Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
- do you remember ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A Cancùn
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Alayna Malik


MessagePosté le: Mer 13 Juin - 16:03 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant


    Do you remember ? - lorenzo & alyson.

    Tout juste arrivée à Cancùn depuis trois jours, j'avais eu ma première journée de cours aujourd'hui, lundi. Demain, je commençais à dix heures du matin, ce qui me laisserait du temps pour faire une grasse matinée et de ce fait, je décidais de sortir ce soir pour découvrir la plus grande boîte de la ville. J'avais parlé à plusieurs personnes aujourd'hui et chacune m'avait conseillé "The City". Mon choix était fait pour cet endroit et je m'activais dès ma décision prise pour me préparer. Je mangeais les restes de pizzas de la vieille dans ma chambre d'hôtel, sachant qu'il ne fallait pas que je tarde à me trouver un appartement pour être plus tranquille et bien à l'aise. Après mon repas, j'allais décider de ma tenue pour la soirée. Placée devant la petite armoire qui se trouvait près de mon lit, je me décidais rapidement pour une robe que j'avais acheté peu de temps avant mon départ de Louisiane et que je n'avais pas encore portée. J'enfilais donc celle-ci, blanche en haut et noire sur le bas, puis allais dans la petite salle de bain pour me maquiller et me coiffer. Il était maintenant vingt-et-une heures trente donc je pouvais prendre mon temps, car arriver parmi les premiers en soirée ne me plaisait pas franchement surtout que là, je me retrouverais probablement seule au début.
    Mes cheveux lissés, mon mascara, mon fard à paupières et mon gloss appliqués et mes escarpins enfilés, je me sentais prête pour aller découvrir cette fameuse boîte. Je contactais une agence de taxis pour qu'on m'y dépose, et arrivée dans les lieux, je remarquais tout de suite la jolie décoration, parfaite pour un lieu de la nuit. Je me décidais à aller prendre un verre au bar mais en m'y rendant, je passais à côté d'un groupe de garçon dont l'un deux ne m'étais pas inconnu. Il ne me remarquais pas donc je continuais mon chemin et une fois mon cocktail à la main, j'essayais de reposer discrètement mes yeux sur ce dernier. Lui, c'était Lorenzo, un mannequin que j'avais rencontré sur La Nouvelle-Orléans et le croiser ici me perturbait clairement. Continuant à le regarder, je me repassais en mémoire les images de la journée et la soirée qu'on avait passé ensemble.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Mer 13 Juin - 16:03 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 17:10 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant




Alyson & Lorenzo ❥


LUNDI SOIR, CANCUN, 22h56 : Affalé sur mon canapé après une longue journée de cours, j'étais entrain de somnoler devant une compétition de surf, mais je fus rapidement réveiller par la sonnerie de mon portable. Ce n'était pas un message mais bel et bien un appel, je me décidais donc de répondre à Colton qui me proposait de sortir en boite avec d'autre pote. Il était pour moi impossible de refuser une telle proposition malgré ma fatigue. Avant de partir, un passage dans la salle de bain s'imposer, histoire de me passer un coup d'eau fraîche sur le visage pour me réveiller, puis un coup de gel dans le cheveux, et du déodorant. En ce qui concerne les vêtements, je choisis un jean simple, ainsi qu'une petite chemise plutôt classe. Prêt, Colton klaxonnait devant chez moi. J'arrive, lâchais-je machinalement. C'était plutôt une manière de me presser, car il était loin d'entendre ce que je venais de lui dire. Avant de sortir, je choppais mon paquet de cigarette, mon iphone, et mes clés sur le comptoir, et disposais ces derniers dans mes poches de jean. Je quittais à présent mon logement pour monter en voiture.
En boite de nuit, l'ambiance était à son comble. Il y avait à cette heure-ci déjà pas mal de monde, et les trois quart étaient comme mes amis et moi, sur la piste de danse, à danser, verre en main. A mes côtés passait une jeune fille, qui avait été contrainte de me coller pour pouvoir passer, mais lorsque je me retournais pour voir son visage, je la perdais du regard. Tout en discutant avec mes amis, je portais mon verre à mes lèvres, pour ainsi boire une gorgée de ma boisson. Sans vraiment m'en rendre compte, je regardais un peu autour de moi, lorsque je croisais le regard d'une jolie jeune fille assise au comptoir. Là, flashback. Des images me passaient par la tête. Un shooting photo. Une soirée au pub. Une nuit torride, que j'étais loin d'avoir oublié. Colton, me sentant ailleurs me tapait sur l'épaule. T'es ailleurs là, gros, me disait-il. Attends, je vous laisse. Je terminais mon verre que je posais sur l'une des tables qui se trouvaient sur le côté de la piste, et m'avançais vers la jeune fille, nos regards plongeaient l'un dans l'autre. Face à elle, je lui tendis simplement la main, et lui dis : je t'invite à danser ? sur un ton plutôt malicieux.

Codage fait par .Jenaa

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Alayna Malik


MessagePosté le: Mer 13 Juin - 21:27 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant

    Tournant le dos au bar, je restais comme figée en regardant ce fameux Lorenzo. Il n'avait pas changé depuis l'année dernière et il semblait encore plus sexy que dans mes souvenirs. Nous ne nous étions vu qu'une journée mais je me rappelais encore très bien de certaines de ces petites manies, de sa voix ou encore de son magnifique regard. Cette rencontre m'avait marqué et c'était peut-être parce qu'on pensait ne jamais se revoir, n'ayant pas échangé nos numéros de téléphone. D'une certaine façon, nous avions profiter à fond de notre journée passée ensemble, et plus particulièrement de notre soirée car on n'allait pas pouvoir être jugé par l'autre ensuite, et nous n'aurions de compte à rendre à personne. C'est tout ça qui avait rendu ce moment partagé en sa compagnie si marquant parce que j'avais eu des aventures d'un soir mais jamais aussi passionnées que celle avec Lorenzo.
    Je reprenais rapidement mes esprits quand il tournait son regard en ma direction et qu'il me voyait le regarder. Il avait du sentir un regard posé sur lui, et m'avait trouvé. Quelques secondes passèrent alors qu'on restait absorbé l'un par l'autre, sans détourné notre attention mais je finis par tourner les yeux, et regarder la salle. Je pris une nouvelle gorgée de mon cocktail qui était déjà à moitié vide, puis regardais du coin de l’œil où en était Lorenzo mais en le cherchant là où il se trouvait auparavant, je ne le repérais plus. Mais en observant un peu aux alentours, je le voyais se diriger vers moi, nos regards restaient en symbiose et quand il se retrouvait à ma hauteur, je relevais la tête vu qu'il était plus grand que moi, et posais ma main dans la sienne pour accepter son invitation, avec un léger sourire au coin des lèvres. Je n'osais rien dire, surement intimidée par la situation et gardais mon verre dans ma main libre vu qu'il n'était pas encore vide. J'allais devoir tâcher à ne pas le renverser en dansant mais vu que j'avais l'habitude, je devrais gérer ceci. On se rendait donc sur la piste et commencions à se trémousser au rythme de la musique. Je posais ma main libre sur l'une de ses épaules et replongeais mon regard dans le sien, toujours aussi muette.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 01:40 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant




Alyson & Lorenzo ❥


Encore une fois, le DJ de la boite de nuit mettait le paquet pour que l'ambiance de la boite soit à son comble, et c'était réussi. Il y avait plus de gens sur la piste de danse, qu'assis au comptoir, ou sur les petites tables dispersées au quatre coins de la pièce. Quant à moi, je me retrouvais sur la piste de danse, verre en main, avec danser et discuter avec mes potes. Enfin, on était surtout entrain de chercher qui finirait la soirée avec qui. Parce que oui, on arrivait en groupe, mais généralement en fin de soirée, c'était non pas ensembles que nous repartions, mais aux côtés d'une jolie fille pour faire des folies. On était jeune après tout, alors autant en profiter. Et c'est ce que je faisais.
Tout en papotant avec les copains, je regardais un peu autour de moi, afin de voir d'une part si je voyais des têtes qui ne m'étaient pas inconnu, et d'autre part, si mon regard croisait celui d'une jolie fille. Et pas manqué. Celui-ci croisait celui d'une jeune fille, au long cheveux blond, assise au comptoir du bar. Depuis quelques minutes, j'avais l'impression de me sentir observé, et peut être que c'était cette fille là qui m'observais discrètement. C'est au travers de son regard que je me revoyais certaines images, et que je me ressassais la journée mais surtout la soirée que nous avions passé ensembles. Je ne saurais trouver les mots exacts pour décrire cette soirée. Mais ce que je savais, ce que j'étais loin de l'avoir oublié. C'est lors d'un shooting photo sur la Nouvelle-Orléans que j'avais rencontré cette fille là. Elle était toujours la même, comme je l'avais rencontré, physiquement parfaite. Immédiatement, il y avait eu cette alchimie entre nous, qui nous avait poussé à passer la fin de journée ainsi que la nuit ensemble. J'en avais rencontré des filles, et beaucoup étaient passé dans mon lit, mais disons qu'avec cette fille, cette nuit là avait été intense. Nous ne connaissions pratiquement rien l'un de l'autre, mais cela ne nous empêchait pas d'être physiquement attiré l'un par l'autre. Seulement, cette nuit avait marqué à la fois notre rencontre, mais aussi nos aux revoirs. Et je ne pensais pas la revoir, et pourtant, elle était belle et bien là, à quelques mètres de moi. Colton, mon meilleur pote avait bien capté que j'étais "ailleurs", et à sa remarque, je le laissais pour rejoindre la jeune fille.
Sur le chemin, je terminais mon verre que je déposais sur l'une des tables. La seule fois où j'avais détaché mon regard du sien fut lorsque Colton s'était adressé à moi, mais sur le chemin qui me menait à elle, nos regards s'étaient de nouveau croisés pour ne plus se lâcher. Prêt d'elle, je lui présentais ma main, pour qu'elle la saisisse que je l'emmène sur la piste danser avec moi. Sans rien dire, elle prit ma main, et face à ce geste, je refermais ma main dans la sienne, et l'entraînais avec moi sur la piste. Nous nous mettions alors à danser, restant toujours aussi silencieux. Les seuls mots qui étaient sortis de ma bouche était "je t'invite à danser". Je pense que, tant pour elle que pour moi, nous ne nous attendions pas à se retrouver et pourtant les choses avaient fait que nous étions là, l'un prêt de l'autre, à danser sur cette piste de danse. L'une de mes mains était poser dans le bas de son dos, et de ma main libre, je vins prendre son verre, un petit air amusé s'était glissé sur mes lèvres, et bu une gorgée pour savoir ce que c'était, et par la suite, j'en profitais pour le déposer sur une table, afin que nous ayons tout deux nos deux mains de libres. Instinctivement, je la fis tourner sur elle-même, et la fis revenir ensuite vers moi, de façon à ce que son dos soit calé contre mon torse. L'une de mes mains était désormais posée sur son ventre, tandis que l'autre vint dégager ses mèches de sa nuque afin que j'y dépose mes lèvres sur ce dernier, pour l'embrasser délicatement.

Codage fait par .Jenaa

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Alayna Malik


MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 14:08 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant

    En venant ce soir dans cette boîte de nuit, la plus grande de la ville d'après les dires, je voulais avant tout faire de nouvelle rencontre car même si ça ne faisait que trois jour que j'habitais dans cette ville, dans ce nouveau pays, je me sentais un peu seule et sans aucune connaissance. Évidemment, vu que j'avais assisté à mes premiers cours aujourd'hui, j'avais enfin eu l'occasion de discuter et de faire de nouvelles connaissances mais ça restait des contacts de cours et rien n'était vraiment créer comme lien. J'étais donc amenée à me rendre seule dans ce lieu de la nuit en espérant ne pas finir seule et m'amuser au maximum, comme à mon habitude. Dès les premiers instants, j'avais repéré quelqu'un que je connaissais déjà et ça m'avait clairement surpris car j'étais loin d'espérer de telles retrouvailles. A vrai dire, je restais un peu sous le choc pendant un long moment, à l'observer s'amuser avec son groupe d'amis jusqu'à ce qu'il me voit. Mon regard avait du peser sur lui, et il avait du le sentir mais ce n'était en rien un regard pesant, bien au contraire. En l'observant, je me repassais en mémoire la soirée que j'avais passée avec lui, cette soirée que je n'avais jamais oublié, pas même certains détails qui m'avaient marqués, aussi insignifiants qu'ils puissent être comme le dessin de ses abdominaux, son sourire très charmeur et son regard de feu. Passionnés, nous l'avions été le temps d'une nuit et je me demandais ce qui allait bien pouvoir se passer ce soir.
    Lorenzo ne mit pas longtemps à me retrouver, à ma plus grande surprise et à mon plus grand bonheur pour le coup. Quand il me proposait d'aller danser, je ne réfléchis pas une seconde pour lui donner ma réponse et plaça ma main dans la sienne pour qu'on s'y rende tous les deux. Sur la piste de danse, je me retrouvais avec mon verre dans une main et l'autre main posée sur son épaule et nous dansions, sans nous adresser un mot mais nos regards parlaient pour nous : nous étions heureux de nous retrouver, et tout aussi surpris de cela. Je pensais alors que la soirée allait pouvoir se dérouler encore mieux que ce que j'aurais pu espérer. Même en n'ayant connu ce jeune homme qu'une journée, j'étais certaine de passer du bon temps avec lui, malgré cette année qui s'était écoulée depuis notre rencontre mais également depuis son départ.
    Après un moment, Lorenzo prit mon verre pour en boire une gorgée puis le déposais sur une table à nos côtés, sûrement pour me libérer les mains. Il était clair que je n'allais pas pouvoir finir ce verre, c'était un principe que j'appliquais toujours : une fois un verre laissé seul sur une table, je ne rebuvais pas dedans. Tans pis pour mon cocktail, je préférais m'occuper de danser avec ce compagnon de soirée pour l'instant. Par la suite, je regardais Lorenzo qui me fit tournoyé légèrement jusqu'à ce qu'il me place dos à lui, contre son torse. Je me collais encore plus à lui que ce qu'il m'amenait à faire et remontais ma main droite jusqu'à sa nuque pour l'y déposer. Ce contact rapproché me rappelait encore de nombreux souvenirs de cette soirée passée. Quand il posait l'une de ses mains sur mon ventre, je décidais de placer ma main gauche sur cette dernière en sentant qu'il dégageait mon cou de mes cheveux avant d'y poser ses lèvres. A ce nouveau contact, un frisson me parcourait tout le corps, jusqu'au bout des orteils. C'est fou comme ce mec avait le don de me procurer des sensations si spéciales. Je tentais néanmoins de paraître le plus naturelle possible et continuais de danser tout contre lui en penchant légèrement la tête sur un côté pour lui rendre la tâche plus simple. Peu après, je ressentais déjà une grande envie de joindre mes lèvres aux siennes et pour faire passer au mieux mon envie, je caressais doucement sa nuque avec ma main et la serrais un peu plus fort quand son baiser dans mon cou se faisait plus intense.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Ven 15 Juin - 00:07 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant




Alyson & Lorenzo ❥


Affalé sur mon canapé, à moitié endormie, mon meilleur ami avait décidé de sortir. Et c'est par le biais d'un coup de fil qu'il m'annonçait être devant chez moi d'ici quelques minutes. Je négociais avec ce dernier pour qu'il me laisse au moins le temps de me débarbouiller le visage, et d'enfiler une tenue plus adéquat à la situation. Parce que me rendre en boite de nuit vêtu d'un simple short de bain et d'un tee-shirt, très peu pour moi, bien que je passe la quasi majeur partie de mon temps vêtu de cette façon. Cela dit, lorsque je sortais, j'aimais être présentable, mais surtout plaire. Oui, je n'allais pas en boite de nuit pour me tourner les pouces, autant rester chez soi, si c'est pour faire ça.
Arrivé en boite de nuit, je me rendais rapidement compte que j'avais eu raison de vaincre ma flemme. Parce que lorsque mon téléphone portable s'était mit à sonner, je ne vais pas vous cachez que la seule envie que j'avais eu été de l'éteindre, mais lorsque j'avais vu d'afficher "Colton" je m'étais senti obligé de répondre, d'une part parce qu'il était mon meilleur pote et qu'il aurait été dégueulasse de ma part que j'ignore son appel, et d'autre part parce qu'on ne sait jamais s'il avait besoin de moi pour quoi que ce soit. Au final, s'était simplement pour sortir, et bien que j'avais eu une flemme monumentale à me bouger l'arrière train, c'est en croisant son regard que je ne regrettais pas ma venue ici ce soir. Cette fille là avait marqué mon existence, c'était une certitude. C'est au travers de son regard que je me remémorais cette soirée avec elle, cette soirée qui restait un mystère pour tout le monde. En effet, c'était quelque chose que j'avais gardé pour moi. D'habitude, entre pote, on est le genre à se raconter ce qu'on a fait et avec qui, mais cette fille restait une fille dont personne n'avait jamais entendu parlé. Elle était toujours la même que dans mes souvenirs, toujours aussi splendide. Je me souvenais tant de chaque secondes passées avec elle, que de son physique. Je me souvenais de ses long cheveux blonds qui avaient tendance à se glisser sur son visage lorsque nos lèvres ne faisaient qu'une, ou encore de chaque parcelles de son corps que j'avais analysé avec soin du bout des doigts, mais aussi de son regard si envoûtant, ou de ce sourire qui me faisait tourner la tête. Je ne saurais dire pourquoi, mais cette fille m'attirais toujours autant, qu'il y avait un an auparavant.
A cet instant même je me laissais guider par mes envies qui me poussaient à laisser mes amis pour rejoindre la jeune fille. Après ces quelques mots qui sortaient de ma bouche, je l'entraînais avec moi sur la piste de danse. Aucun mot ne sortait de nos bouches. Pourquoi parler quand les gestes en disaient long sur nos retrouvailles. Pendant que nous dansions, je remarquais qu'elle avait son verre entre les mains, pour ma part, je jugeais que danser avec un verre en main était un peu risquait bien que je le faisais aussi, car il suffisait d'un mauvais coup pour que ce dernier se renverse sur l'autre, c'est pourquoi, je m'emparais de ce dernier, pour le goûter, avant de m'en séparer et de le laisser sur une table. Main libre, j'en profitais pour la faire tourner sur elle même, au rythme de la musique, avant de la ramener vers moi, son dos à présent collé contre mon torse. Je la sentais alors se coller un peu plus à moi, ce qui n'était pas pour me déplaire. Quant à moi, je dégageais sa chevelure blonde de sa nuque, afin de lui déposait un baiser sur cette dernière. C'était indéniable, cette fille m'attirais toujours autant, je n'étais désormais plus maître de moi-même, je laissais mes envies guider chacun de mes actes. Mes baisers dans sa nuque se faisaient alors plus intense, et à en voir ma compagne, j'en concluais que ces derniers étaient loin de lui déplaire. Le moment que nous étions entrain de passer ensembles me rappelait à quelques exceptions prêt ce soir là, en Nouvelle-Orléans. Ses caresses dans ma nuque me procurais des frissons un peu partout dans le corps, une sensation loin d'être désagréable. Plus je l'embrassais dans le cou, plus l'envie de poser mes lèvres sur les siennes était présente, et j'avais comme l'impression que c'était réciproque. Pourquoi ? Tout simplement parce que je le sentais. C'est pourquoi, je la retournais vers moi, et après un regard intense échangé, je posais l'une de mes mains dans son dos, pour la coller de nouveau à moi, et glissais ma main libre derrière sa nuque, sous ses cheveux, pour goûter au goût de ses lèvres, dans un baiser passionné. Pourquoi se retenir plus quand l'envie était bel et bien présente. Et puis, entre nous, on a qu'une vie, alors autant en profiter au maximum. Et puis, une soirée de plus comme celle-ci ne faisait de mal à personne.

Codage fait par .Jenaa

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Alayna Malik


MessagePosté le: Ven 15 Juin - 17:11 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant

    Je ne restais pas seule longtemps dans cette boite nuit, puisque j'y retrouvais ce fameux mannequin rencontré à La Nouvelle-Orléans lors d'une séance photo. En un simple regard, je ne pouvais que le reconnaître parce qu'en effet, je ne l'avais pas oublié. Je repensais parfois à lui d'ailleurs, quand mes aventures suivantes parfois décevantes me rappelaient à quel point les moments que j'avais partagés avec lui avaient pu être si spéciaux, torrides et mémorables. Il était un chapitre passé du livre de ma vie et même s'il était court, il était marquant ; comparable à une phrase d'un livre, cette phrase qu'on retient parce qu'elle marque l'histoire des personnages pour la suite de tout le roman. Pour ma part, je savais que Lorenzo resterait une belle page de mon histoire mais je croyais avec quasi-certitude qu'il se limiterait à cette page, ce jour et cette nuit partagés avec lui. Mais ce soir, tout était remis en question car je le recroisais sans prévision. Le destin, simplement ; nous étions amené à nous retrouver, ici, ce soir. Il n'avait pas changé, si ce n'est qu'il me semblait presque plus beau que dans mes souvenirs.
    Il était évident qu'en se retrouvant au même endroit, nous devions nous retrouver, discuter, partager un moment rien que tous les deux. Au départ, je le repérais avec ses potes de la soirée donc je n'allais pas l'interrompre et puis, j'étais bien trop occupée à me remémorer notre soirée partagée il y a un an qu'à me décider à aller le voir. De plus, je considérais que c'était à l'homme de faire le premier pas, même s'il s'agissait ici d'un second pas. Bref, il ne tardait pas à me rejoindre et nous allions sur la piste de danse. Ainsi, nous commencions à danser ensemble et quand nos regards se croisaient, je me laissais me perdre dans mes pensées, oubliant les personnes se trouvant autour de nous. On se retrouvait ensuite l'un contre l'autre, mon dos contre son torse et je ne laissais pas un espace libre entre nos corps, souhaitant sentir sa présence et ainsi danser au même rythme. Aussi rapidement que surprenant, on se rapprochait par ses baisers déposés dans mon coup. Je ne pouvais m’empêcher de resserrer ma main posée dans sa nuque quand ses baisers se faisaient plus intenses et même si j'essayais de masquer un peu le plaisir que je ressentais, je pense que Lorenzo l'avait perçu. C'était comme notre nuit ensemble, on comprenait les ressentis de l'autre et il savait exactement comment faire pour me procurer encore plus de plaisir et de désir. Je fermais alors mes yeux pour apprécier encore plus tout ça et peu après, il me fit retourner face à lui. J'avais alors rouvert les yeux et le regardais avec intérêt. Son regard m'annonçait ce qu'il allait faire par la suite : m'embrasser. Mes lèvres contre les siennes, je ressentais de nouveaux frissons, je fermais les yeux et ne pensais plus à rien d'autre qu'à lui. Mon corps de nouveau contre le sien, sa chaleur se dégageait et venait m'annoncer que la soirée allait être chaude. En m'embrassant, il osait faire ce dont je me retenais depuis que ses lèvres avait frôler ma nuque et comme je voulais à présent en profiter pleinement, je posais l'une de mes mains dans l'arrière de sa chevelure pour y resserrer mon poing, quelques mèches de ses cheveux s'intercalant entre mes doigts. Ma langue allait alors jouer avec la sienne mais je revins soudainement à la réalité quand quelqu'un bouscula Lorenzo. On rouvrait alors les yeux pour lancer un regard noir à celui qui nous avait interrompu et je crus comprendre qu'il s'agissait d'un ami de mon cavalier. A en voir le regard qu'il lançait à Lorenzo, il devait le féliciter d'avoir "choper" quelqu'un aussi rapidement et je reposais mon regard sur le brun sulfureux et relevais un sourcil en signe de petite interrogation. De nouveau, les paroles n'allaient pas sortir de ma bouche mais j'en attendais de la sienne. Instinctivement, je posais ma main libre dans son dos pour coller encore plus son corps au mien.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 19:31 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant




Alyson & Lorenzo ❥


En arrivant en boite de nuit, j'étais loin de m'imaginer que je me retrouverais rapidement en compagnie d'une charmante jeune fille, et pourtant c'est ce qu'il m'était arrivé. Cela devait faire une petite demi-heure que j'étais en boite lorsque mon regard croisé celui d'Alyson. Malgré le passage rapide que la jeune fille avait fait dans ma vie, je ne l'avais malgré tout pas oublié, et il semblait que cela était réciproque. Proche d'elle, je l'entraînais sur la piste de danse, et très rapidement, l'attirance qui nous liait depuis cette journée ainsi que cette soirée refaisait progressivement surface. Je ne saurais expliqué ce qui se passait entre nous, et à vrai dire, je n'étais pas le genre de mec à me poser trop de questions, je me contentais de vivre l'instant présent. Et pour le moment, l'instant qui s'offrait à nous, ressembler à quelque chose prêt au soir de notre rencontre.
Lorsque sur la piste de danse, je la fis délicatement tourner sur elle-même, je faisais en sorte qu'en l'attirant de nouveau vers moi, son dos soit plaqué contre mon torse. Et là, je posais mes mains sur son ventre, tout en dansant collé/serré avec cette dernière. Pour dire vrai, elle me faisait toujours autant d'effet, je ne pouvais pas le nier. Elle était bien proportionnée, et son petit côté "timide" m'amusais beaucoup, car je me souvenais que ce soir là, elle n'avait pas été aussi timide que ça. Ou du moins, sa timidité c'était rapidement dissipée. Durant notre danse que l'on pourrait qualifier de sensuelle, mes lèvres vinrent instinctivement se poser dans sa nuque, et vinrent alors parsemer cette dernière de petits baisers tantôt passionnés, tantôt sensuels. Dans mes souvenirs, je me rappelais combien les baisers dans le cou ne la laissait pas indifférente, et j'imaginais qu'avec l'ambiance de la boite, et la chaleur qu'il faisait, et que nous nous procurions mutuellement, elle devait s'en mordre les lèvres pour se retenir de ne pas craquer. Seulement, se fut moi le premier à craquer. En effet, l'envie prit le dessus, et me laissant guider par ces dernières, je déposais mes lèvres contre les siennes pour lui offrir un baiser à la fois passionné, mais aussi très fougueux. Il faut dire que j'en avais réellement envie. Ce que je trouve de plus excitant dans notre relation, c'est que nous ne nous connaissions pas vraiment à vrai dire, nous connaissions nos prénoms, ainsi que nos métiers, mais rien de très concret. Et peut être que c'était mieux ainsi. Personnellement, j'aimais beaucoup le mystère, c'est pourquoi cette relation me plaisais beaucoup, et me convenais.
Pendant que nous profitions de nos retrouvailles par le biais de ce fougueux baiser, je me fis soudainement bousculer par quelqu'un. Je fus alors contraint de rompre ce baiser, pour revenir à la réalité, et réaliser que c'était un pote qui venait de me donner un coup d'épaule. Son regard voulait en dire long, et voulait surtout dire "chapeau tu t'l'es pécho en deux deux" oui, c'est de cette manière que ce dernier parlait. Je grimaçais et ce dernier disparaissait. Gêné et nerveux, je glissais l'une de mes mains dans mes cheveux. Ce n'est pas ce que tu crois, commençais-je par dire. Phrase typique du type qui sait pas quoi dire et comment s'y prendre. Enfin, je pense que tu dois te faire des idées, mais faut pas le calculer, il est con, ajoutais-je, en essayant de sourire pour dissimuler la gène et la nervosité qui m'avaient envahi. Je ne voulais pas qu'elle pense que j'étais venu la voir, que j'avais dansé avec elle, et que je l'avais embrassé parce qu'un pote m'avait lancé le pari de le faire. Car si je l'avais embrassé, c'était tout simplement parce que j'en avais envie, et que souvent j'agissais par pulsion, et je n'avais pu contrôler plus longtemps cette pulsion.

Codage fait par .Jenaa

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Alayna Malik


MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 16:35 (2012)    Sujet du message: - do you remember ? Répondre en citant

    Scène close.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:17 (2016)    Sujet du message: - do you remember ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A Cancùn
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky