avait enlevé ses chaussures à hauts talons et s'était installée sur le canapé face à l'écran télévisé. Tiens, dis-je en lui tendant serviette et café. Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu n'as pas de maison ? plaisantais-je. Certes, elle avait prit ces distances avec moi mais je n'allais tout de même pas me la jouer glacial.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 13:25 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 20:39 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant



    coming home.
    Rares étaient les jours pluvieux à Cancùn. Aujourd'hui faisait partie de ses jours-là, et quand la pluie avait commencé à tomber, elle n'y était pas aller de main-morte. Cela ne me dérangeais pas vraiment, j'aimais les temps pluvieux. Je les préférais d'ailleurs aux jours ensoleillé. J'étais seule à la villa aujourd'hui, Claire étais une fois de plus chez son psychiatre tandis que mon frère était sorti avec des copains. Rien de pire que de se retrouver seule dans une immense maison sans savoir quoi faire. J'avais bien tenter de glander devant le poste de télé, mais n'étant pas vraiment motivée par les programmes, j'avais préféré l'éteindre. Puis, à force de regarder l'eau couler par la fenêtre, j'avais tout simplement eu l'envie de sortir. Oui je sait, il n'y a sûrement que les fous qui prennent l'envie de sortir volontairement avec un temps pareil, mais j'avais simplement besoin de marcher. Je passait un simple manteau par dessus la robe que je portais, enfilais mes talons noirs, et ne pris même pas la peine d'emporter mon portable avec moi. J'avais envie de réfléchir. Beaucoup trop de choses s'enchaînaient dans ma vie ses temps-ci. Entre Claire de retour, le décès de mon père, les disputes avec Zac et Jake au sujet de la drogue. J'avais juste envie de m'évadé l'esprit, de ne plus penser à rien. Mes pas avait fini par me conduire jusqu'un immeuble du centre ville. Quand Hayden, ouvris la porte de son appartement, il étais au téléphone. Sûrement entrain de passer une commande, à en juger par ce qu'il dis. Je me contentais donc d'entré après qu'il se soit écarté un peu. J'hochais simplement la tête à sa question, de toutes manières, il filait déjà vers la machine à café avant de me dire de faire comme chez moi. Je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais marché sous la pluie, jusque chez lui. Surtout que nous n'avions pas vraiment reparlé depuis notre arrivé au Mexique. Mais alors que j'étais plonger dans mes pensées dans les rues de Cancùn, il avait été la personne que j'avais eu envie de voir. Peut-être à cause de notre relation. Peut-être parce que je me sentais toujours bien en sa présence et ne pas le voir ses derniers temps m'avait manquer, je m'en rendais compte aujourd'hui. Je retirais mes chaussures, et me dirigeais jusque son sofa, où je m'installait en l'attendant. Je jetais un coup d'oeil à la télévision et un léger sourire s'affichais sur mes lèvres. Visiblement, il n'avais pas perdue cette habitude d'allumer son écran dés qu'il rentrait. Du moins, j'en avais juger qu'il venais de rentrer en remarquant son manteau encore humide dans l'entré. Il me sortis de mes pensées en me tendant une serviette et un café que je saisie alors. Merci. Dis-je doucement. Je retirais à mon tour mon manteau et passait la serviette sur mes cheveux après avoir déposer la tasse sue la table basse juste devant nous. A me voir, on aurais jurer que je venais de prendre une douche. La question que me posait ensuite Hayden me fit lâcher un léger éclat de rire. Je te dérange ? Rétorquais-je simplement, reposant mon regard sur lui, un sourire au coin dessiner sur les lèvres.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Lun 26 Mar - 21:54 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    La visite de Jordane m'avait assez surpris de par le fait que je n'attendais personne et encore moins elle. Bien que la recevoir chez moi ne me déplaisait guère, je me demandais tout de même ce qu'elle pouvait bien faire ici. Etait-ce une envie soudaine de me voir ? Je n'en avais pas la moindre idée. Commande faite, j'avais lancé la machine à café, lui avait dit de se mettre à l'aise et parti lui chercher de quoi se sécher. Elle s'était trempée. J'avais remarqué que malgré le temps pluvieux, elle n'avait pas même pas prit la peine de prendre un parapluie, à croire qu'elle se fichait pas mal d'attraper froid. Un minimum soucieux, je lui rapportais un bon café bien chaud et une serviette. Elle était assise sur le canapé en attendant que je revienne. Je lui donnais alors le tout et finis à mon tour par prendre place. Elle me remerciait naturellement et avait au même moment, retiré son manteau, laissant apparaître une jolie robe qui lui allait à ravir. Passant sa serviette sur ses cheveux après avoir posé sa tasse, elle me regardait, sourire en coin et me demandait si elle me dérangeait. Non pas du tout, t'as bien fait de venir, avouais-je. Tasse en main, je commençais à siroter mon café. Je me tournais alors un peu plus face à Jordane et passais mon bras sur l'appui-tête du canapé. J'avais, sans faire exprès, frôlé la main de Jordane. Constatant que cette dernière était glâcée, j'avais par réflexe, posé en vitesse ma tasse et pris ses mains libres entre les miennes. T'as les mains gelées, dis-je d'un ton inquiet. J'avais parfois l'impression que l'état de Jordane passait avant le mien. Après tout, Jordane comptait beaucoup pour moi et avait une place importante et je ne voulais en aucun cas que quelque chose, ne serait-ce qu'un petit rhume, lui arrive. Je regardais un instant nos mains remontant doucement le regard. Elle avait la chair de poule et semblait frigorifiée. Je l'entraînais alors dans mes bras et la serrais contre moi, lui frottant le bras comme pour la réchauffer. Je profitais du moment pour lui dire tout bas. T'es complètement folle de venir jusqu'à chez moi à pied, sous la pluie. Tu aurais dû m'appeler, je serais venu te chercher. Qu'est-ce qui te prends ces temps-ci à vouloir faire n'importe quoi ? Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il s'était passé durant le temps où nous ne nous étions pas vu mais ce que j'en tirais, était que Jordane semblait bouleversée par des évènements encore inconnus pour moi.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Mar 27 Mar - 10:54 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    Cela pouvais paraître bizarre pour lui, je comprenais qu'il ce questionne sur ce que je faisait ici. Depuis la disparition de Claire, je m'étais un peu "couper du monde" et Hayden faisait partie de ses personnes que j'avais arrêter de voir. Je m'étais renfermer sur moi même, mais sachant qu'il étais comme tout étudiants de l'université de Los Angeles venue vivre à Cancùn, j'avais soudainement eu envie de le voir, malgré les sauts d'eau qu'il tombait, j'avais marcher jusque son appartement et par chance, il avais été rapide à m'ouvrir. Installer sur son sofa, j'avais retiré mon manteau qui étais plus que trempé et m'avais séché du mieux que je pouvais les cheveux avec la serviette qu'il m'avais gentiment apporter. J'avais éviter ses deux précédentes questions en lui en posant une, si je le dérangeais. Un léger sourire ce dessinais sur mes lèvres à sa réponse. J'ai eu envie de te voir. Tu m'as manquer. Lui avouais-je en le regardant. Je venais ensuite de poser la serviette, quand Hayden me surprise légèrement en saisissant mes mains. J'imagine que marcher sous la pluie n'étais pas vraiment un bon moyen de ce réchauffer, et il est vrai que j'avais un peu froid. Il s'empressait ensuite, sans que je n'eu le temps de dire un mot de me prendre dans ses bras comme pour me réchauffer. Hey, t'affole pas c'est que de l'eau. Ca va séché. Le rassurais-je alors doucement. Hayden avait toujours eu cette habitude d'être sur-protecteur avec moi, et cela expliquais pourquoi je m'étais toujours sentis aussi bien en sa présence. Je restait contre lui, ma tête poser sur son épaule. Sa dernière phrase effaçait doucement le sourire que j'avais sur les lèvres après son geste, je reculais doucement mon visage pour pouvoir le regarder et fronçait légèrement les sourcils. Tu va pas t'y mettre ? Demandais-je doucement. J'avais l'impression que tout le monde autour de moi s'inquiétais pour moi ses temps-ci, et je n'avais pas envie qu'Hayden ce mette à me faire à son tour la moral sur toutes ses histoires .. J'avais simplement envie de marcher. Et tu me connais un minimum pour savoir que j'aime la pluie. Me justifiais-je alors pour avoir marcher sous un temps pareil et répondant en même temps à sa question sans entré dans les détails.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 27 Mar - 19:20 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    Jordane avait été très chanceuse sur ce coup là. N'étant habituellement pas chez moi les vendredi soir, on pouvait dire qu'elle était venue se repointé au bon moment, à la bonne heure. Simple coincidence ou destin ? Alors que nous étions confortablement installé sur le sofa, je lui avais demandé ce qu'elle était venue faire ici plus précisément, chez moi. Elle avait alors rétorqué un Je te dérange ? Bien évidement, sa présence ne me gênait en aucun cas. Au contraire, je n'attendais personne et passer mon vendredi soir seul n'était surement pas la meilleure des choses. Elle ajoutait à ma réponse qu'elle avait eut envie de me voir, que je lui avais manqué; ce qui déclenchait un sourire sur mes lèvres. Frôlant sa main en voulant poser mon bras sur l'appui-tête du canapé, je sentais ces mains gelées et me jetait sur elles, les saisissant dans les mains. Je remarquais par la suite, la chair de poule le long des ses bras et l'avais soudainement pris dans mes bras. Qu'est-ce qui te prends ces temps-ci à vouloir faire n'importe quoi ? avais-je dit. Cette phrase semblait l'avoir légèrement contrariée, ce qui expliquait pourquoi elle se détachait de moi lançant un Tu va pas t'y mettre ? Je la regardais là, ne sachant pas où elle voulait en venir. De quoi tu parles ? rétorquais-je. Elle se justifiait alors en me disant qu'elle avait simplement eu envie de marcher et que je la connaissais suffisamment pour savoir qu'elle aimait la pluie. Je haussais des épaules. T'aimes peut-être la pluie c'est vrai mais pense à prendre de quoi mieux te couvrir, concluais-je. Je ne veux pas que tu attrapes froid c'est tout. Je me réinstallais correctement, le regard tourné vers la télé. Reprenant mon café sur la table basse, je continuais de le siroter, jetant quelques regards à Jordane. J'arrivais ensuite à la fin de mon café et bus celle-ci d'un trait. Tu veux prendre une douche pour te réchauffer ? lui demandais-je. Ni vois pas quelque chose de pervers dans ce que je dis, c'est pas le cas. Je veux juste m'assurer que tu te sentes au sec. Je la regardais attendant sa réponse, sourire en coin.


Dernière édition par Hayden Christensen le Mer 28 Mar - 19:02 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Mer 28 Mar - 13:42 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    En frôlant ma main, Hayden c'étais rendue compte qu'avec ce temps, j'étais frigorifié. Il c'était alors empresser de me prendre dans ses bras afin que la chaleur de son corps réchauffe le mien. Ce geste me fit naturellement sourire. J'avais toujours aimer ce côté de sa personnalité, le fait qu'il soit aussi soucieux de moi m'avais toujours flatté et fait plaisir. Je glissait mes bras autour de lui à mon tour, et posait ma tête sur son épaule tandis qu'il m'avais murmuré que j'étais folle d'avoir marcher sous la pluie par un temps pareil juste pour me rendre à son appartement. Je ne répondis rien à cela car il avais sans doutes raisons, je devais être un peu folle. Mais sa seconde remarque me fit doucement me redresser. Je lui posait une question, qui était plus rétorique qu'autre chose à vrai dire. Rien. J'ai juste .. Commençais-je à répondre à ce qu'il me demandais. J'ai pas envie de parler de "ses derniers temps". Ajoutais-je après un léger soupir. Hayden me conseillais de me couvrir un peu plus la prochaine fois, m'informant qu'il n'avais pas envie que j'attrape froid. J'eu un léger sourire, et me penchait légèrement pour déposer un baiser sur sa joue. T'es chou. Me contentais-je de lui faire remarquer tandis qu'il avais son regard poser sur l'écran télé. Je bue une ou deux gorgée de mon café après m'être reposer dans le sofa quand il me proposait de prendre une douche. Je lâchais d'ailleurs un léger éclat de rire à ce qu'il ajoutait par la suite, puis, reposant la tasse sur la table basse je lui répondis : Ca va aller, comme je l'ai dis, ça va séché. Lui souriais-je doucement. Et arrête un peu de t'inquiété pour moi, je suis une grande fille, je peu survivre à un rhume tu sait. Le taquinais-je. Je jetais ensuite un oeil à ce qui passait à la télévision et ne pus me retenir de lâcher avec une légère grimace : Mh, c'est pas terrible ton truc. J'aime pas la tête de l'acteur, tu permet ? Je n'attendais pas sa réponse que je saisie la télécommande pour zapper, histoire de trouver quelque chose d'un peu plus intéressant. Je m'installais d'ailleurs un peu plus confortablement. Hayden tournait alors son visage en ma direction. Quoi ? J'ai pas le droit de changer la chaîne ? Demandais-je avec un air amusé.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mer 28 Mar - 19:26 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen

    Sortir avec ce temps sous la pluie ne restait pas sans conséquences et Jordane le savait très bien. Je lui avais donc fait quelques remarques pendant que nous étions serrés l'un contre l'autre à ce propos, mais ces dernières avaient eu l'air de lui déplaire. Du moins, elle avait subitement rompu ce moment de tendresse en se reculant légèrement. Un sentiment d’incompréhension planait au dessus de moi. Je ne voyais pas du tout de quoi elle parlait. Après tout, je n'avais plus eu de ces nouvelles, elle avait comme disparue ces derniers temps. En revanche, j'avais appris du bouche à oreille, que Claire avait été enlevé mais finalement retrouvée. Sa sœur y était peut-être pour quelque chose, cette disparition avait surement dû la bouleverser. C'était sans doute la raison la plus probable que je trouvais car connaissant les sœurs Holt, je savais qu'elles étaient très proches et complices. J'ai pas envie de parler de ces derniers temps, m'avait avoué Jordane. Je penchais la tête. Très bien, si elle n'avait pas envie de se confier maintenant, je n'allais pas la forcer. Je me résignais donc à attendre qu'elle vienne m'en parler de son plein gré afin de ne pas trop la brusquer. Je fermais la parenthèse en lui conseillant que si l'occasion se représenterait, il fallait qu'elle se couvre. Je me ré-asseyais par la suite correctement, face à la télévision. Tasse entre les mains, je lui proposais gentiment de prendre une douche afin de se sentir au sec. Elle refusait poliment prétextant que ses vêtements ainsi que ses cheveux finiraient par sécher. Te gêne pas hein, tu peux y aller et rester des heures. Par contre ne chante pas trop, sinon la pluie ne cessera jamais de couler, plaisantais-je. Me rappelant que c'était une grande fille, elle me disait qu'un simple rhume n'allait pas la tuer, qu'elle pourrait y survivre. J'émiais alors un léger rire. Une grande fille c’est vrai, disais-je en jetant un coup d'oeil discret au décolleté de sa robe qui mettait en valeur sa poitrine. Face au téléviseur, elle remarquait que ce qui passait au moment même n'était pas terrible terrible, donnant au passage son avis sur l'acteur qui jouait à l'écran. Elle se permettait alors de s'emparer de la télécommande, zappant afin de trouver une chaîne à son goût. La regardant faire, elle me demandait d'un air amusé Quoi ? J'ai pas le droit de changer la chaîne ? Je souris alors et répondis. Vas-y, fais toi plaisir. Si tu veux, j'ai pleins de dvd là-bas, dis-je en indiquant le meuble où se trouvait différents films. J'ai de tout. Film d'action, film fantastique, thriller, horreur, tout, énumérais-je. Le temps que tu trouves ton bonheur, le japonais sera arrivé d'ici là, finis-je par dire en regardant ma montre.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 10:08 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    Certes, l'humidité de mes vêtements ou plutôt de ma robe n'étais pas spécialement confortable, mais ce n'étais que de l'eau, ça allais forcément finir par séché, ce que je dis d'ailleurs à Hayden. Soucieux de cela, il ajoutait que je ne devais pas me gêner pour aller prendre une douche mais que je devais évité de chanter. Je pris alors un air choquée et lui mis une tape sur l'épaule gauche avant de m'exclamé : Hey ! Dis pas n'importe quoi, je chante très bien ! Je laissait ensuite échapper un léger rire puis lui fit remarquer que j'étais désormais une "grande fille" histoire de la taquiner, et que je pouvais donc survivre à un simple rhume. C'est vrai que le nez qui coule, les mots de tête et la fièvre n'étais pas l'idéal, mais pour l'instant je n'avais aucuns de ses symptômes il n'avais donc pas à s'inquiéter. Il répétais d'ailleurs ma dernière phrase sans cesser de me regarder, n'y portant pas plus attention que cela, je m'étais emparé de la télécommande pour changer de programme télé car je devais avoué que celui qui passait à cet instant n'avais pas l'air franchement intéressant. Tandis que je zappais les chaînes tout en m'installant un peu plus confortablement sur le sofa, Hayden posait de nouveau son regard sur moi, d'où ma question suivante. Il m'informais qu'il avais plusieurs dvd sur un meuble et que pendant que j'en choisirait un, le livreur serait arriver. Je l'écoutais ensuite énuméré les types de films qu'il possédait et une fois qu'il eu terminée, je tournais mon visage en sa direction. T'as pas cité de films à l'eau de rose. Je te rappel que je suis une fille, peut-être que j'ai envie de regarder un truc à la guimauve avec des amoureux transits'. Dis-je sérieusement. Du moins, en essayant de paraître sérieuse, car j'avais simplement fait cette remarque pour voir la tête qu'il aurait fait si j'aurais réellement eu envie de regarder ce genre de scènes. Je finis par lui sourire et dis : Je plaisante. Il pleut, il fait nuit .. Le décor idéal pour un film d'horreur, tu trouve pas ? Lui proposais-je. Je me levais ensuite, me dirigeant jusqu'au meuble qu'il m'avais indiquer et me mise à fouiller, essayant de trouver un film qui en vaudrais le coup. Une soirée dvd serait idéal pour me sortir quelques heures tout mes problèmes de l'esprit. D'autant plus en la compagnie d'Hayden que j'allais évidemment charrié toute la soirée. Alors que je tenais quelques pochettes dans les mains, je me tournais légèrement afin de le regarder. Hey, la douche c'est un peu trop, mais tu peut me passer une veste ? Lui demandais-je gentiment. C'est vrai qu'en robe à bretelles fines, je commençait à avoir quelques frissons.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Sam 31 Mar - 00:31 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    J'avais confié à Jordane que la salle d'eau l'attendait à bras ouvert et que si ça lui chantait, elle pouvait s'y rendre et prendre une douche pendant des heures et des heures. J'avais cependant précisé qu'il ne valait mieux pas qu'elle se mette à pousser la chansonnette car d'une, elle me casserait les oreilles et de deux, la pluie ne cesserait de couler. A cette plaisanterie, Jordane me donna une tape amicale à l'épaule avant de dire qu'elle chantait très bien. J'éclatais de rire, la regardant. Toi tu sais chanté ? Ca m'étonnerait beaucoup. Faudrait que tu me montres un jour, continuais-je sur ma lancée. Suite à cela, on abordera brièvement un sujet comme quoi elle était à présent une grande fille. Mon regard avait alors discrètement, je ne sais pourquoi, dérivé sur sa poitrine. Ne remarquant rien, elle s'était vite emparé de la télécommande posée en face de nous sur la table basse et zappait les programmes afin d'en trouver un qui était à son goût. La regardant faire, je remarquais qu'il n'y avait pas grand chose en ce vendredi soir, du moins, ce n'était pas très attrayant. Je lui avais donc proposer ma collection de dvd rangés sur le meuble, que je lui indiquais d'un signe de tête. Le livreur finirait par arriver le temps qu'elle fasse son choix. Énumérant rapidement le genre de film qu'elle pouvait trouver, elle tournait la tête dans ma direction et me fit remarquer que je n'avais pas cité les films à l'eau de rose en l’occurrence, les films romantiques, les films gnangnan que tous ou pratiquement tous les mecs dans mon genre n'aiment pas regarder. Je ne disais pas que je n'aimais pas ces films, oui j'en aimais certains, mais je connaissais ce genre de scènes. Le genre de scène typique où la fille fait tombé ses cahiers au sol et que le beau garçon, toujours beau gosse bien évidemment (qui fait craquer toutes les filles), vient à sa rencontre en l'aidant et hop, coup de foudre ! Pour moi, tout cela n'avait aucun sens. Je trouvais ça ridicule. Après tout, ce n'était que des films, pas la réalité. Il me semble que j'ai Titanic, c'est un classique. Dans un premier temps, j'avais réellement cru que Jordane voulait regarder une comédie romantique, de par l'air sérieux qu'elle avait prit et qui l'avait rendu assez crédible. Le manque d'enthousiasme de ma part s'était fortement remarqué. Je ne m'étais pas prononcé et m'étais simplement contenté d'avalé ma salive, ne sachant quoi lui répondre. A vrai dire, je n'étais pas très emballé à l'idée de finir ma soirée aux côtés d'une pauvre fille, larmes aux yeux complètement émue lors du mariage. Heureusement, un sourire apparu sur ses lèvres. En effet, elle avait décidé de se la jouer farceuse ce soir. Selon elle, le décor était parfait pour un film d'horreur. Ouais, je suis partant pour le film d'horreur. Pour être franc, je préfère ça aux films d'amour, avouais-je. Elle se retournait alors complètement avec une sélection de dvd dans les mains et me demanda par la suite Tu peux me passer une veste ? Elle finissait par admettre qu'elle avait légèrement froid. Sur le canapé, je la regardais, un sourire en coin. Approche, avais-je dit. Elle s'avançait alors jusqu'à moi, se positionnant dos à moi suite à mes directives. Je me levais, dégageais sa chevelure sur un côté, et lui posais le blazer que je portais, sur ses épaules. Voilà, finis-je par dire. Elle se ré-retournait vers moi. Ne m'étant pas ré-assis, elle se cognait légèrement contre mon torse lors de son demi-tour et se retrouvait qu'à quelques centimètres de moi. Nos regards se croisèrent alors. Je lui souriais, tournais la tête et lui demandait en regardant les pochettes de dvd dans ses mains. Qu'est-ce que t'as choisis ? Je me plaçais alors un peu plus sur le côté afin de mieux lire le nom de films qu'elle avait choisit.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Dim 1 Avr - 15:32 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    Comme monsieur venais de me lancer une plaisanterie faisant sous-entendre que je ne savais pas chanter, ou du moins, que je chantais mal. J'avais pris un air choquée avant de lui faire remarquer le contraire. Non, hors de questions. Je te montrerais pas, t'est pas assez gentil pour ça. Déclarais-je avec un large sourire. Je m'étais ensuite lancé à la recherche d'un film que nous pourrions commencer à regarder en attendant le livreur qu'Hayden avait appeler. Me sentant d'une humeur taquine, je lui avais volontairement fait croire que j'avais envie de regarder une comédie romantique. Vous savez ? Ce genre de film niais que toute fille normalement constitué adore et que tout gars déteste ? Mais Hayden ne marchait pas .. Il courait ! Surtout en m'informant d'un air pas franchement enchanté qu'il devais sûrement avoir le dvd de Titanic. D'ailleurs, à cet remarque je fini par lui avouer d'un sourire en coin que ce n'étais qu'une plaisanterie. Que je le faisait marcher et que je me sentais plutôt de regarder un thriller, ou un truc du genre en ce temps pluvieux. Comme il me dis être partant pour ce genre là, je me mise à faire le tri, histoire de n'attraper que les quelques films d'horreur présent sur le meuble devant lequel je me tenais. Après un léger courant d'air, je demandais gentiment à Hayden s'il pouvais me prêter une veste, ou un vêtement car j'avouais avoir un peu froid. Je ne pouvais pas ré-enfilé mon manteau, celui-ci étant trempé. Je m'approchais donc de lui, comme il me le demandais, dvd's toujours en mains tandis qu'il retirait sa veste pour la poser sur mes épaules, prenant soin de dégager mes cheveux. J'eu un léger sourire à cette attention, puis me heurtai légèrement à lui en me tournant pour lui faire face afin de le remercier. Nos regards ce croisèrent et sur le coup, je "perdis" mes mots. Enfin, j'oubliais le politesse de le remercier pour la veste et me contentais de le regarder. Etant proche l'un de l'autre, peut-être même un peu trop proche, cette situation m'avais légèrement troublée. Hayden me demandais ensuite quel films j'avais choisie et je mis quelques secondes avant de finalement détourné mon regard de lui pour le poser sur les pochettes que je tenais entre mes mains. Hum .. Paranormal Activity ou Amityville ? Proposais-je alors naturellement. Il n'eu pas le temps de me donner sa réponse que la sonnette de l'entrée ce fit retentir. J'imaginais que cela devait-être la commande passer quelques minutes plus tôt par Hayden.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 3 Avr - 18:30 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    Assis sur le canapé, j'attendais patiemment que le livreur arrive tandis que Jordane s'occupait de trouver un film. Le meuble où se trouvait les différents dvd se situait en face de moi, elle se levait donc du sofa et commençait sa recherche. Dos à moi, je la regardais faire. Elle se baissait, remontait un peu plus haut, saisissait un dvd puis deux. Elle portait une robe assez courte, j'en profitais alors pour y jeter deux trois coups d'oeil, penchant légèrement ma tête sur le côté jusqu'à ce qu'elle se retourna, sélection de films à la main. Je remontais alors le regard, faisant mine d'avoir toujours eu le regard rivé sur la télévision qui était toujours allumée. Elle me demandait une veste pour se couvrir et m'avouait au passage qu'elle avait légèrement froid. Approche, avais-je dit afin qu'elle vienne jusqu'à moi. Suivant mes instructions, elle s'exécuta sans mot, et se retournait comme je lui avais demandé. Je me levais alors, retirais ma veste avant de la poser sur ses épaules, dégageant au passage ses cheveux sur un côté. Elle effectuait un demi-tour et se cognait doucement à moi en vue du peu de distance qui nous séparait. Nos regards se croisèrent alors. Semblant déstabilisée par la situation, Jordane oubliait la politesse et ne me remerciait pas verbalement. Du moins, elle le fit par le regard. Ses mots ne sortaient plus de sa bouche, ce qui décrocha un sourire aux coins de mes lèvres. Je marquais une pause et repris la parole en discutant sur le choix des films qu'elle avait en main. A vrai dire, j'avais directement enchaîné sur ce sujet même si sur le moment, le sujet qui m'avait intéressé était Jordane. Paranormal Activy ou Amityville. Je scrutais attentivement du regard les deux pochettes quand la sonnette de l'entrée retentit. Je relevais la tête et me dirigeais vers la porte tout en communiquant mon choix. Amytiville, dis-je simplement. Mets le, le temps que je revienne. J'attrapais ensuite mon manteau, récupérait mon portefeuille dans la poche de ce dernier et ouvrais enfin la porte au livreur. Je le saluais, réglais la note et récupérait la commande. Porte refermée, je m’avançais vers Jordane qui s'était elle réinstallée sur le sofa entre temps. Je posais alors le tout sur la table basse, ouvrais rapidement la commande. Puis, je partais en direction de ma chambre, prenais une grosse couverture, passais par la cuisine prendre deux paires de baguettes et revenais vers Jordane. Je posais la couverture sur elle et ajoutais au passage, d'un air taquin. Au cas où tu aurais froid ou trop peur. Je pris ensuite le bento de Jordane et lui passais, puis pris le mien avant de m'installer à côté d'elle. C'est bon tu peux y aller. Je découvrais alors l'intérieur de mon bento, l'eau à la bouche.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Mer 4 Avr - 09:47 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    La situation en elle même n'avais rien de déstabilisant, mais vue notre relation, ou du moins le type de relation que nous entretenions depuis toujours, me retrouver à quelques centimètres de lui comme cela m'avais légèrement troublée. Espérant qu'il n'est pas vraiment remarquer les quelques secondes durant lesquels je n'avais pas pu décrocher un mot, je m'empressait de répondre à sa question en lui donnant les titres des deux films que je tenais dans mes mains. Comme notre choix c'étais porter sur des films d'horreur, j'avais attraper au hasard, -et surtout à cause des pochettes- les deux dvd que j'avais trouver. Alors qu'Hayden allais me donner son choix, la sonnette de l'entrée ce fit retentir et tout en filant jusque la porte, il me répondais, portant son choix sur Amytiville. Franchement ? T'aurais pas pus choisir l'autre, celui-là est le plus effrayant des deux ! Avais-je fait remarquer, avant qu'il n'ouvre la porte au livreur. Pendant qu'il s'occupait de lui, je mis comme il me l'avais demander le dvd en route, prenant soin d'attraper la télécommande avant de retourner m'installer sur le sofa et attendant son retour. Il ne fut d'ailleurs pas long et revint avec la commande qu'il avais passer quelques minutes plus tôt, déposant le tout sur la table basse, il filait ensuite de nouveau. Je lui lançait un regard, me demandant où il se rendait avant qu'il ne revienne avec une couverture et des baguettes, ce qui serait tout de même assez pratique pour manger japonais. La petite remarque qu'il me lançait après avoir déposer la couverture sur moi me fit esquisser un sourire au coin des lèvres. T'est prévisible, dit donc. Lâchais-je tandis qu'il me tendais ensuite la nourriture. Je le remerciais puis comme il m'avais donner le "signal", je saisissait la télécommande afin de lancer le film. M'installant confortablement contre le dossier du sofa, les jambes légèrement pliées contre moi, j'attrapais ensuite une paire de baguettes et lui lançait afin de la taquiner à mon tour et après avoir pris une bouchée de mon bento : Et ne fait pas genre qu'il n'y a que moi qui vais avoir peur. Je suis sûr qu'avant la fin du film tu va juste trembler sur place. Bon, je devais avouée que ce film là avais toujours eu le dont de me foutre les jetons .. Je croit que c'étais rien que de savoir que c'était une histoire vrai m'effrayais. Mais que voulez-vous, j'avais beau flipper devant ce genre de films, j'adorait les regarder. En boucle même parfois.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mer 4 Avr - 19:13 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    Après ce court moment de déstabilisation pour moi mais d'autant plus pour Jordane, j'avais fini par rompre toute gêne en revenant à parler des films. Elle me les montrait donc citant éventuellement leurs noms et les tendaient devant moi attendant que je daigne faire mon choix. La sonnette m'avait comme coupé la parole en retentissant. Je marchais alors jusqu'à la porte d'entrée, donnant le titre du film que je voulais regardé autrement dit Amityville. Mon choix s'était porté sur ce film car d'une, je ne l'avais plus vu depuis longtemps, de deux, cette histoire était tirée de faits réels et de trois, ce film était réputé pour être un bon film d'horreur. J'avais par la suite simplement ris à la remarque de Jordane. Ouvrant la porte au livreur, je réglais la note et réceptionnais par la suite ma commande prise trente minutes plus tôt. Je refermais ensuite la porte, retrouvant Jordane, assise sur le sofa. Faisant encore quelques allés-retours, je m'installais enfin sur le canapé. J'avais au passage posé une couverture sur elle et pris nos bentos. Dégustant ce dernier, Jordane qui avait recroquevillé ses jambes rétorqua à ma remarque qu'avant la fin du film, je me mettrais à trembler sur place. Je lâchais un petit rire et la regardais de haut en bas. Regarde toi, le film n'a même pas commencé que tu te caches derrière ton bento, fais-je remarqué en riant. Le film commença enfin, avalant le contenu du bento, je la regardais, sourire aux lèvres. A partir de maintenant, silence complet. Je me concentrais sur le film. Je me serrais d'ailleurs un peu plus à Jordane, qui elle avait la couverture pour elle toute seule. Je me glissais alors sous celle-ci, regard rivé sur l'écran. Presque trente minutes de film s'étaient écoulées, et à ce moment, une des scènes qui faisait peur se fit sentir. Je jetais un rapide coup d’œil dans la direction de Jordane. Elle était limite en dessous la couverture ce qui me fit rire intérieurement.


Revenir en haut

Invité
Vanessa Hudgens


MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 15:02 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant


    coming home.
    Confortablement installer sur le sofa, mes jambes légèrement replier jusque ma poitrine, je dégustait quelques bouchées de mon repas tout en aillant le regard rivé sur l'écran de télé où le film commençait doucement, je n'avais pas pus retenir une petite remarque selon laquelle Hayden allais sûrement autant flippé que moi devant ce dvd. A ce que je savais de lui, il n'étais pas du genre à être effrayer par ces scènes là, ce qui me rassurait car étant légèrement froussarde devant certains films d'horreur, je savait qu'il serait là pour me rassurer au cas où la "frousse" prendrait le dessus. Sa rétorque m'avais fait sourire, car au fond il n'avais pas tord. Manger me permettrais de ne pas être trop concentré dans l'action et ainsi ne pas sursauté toute les cinq secondes. Je n'avais donc rien ajouter à cela et m'était contenté de regarder l'écran télé. Environ une demi-heure plus tard, le film commençait tout juste à devenir un peu plus intéressant et effrayant, en l'occurrence. J'avais terminée mon bento, du moins j'avais poser ce qui restait sur la petite table devant nous afin de pouvoir remonter la couverture jusque ma poitrine. Ce n'étais plus vraiment la chair de poule, mais plutôt le suspens des scènes intenses qui m'avais fait agir de la sorte. Certes, c'étais débile de croire qu'une couverture allais me rassuré, mais toute fille à ce reflex. Hayden c'étais d'ailleurs à son tour glisser sous celle-ci et lorsque qu'une scène plutôt effrayante ce déclara, je sursautait avant de poser mon front contre son épaule que j'agrippait d'ailleurs. -histoire de ne pas voir l'écran- Sans même relever le regard, je visualiser très nettement le petit sourire moqueur qu'Hayden devait afficher en ce moment même. Arrête de sourire ! Lâchais-je d'ailleurs à son intention. Et préviens moi quand cette .. Chose, aura disparut de l'écran. Ajoutais-je ensuite sans pour autant relever le visage. Ok .. Je devais sûrement avoir l'air d'une chochotte, mais pour information, ce film là était vraiment, vraiment effrayant de mon point de vue. (a)


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Dim 8 Avr - 15:43 (2012)    Sujet du message: coming home. Répondre en citant

    Coming home.
    jordane holt and hayden christensen


    Trente minutes du film s'étaient écoulées et les choses sérieuses se mettaient peu à peu en place. On en arrivait même à un moment assez effrayant. Le suspens se prolongeait puis boum, la scène du film se déroula comme prévu laissant derrière elle, un bond de trois mètres de la part de Jordane, qui se rétractait directement sur mon épaule. A cette réaction, je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire moqueur. Arrête de sourire, dit-elle aussitôt. Je la regardais alors, rétorquant en riant légèrement. Je souris pas. Elle me demanda par la suite de la prévenir lorsque cette chose aurait disparue de l'écran. Front posé contre mon épaule, Jordane ne regardait plus du tout l'écran. Depuis, le film était passé à autre chose, une scène plus posée mais je ne prévenais pas Jordane, profitant d'elle sur moi (a). Attends cette scène dure longtemps, me contentais-je de lui dire un petit sourire en coin. Regarde pas, regarde pas, ajoutais-je. Relève surtout pas la tête. C'est vrai que j'en profitais un peu beaucoup même mais bon, pourquoi pas ? Tant que j'en avais l'occasion hein, j'allais pas me gêner. Trop bien installé, même un peu trop, la sonnette qui avait retentit à nouveau interrompit ce court instant. Je soupirais alors, me levant, blasé. Je marchais jusqu'à l'entrée, ouvrir la porte. Mais qui ça pouvait bien être ? Le livreur était passé et je n'attendais personne normalement, surtout en un vendredi soir. Ouvrant la porte, je vis Amy, une jolie blonde avec qui j'avais couché plusieurs fois depuis mon arrivée à Cancun. Elle était vêtue d'un simple manteau, trempé à cause de la pluie qui tombait toujours dehors. Qu'est-ce que... Ne me laissant aucun répit pour lui dire quoi que ce soit, elle entrait cash, posait sa main sur mon torse, m'entraînant jusqu'au salon où se trouvait encore Jordane et enlevait son manteau, laissant apparaître ses sous-vêtements noirs. N'ayant pas remarqué la présence de Jordane, elle me dit. Tu peux faire de moi ce que tu veux. Elle s'avançait par la suite, collant son corps au mien, et m'embrassait sauvagement, un peu partout. J'ai froid, tu pourrais commencer à me réchauffer, ajoutait-elle d'une voix malicieuse tout en poursuivant ses baisers.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:55 (2016)    Sujet du message: coming home.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky