Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Retrouvailles entre deux pompes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A Cancùn
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Jackson P. Avery


MessagePosté le: Mar 3 Juil - 23:52 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

« Retrouvailles entre deux pompes »


Cancun, ville de mes rêves et de mon enfance, enfin me revoilà à tes cotés. Après avoir passé un an à Kaboul entre les tirs et les bombardements, je me sentais perdu loin de ma vie d'avant. Blessé lors d'un bombardement me revoilà, le bras encore endoloris par cette pierre qui m'a heurté de plein fouet. Je ne pouvais cependant pas me plaindre, j'étais en vie et cette blessure ne viendrait pas à bout de ma motivation. Selon les médecins, je devais faire du sport pour aider mon bras à se remettre plus rapidement. Cela n'était pas pour me déplaire. A Kaboul, nous n'avons que peu de distraction. Le sport reste donc le seul moyen d'évasion que nous possèdions. Depuis mon départ, mon corps a bien changé. Je ne passais plus inapercu mais cette nouvelle popularité m'était égale. Je ne pensais qu'à une chose, retrouver mes bonnes vieilles habitudes d'autrefois. Mon jogging matinal, ma douche glacée pour me réveiller et tout ce qui s'en suit. Mais par dessus tout, Cancun me rappellait mes derniers instants ici même. Lorsque j'avais perdu une personne qui m'était chère à cause de ma propre bétise & de l'aide de Jade. Je ne devais plus penser à cette histoire après toutes ces années mais je ne parvenais pas à faire autrement. Cette ville était pleine de souvenirs plus beau les uns que les autres.

Après avoir fait quelques étirements suivis de quelques abdos, je m'attaqua au tapis de course que je bloqua à une vitesse plus ou moins rapide. A vrai dire, j'avais de mauvais souvenirs de ce tapis de course après m'être misérablement étalé de tout mon long sous le regard moqueurs des gens et de mes amis , lorsque voulant frimer, j'avais mis le tapis à la vitesse maximale. Cette fois encore, mon esprit se laissa aller et s'égara, j'en oublia même ma course et ralentit sans m'en rendre compte. Je faillis de nouveau tomber mais me rattrapa de justesse sur la barre. C'est tout pour aujourd'hui, la course, c'est pas le top en ce moment. Après avoir pris place à même le sol, je débouchonna une bouteille d'eau glacée que j'avala prèsque d'un coup après m'etre essuyé le visage. Il n'y avait pas énormément de monde aujourd'hui. Sans doute faisait il trop chaud. Mon regard s'arrêta sur la chevelure d'une jeune femme. De loin, je l'entendis fredonner un air tout en chantant quelques paroles. Je reconnus cette voix qui n'avait pas tant changé depuis le bal des ancien. C'était Rachel, une amie d'enfance. En riant, j'approcha d'elle tout en restant derrière.

« Mademoiselle Gattina ! Ca alors ! On se perd de vue, on se retrouve, on se reperd et hop on se retrouve de nouveau. je vais finir par croire qu'on ne se quittera jamais. Comment tu vas depuis tout ce temps ? Et ta petite Haylie ! Comment va t'elle ? Elle a quel âge aujourd'hui ? »


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Mar 3 Juil - 23:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Rachel Gattina


MessagePosté le: Mer 4 Juil - 10:33 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

     
     
     
    Jackson & Rachel | Retrouvailles entre deux pompes

    Ce n'était pas mon genre de m'enfermer avec le beau temps surtout à Cancùn c'était tellement rare qu'il fasse mauvais, mais ce jour là j'avais tout simplement envie de courir et encore courir, pour se faire je décida de partir à la salle de sport, je savais que là bas il y avait tout ce dont j'avais besoin de prendre soin de moi. Une fois là bas j'enfila un short de sport ainsi qu'un débardeur assortis, j'étais enfin prête alors je ne perdis pas de temps pour me diriger vers les machines si je pouvais appeler cela comme ça, alors que j'étais enfin dans la pièce en train de chantonner comme d'habitude j'entendis quelqu'un me parler et là en me retournant le choc. Jackson se trouvait devant moi, j'avais appris qu'il avait été engagé dans l'armée pour partir à Kaboul, depuis ce temps là aucunes nouvelles, c'était un ami de longues dates avec qui je m'entendais parfaitement bien, « Mister Avery, si j'avais imaginé un seul instant te croiser ici » lançais je avant de m'approcher de lui pour le prendre dans mes bras. « Je vais parfaitement bien, tout le monde va bien, c'est plutôt à toi qu'il faut demander tout ça, après c'était toi qui était à Kaboul, enfin j'ai appris ça en faite, en plus tu pars sans dire au revoir au Gattina, tu vas le payer tu vas voir je vais me venger » ajoutais je tout simplement, bien sur je le taquinais pour la deuxième partie de ma phrase, j'étais comme ça et il le savait taquiner les gens ne me dérangeaient pas du tout même. « Haylie a grandit, elle a trois ans maintenant, c'est une petite fille tellement adorable tu verrais ça, d'ailleurs il faut que tu viennes à la maison quand tu as du temps de libre, elle sera ravie de te revoir » répondis je en affichant un grand sourire sur les lèvres, c'était toujours agréable de revoir quelqu'un qu'on avait pas vu depuis longtemps, Jackson avait raison quand il disait qu'on se perdait de vu mais qu'on se retrouvait toujours et qu'il allait d'ailleurs croire qu'on ne se quitterait jamais. « Alors racontes moi tout, t'es la pour de bon j'espère.. ? Enfin tu ne retournes pas à la guerre rassures moi » demandais je à mon ami qui avait l'air en forme malgrès qu'il ait passé du temps dans un pays en guerre, il avait physiquement changé, sans doute que la guerre faisait cet effet sur les gens c'était comme ça. 

 


Revenir en haut

Invité
Jackson P. Avery


MessagePosté le: Mer 4 Juil - 17:15 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

Je fus surpris qu'elle me reconnaisse après toutes ces années mais ça me faisait d'autant plus plaisir de la retrouve. La serrant contre moi à mon tour, je la relâcha et lui souris avec plaisir. Je la regarda et la fis tourner sur elle même. Le sport lui réussissait vraiment bien. Elle avait toujours été très jolie mais désormais elle l'était encore plus. Elle avait le corps d'une jeune femme alors qu'elle avait eu un enfant. A la voir ainsi, on aurait jamais pu le croire. « Bon sang, tu as eu une fille et tu es toujours aussi belle ! Je ne sais pas ce que tu fais seule, enfin si tu es encore célibataire. C'est le cas ou tu as trouvé l'heureux élu ?» Lui demandais-je en souriant. Je me demandais à quoi pouvait ressembler sa fille désormais. Je la revoyais encore toute petite, sans cheveux ou presque. Elle était adorable et m'avait presque donné envie d'être père un jour. « J'avoue, j'ai disparu sans rien dire. Mais bon, j'avais pas de quoi me venter. Je me barrais à l'autre bout du monde pour le boulot. J'en ai vu des choses, bonnes comme mauvaises et je t'assure que là bas c'est l'enfer. On est loin de ce que l'on voit au JT c'est bien pire. Mais quand tu sauves un enfant et que sa mère te construit prèsqu'un temple, je t'assure que ca vaut tout l'or du monde. je suis désolé de ne pas t'avoir dis au revoir. Mais je suis partis sur un coup de tête. J'ai voulu t'écrire mais je ne savais pas si tu avais déménagé ou non malheureusement. Et on a pas internet sur le campement alors, toutes mes excuses. Je peux me rattraper en t'offrant un verre et une pâtisserie ?» Lui demandais-je en la regardant d'un air qu'aucune fille ne pouvait résister. Je lui souris et éclata de rire. « Bon alors tu as une photo de ta princesse ? Elle m'a manqué cette petite princesse !Trois ans, C'est horrible comme le monde change si vite ! Empeche la de grandir, cesse de lui donner de la soupe ! Je me rappelle encore d'elle avec ses touts petits cheveux.. Cette fois, Je reste ici oui. Je me plait trop ici et même si le terrain et la proximité des gens va me manquer, C'est ici que j'ai vécu. Et puis je ne peux pas retravailler sur le terrain maintenant, j'ai été blessé dans un bombardement. Mais je vais bien mieux ! Je pourrais te consulter quand tu le voudras cette fois ! Même durant la nuit !» Lui dis-je très sincèrement. Je lui proposa une bouteille d'eau en souriant et m'assis à ses cotés pour continuer notre discussion. je commençais sérieusement à avoir faim.Mon ventre gargouillait furieusement. « Ca te dit qu'on descende manger un truc à la cafet ? Je vais m'évaouir, j'ai rien mangé depuis ce matin comme à mon habitude » Je ris légèrement et la regarda attendant sa réponse.


Dernière édition par Jackson P. Avery le Ven 6 Juil - 19:26 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut

Invité
Rachel Gattina


MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 11:41 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

    Certes Jackson avait légèrement changé, enfin grandit c'était normal vu qu'on ne c'était pas vu depuis des années, afin de me saluer il me prit dans ses bras puis me fis tourner sur moi même pour mieux me voir sans doute, je ne pus m'empêcher de rire lorsqu'il m'avoua que j'étais toujours aussi belle, et qu'il ne savait pas vraiment ce que je faisais seule si c'était le cas, d'ailleurs il me demanda si j'étais seule. « Merci t'es gentil, officiellement je suis pas en couple à ce que je sache, à moins que je le sois sans le savoir» dis je en riant légèrement, cela faisait toujours plaisir des compliments et ça m'faisait rire alors j'en jouais en m'en faisant moi aussi parfois. Par la suite il reprit la parole pour me dire qu'il avait disparu sans rien dire, qu'il en avait vu des choses d'ailleurs que c'était l'enfer là bas, je me l'imaginais bien même si je ne l'avais pas vécu moi même. C'était évident qu'être dans un pays en guerre n'était pas vraiment le mieux, mais que sauver un enfant y'avait rien de plus beau, ce que je pouvais parfaitement comprendre. « T'en fais pas je comprends, parfois partir comme ça c'est ce qu'il y a de mieux. Ce qui compte c'est que tu sois en un seul morceau pas vrai ? » dis je tout simplement en lui adressant un léger sourire. Il ajouta aussi qu'il avait voulu m'écrire mais qu'il n'avait pas internet là bas, « J'en doute pas, et pour la pâtisserie, je veux bien c'est pas très raisonnable sachant que j'étais venue là pour faire du sport et que là tu vas me faire manger des cochonnerie » dis je en riant légèrement, mais comment dire non à un gâteau ? Il reprit par la suite en me demandant si j'avais une photo de ma fille, « Bien sur attends je vais te montrer ça, tu verrais elle a carrément vite grandi d'un coup ça me fais trop bizarre en faite qu'elle grandisse aussi vite » dis je en cherchant mon téléphone portable dans mon sac à main, puis il m'avoua qu'il avait été touché dans un bombardement mais qu'il allait bien mieux maintenant qu'il n'allait plus aller sur le terrain maintenant à cause de cela ce qui était complètement normal. « Oh tu as eu quoi ? Enfin c'est mieux que tu restes dans une ville sans la guerre parce que ça doit être difficile a gérer tout cela enfin vivre dans un endroit où la guerre menace il faut savoir le gérer je sais pas comment tu as fais » me contentais je de lui dire en adressant un léger sourire, j'avais toujours trouvé que les militaires étaient très courageux de sauver les vies au dépend de la leur. Jackson me proposa par la suite qu'on descende à la cafétéria pour manger un morceau car il allait s'évanouir car il n'avait rien mangé depuis ce matin, « Avec plaisir, tu me connais, j'ai toujours un petit creux même si je viens de prendre un petit déjeuné bien copieux il y aura toujours de la place pour un petit gâteau » répondis je assez fièrement d'ailleurs, puis je me leva pour commencer a marcher en direction des ascenseurs pour partir manger un bout. 


Revenir en haut

Invité
Jackson P. Avery


MessagePosté le: Ven 6 Juil - 19:48 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

Le rire de Rachel m'avait manqué. On avait passé tant de bons moments ensemble et je m'étais éloigné sans même prévenir. A vrai dire personne ne l'avait su. même pas ma mère. Je lui avais appris mon engagement par lettre. Je savais parfaitement qu'autrement, elle aurait tout fait pour me dissuader. Rachel m'apprit qu'elle était encore célibataire. La regardant avec incompréhension puis tour la taquiner, je l'enlaca à la hauteur des épaules. « Comme c'est bizarre, moi aussi je suis célibataire, c'est fou n'est ce pas ? On pourrait aller boire un verre un soir, en toute amitié biensur. » Dis je en la regardant d'un air de Dom Juan. J'éclata de rire face à l'expression de son visage. J'aimais discuter avec Rachel puisqu'étant maman elle même elle comprenait ce que j'avais ressentis en sauvant cet enfant. «J'aime beaucoup discuter avec toi parce que tu es une des seules femmes à me comprendre parce que tu as toi même un enfant. Oh mais attends... Rachel Gattina aurait elle peur de grossir ? Allez dis oui je te l'offre ! Et puis tu seras toujours aussi belle avec 500grammes en plus ! Je meurs d'envie d'un fondant au chocolat. Tu vois ce truc qui coule et qui te donne l'eau à la bouche rien qu'en en parlant. Tout cela chaud, accompagné d'une boule de glace et de chantilly. Alors t u n'en as toujours pas envie? Si tu me dis non c'est que t'es un extraterrestre !! » Dis je en riant légèrement. Alors que Rachel me montrait une photo de sa fille, Je souris en regardant les différences entre la dernière fois que je l'avais vue et aujourd'hui. «Waw .. Comme elle a changé ! Elle est magnifique ! Elle a toujours ses jolis yeux. Ce sera une jeune femme magnifique tu pourras bien surveiller ses fréquentations ! » Elle se demandait cette fois ce qui s'était passé à Kaboul. En réalité, lorsque j'y pensais, un frisson e parcourait du haut du crâne jusqu'à mes orteils. Je n'avais aucune envie de repartir, Jamais ! «On avait un campement médical sur place à Kaboul. Un homme s'est avancé en boitant. Un ami a cru qu'il était blessé mais en fait c'était une bombe humaine Et il s'est fait peté. T'imagines l'état du type.. De la charpie. Deux hommes de mon équipes ont perdu la vie. Quand à moi, la déflagration m'a envoyé une pierre dans le dos. J'ai eu des soucis de colone vertébrale & la clavicule brisée sous le choc de ma chute. Mais bon, je suis en vie comparé aux autres.. Je n'ai rien fais j'ai juste prié pour m'en sortir indemne un jour. Et je suis là ! » Ne voulant plus trop penser à la guerre, je pris la main de Rachel et l'entraina jusque la caféteria. je lui tira une chaise - question de galanterie- et je m'assis face à elle. On attendit qu'un serveur arrive. Je commanda comme prévu ce fondant qui me faisait horriblement envie.


Revenir en haut

Invité
Rachel Gattina


MessagePosté le: Dim 8 Juil - 21:08 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes Répondre en citant

    Lorsque je répondis à Jackson que j'étais célibataire ce dernier m'avoua qu'il trouvait ça fou car lui l'était aussi et qu'on pourrait boire un verre en tout amitié bien sur ce qui me fis plutôt rire venant de lui « Non mais alors toi tu perds pas une minute, tu rentres de l'armée et déjà tu trouves les bonnes idées et tout mais en amitié avec plaisir » dis je en riant légèrement, Jackson et moi nous nous connaissions depuis que nous étions gosse. Par la suite il m'avoua qu'il aimait parler avec moi car je comprenais ce qu'il ressentait après qu'il ait sauvé un enfant vu que j'étais maman, c'était évident que cela devait être touchant de sauver une vie encore plus celle d'un enfant. « En même temps un enfant ce n'est pas rien » lui dis je tout simplement en adressant un léger sourire, il reprit en me demandant si j'avais peur de grossir ce qui me fis plutôt rire vu que ce n'était pas vraiment mon cas, « J'en ai peur de rien et encore moins de grossir, et bien sur que j'ai envie et que j'adore le fondant au chocolat mais j'viens de manger alors j'ai plus trop de place, j'ai pris un petit déjeuné digne des grand repas, tu aurais vu ça » lui répondis je en riant légèrement, c'est vrai que j'adorais les petit dej et encore plus les prendre avec Haylie. Lorsque je lui montra ensuite une photo de ma petite fille, il me confia qu'elle avait changé mais qu'elle était magnifique, d'ailleurs il enchaîna en disant que cela serait une jeune femme magnifique et que j'allais devoir surveiller ses fréquentations, « Tu sais que je vais pas l'autoriser à sortir avant ses trente ans ? » demandais je en riant légèrement, c'était surtout pour rire, mais il est vrai que quand on a des enfants on veut les protéger. Jackson me parla par la suite de sa vie à Kaboul qui était vraiment inimaginable vu que je n'avais pas connu ça, « Et bien heureusement que tu es revenu en entier quand même, de toute façon maintenant c'est fini pour toi le terrain donc tout ça est derrière toi même si c'est sur que tu n'oublieras pas ce que tu as vécu là bas. » lui dis je en adressant un léger sourire, ne sachant pas quoi faire de plus, je me doutais qu'il ne voulait pas en parler. On partit tout les deux en partant dans la cafétéria pour s'installer à une table, il commanda auprès du serveur ce qu'il voulait manger quand à moi je commanda un cookie et un petit chocolat. « Alors maintenant que tu es revenu tu vas faire quoi ? » demandais je assez curieuse, c'est vrai que maintenant que la guerre était derrière lui fallait penser à ses projets. 


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:56 (2016)    Sujet du message: Retrouvailles entre deux pompes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison six -> A Cancùn
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky