Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Again

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Nate Archibald


MessagePosté le: Lun 26 Mar - 15:17 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant


 

--------

Kayleigh & Nate : " Again..."

--------



J'étais arrivé a Cancun avec les autres élèves de l'université de L.A., la rentrée scolaire avait débuté et j'avais tendance a prendre les choses a la légère depuis mon arrivé ici. J'avais laissé pas mal de choses derrière moi, pas mal de gens également... Je me tenais sur le toit de l'université, je m'étais installé sur le bord, observant l'horizon assez pensif. Je bus une longue gorgée de mon soda puis soupira lourdement. Je me demandais ou étais Seeley, ce qu'elle pouvait faire pendant que je pensais a elle... Aprés nos intenses retrouvailles puis cette fameuse nuit, j'étais parti & nous n'avions pas eu l'occasion de nous revoir. Je me demandais si j'avais eu raison de laisser tous mes proches dans l'ignorance durant toutes les vacances.
 


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 26 Mar - 15:17 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Lun 26 Mar - 19:02 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant



    Une nouvelle année avait commencé à Cancun. C'est vrai que le paysage était différent de LA, mais les cours étaient sensiblement les mêmes. Et pour cause, je m'y ennuyais toujours profondément. Je vais de sortir d'un cours de littérature et il me restait deux heures avant de pouvoir aller déjeuner. J'avais donc décidé de sortir prendre l'ai sur le toit. J'aimais beaucoup cet endroit. C'était calme, on pouvait tout y voir et surtout, on était souvent seul. Rien de tel qu'un peu de solitude pour décompresser. Pourtant, une fois montée, j'aperçu une silhouette de dos devant moi. En m'approchant, je reconnus assez rapidement de qui il s'agissait. Nate. Je l'avais revu à Los Angeles quelques temps avant notre départ et je n'avais pourtant pas eu de nouvelles de toutes les vacances, alors que nous avions entamé une discussion assez importante. Enfin, peu importe maintenant. Je vins alors m'asseoir près de lui, avant de lancer : "Tiens, un revenant !" en le regardant du coin de l'oeil.


Revenir en haut

Invité
Nate Archibald


MessagePosté le: Mar 27 Mar - 15:16 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

Je constata trés rapidement que je n'étais plus seul, en effet, je venais d'entendre la grande porte menant sur le toit de l'université se fermer dans un grand fracas. Je tourna instinctivement la tete pour voir de qui il s'agissait, je venais de reconnaitre Kayleigh. Mon coeur manqua un battement, aprés notre dernière conversation et a la façon dont j'avais fuis cette dernière, je me doutais qu'elle m'en voulait énormément. - Kayleigh... Prononçais-je dans un souffle, si bas que je n'étais pas certain qu'elle m'est entendu dire son prénom. Je restais figé, je ne pouvais ajouter un seul mot, je la laissa s'installer a mes cotés sur le rebord du toit. J'osais a peine la regarder mais a quoi bon ? Je ne pouvais pas fuir éternellement ! Je me risqua a jeter un regard dans sa direction, elle me toisait du regard, au ton qu'elle employait je constatais que je ne m'étais pas trompé. Certes sa colère était justifié mais cela n'en restait pas moins douloureux. - Kay'... j'ai vraiment pas envie de me disputer avec toi...Lui disais-je directement sur un ton qui se voulait rempli d'assurance, j'en avais juste assez de me déchirer avec elle. - Je n'aurais pas du partir subitement... mais j'avais vraiment besoin de prendre un certain recul tu comprends ? Lui révélais-je le coeur bien lourd en pensant a tout cela. J'avais l'impression que quoique je puisse faire, mon passé me rattraperait toujours. Dans le fond, Kayleigh me manquait et bien d'avantage depuis qu'on s'était revus quelques mois plus tot a L.A.  


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Mar 27 Mar - 15:42 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

    En le voyant, je m'étais approchée et m'étais assise près de lui sur le bord du toit. Je lui avais simplement lancé une petite phrase ironique et je pense que mon énervement s'était un peu ressenti dans le ton que j'avais employé, même si j'avais essayé de l'éviter. Je n'avais vraiment pas apprécié la façon dont notre conversation s'était terminée à LA, et encore moins le fait qu'il ne me donne absolument aucune nouvelle durant toutes les vacances. Selon moi, quand on commence quelque chose, on le termine. Je pouvais encore comprendre qu'il avait du mal à en parler, car j'avais l'habitude de toujours me mettre à la place des autres, mais il pouvait tout me dire et il le savait. J'étais bien loin d'être une parfaite étrangère. Je le vis me jeter un regard avant de me dire qu'il ne voulait pas se disputer avec moi. Je tentais de maîtriser ma colère car cela n'avancerait à rien et essayais de parler le plus calmement possible. "Je n'en ai pas envie non plus. Mais avoue que tu ne rends pas les choses plus faciles. Je ne sais pas quoi te dire .. Si tu es incapable de me dire ce que tu devrais me dire, fais-le moi comprendre clairement et on en reste là." Je n'allais pas non plus le torturer jusqu'à ce qu'il m'en parle. Si il ne pouvait pas, il ne pouvait pas. "Tu n'as pas eu assez de temps pour réfléchir ces dernières années ?" Je n'avais pas pu m'en empêcher, c'était sorti tout seul. J'avais soudainement besoin de mettre les choses au clair une bonne fois pour toute et je crois que pour ça, je devais être franche avec lui et lui demander tout ce que je voulais savoir. "Je peux te poser une question Nate ?" lui avais-je demandé en tournant la tête et en attendant son approbation. "Est-ce que tu me fais confiance ?" Il fallait que je le questionne à ce sujet parce que ça m'avait torturé l'esprit pendant toutes ses années et encore plus maintenant. J'étais énervée après lui mais j'avais toujours eu du mal à lui en vouloir, je luttais contre des sentiments contraires. Il avait toujours beaucoup compté pour moi et je ne voulais pas rester en mauvais termes avec lui. J'essayais donc de me contenir autant que je le pouvais.


Revenir en haut

Invité
Nate Archibald


MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 14:52 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

Je n'avais vraiment pas envie de me disputé une nouvelle fois avec Kayleigh, notre dernière conversation me restait en mémoire, cela avait était vraiment difficile de la revoir. J'étais resté muet, durant toutes les vacances je n'avais pas donné la moindre nouvelle, j'étais parti comme un voleur car c'était ce que j'avais toujours fais, a chaque fois j'avais pris la fuite sans penser a ce que je pouvais laissé derrière moi. Seulement je m'étais rendu compte que je ne pouvais pas fuir certaines choses, il m'était impossible d'oublier son visage. Kayleigh tentait de garder son calme, j'avais conscience qu'elle se contenait, c'était la preuve qu'elle non plus ne voulait pas qu'on se dispute a nouveau. - J'aimerais tout te dire... j'ai essayé tellement de fois crois moi... Lui répondis-je d'une voix posé, secouant la tete de gauche a droite. - Je n'ai pas étais a la hauteur avec toi... je t'ai fais souffrir alors que tu m'aurais apporté plus que n'importe qui... j'aurais pu t'ouvrir mon coeur mais je ne l'ai pas fait... je n'aurais pas du partir... Lui avouais-je tout en la regardant. Je m'en voulais pour le comportement que j'avais eu envers elle, j'avais parfaitement conscience qu'elle méritait des explications et non ce qu j'avais pu lui donner jusqu'a présent. Il était temps pour moi d'affronter mes actes passés mais aussi ses sentiments qui restait dans mon coeur, des sentiments que j'avais ignorer tout ce temps mais qui ne s'était jamais effacés. C'était ce que j'avais pu ressentir autrefois, c'était ce que Kayleigh m'avait apporté a une certaine époque ou nous filions le parfait amour. Alors que je lui avouais que j'avais eu besoin de prendre du recul durant les vacances, elle me répondit que j'avais surement eu le temps de réfléchir durant toutes ces années. Je sentais de la colère en elle meme si elle tentait de se contenir, je voyais bien qu'elle avait du mal. Sa colère me rappelait la mienne, cela me destabilisa un instant. - Pourquoi ai-je l'impression d'etre jugé ? Tu crois me connaitre mais tu as tord... tu ne sais rien de moi...  Sais-tu au moins ce qu j'ai pu ressentir ? Je doutes fort que tu te sois posé la question un seul instant... Je m'étais légèrement laissé emporté, j'arrivais pas vraiment a caché cette colère que je ressentais, pas envers Kayleigh, mais plutot contre le reste du monde. Kayleigh tourna finalement la tete vers moi et me demanda si elle pouvait me poser une question. Je tentais de me ressaisir tout en secouant la tete afin de lui donner mon approbation. Sa question me glaça les sens pendant une fraction de secondes, je ne m'attendais pas a ce que ça m'fasses mal, cela me rappelait que j'avais tout gaché, comme a chaque fois. - Tu es la seule personne en qui j'ai confiance... Lui répondis-je avec franchise. Je m'empara alors de sa main avec une douceur infinie, accrochant mon regard au sien, je ne voulais plus lui mentir. - J'aimerais devenir celui que tu as cherché en moi... ou peut etre suis-je cette personne je ne sais pas vraiment... crois tu que c'est encore possible ? Lui demandais-je avec un certain espoir dans mon coeur. Il y avait longtemps que je n'avais plus étais celui que Kayleigh avait connu, il y avait bien longtemps que je n'avais plus d'identité.
  


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Ven 6 Avr - 14:22 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

    En pleine discussion avec Nate, sur le toit, je tentais tant bien que mal de me maîtriser et de ne surtout pas m'énerver. Cela me demandait un gros effort, mais je crois que ma colère ne servirait à rien, sinon à le braquer un peu plus contre moi. Mais malgré tout, des allusions ironiques m'échappaient souvent car je n'avais pas l'habitude de garder tout pour moi. Je préférais mille fois parler clairement et régler les problèmes pour pouvoir avancer ensuite. Je repensais alors à notre dernière conversation sur la plage à LA. Celle qui avait rapidement tourné court. Il avait déjà essayé de me parler, sans succès. Et je ne comprenais vraiment pas ce qui pouvait le retenir. J'aurais aimé savoir pour peut-être essayer de faire quelque chose. Il me dit alors qu'il aimerait tout me dire et qu'il avait essayé un grand nombre de fois, mais je ne m'en étais pas aperçue. "Tu sais que j'aurais peut-être pu t'aider" lui dis-je simplement. Puis il enchaîna sur le fait qu'il n'avait pas été à la hauteur, qu'il m'avait fait souffrir ou encore qu'il n'aurait pas dû partir. Je hochais la tête à cette dernière phrase. "Je crois qu'on le sait tous les deux ça, pas la peine de se torturer l'esprit un peu plus" lui répondis-je. Je n'avais pas vraiment envie de ressasser tout ça une énième fois, j'y avais assez pensé depuis quelques années déjà. Même si de le revoir me ramenait forcément à cette époque. "Comment on en est arrivé là ?" lui demandais-je alors. J'aurais aimé que tout cela n'arrive jamais, j'aurais aimé pouvoir tout effacer d'un coup de baguette magique. Mais ça semblait bien impossible. Bien entendu, ma remarque, quelque peu déplacée, commença à l'énerver. Nous n'allions pas continuer à nous maîtriser bien longtemps si je ne calmais pas le jeu tout de suite. Il avait visiblement l'impression d'être jugé, mais ce n'était pourtant pas ce que je voulais faire. Je voulais juste une explication, mais une vraie. Il me la devait. Je ne pensais pourtant pas demander la lune. "Je ne te juge pas. Mais arrête Nate ! Evidemment que je ne peux pas te connaître si tu te caches sans cesse, si tu gardes tout pour toi. Je veux bien me mettre à ta place, je pense l'avoir assez fait pendant tout ce temps. Mais tu peux aussi te mettre à la mienne, rien que pour voir. Je t'assure qu'elle n'est pas plus confortable" lui répondis-je en essayant de modérer mes propos. J'aurais aimé pouvoir l'aider à me parler, mais je ne savais absolument pas comment m'y prendre. Je ne savais déjà même pas ce qu'il pouvait me cacher. "De quoi t'as peur ? Ou peut-être de qui ?" le questionnais-je simplement. Il y avait forcément quelque chose ou quelqu'un qui le retenait, je ne voyais pas d'autres solutions. Puisqu'il m'avait répondu que j'étais la seule personne en qui il avait confiance. Pourtant, en ce moment-même, ce n'était pas très flagrant. Je le sentis alors me prendre la main et ce contact m'électrisa un instant. D'une part parce qu'il me surprit et d'autre part parce que j'avais l'impression de remonter le temps, quelques années plus tôt. J'aurais aimer tout effacer et revenir en arrière, mais même avec toute la bonne volonté du monde, cela me paraissait encore infaisable. Mon coeur rata un battement quand j'entendis ce qu'il me dit ensuite. "Nate .. ne rends pas les choses plus difficiles .." laissais-je échapper. Le revoir m'avait complètement retourné le cerveau et je ne me sentais plus capable de réfléchir correctement. Et cette énorme boule au fond de ma gorge, qui ne m'aidait pas non plus à articuler quelque chose. Plus je le regardai et plus je me sentais perdue. A cet instant précis, j'avais juste envie qu'il me serre dans ses bras. J'aurais voulu qu'il n'y ait que lui et moi et j'aurais aimé mettre mon cerveau en pause, pour qu'il arrête de trop réfléchir et de me bouffer de l'intérieur.


Revenir en haut

Invité
Nate Archibald


MessagePosté le: Dim 29 Avr - 20:34 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

Nombreux étaient mes regrets, Kaileigh avait était mon premier amour, la toute première fille que j'avais vraiment aimé, c'était une chose qu'il m'était impossible d'oublier. Je lui disais d'une voix posé que j'avais tenté de lui parler mais que je n'avais jamais trouvé le courage de le faire. Elle se contenta de me répondre qu'elle aurait pu m'aider, je haussa des épaules face a ses dires. - Je ne voulais pas qu'on m'aide... je pensais que c'était mieux que tu restes a l'écart de mes problèmes...Lui avouais-je a mi voix sur la fin de ma phrase. J'avais cru la protéger en agissant ainsi, j'avais réaliser bien trop tard que j'avais fais le mauvais choix. J'avais préféré me cacher, j'avais choisi la facilité en refusant de lui dire qui j'étais vraiment. Kaileigh me répliqua que cela ne servait a rien de se torturer un peu plus l'esprit, je prenais conscience que remuer le passé ne nous aiderait pas a avancer. Elle & moi avions des choses a rattraper et certaines vérités a nous révéler. Je la regardais et hocha la tete doucement pour approuver ses dires. - Tu as raison... ressasser tout ça ne sert a rien... Je détourna mon regard du sien pour fixer l'horizon. Si j'avais pu je serais revenu en arrière et j'aurais fais des autres choix, je lui aurais dit la vérité sur moi. Sa question me perturba un court instant, je baissa les yeux, un court silence s'était installé entre nous. Mon coeur venait soudainement de se faire bien lourd, je ne savais pas quoi lui répondre. - Si seulement je le savais... Disais-je avec hésitation. Evidemment, j'avais parfaitement conscience que j'étais fautif, s'était moi qui avait tout gacher et inconsciemment, je ne nous avais finalement pas donné une vraie chance. J'avais l'impression d'etre jugé, je me sentais déstabilisé et Dieu seul savait combien je détestais cela. Je me braqua automatiquement et me laissa emporté, je reversais cette colère que j'avais en moi sur Kaileigh alors que ce n'était pas à elle que j'en voulais dans le fond. Ce qu'elle me répliqua tout en se défendant était juste, je n'étais pas en position de me plaindre, c'était mes erreurs qui avaient détruits notre couple et qui lui avait fait si mal. Je gardais le silence sentant une certaine émotion m'envahir, une émotion beaucoup plus forte que je ne l'aurais voulu. Je tentais de garder le controle sur moi meme, elle insistait en me demandant de quoi j'avais peur ou de qui. Je releva doucement mon regard pour le plonger dans le sien, avalant difficilement ma salive. - J'ai tout simplement peur de moi meme... Je marqua une courte pause, voulant ainsi me donner le courage dont j'avais besoin pour lui parler en toute sincérité. - J'ai perdu l'habitude de me confier a quiconque... ça m'est devenu tellement impossible... je refuse de te blesser a nouveau... je l'ai trop fait... Je tentais de lui faire passer un message, je voulais lui faire comprendre que je n'avais pas confiance en moi, j'avais une terrible crainte de la faire fuir mais surtout de lui faire a nouveau du mal. Je ressentais son besoin de connaitre la vérité avec intensité, mon coeur se serrait doucement. Lorsqu'elle me posa la question a savoir si j'avais confiance en elle, droit dans les yeux et toute honnêteté, je lui répondis qu'elle était la seule personne en qui j'avais vraiment confiance. Je savais qu'elle n'était pas convaincu de mes dires en meme temps cela était tout a fait compréhensible, je lui avais menti trop souvent et j'étais loin de lui prouver quoique ce soit qui l'aménerait a me croire. Je venais de poser ma main sur la sienne, ce geste avait était automatique, j'avais senti sa peau bruler la mienne, ce contact me procura une sensation bien étrange, mon coeur avait manqué un battement. Je la sentais surprise par mon geste et je devais admettre qu'il y avait de quoi l'être. Je lui demandais si elle pensait que je pouvais etre celui qu'elle avait cherché en moi, elle baissa les yeux en me demandant de ne pas rendre les choses plus difficiles. - Et plus difficiles pour qui Kayleih ? Lui demandais-je doucement en posant un doigt sous son menton. Avec douceur je lui releva légèrement la tête afin que nos regards se croisent a nouveau. Elle semblait tellement perdu, j'avais du mal a mettre un nom sur ce que je ressentais également a cet instant précis. - Je ne veux pas rendre les choses plus difficiles... je me sens enfin pret a tout te dire mais et toi ? Es-tu prête a tout entendre ? Lui demandais-je avec détermination. J'avais du mal a supporter qu'on soit la a se déchirer, je ne voulais plus me cacher auprès d'elle, j'étais enfin pret a lui dire la vérité sur moi, j'étais pret a me révéler a elle. Pourtant une certaine peur était présente : celle qu'elle s'en aille. Je gardais ma main sous son menton et mon regard profondément encré dans le sien. - Je veux rester a tes cotés... si tu en as envie... Lui révélais-je non sans émotions.  


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Mer 2 Mai - 11:42 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

    A chaque instant, j'essayais de prendre sur moi, de ne pas m'emballer, de ne pas m'énerver et de me contrôler du mieux que je le pouvais. Je ne voulais pas insister trop, pour que finalement il ne sache plus quoi dire. Je voulais juste l'aider parce que je savais qu'il se sentirait mieux après cela. Je ne savais en aucun cas quelle serait la situation après cette discussion, mais je voulais juste qu'il se libère et si par la même occasion, je pouvais avoir enfin des réponses à mes questions, ce serait parfait. Il m'avait avoué avoir dû mal à parler de tout ça et il avait l'air de s'en vouloir de m'avoir fait souffrir autant. Après tout, ça c'était le passé et je n'allais pas rester bloqué dessus pendant des années encore. Des fois, il faut savoir passer au dessus des choses et avancer pour aller mieux. Je le voyais déjà se débattre avec son histoire, je n'allais pas y rajouter mes reproches. Il avait pensé que me garder loin de ses problèmes me protégerait, je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, mais je me sentais coupable de l'avoir laissé affronter ça tout seul. "Je ne pense pas que tu aies pris la bonne décision .. mais c'est fait maintenant. Seulement, on en a souffert tous les deux. Pourquoi tu te sens obligé de tout garder pour toi ? Je veux plus que tu me caches tes problèmes comme tu l'as fait" lui dis-je alors. Je voulais pouvoir être là pour lui et à deux pour affronter des obstacles, on est toujours plus fort. J'imaginais ce qu'il avait pu ressentir à cette époque et ça me faisait mal pour lui. Il m'avait ensuite dit tout plein de choses, comme le fait qu'il n'aurait pas dû partir ou autre. Des histoires que je m'étais rabâchées pas mal de temps, mais en parler encore et encore, ne nous avancerait plus à rien maintenant. Ce qui est fait est fait, et il fallait composer avec cela aujourd'hui. Il lâchait mon regard quand je lui demandais comment on en était arrivé là. Je n'avais pas vu tout ça arriver, je n'avais pas l'impression que c'était mon histoire quelques fois, notre histoire. Je me défendais tant bien que mal, essayant de lui faire comprendre que je ne pouvais pas l'aider si il refusait mon aide. Je le connaissais depuis toujours, j'avais confiance en lui, comme il avait confiance en moi apparemment. Je ne comprenais donc pas ce qui le retenait encore. On devrait pouvoir se parler plus facilement et s'avouer les choses. Je le questionnais alors pour savoir de quoi il avait peur et visiblement, c'était de lui-même. Il replongea son regard dans le mien, et je ne lâchai pas. "Mais moi je n'ai pas peur de toi Nate, crois-moi" lui fis-je alors, très sincèrement. Je savais de quoi il était capable, rien ne me surprendrait. Je voulais juste qu'il le comprenne, que quoiqu'il me dise, ça ne changerait rien à mes yeux. Il me dit ensuite qu'il ne voulait pas me blesser à nouveau. "Ce n'est pas de moi qu'on parle, je m'en remettrais. Je veux juste que tu te confies à quelqu'un, ça te ferait du bien. Regarde dans quel état ça te met !" ajoutais-je alors. Je voyais à quel point son secret le rongeait et pour le coup, ça me bouffait aussi. Je n'avais pas peur de ce qu'il allait me dire et j'aurais voulu qu'il le sache. Il avait toujours compté pour moi et je pense que ça ne changerait jamais. A un moment, il m'avait pris la main, un geste qui m'avait surprise d'ailleurs. Mais je m'accrocha à sa main pour lui prouver que j'étais là, qu'il n'était plus seul et peut-être aussi par peur qu'il m'échappe encore une fois. Ce qu'il m'avait dit ensuite m'avait légèrement retournée et je ne savais pas vraiment quoi en penser, ni quoi faire. Quelque peu perdue, j'avais lâché son regard en lui demandant de ne pas compliquer les choses. Je savais que je ne tiendrais pas longtemps comme ça. Il avait en plus relever ma tête, j'avais de nouveau croiser son regard, et je su encore moins ce que je disais .. Rien n'était jamais très clair pour moi en sa présence. "Pour moi Nate .. Je suis juste complètement paumée .." lui avouais-je alors. Il me demandait alors si j'étais prête à entendre ce qu'il avait à me dire. "Je suis prête à tout entendre, je te l'ai déjà dit. A toi de savoir si tu peux .." lui répondis-je simplement. Puis il me dit alors qu'il voulait rester à mes côtés si j'en avais envie. Pour seule réponse, je pris son autre main et entrelaça mes doigts dans les siens. Je voulais être sûre qu'il reste près de moi, je ne voulais pas le perdre une seconde fois.


Revenir en haut

Invité
Nate Archibald


MessagePosté le: Mar 12 Juin - 16:40 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

J'avais de nombreuses fois imaginé revoir Kayleigh, j'avais envisager toutes sortes de scénarios dans mon esprit mais jamais je n'aurais imaginé que cela puisse etre si difficile de me confier, meme a elle. Les choses avaient tellement changés, parfois j'avais la sensation que cette vie n'était pas la mienne, comme ci j'étais dans la peau d'un autre. Kayleigh avait compté plus que tout a une certaine époque, j'avais eu tord de me persuader que je saurais la laisser derrière moi pour toujours. Je lui disais que j'avais pensé la protéger en voulant la laisser a l'écart de mes problèmes, ce qu'elle me répondit me fis comprendre qu'en son for intérieur, elle ressentait une certaine culpabilité. - Je sais que tu te sens coupable mais tu ne devrais pas... je veux dire on m'a toujours appris a me méfier des apparences et tu n'en peux rien... j'étais persuadé qu'en te cachant qui j'étais je pourrais te garder prés de moi... Je secouais la tete de gauche a droite, en parler me rappelait combien mes choix avaient était stupides et irréfléchis. Désormais, j'avais conscience a quel point j'étais passer a coté d'une merveilleuse histoire, je regrettais juste de ne pas avoir su ouvrir les yeux tant qu'il en était encore temps. Je lacha un semi soupir comme ci de cette façon je tentais de me donner un certain courage afin d'affronter tout cela une bonne fois pour toute. - Parce que si j'en parles... le dire a voix haute rendrait les choses encore plus réels et... et je ne veux pas etre seul pour affronter la réalité... Lui répondis-je sincèrement. Il était rare que je dise ce que je penses vraiment et encore moins ce que je peux ressentir mais Kayleigh avait toujours su trouver les mots qu'il fallait, elle savait comment je fonctionnais et comment s'y prendre avec moi. Du moins en parti car je doutais fort que le Nate qu'elle est connu autrefois puisse encore revenir. Je lachais son regard lorsqu'elle me demanda comment on en étais arrivé la. Je ne savais pas quoi lui dire, sa question me destabilisa un instant, une certaine émotion m'avait envahie et cela beaucoup plus que je ne l'aurais souhaité. Kayleigh insista en me demandant de quoi j'avais peur ou meme de qui, je lui répondis alors que j'avais tout simplement peur de moi. Lorsque je repensais a ce qui s'était passé, une vilaine crampe se formait a mon estomac, s'était toute cette culpabilité qui me bouffait littéralement. Je venais de replonger mon regard dans le sien, avalant difficilement ma salive, je tentais tant bien que mal de garder le controle pour ne pas craquer tout simplement, pas devant elle. Kayleigh me répliqua alors qu'elle n'avait pas peur de moi, que je devais la croire. Je savais que je pouvais compter sur elle, que je pouvais avoir confiance en elle, ses propos me touchèrent en plein coeur. - Merci... Me contentais-je de souffler non sans la lacher du regard, tentant de me ressaisir au plus vite. Je détestais etre autant destabilisé et a vrai son regard me troublait vraiment, s'était intense. Je lui avouais donc que j'avais peur de la blesser a nouveau, je l'écoutais me répondre qu'il ne s'agissait pas d'elle, que tout cela me bouffait et elle n'avait pas tord, en parler ne pourrait que me soulager pourtant ce n'était pas aussi simple pour moi. Je me contenta de hocher de la tete, fermant les paupières pendant une fraction de seconde, puis je rencontra a nouveau son regard. Je lui avais pris la main un peu plus tot, un contact qui me procura des frissons intenses, c'était comme ci sa peau avait brulé la mienne en la touchant, s'était indescriptible. Je la sentais sur le coup surprise, quoi de plus normal, j'étais hésitant mais rassuré lorsqu'elle s'accrocha a ma main, ce contact me redonna espoir. Je lui avais alors demandé si elle pensait qu'un jour je pourrais etre celui qu'elle avait cherché en moi, elle baissa la tete en me demandant de ne pas rendre les choses plus difficiles. Ma question fut instinctive en lui demandant plus difficile pour qui, pourtant j'avais conscience que le mal que je lui avais fait était monumental. Son regard baissé, je glissa ma main sous son menton afin de lui relever la tete avec une douceur infinie. A l'entente de sa réponse, mon coeur se serra doucement mais je ne pouvais pas lui en vouloir, il était vrai que je rendais les choses plus compliqués, meme trop souvent a vrai dire. Je fronça les sourcils, je ressentais une certaine peine. - Je crois que je peux comprendre ça... a vrai dire je suis complètement paumé moi aussi... mais si je suis certain d'une chose c'est que... Je marqua une courte pause, tentant de reprendre une certaine assurance puis repris en la regardant fixement et surtout avec détermination. - ... je ne veux plus te mentir... tout ça c'est terminé... Continuais-je alors. Je lui demandais ensuite si elle était prete a tout entendre, en tout cas moi j'étais pret a aller jusqu'au bout, c'est a dire lui dire la vérité. Kayleigh me répondit alors qu'elle était prete a tout entendre et qu'elle m'en avait deja fait part, que c'était a moi de voir si je le pouvais. Je ressentais encore une pointe d'hésitation, j'ignorais si elle l'avait ressenti ou non. J'ajouta ensuite que je voulais rester a ses cotés, si elle en avait envie. Je sentais mon coeur battre soudainement bien vite, je craignais quelque peu sa réponse. Ma seule crainte était de la voir s'en aller, je ne supporterais pas de la perdre une seconde fois. Pour toute réponse, je senti son autre main prendre la mienne, ce contact me fis chaud au coeur et me rendit plus confiant. Je sentais ses doigts s'entrelacer aux miens, mon coeur battait d'une façon différente, un sourire se dessina finement sur mon visage, je n'avais pu le controler. Je serrais un peu plus l'etreinte de ses doigts entre les miens juste pour lui prouvé que j'avais compris, elle voulait resté mais j'avais aussi conscience que tout cela dépendait de moi. - Avant... dis moi que tu ne partira pas... Commençais-je en controlant au maximum mes émotions. - Je sais que ma demande est égoïste mais... j'ai juste besoin de l'entendre... peu importe ce que tu décidera ensuite.... Continuais-je en ne la quittant pas du regard, mon coeur était si fort dans ma poitrine que ça en devenait douloureux. La simple idée de la perdre a nouveau me brisais le coeur. 



Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Sam 16 Juin - 21:30 (2012)    Sujet du message: Again Répondre en citant

    J'avais déjà revu Nate avant les vacances, et avant notre départ pour Cancun. Cela n'avait déjà pas été évident, mais là, c'était pire. Je voyais bien que ce n'était pas non plus facile pour lui. Je savais qu'il avait du mal à se confier. La preuve, il n'avait pas réussi à le faire quand nous étions encore ensemble, il avait encore éludé lors de nos précédentes retrouvailles et actuellement, il repoussait encore un peu l'échéance. Je ne pouvais pas lui en vouloir car je n'étais pas en mesure de me vanter de raconter ma vie et mes secrets partout et à tout le monde. La situation dans laquelle nous nous trouvions tous les deux me pesait énormément, parce que j'avais comme l'impression que quelque chose nous séparait encore. Et je me sentais coupable de ne pas avoir pu être là quand il avait besoin de moi. Maintenant, je voulais être là pour l'écouter, le conseiller, le soutenir. Ou toute autre chose qui lui permettrait de se sentir mieux. Il m'avait avoué qu'il pensait me protéger en me cachant tout ça, mais nous aurions été plus forts à deux pour affronter ce qui le tracassait encore aujourd'hui. Il avait aussi eu peur de me perdre s'il m'avait dit la vérité. "Je suis pas le genre de fille à lâcher les gens que j'aime quand ils ont le plus besoin de moi" lui dis-je alors. Mais je n'insistai pas plus, je voulais simplement qu'il le sache. Je ne souhaitais pas qu'il s'en veuille encore davantage. Il avait l'air déjà assez mal comme ça. Il me dit aussi que les choses sembleraient affreusement plus réelles si il racontait cela à voix haute, je comprenais très bien ce qu'il pouvait ressentir. Je soutins son regard, avant de lui dire : "Nate, tu n'es plus seul. Je suis là et je n'ai aucunement l'intention de te laisser tomber". J'étais touchée qu'il se laisse allez un peu et qu'il me dise sincèrement ce qu'il avait sur le coeur. Je ne me permettrais jamais de le juger, ni même de lui reprocher quoique ce soit. Je me contenterais d'être présente, à l'écoute et surtout d'être un soutien pour lui, car dans la situation présente, c'était tout ce dont il avait besoin. A un certain moment, ne sachant plus vraiment quoi lui dire, j'avais osé le questionner sur ce qui nous avait amené là. Et voyant qu'il n'avait pas plus la réponse que moi, j'insistai afin de savoir de qui il avait peur. Il me répondit simplement qu'il avait peur de lui-même. Pour ma part, je n'avais pas du tout peur de lui, je n'avais d'ailleurs jamais eu peur de lui. Je le lui fis savoir et quand il me remercia, j'esquissai un petit sourire furtif. Je ne pouvais pas lâcher son regard et quand il me demanda s'il pourrait un jour re-devenir celui que j'avais toujours vu en lui, mon coeur rata un battement. Je m'étais attendu à tout, sauf à ça. Je fus tellement prise au dépourvu et troublée que je baissai les yeux instinctivement avant de lui dire de ne pas rendre les choses plus difficiles. J'avais conscience que ma réponse n'était pas des meilleures, mais j'étais tellement perturbée actuellement, que je n'arrivais plus à réfléchir correctement. Je ne voulais pas dire ou faire des choses que je regretterais par la suite. Il m'avoua à son tour, qu'il en était au même point que moi, et qu'il n'avait pas les idées plus claires. Puis, il m'affirma qu'il ne voulait plus me mentir et je le croyais. Selon moi, il ne m'avait jamais menti, il avait juste gardé des choses pour lui. Et je pense qu'on a tous des petits secrets, même si on a tendance à dire le contraire. Il n'est pas toujours évident de tout dire et de tout confier. Par la suite, je lui expliquai que j'étais prête à tout entendre, je supporterai ce qu'il me dirait parce qu'il fallait que je sois forte pour deux. Maintenant, c'était à lui de voir s'il était en mesure de tout me révéler. Je ne souhaitais pas le pousser davantage, c'était sa vie, son histoire, c'était sûrement très personnel, et je n'avais vraiment pas envie de m'immiscer là-dedans s'il ne voulait pas m'y mêler. Nate admit ensuite qu'il voulait rester auprès de moi, si j'en avais envie évidemment. Mon coeur et ma tête n'étaient pas totalement sur la même longueur d'onde à ce sujet mais je ne pu m'empêcher de prendre son autre main et entrelacer mes doigts aux siens. Je crois que maintenant qu'il était là devant moi, je n'aurais pas supporter de le voir partir une seconde fois. Je vis alors un sourire se dessiner sur ses lèvres et cela me fit un bien énorme. Son sourire m'avait tellement manqué. Et celui-ci me fit sourire également. Je pense qu'il devait savoir ce qu'il se passait dans ma tête, il me connaissait mieux que personne. Il semblait sur le point de m'avouer enfin ce qui le tourmentait à ce point, mais il me demanda avant de lui assurer que je ne partirais pas en apprenant tout. Je pris une profonde inspiration et le regarda droit dans les yeux, avant de lui souffler : "Si j'avais du partir, je l'aurais fait depuis longtemps. " Je serais ses mains un peu plus pour qu'il comprenne encore une fois que j'étais là et que comme je lui avais dit, je n'avais vraiment pas l'intention de le laisser. "Je te le promets ..." ajoutais-je simplement, car ce fût tout ce que je pu dire. Les mots me manquaient encore, les gestes étaient donc juste ce qu'il me restait. A cet instant, il aurait pu me dire n'importe quoi et faire n'importe quoi, je crois que j'étais comme greffée à lui. Je ne pouvais juste plus mettre davantage de distance entre nous.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:45 (2016)    Sujet du message: Again

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky