Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
i think i said all i can say.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 18:32 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen



    De drôle de choses m'arrivaient en ce lundi. Ce matin, je m'étais levé de bonne heure et n'avais été en retard à aucun cours et me voilà, qu'en fin de journée, je me dirigeais vers la bibliothèque pour étudier, endroit que je fréquentais très rarement. Je poussais la porte de cet endroit qui, d'habitude me faisait un mal de crâne à cause de tous ces livres et ces bons élèves grattant leur copie jusqu'à ne plus avoir de crayons à la fin. Pénétrant dans la pièce, je cherchais du regard une place où m'asseoir. Tout en marchant, je croisais Claire, mon premier amour que j'avais revu à Los Angeles, lors d'une petite soirée sur la plage. Malheureusement, nous ne nous étions même pas adressé la parole et je pense que cette dernière avait encore de la rancœur envers moi. J'avais entre-temps appris certaines choses sur elle comme quoi elle avait été enlevé. Cette nouvelle m'avait évidemment bouleversé mais ce qui comptait le plus, c'est qu'elle avait été retrouvé. Je n'avais alors pas pris la peine d'aller lui rendre visite à l'hôpital, jugeant que je ne faisais désormais plus parti de sa vie. De plus, elle avait, je crois, un petit ami du nom de Stefan qui devait sans doute bien s'occuper d'elle. Pour ma part, je n'avais plus rien avoir avec elle. La page était définitivement tournée. Mais à chaque fois que je voyais Claire, une vague de souvenirs remontait dans mon esprit. Malgré le fait que tout était fini, je gardais quelque chose de positif. Je l'avais aimé et je ne pouvais le nier. Elle avait compté pour moi. Elle avait été celle qui, pendant une période, me hantait les pensées; celle avec qui je partageais des bons moments comme des mauvais; celle que j'aimais serrer dans mes bras à longueur de journées; celle qui chaque jour, j'embrassais amoureusement; celle avec qui je me disputais; celle avec qui je me réconciliais. Bref, toutes les bonnes choses ont une fin. Se tenant debout sur un petit tabouret, elle essayait en vain d'attraper un livre placé en haut de l'étagère. Je la regardais d'un air amusé, sourire aux lèvres, et m'avançait. A côté d'elle, j'attrapais facilement le livre désiré et lui tendis. De rien, lâchais-je. Content de voir que tu vas bien, ajoutais-je en faisant référence à sa disparition. Alors que je m'apprêtais à continuer mon chemin, je me retournais une dernière fois vers elle. Au fait, évite de monter sur des tabourets avec ce genre de robe, on voit tout. Je tournai les talons et trouva enfin une table à moitié libre un peu plus loin. Des affaires étaient déjà posées mais le propriétaire ne semblait pas être présent. Je m’installai alors sans gêne, posant mon sac par terre.



Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Dim 25 Mar - 18:32 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 26 Mar - 00:08 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

i think i said all i can say.
    Pour moi, c'était simplement ma première semaine de cours, et je n'étais plus habitué à aller en cours, j'avais déjà raté deux mois, ça me paraissais énorme. Aujourd'hui c'était ma première journée de cours, évidemment pour aller à sa première journée de cours il fallait être présentable, et c'était dans mes cordes. Surtout que j'avais était faire un peu de courses, me rhabiller un peu. Ayant perdu une taille à tout casser durant ces quatre mois, j'étais en quelque sorte obligé de racheter quelques affaires. De plus aujourd'hui ça ne donner vraiment pas envie d'aller en cours, il y avait un soleil radieux, et une chaleur horrible. C'était ça je pense le Mexique, et vu que je n'avais pas pus profiter du soleil avant, je m'étais mise toute seule en retard en allant en cours. J'avais pénétrer dans le hall, et là c'était juste tout les regards sur moi. Une nouvelle fille, blonde, yeux bleu-verts, ce n'es pas tout les jours qu'on en voit. Surtout que j'étais carrément blanche de peau, alors qu'ici c'était l'inverse tout le monde avait des couleurs, énormément de couleurs même. Le début de matinée se passa plutôt bien, c'était le cas de le dire. J'avais pus sympathisé avec plusieurs personnes, qui n'étais pas trop hautaine comme on dis, tout le contraire de moi mais ça c'était avant que j'étais comme ça. Au bout de la troisième heures, j'avais un trou dans mon emploi du temps, je me balada alors dans les couloirs de cette université que je ne connaissais pas et j'étais arrivé devant la bibliothèque, endroit que justement je chercher. Il me fallait un livre pour mes cours, c'était tout simple. A l'aide d'un petit escabeau, j'essayais d'attraper mon livre, celui que je chercher. Il avait beau être en hauteur, j'y allait y arriver, mais il me fallait du temps. La seule chose que j'espérais c'est qu'il n'allais tout simplement pas me tombé dessus. Tandis que j'étais entrain d'essayer d'attraper le livre, juste à côté de moi je vis une main se précipité vers ce libre pour le prendre et me dire 'de rien'. Je tourna doucement ma tête, avant de le remercie, c'était en effet Hayden, que je n'avais pas vu depuis cette fameuse soirée sur la plage. « Contente de voir que toi, tu es en vie. Et oui, je te remercie je vais bien, enfin je vais mieux. » dis-je simplement, avec un léger sourire en coin. Bon je devais l'avouer tout les deux nous n'étions pas en si bon terme que ça, mais je n'étais pas vraiment d'humeur à me prendre la tête avec lui, surtout que nous étions dans une bibliothèque. Je pris alors le livre dans mes mains, et puis descendis sur l'escabeau ou j'étais monté, il me lança alors une remarque comme quoi je devais éviter de monter avec ce genre de robe, car on voyais tout. Quand à Hayden, il tourna des talons pour aller s'installer là-bas, sur une table ou il n'y avait personne. Je dirigea mon regard vers ce dernier, en le suivant. « Tu sais que, tu n'es pas censé regarder ? » lâchais-je à nouveau, en arrivant à son niveau à la table ou il était, puis je déposer mes fesses sur la table et pris place, un peu comme chez moi. De toute façon il n'y avait personne alors j'en profiter.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 27 Mar - 18:40 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen


    Réentendre la voix de Claire après tant d'années me faisait tout drôle. Après tout, je n'avais plus entendu le son de cette dernière depuis notre rupture et toute conversation avec elle était devenue impossible. Elle refusait catégoriquement de me parler jusqu'à maintenant, lorsque j'attrapais le livre qu'elle essayait de prendre depuis je crois, une bonne minute. En temps normal, Claire m'aurait envoyé sur les roses mais aujourd'hui, elle avait laissé place à la joie et la bonne humeur. Qu'est-ce qui lui prenais ? J'en déduisais que les évènements qui lui étaient arrivés devaient avaient surement du l'assagir et calmer. Je n'étais néanmoins pas rester avec elle et m'étais simplement contenté avant de partir, de lui faire une remarque sur sa tenue comme quoi avec, on pouvait tout voir. J'avais par la suite trouvé une table libre à moitié libre où m'asseoir et m'y installais. Alors que je sortais mes affaires de mon sac, je vis Claire s'asseoir sur le bord de la table. Son petit pic inoffensif qu'elle me lançait me fit légèrement sourire. Je la regarda de bas en haut, regardant discrètement au passage ses jambes nues. Je sais, répondis-je simplement. De toute façon, j'ai déjà vu plus, ajoutais-je d'un air taquin. En effet, dans le passé, Claire et moi partagions une vie un peu plus intime comme la plupart des couples normaux et par conséquent, j'avais déjà eu plusieurs occasions de voir son corps. Sourire aux lèvres, j'ouvrais un bouquin, pris des feuilles et un stylo. Le propriétaire de la table revenait alors. Il s'agissait d'une jolie mexicaine au teint halé avec une jolie chevelure légèrement ondulé. Mon regard qui était au départ posé sur Claire, se tournait alors vers cette belle inconnue. Il fallait dire que je m'étais installé à une bonne table. La mexicaine s'approchait de nous, plus particulièrement de Claire qui s'était assise sans le faire exprès, sur l'un de ses livres. La jeune demoiselle la dévisagea et s'adressa sèchement à Claire. Euh excuse moi. A peine eut le temps de parler que la mexicaine tira d'en dessous les fesses de Claire, son livre. Elle s'assit par la suite en face de moi et me lançait un regard charmeur. Je me contentais de lui répondre par un sourire, oubliant totalement la présence de Claire.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 10:41 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    Hayden et moi n’étions pas vraiment en bon termes, enfin à vrai dire c’était plutôt moi qui était remonté contre lui. Depuis plus d’un an nous n’avions pas eu une relation tout à fait normale. J’étais peut être trop fière et je lui en voulais encore, mais suite à ce qui c’était passé j’avais décidé de reprendre à zéro avec plusieurs personnes. Dont lui, même si il ne le savait pas, je pense même qu’il avait était surpris que je ne le repousse pas du à sa remarque en me disant qu’on voyait tout avec la robe que je portais aujourd’hui par une horrible chaleur. « Et tu en as bien profité, tu ne verras plus jamais rien de toute façon. » avais-je répondu en souriant légèrement, tout en déposant mes fesses sur la table pour pouvoir lui répondre à cette remarque, je m’étais également assise sur un livre, et croisa légèrement mes mollets l’un au dessus de l’autre. Lorsqu’une mexicaine arriva, plutôt jolie de visage. J’avais vraiment l’impression que tout le monde était jolie, beau et avait une bonne bouille. C’était sans doute le soleil qui rendait les gens comme ça. Elle s’approcha alors de moi en s’excusant avant de prendre le livre sur lequel j’étais assise. Je ne dirigeai qu’un regard vers elle, sans pour autant lui sourire. Je me contentais de regarder à nouveau Hayden avant de reprendre. « Tu sais on aurait pus reprendre une conversation, et vu qu’on n’a pas encore crié ça aurait pu être bien. Mais tu as peut être quelque chose d’autre à faire ? » demandais-je, je fessait en effet référence à leur regard avec cette dernière mexicaine, cette situation m’amuser vraiment. Oui c’était tout à fait ça, tout ça me fessait complètement sourire. Et je ne me gêner pas pour laisser un sourire malicieux sur le coin de mes lèvres.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 3 Avr - 19:17 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen


    Ce n'était pas tous les jours que Claire m'adressait la parole. D'ailleurs, n'étant pas encore habitué à cette nouveauté, je n'étais pas rester plus longtemps avec elle. Je m'étais simplement contenté de l'aider. L'aider ? Peut-être que ce n'était pas le bon terme. Était-ce de la simple sympathie de ma part ou était-ce parce que le gars aux petites lunettes rondes regardait depuis un bon moment en dessous sa robe, caché derrière son bouquin ? J'avais fini par la laisser me dirigeant à une table libre. N'ayant pas en premier temps remarqué que Claire m'avait suivi, je m'asseyais tranquillement et sortais mes affaires une à une lorsqu'en me redressant, je vis les fesses de cette dernière se posait sur la table et au passage, sur un des livres du propriétaire de cette table qui était à l'instant, encore absent. Claire relançait la conversation en discutant de ma remarque faite vis à vis de sa tenue du jour. Elle concluait par la suite que je ne reverrais plus jamais ce que je venais de voir et avais déjà vu dans le passé. Rouge, dis-je simplement. Elle ne comprenait pas sur le coup, je la regardais avec malice. Ta culotte est rouge, développais-je. Je m'adossais alors au dos de la chaise, sourire aux lèvres et vis par la suite une bombe arrivée. Mexicaine au teint halé, chevelure parfaitement coiffée, elle avait des courbes parfaites. Je la suivais des yeux profitant par la suite du pic qu'elle lançait à Claire, assise sur son bouquin. Après une rapide réflexion, elle tirait l'objet d'en dessous les fesses de Claire et s'asseyait autrement dit en face de moi. Cette perle mexicaine était en fait, la propriétaire de la table. N'ayant quitté d'une minute cette beauté, la remarque de Claire me tira cependant de mes pensées. Tu disais ? M'adressais-je à Claire, toujours captivé par la parfaite inconnue. Je ne posais aucun regard sur Claire, tenue à même pas 1 mètre de moi. A vrai dire, la mexicaine m'avait enchanté, et semblait avoir complètement effacé Claire de mes pensées. Reprenant peu à peu possession de moi-même, je tournais rapidement la tête vers cette dernière. Désolé, je t'avais complètement oublié, me rattrapais-je avec un léger sourire.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mer 4 Avr - 22:21 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    Je n'avais pas vraiment envie d'adresser la parole à Hayden pour être franche, d'affronter la réalité de notre relation d'il y a quelques mois qui c'était fini, enfin un peu plus d'un an, un an et demi je dirais. On allait pas rester en froid jusqu'à le reste de notre vie, et puis avant que notre histoire commence nous étions des amies, assez proche. Il m'avais tout d'abord lançais qu'il voyais ma culotte, enfin qu'il l'avais aperçu, ce qui me fessait plutôt sourire. Avant que je lui réplique qu'il n'avais pas à regarder ce qui était totalement vrai (a). Tu sais très bien que j'adore cette couleur, avais-je alors répondu avec un petit sourire, avant qu'il rajoute que c'était bien ma culotte qui était rouge, j'eus doucement un air faussement choqué suite à ce qu'il venais de me dire. Oses me dire que tu ne te rincer pas l'oeil ! avais-je rajouter, en riant doucement. Il partis alors vers une table, ou il ne fis comme je n'existais pas, alors que moi je lui fis une remarque comme quoi j'avais envie qu'on reprenne une relation normal, pourquoi pas redevenir amis comme avant. Le temps avait passer, et nous avions changé. Pour ma part j'avais muri, énormément muri je dirais. Malheureusement, il était absorbé par une mexicaine pas vraiment moche je devais l'avouer. Je disais que, tu n'as pas changé et que tu ne m'écoutes pas vraiment lorsqu'il y a une jolie fille dans les parages. Répondis-je, en ayant un léger rire dans ma voix et aussi sur mes lèvres, suivi d'un sourire. Il repris ces esprits par la suite, en me disant qu'il m'avais complètement oublié, suite à un petit sourire sur ces lèvres pour se rattraper. Non plus sérieusement, je disais qu'on pourrais reprendre une discussion normal, comme avant, qu'es ce que tu en dis ? demandais-je alors, simplement en m'installant juste devant la chaise libre qui était devant lui.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Dim 8 Avr - 17:29 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen


    Réengageant la conversation, Claire avait rétorqué à ma remarque portant sur ta tenue; que je ne reverrais plus jamais rien. J'avais alors lâché un léger rire avant de lui affirmer d'un air taquin que la couleur sa culotte était rouge. La jolie blonde m'avait alors fait un léger rappel comme quoi je savais qu'elle adorait cette couleur. Ce n'était pas faux. En effet, je le savais. D'ailleurs, je savais une multitude de choses sur elle que ce soit ses goûts, ses manières d'agir, sa façon de penser pratiquement tout. Pratiquement car depuis le temps, elle avait peut-être changé. Alors que l'on discutait comme au bon vieux temps, à se taquiner mutuellement, nous fûmes interrompu par cette jolie mexicaine sortit de nulle part et qui, à première vue, avait retenu mon attention durant un bon moment. Détachant mon regard de celle-ci, je revenais à Claire que j'avais complètement oublié et m'excusais du manque d'attention envers son égard. Elle répétait alors gentiment ce qu'elle me disait quelques secondes plus tôt. Toujours fidèle à moi-même, rétorquais-je, sourire en coin. Et c'est comme ça que tu m'as aimé, ajoutais-je faisant référence au passé. Oui, Claire avait réellement changé. Elle avait grandit, mûrit. A l'époque, si je lui aurais fait ce coup là à regarder une autre qu'elle, elle m'aurait soit mit une petite gifle ou soit péter sa crise de jalousie. Content de constater ses progrès en maturité, je la regardais et lui dis. T'as changé. Elle me sourit en retour et me demandais si l'on pouvait remettre les compteurs à zéro, reprendre une discussion comme avant. C'est ce qu'on est en train de faire non ? répliquais-je d'un air amusé. Elle s'installait par la suite sur une chaise libre, en face de moi. Posant mes coudes sur la table, je poussais un léger soupir avant de lui dire. Qu'est-ce que tu deviens maintenant ? T'as un copain je suppose ? C'est vrai, jolie comme elle était, Claire ne devait pas avoir eu trop de mal à reconstruire sa petite vie aux côtés d'un autre mec que moi puis, j'étais certain qu'elle s'en était remise de notre rupture du moins, j'espérais.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 10 Avr - 17:35 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    C'était assez amusant de se retrouver en face d'Hayden, et même un peu déstabilisant. Nous nous étions pas vraiment reparlé depuis que nous nous étions séparé. En faite, depuis que j'avais su qu'il entretenais une relation assez étrange avec ma soeur, ils étaient légèrement attiré l'un pour l'autre alors qu'on était toujours ensemble, j'avais donc décidé de tout arrêter. Mais en ce qui était au jour d'aujourd'hui, je ne savais pas vraiment où leur relation en était, je pense qu'ils étaient juste amies, enfin c'est ce que je pensais. Je ne me mêlais pas vraiment des histoires de ma soeur, ou bien de mes ex petits amis, c'était la moindre des choses de les laisser tranquille. J'avais même décidé que ici, dans la bibliothèque ou nous étions on pouvais peut être reprendre une relation normal, nous étions tout d'abord des amies avant d'être ensemble, et avant d'être des sortes de personnes qui se déteste. C'était toujours mieux de s'entendre avec des personnes, surtout quand c'était des ex. Tout ça éviter des tensions lorsqu'on se voyait dans la rue, dans l'université, etc. T'as raison, tu ne changeras jamais de toute façon, lâchais-je avec un fin sourire. On t'aime ou on t'aimes pas hein, lui fis-je la remarque en plaisantant doucement, je m'étais par la suite placer en face de lui, il y avait une place de libre en face de lui. J'en avait profiter pour m'y installer, on pouvais sans doute reprendre une discussion comme deux adultes, sans aucune disputes, ni reproches. C'est vrai que j'étais passé à autre chose et au bout d'un peu prêt un an c'était normal. J'ai changé, en bien ou en mal ? demandais-je alors, c'était la première personne qui me disais que j'avais changé. C'était aussi la personne qui me connaissais par coeur, autre que ma soeur. Et entendre des choses de ce genre ça fessait toujours plaisir, il répondis par la suite que c'est ce qu'on était en train de faire, de reprendre une discussion comme avant, j'eus un fin sourire en guise de réponse à son égard. Il posa alors ces coudes sur la table avant de lâchais un soupire pour me demandais ce que je devenais maintenant, et si j'avais un petit ami en supposant cette dernière remarque. Je deviens ce que j'ai toujours était, je suis des cours comme tout les étudiants de cette université et je suis toujours aussi fusionnel avec ma soeur comme je l'étais avant, dis-je en lui souriant, avant de faire une légère pause pour répondre à sa dernière question qui était es-ce que j'avais un copain. Et oui, j'ai quelqu'un si tu veux tout savoir. repris-je, avec malice. Avant de poser ma tête sur l'une de mes mains qui était verticalement soutenu grâce à la table. Et toi alors ? me contentais-je de lui demandais, en le regardant à mon tour.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 17 Avr - 21:03 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen


    Reprenant peu à peu une conversation normale avec Claire, je veux dire, sans insultes et sans se crier dessus, je la regardais constatant ces progrès en maturité. Du moins, elle avait énormément changé, ce que je m'empressais de lui faire remarqué. Après tout, j'étais quand même bien placé pour le lui dire. Je la connaissais par cœur. On avait tout de même été ensemble et je ne regrettais pas cette phase de ma vie. A vrai dire, je lui en étais même reconnaissant. Elle m'avait appris et apporté beaucoup de choses. Ce n'était pas rien. En bien, quelle question, répondis-je simplement. Je lui avais ensuite demandé ce qu'elle devenait, si elle avait un petit ami, histoire de prendre de ses nouvelles après tout ce temps. Celle-ci m'avait alors répondu qu'elle suivait des cours comme la plupart de tous les étudiants de cette université et me remémorait la relation fusionnelle qu'elle avait toujours eu avec sa sœur. Après tout, elles l'avaient toujours été, comment les briser ? (a). Vint par la suite une réponse un peu plus attrayante, du moins, la réponse concernant sa vie sentimentale. Bingo, elle avait un copain. Je relevais alors la tête, me redressant correctement. Stefan, c'est ça ? lançais-je. Pour être franc, je ne m'étais pas spécialement lancé dans une recherche mais je ne disais pas non pour le bouche à oreille. Et tu l'as rencontré quand ? Comment ? Raconte moi, ça m'intéresse. En effet, je voulais voir quel type de gars pouvait la faire craquer maintenant. Elle avait surement du changer sur ce point là également. Ayant répondu à tout, Claire me retournait naturellement la question. Moi et bien, rien de nouveau tu sais, toujours le même, les petites copines ça part et ça revient, dis-je amusé. En effet, Claire me connaissait un minimum pour savoir que je n'avais jamais vraiment chercher le grand amour et que les coups d'un soir était ma spécialité. Pour son cas, c'était une exception.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 24 Avr - 11:23 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    Avoir une relation et surtout une conversation plutôt normale avec Hayden c’était vraiment étrange. Lorsqu’on parlait sans pour autant se prendre la tête ou élever la voix, dans une bibliothèque c’était mieux effectivement. Je m’étais tout d’abord contenter de prendre la parole pour lui demander si on pouvait parler entre deux adultes responsables tout simplement. Il m’affirma alors que j’avais changé, avant de demander en bien ou mal. C’était une bonne question m’avait-il affirmais. Ensuite Hayden me posa une question qui concernait mes relations amoureuses en lui disant tout simplement que j’avais retrouvé quelqu’un. Tu t’es bien renseigner on dirait, mais oui c’est effectivement ça, dis-je légèrement amusé. Je me tourner par la suite sur ma chaise pour croiser mes jambes. Et mettre le coude sur le dossier de ma chaise, en tournant mon regard vers ce dernier. En fait, je l’es rencontré l’été dernier et on c’est revu à Los Angeles il y a un petit moment et voilà on a attendu avant de se mettre ensemble. Mais finalement on c’est mis ensemble, répondis-je doucement avec un fin sourire. Je parlais effectivement de ça avec le sourire aux lèvres malgré qu’il y ait des petits soucis dans notre couple. Je lui avais alors retourné la question si lui avais quelqu’un dans sa vie depuis le temps que nous n’avions pas parlais. Il me répondit alors que lui les copines ça venait, ça partais et ça revenait. Comme d’habitude quoi, finis-je par lui répondre avec un léger rire. Il avait en quelque sorte toujours était comme ça. Sauf pour notre couple il y a un moment et je lui avait sans doute fait changer l’idée d’une relation sérieuse.


Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Mar 8 Mai - 14:44 (2012)    Sujet du message: i think i said all i can say. Répondre en citant

    I think i said all i can say.
    claire holt and hayden christensen


    Claire et moi ne nous étions plus parler depuis un certain temps certes, mais cela ne m'avait pas empêcher d'avoir de ses nouvelles sans le vouloir par des bruits de couloirs. C'est de la sorte que j'avais appris qu'elle avait un petit ami du nom de Stefan mais vu que les rumeurs n'étaient jamais fiables, j'avais préféré lui demandé moi-même et me fié à sa version. Après tout, nous n'étions pas en train de se crier dessus au contraire, toutes sortes de conversations avec elle étaient possibles alors autant en profiter. Tu t’es bien renseigner on dirait, mais oui c’est effectivement ça, avait-elle affirmé. Je laissais apparaître un léger sourire et ajoutais simplement. Content de voir que tu as trouvé quelqu'un. Elle se tournait par la suite, croisait ses jambes et prenait appui sur le dossier de sa chaise avant de me raconter les détails de sa rencontre. Je l'écoutais attentivement et avait pu voir que ce petit sourire qui s'était affiché sur ses lèvres, en parlant de Stefan, ne la quittait plus. A première vue, tout semblait marcher entre eux. Et même si je ne connaissais pas le jeune homme, j’espérais simplement qu'il prenne soin d'elle. C'est tout ce qui m'importait. Claire méritait quelqu'un de bien. La voir si épanouie, me faisait sourire à mon tour. On continuait donc ainsi à parler de nos vies respectives tout en lâchant quelques éclats de rire par moment, comme au bon vieux temps. A vrai dire, retrouver Claire, me faisait un bien fou.
    scène close.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:25 (2016)    Sujet du message: i think i said all i can say.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky