Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
i believe that i dream..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 01:13 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant


i believe that i dream.
    Lorsque la sonnerie avait retenti c'était comme une libération, un peu comme toujours. Ce n'es pas que je n'aimais pas les cours bien au contraire mais je détester l'enfermement, ça me rappeler peut-être de mauvais souvenirs, j'en était un peu près sûr. Et puis avec ce temps c'était mieux d'être dehors. Habiller d'une petite jupe et d'un top de couleur j'étais sorti de la salle de classe sans doute l'une des premières, en partant dans le parc de l'école, pour ensuite arriver au terrain de football. Les garçons de l'équipe de football s'entraîner, je ne connaissais pas tout le monde mais je commençais à revoir des visages que je voyais tout les jours. En ouvrant la porte du terrain de football, je jetais un petit coup d'oeil sur les joueurs qui était sur le terrain histoire de me rincer l'oeil comme je fessait un peu près assez souvent. Je finissais de marcher pour aller m'installer sur un petit banc en hauteur, sur les gradins. Juste en plein soleil, les lunettes sur le bout de mon nez, mon téléphone sur mes jambes et pris un bouquin que j'avais dans mon sac, c'était simplement parfait. Je pouvais sans doute commencer à réviser un petit peu.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 01:13 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 12:15 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant


    i believe that i'm dreaming..

    Cela faisait un petit mois que j'étais revenu de l'Australie, une année féérique. J'avais pu continuer mes études, ce programme m'avait totalement été bénéficiaire. En plus, je revenais dans le programme de Cancun, en fait j'avais l'impression d'être en vacances, sans l'être, et ça depuis plus d'un an maintenant. J'avais tout quitté en partant de Los Angeles, et je repartais à zéro maintenant. J'avais mis mes papiers à jour tant à la Mairie, qu'à l'université. Ici, il faisait beau tout le temps comme en Australie, c'était vraiment des lieux de rêve. Je décidai même de m'ajouter à l'équipe de football, pour bien m'intégrer dans la vie universitaire qui avait déjà pas mal avancé. Il n'avait pas hésité à me prendre, après douze ans de sport, je me faisais plutôt doué dans ce domaine là. Je jouais depuis une semaine avec eux, et c'était déjà de très bons potes, même si pour la plupart ils étaient plus jeunes que moi. Tu aurais pu m'envoyer le ballon, j'étais dégagé, m'écriai-je à un partenaire qui se trouvait à l'autre bout du terrain, il s'excusa en levant la main, je souris en lui disant que ce n'était pas grave. On était à l'entraînement, et on était justement là pour améliorer une tactique de jeu.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 12:36 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i dream.
    J'étais un peu entrain de faire plusieurs choses à la fois, tout d'abord j'essayais de prendre des couleurs pas trop pour ne pas être rouge écrevisse (a). J'essayais par la même occasion de réviser, mais avec le soleil qui taper c'était un peu difficile à faire et pour finir j'avais mon téléphone dans la main et répondais à des messages que l'ont m'envoyer. Il y avais aussi les joueurs de football sur le terrain qui était entrain de jouer tous ensemble, je les entendais crier quelque fois. Rire aussi, comme des gens normal. D'un moment à l'autre je déposa mon livre dans mon sac pour regarder devant moi les personnes jouer. C'est vrai qu'il n'y avait pas grand monde sûrement à cause du soleil, je trouvais plutôt ça bizarre en fin de compte.. En même pas une seconde mon visage changea complètement, je venais d'entendre l'un des joueurs crier et je me rendis simplement compte que cette voix, je la connaissais. Je la connaissais vraiment bien, je la reconnaitrais entre mille comme on dis. D'un coup je me releva déposa mes lunettes sur ma tête, et fixa ce joueur que j'avais reconnu, en effet c'était Paul. Qu'es ce qu'il fessait là, ici à Cancùn ? J'en avais aucune idée. Je me posa des tas de questions, tout ce que j'espérais c'est qu'il ne m'avais pas vu me lever d'un seul coup.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 12:46 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i'm dreaming..

    Je m'éclatais à ce moment précis, car j'oubliais tous ces soucis de papier, en effet, j'avais jamais de bol, tout ne pouvait pas aller niquel et la faculté avait besoin de papiers compliqués à retrouver. Enfin, je n'y pensais plus, et j'étais avec mes tous nouveaux potes, qui jouaient plutôt pas mal. On s'amusait tout en s'entraînant, et le coach était plutôt sympathique et agréable ce qui était rare. Je n'avais même pas eu le droit à un bizutage sûrement car j'étais plus vieux qu'eux. Je fis une remarque à un coéquipier, qui s'excusa. Le soleil tapait vraiment fort et je dois dire que je mourrais de chaud. Je retirai mon tee shirt, et courrai vers le banc pour poser mon maillot, je bus alors une gorgée d'une bouteille. En levant la tête j'aperçus une blonde dans les gradins, regarder en ma direction. Et j'aurais pu la reconnaître entre mille, je ne savais pas qu'elle participait aussi au programme de Cancun. Claire, lâchai-je entre mes dents reposant ma bouteille dans mon sac. Je pris mon tee shirt pour m'essuyer brièvement le visage, et je le reposai sur mon sac. Je ne savais pas vraiment quoi faire là, mes collègues me disaient de me dépêcher de revenir pour reprendre la partie.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Lun 28 Mai - 23:43 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i dream.
    Rien qu'entendre le son de sa voix je l'avais reconnu, je n'avais pas besoin de lever la tête pour reconnaitre ce garçon bien au contraire, nous étions rester environ un an et demi ensemble, alors sa voix je la connaissais par coeur. Ce qui était étrange c'était sa présence ici à Cancùn, il était sans doute revenu à Los Angeles juste après ma disparition mais je n'avais pas eu d'écho. Je supposais alors qu'il suivait le même programme que moi et mes camarades, je me leva alors d'une traite en le regardant fixement, jusqu'à ce qu'il se dirige vers le banc en me voyant et prononça mon prénom. En chair et en os, dis-je alors un peu sèchement. J'étais assez sèche et froide parce qu'il était parti comme ça pour un année en Australie à ce que je me souvienne, c'était une rupture assez dur et pas vraiment facile pour moi. Mais j'avais survécu, ces e-mails, ces lettres je ne les avais même pas lu ils étaient partis directement dans la corbeille, c'était plus facile pour moi de l'oublier. Qu'es ce que tu fais ici ? demandais-je, en reposant mes lunettes sur mon nez.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Dim 3 Juin - 11:07 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i'm dreaming..

    Je n'avais pas mis les pieds dans une université sur le continent américain depuis un an, et ça me faisait bizarre de retrouver des têtes connues. Néanmoins, j'appréciais fortement cette ambiance conviviale qui régnait tant sur le terrain que dans l'université. Nous étions en train de nous entraîner pour le prochain match, que j'allais passé sur le banc des remplaçants. En effet, j'étais arrivé en retard dans l'année scolaire, l'équipe était déjà complète mais je pourrais taper quelques balles lors du matchs, les dernières minutes je crois bien. Je revins vers le banc où se trouvait mes affaires afin de me rafraîchir, je retirai par la même occasion pour mon tshirt car j'avais plutôt chaud. Quand je relevais mon visage pour reconnaître Claire, je ne pus retenir son prénom de mes lèvres, elle s'approcha de moi et me confirma que c'était bien elle en chair et en os. Un soupir s'échappa de mes lèvres, elle était plutôt sèche et distante. Je lui avais écrit, une lettre, ou un e-mail par semaine, aucune réponse. Elle avait refait sa vie et n'avait pas supporté mon départ, pourtant un an ça passe vite, la preuve, j'étais déjà là... Elle posa ses lunettes de soleil sur son nez tout en me demandant ce que je faisais ici, elle l'aurait su si elle avait lu mes mails... Tu n'as lu aucuns mails pas vrai ? demandai-je en regardant la jeune fille. Un an s'est écoulé, je suis revenu, c'est tout mais laisse tombé, lui dis-je en soupirant, reprenant ma bouteille d'eau pour y boire une dernière fois.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 5 Juin - 00:35 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i dream.
    C'était sans doute la dernière personne que je voulais voir et par la même occasion la dernière personne que je croyais croiser ici, à Cancùn. Il avait dû suivre le programme, même si ça fessait un moment que je n'avais pas recroisé une personne que j'avais connu aussi longtemps. Et que j'avais sans aucun doute toujours dans mon coeur, sans aucune explication il était parti. C'était ma rupture la plus dur à vivre. Malgré toutes les lettres, les e-mails et j'en passe qu'il m'avais envoyé. Toute les semaines, je n'avais répondu à aucune chose, je ne voulais pas retombé amoureuse de quelqu'un qui était parti à l'autre bout du monde. Pour moi c'était le genre de chose qui ne servait strictement à rien, sauf à faire souffrir les gens. J'étais amoureuse de toi, j'aurais tout donné. Je sais pas si tu te rend compte comment tu m'as fait souffrir, et lire tes e-mails ou tes lettres m'aurais refait tombé dans l'amour que j'avais pour toi. dis-je quelques secondes après qu'il m'es dis à propos des e-mails, et c'était vrai je n'y avais pas répondu. Et pour répondre à ta question, je les ai toute lu. répondis-je à sa question avant qu'il me dise qu'un an c'était écoulé et que maintenant il était revenu. Je ne peux pas tout oublié et te sauter dans les bras Paul, essaye de me comprendre. Si tu m'aimais tu aurait plus faire autre chose que des e-mails tu crois pas ? Tu aurais plus me dire que tu revenais, juste pour moi. Mais non, tu as préféré partir. redis-je une nouvelle fois, moins sèchement que la première fois. Je ne savais pas vraiment pourquoi il était parti, je pensais toujours que c'était pour me quitter qu'il était parti. Vu que nous n'avions pas eu vraiment une explication.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Dim 10 Juin - 15:18 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i'm dreaming..

    Je fus perturber par la vision de Claire, elle était là debout, bouche bée de me voir ici. Elle pensait sûrement ne plus jamais me revoir, ce qui n'était pas le cas puisque je ne devais partir qu'un an et je ne trouvais pas que c'était la mort. La jeune blonde ne pensait apparemment pas quoi comme moi, et quand je lui demandai si elle avait lu aucuns de mes mails, elle me répondit tout d'abord que ça lui aurait fait du mal, cette relation à distante et que ça l'aurait fait retomber amoureuse de moi. Et ça aurait été mal ? Je voulais justement entretenir notre relation et pas la tuer, rétorquai-je agacé qu'elle ne comprenne rien, et qu'elle croit que je m'en foutais d'elle pour la laisser derrière moi. Elle reprit en m'avouant avoir tout lu, je fis un simple clignement des yeux, dégouté qu'elle n'ait pas eu l'idée de me répondre. Je n'ai eu aucunes nouvelles d'elle durant un an, et ça m'avait fait développer plutôt du dégoût qu'autre chose, car j'avais vraiment l'impression que c'était elle qui s'en foutait de moi. Elle voulait que je comprenne qu'elle ne reviendrait pas d'un seul coup, et que j'aurais pu faire autres choses que des mails, lui dire que je restais juste pour elle. Tu voulais que je sacrifie ma carrière pour toi ? Et bien, je ne te croyais pas si égoïste, en partant, je ne te disais pas Adieu, Claire. Je te disais juste au revoir, un an, ce n'est rien. Regarde, je suis déjà de retour, mais nos chemins ont bien l'air de s'être définitivement séparer, conclus-je difficilement, je ravalais ma salive, et fis demi tour, descendant les quelques marches, j'avais du mal à croire que Claire me parle comme ça, et j'avais les larmes aux yeux de savoir qu'elle avait lu mes mails et mes quelques lettres, sans y répondre.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mar 12 Juin - 21:28 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    A l'entendre tout ce qui me disait en répondant à ce que j'étais entrain de lui dire c'était moi qui avait tout les tord, soi disant je n'aurais pas cru en nous. En tout cas il me fessait comprendre ça, et le voir ici c'était entrain de me chambouler. Je me demandais toujours ce qui foutais là, c'était peut-être grâce au programme de los angeles et de cancùn, pour être franche ça n'arrangeais rien à mes affaires, au contraire. 22 heures de vol, Paul, 22 heures de vol nous séparer. En un an on se serrait vu combien de fois, une fois, deux fois ? C'est pas que j'ai pas confiance mais au bout d'un moment faut être lucide tu restes un mec et ta des besoins alors il fallait tout arrêter à des milliers de kilomètres on ne peux pas entretenir une relation, soi sérieux cinq petites minutes, avais-je alors répondu. Je le sentais qui commençais à être agacé par la situation et surtout par ce que je voulais lui faire comprendre. Personnellement j'aurais bien aimer avoir de ces nouvelles, il m'en avait donné. Mais je trouvais qu'il m'avais abandonner en partant vivre en Australie pendant une année complète, 365 jours exactement. Et je n'aurais pas supporter d'être en couple avec lui mais ne pouvant pas le voir durant tout ces jours. C'était vraiment plus fort que moi. Je ne suis pas égoïste, je sais pas ce que j'aurais voulu ok ? En partant pour moi tu m'as dis adieu, tu es parti au moment ou j'aurais aimer que tu sois avec moi, un an ce n'es rien ? 365 jours Paul ! Ce n'es rien pour toi ? Pour moi c'est beaucoup trop, j'aurais pas supporter d'être séparer de toi aussi longtemps, on a changé, mûri. Et tu as peut-être raison après tout, j'aurais juste voulu que tu te déplaces pour venir me voir. Même une seul fois.. finis-je par lui dire, j'étais tout à fait franche avec ce dernier, évidemment c'était sans doute l'une de mes plus belles histoire amoureuse c'était évident, il fis demi-tour pour descendre les escaliers, je le regardais alors attendant qu'il me réponde, si il allait répondre à ce que je venais de lui dire.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Mar 12 Juin - 21:40 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i'm dreaming..

    Je ne m'attendais pas à voir Lauren, je ne savais pas qu'elle participait à ce programme même si je m'en doutais, et si je l'espérais au fond de moi. Je souhaitais la revoir, car je voulais des explications. Il faut dire que je n'avais pas eu de nouvelles d'elle pendant un an alors que je l'avais harcelée carrément de mails et compagnie. Elle m'expliqua qu'on ne se serait pas vraiment vu pendant un an et que ça lui aurait fait trop de mal de vivre loin de moi car j'étais un mec, et que j'avais des besoins. Laisse tombé ok ? On n'a pas les mêmes visions des choses, la même vision de l'amour, conclus-je en baissant les bras. Avec Skype, le téléphone, et trois ou quatre voyages par an même plus, car j'avais souvent des vacances, j'aurais pu continuer à la voir et entretenir notre relation mais bon ça ne s'était pas fait. Et quand je fus surpris de ce qu'elle me disait, je lui rétorquai que je ne la pensais pas égoïste, et que ce n'était pas un adieu mon départ en Australie. Elle me contredit, elle pensait vraiment que c'était un adieu et qu'elle aurait que je me déplace pour venir la voir. Je l'aurais fait. Je l'aurais fait si seulement tu m'avais répondu une seule petite fois. J'ai compris que tu ne voulais pas me voir, que tu ne voulais plus de moi dans ta vie. Et je le répète, ce n'était pas un adieu, la preuve je suis là devant toi, rétorquai-je en me retournant alors que j'avais descendu les quelques marches, levant la tête pour la regarder encore une fois afin de lui répondre.


Revenir en haut

Invité
Santana Lopez


MessagePosté le: Mer 13 Juin - 11:27 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    Durant un an il y avait vingt deux heures de vol qui nous séparer autrement dis une éternité, et nous n'aurions pas pus nous voir au moins une fois par mois. Et pour moi un couple devait se voir le plus souvent possible, de toute façon les relations à distance n'avais jamais marcher. Que ça soi pour moi ou pour les autres personnes à chaque fois il y avait des problèmes. Et puis il fallait l'avouer ce n'étais pas la même chose, on ne savais pas ce que les autres personnes fessait à des kilomètres de nous.. Si justement, c'est ça qui nous a fait nous mettre ensemble ! Réfléchis cinq minutes, on ne se serrais pas vu tout les mois. T'aurais pas eu des vacances ni les moyens de venir tout les mois. Paul, tu sais très bien ce que je ressentais pour toi et ça m'a brisé le coeur que tu partes, j'étais tellement en colère, dis-je en rajoutant en utilisant mon bras par la même occasion pour parler. Je me souvenais encore de son visage lorsqu'il m'avais annoncé qu'il partais en Australie, la ville était vraiment loin, tellement loin. Et je me souviendrais toujours du visage que j'avais à son annonce complètement décomposé. Que je ne voulais pas de toi dans ma vie ? Tu te fous de moi, tu ne te souviens pas tout les projets que nous avions ensemble, on devait partir à Paris tout les deux on avait d'énormes projets. Je voulais vivre avec toi, faire ma vie avec toi, mais à croire que toi tu ne le voulais pas. Je t'aurais répondu et alors ? ça aurait servi à quoi, au contraire j'aurais eu envie de te serrer dans mes bras, mais non je ne pouvais pas tu étais à des milliers de kilomètres de moi, alors ne dis pas que je ne croyais pas en nous c'était juste trop dur à faire et à réalisé que t'étais parti. Voilà c'était dis, les larmes commençais à monter mais je ne les laisser pas apparaître lorsque j'allais partir après notre discussion j'allais pleurer c'était évident, je me connaissais par coeur un peu trop même. Ma journée était vraiment chamboulé de le revoir et tout ça, les souvenirs remonter à la surface.


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Ven 15 Juin - 21:02 (2012)    Sujet du message: i believe that i dream.. Répondre en citant

    i believe that i'm dreaming..
    J'étais très étonné de voir Lauren, dans les gradins. Etonné, mais ravi, j'espérais enfin pouvoir avoir des réponses à mes tonnes de questions, et la revoir me faisait tellement plaisir. Mais, au final, je déchantai très vite puisque Lauren fut assez sèche et remplie de rancoeur. Je n'aimais pas les disputes, et me prendre la tête, et je n'allais pas me battre comme un enragé pour avoir le dernier mot, j'avais mon avis et elle avait le sien, on avait apparemment des conceptions très différentes. Tu étais en colère ? Ecoute, je ne suis pas parti du jour au lendemain, je t'ai prévenue des semaines à l'avance, et puis.. Tu ne nous as pas laissé une seule chance, on aurait pu se dire qu'on se retrouvait dans un an pour voir si notre amour aurait tenu, lâchai-je simplement, mais j'étais épuisé et agacé par cette conversation, j'avais envie de faire demi tour et de ne plus jamais me retourner, elle avait changé et moi je ne voyais pas la situation du même oeil qu'elle. Personne n'avait tort, personne n'avait raison mais ce qui était sûr c'est qu'on n'était pas d'accord. A croire que je ne voulais pas ? répétai-je plus fort, sentant la colère s'emparer de moi. Je me rendis compte que je m'énervais, je laissai tomber ma main que je venais de lever légèrement par reflex et soupirai fortement. Non, non. Je ne vais pas me lancer dans ce genre de discussion, à qui aimer plus l'autre ? Je laisse tomber, ce que je sais c'est qu'au final j'ai passé un an de ma vie à envoyer des lettres à une fille qui n'avait aucun espoir en nous, finis-je par dire écoeuré, en me tournant, et en descendant les quelques marches pour fouler le béton puis le gazon.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:00 (2016)    Sujet du message: i believe that i dream..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A l'université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky