Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
i'm here, do quickly.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 15:47 (2012)    Sujet du message: i'm here, do quickly. Répondre en citant

i'm here, do quickly. 
 
 
La journée s’était pourtant déroulée tout à fait normalement. Je l’avais commencé comme à mon habitude avec un petit déjeuner en compagnie de mon cousin et elle s’était poursuivie avec une susception de cours en tout genres. Et la soirée s’annonçait bien meilleure puisque Zac m’avait prévenu que nous avions des invités de dernières minutes. Je m’étais donc élancée vers ma voiture, dans l’idée de finir cette dernière journée de la semaine en beauté. L’ironie, vous connaissez ? Cette sorte de moquerie qu’on utilise pour dire tout le contraire de ce que l’on pense. Ce coup-ci, l’expression "en beauté" collait parfaitement à cette définition. En effet, alors que je sortais de ma place de parking, je me fis percutée par un véhicule étranger et son conducteur l’était tout autant. Tout sauf un début de soirée qui s’annonçait se passer "en beauté". Devant la non présence de constat des deux côtés, mon interlocuteur m’avait (sans vraiment me laisser le temps de donner mon accord) invité à le rejoindre à son domicile le soir même afin d’en remplir un. Autant dire que cela me m’enchantait guère, moi qui était pourtant destinée à une soirée agréable entre amis. 
Préférant laisser ma voiture amochée au parking de mon hôtel, j’appela un taxi pour me rendre à destination. Cela m’éviterait également de tourner en rond avant de trouver le lieu de domicile du jeune homme. Après une vingtaine de minutes de route, le chauffeur stoppa le véhicule devant un immeuble. Je lui paya la course et sortit de la voiture. J’observa un court instant la bâtisse avant de me décider à me lancer vers la porte ouvrant sur le hall d’entrée. Le hic ? Comme beaucoup d’immeubles, celui-ci était muni d’un interphone hors, je ne connaissais absolument pas l’identité de celui qui avait causé un peu plus tôt, l’accident. Je regardai alors le bout de papier sur lequel il m’avait noté ses coordonnées et par chance, il y avait également inscrit son prénom, Hayden. Levant de nouveau le regard sur l’interphone, je découvris un nom complet "Hayden Christensen". Par prudence, je vérifiai si il n’y avait pas d’autre Hayden dans l’immeuble, mais non. Je sonna alors. Oui ? répondit une voix masculine qui s’avérait être bel et bien celle du jeune homme que je connaissais depuis à peine quelques heures. C’est celle qui a fait les frais de ton incapacité. Touche de moquerie qui me correspondait plutôt bien. J’entendis un petit son, me prévenant que la porte était à présent déverrouillée. J’entra donc et monta jusqu’à l’appartement d’Hayden. Arrivée devant, je toqua, attendant qu’il vienne m’ouvrir ce qui ne devrait pas tarder.  


Dernière édition par Jamie Stewart le Dim 10 Juin - 20:50 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 15:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Hayden Christensen


MessagePosté le: Sam 2 Juin - 21:22 (2012)    Sujet du message: i'm here, do quickly. Répondre en citant

    I won't give up on you.
    jamie stewart and hayden christensen



    Faire une nouvelle connaissance aujourd'hui, ne m'avait point traverser l'esprit. En effet, ce matin, réveillé par l'alarme de mon réveil, j'avais jeté un rapide coup d'oeil au cadran de ce dernier avant de le désactiver et me rendormir, envisageant par la suite de ne pas assister à mes cours d'aujourd'hui. Pour être franc, cela faisait déjà plusieurs jours que je ne m'y rendais plus, et tout ça par fainéantise. J'étais loin d'être quelqu'un qui se lève de bonne heure mais me souciant un minimum de mon avenir, bien que celui-ci était prometteur, j'avais fini par me lever avec nonchalance. Petit déjeuné avalé, je pris le volant, direction l'université. Vendredi était un jour banal pour moi mais ce dernier avait le don d'être apprécié pour ma part. Après tout, ce jour annonçait le début du weekend. Ayant assumé toute ma journée de travail comme tout étudiant normal, je quittais enfin l'enceinte du bâtiment pressant légèrement le pas pour fumer une cigarette bien méritée pour le coup. Positionné à l'entrée, j'avais d'ailleurs pu remarquer cette fille qui s'était facilement démarqué de la foule de gens défilant les uns après les autres. Impossible pour moi de la laisser filer. Me vint alors cette idée machiavélique. C'est-à-dire, cogner sa voiture afin d'engager une conversation de manière plus naturelle que la manière cash, celle digne du mec lourd. Plan ayant fonctionné à merveille, on en était arrivés au constat qui, bien évidemment, j'avais nié avoir, dans le but de la faire directement venir chez moi. Et qui dit chez moi dit piège. Rendez vous fixé à vingt heures, elle quittait alors le parking de l'université sans dire un mot, à vrai dire, je ne lui avais pas laissé le choix. 19h46 à l'appartement, je finalisais le peu de ménage à faire car vivant seul, rare était les fois où le désordre pointait le bout de son nez. Je rangeais ensuite les couverts et assiettes utilisés lors du dîner dans le lave-vaisselle puis finis par tranquillement me poser sur le sofa, attendant l'arrivée de la jolie blonde qui n'allait pas tarder. Après quelques instants, le poste interphone sonna, ce qui signifiait que quelqu'un était au pied de l'immeuble. Je me levais, et décrochais. Oui ? prononçais-je afin de m'assurer de l'identité de mon interlocuteur. Une voix féminine se fit entendre. Par logique, cela devait être cette fille à la voiture désormais amochée. Je laissais apparaître un léger sourire sur mes lèvres afin d'appuyer sur le bouton pour lui ouvrir la porte. Ca y est, elle était bel et bien là. Je passais un rapide coup de main dans mes cheveux afin que ces derniers ne soient pas trop en bataille et laissait deux trois boutons de ma chemise à carreaux ouverte, histoire d'être plus décontracté. Entendant toquer, je me dirigeais à l'entrée et ouvrais la porte. Je regardais alors ma montre. Vingt heure pile. Eh bien, tu es à l'heure, me contentais-je de dire dans un premier temps. Entre, je t'en prie, terminais-je en me décalant légèrement pour la laisser passer.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Dim 10 Juin - 20:48 (2012)    Sujet du message: i'm here, do quickly. Répondre en citant

i'm here, do quickly.  
Autant dire que je n'étais pas ravie du déroulement de ma soirée. Moi qui était pourtant bien partie la passer entre amis comme je les aime, je me retrouvais devant la porte de cet inconnu qui avait en une seule maladresse, réduit mes plans à néant. Je n'étais donc pas dans la meilleure humeur possible et par conséquent, bien décidée à écourter cette affaire au plus vite dans l'espoir de pouvoir terminer la soirée avec mes amis, comme c'était prévu à la base. Je venais donc de sonner et désormais, j'attendais avec patience que le jeune homme vienne m'ouvrir ce qui ne se fit pas tellement attendre. Je le découvris derrière sa porte, regardant sa montre avant d'affirmer que j'étais à l'heure. Une remarque s'échappa de mes lèvres, sans aucun contrôle de ma part. Pour une fois. Effectivement, j'étais reconnue pour mon retard maladif. Incorrigible à ce niveau là, j'avais pourtant fait un effort pour en finir avec ce constat. Les papiers, personne n'aime les remplir, surtout pas lorsqu'un autre programme bien plus alléchant nous tend déjà les bras alors, autant dire, que j'allais y mettre du mien. Sans perdre de temps, mon interlocuteur m'invita à entrer. Je le fis donc, sans attendre et découvrit un vrai appartement de célibataire. Enfin, c'est l'impression que cela me donnait, une décoration assez simple et entièrement masculine. Si une seconde personne vivait ici, cela devait être un autre mâle, peut être était-il gay ? (a). Fini les pensées et l'observation du lieu, mon regard tomba sur la table où il devait sûrement prendre les repas. Bien que je ne sois pas chez moi, je proposa. On s'installe là ? Ne voyant pas quelle objection pouvait faire le jeune homme, je pris place sur une des chaises entourant le meuble avant de lever mon regard vers Hayden. Tu as le constat ? Bien sur, il l'avait. Je le savais puisqu'il m'avait fait venir à son domicile dans le but de le remplir. Cette question était plutôt une façon d'entrer directement dans le vif du sujet. Après tout, j'étais là pour ça et si jamais, nous étions amenés à faire connaissance, autant le faire en joignant l'utile à l'agréable. C'est-à-dire en remplissant le papier.  


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Mar 12 Juin - 10:13 (2012)    Sujet du message: i'm here, do quickly. Répondre en citant

    scène close.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:16 (2016)    Sujet du message: i'm here, do quickly.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> Les Habitations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky