Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Δ it's time to wake up and get up !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Brianna Williams


MessagePosté le: Mer 18 Juil - 11:57 (2012)    Sujet du message: Δ it's time to wake up and get up ! Répondre en citant

niall horan a écrit :
    Samedi matin. Cette nuit, j'était sortit avec les garçons alors que mes deux colocataires étaient sortit de leur côté. On s'était retrouvé en boite, mais on était rentré séparément. Mais contrairement à mes cheres colocs j'était rester sobre, et oui, c'était moi de corvé de "Sam" hier soir. C'était assez sympa de voir l'état des autres. J'était rentré à l'appartement vers les cinq heure du matin. En arrivant, je vérifia si les filles étaient renté, mais apparement, non. Je fut réveiller par un tapement continue sur la porte de l'appartement, je supposais au facteur, qui attendrais donc que j'aille chercher le recomandé dans l'après midi. Mais au bout d'une dizaine de minutes les frappements continuais toujours, puis j'entendit que l'on tapa sur mes volets, habitant au premier étage, il était facile d'atteindre ma fenêtre avec un grand bâton. « Non, je dort ! » pensait-je en mettant ma tête sous mon oreiller essayant de me rendormir. « NIALL ! » « Ouhouu ! On es en train de réveiller les voisins la ! » Deux voix bien distincte se firent alors entendre en dessous de ma fenêtre. « J'y crois pas ! Elles sont irrécupérables ! » Lachait-je en me levant alors et en regardant l'heure, six heure quarante, cela fesait donc dix minutes que mes deux colocataires tapait comme des forcené sur la porte, effectivement, elles avaient surement réveiller tout les voisins. J'alla donc ouvrir la porte d'entrée, ses deux blondes intérieur avait surement oublier leurs clés. Une fois la porte ouverte, elles rentrèrent à l'intérieur se dirigeant chacune dans leur chambre. Elles étaient assez émèchées d'après se que j'avais constaté. « Oh ! Merci Niall de t'être réveillé, on es désolé ! » dit-je d'une voix féminine, avant d'ajouter avec ma propre voix « Oh mais de rien ! » Mais c'est comme si elles n'avaient rien entendu, puisse que je les entendaient s'affaler sur leur lits. Je décida alors d'allé me recouché. J'attendit huit heure pour me lever, car je n'avais pas réussi a me rendormir, malgré que je sois extremement fatigué. Je décida d'allé prendre ma douche, et de m'être un plan de vengeance en exécution. C'est avec une douche froide que l'idée me vint, j'avait pris une douche froide pour me réveiller complétement, et la comme une lumière. Je pris mon petit déjeuner sans faire une onse de bruit. Vers huit heure quarante cinq, neuf heure, je me rendit dans la salle de bain et préparer ma vengeance. Je pris la bassine a linge et le seau pour lever le sol et les remplis d'eau bien froide. Première victime, Kayleigh, qui se pris la bassine sur elle. Je sortit en courant de sa chambre pendant que son hurlement réveillais même les morts, mais pas Brianna, pire qu'un mort celle là quand elle dort. Je me dépêcha quand même de lui jeter le seau d'eau sur elle avant que Kayleigh ne me rejoingne && ne me le fasse payer. Je courra ensuite dans la cuisine manquant de glisser sur l'eau.

brianna williams a écrit :
    Hier soir, Kayleigh et moi étions sorties faire la fête. Bien que nous ayons fait des pieds et des mains pour emmener notre très chère coloc' avec nous, ce dernier était visiblement davantage motivé pour sortir avec ses potes. Un peu déçues, mais toutefois très excitées par la soirée qui nous attendait, nous avions lâché l'affaire et étions enfin parties. Évidemment, nous avions profité de cette soirée comme il se devait, et je dois bien avouer que nous ne devions plus êtres très fraîches ce fameux samedi matin où nous sommes rentrées, aux alentours de six heures. Nous avions mis un temps fou à chercher en vain les clés de l'appart'. En voulant tâtonner le mur extérieur afin de trouver l'interrupteur de la sonnette, je trébuchai maladroitement en me prenant le pied dans le tapis de l'entrée. Dans les secondes qui suivirent, je m'étalai alors sur le sol de tout mon long dans un fracas infernale, accompagné du rire incessant de Kayleigh. Néanmoins, il y eut plus de peur que de mal ; Kayleigh se chargea de frapper à la porte, et je la rejoignis après m'être relevée avec difficulté. De nouveau sur mes deux pieds, j'accompagnai ses frappements en assenant des coups de poing contre les volets, tout en appelant Niall d'une voix si aiguë que j'avais probablement du réveiller tout l'immeuble. Au bout de dix bonnes minutes qui nous parurent durer éternellement, notre coloc' vint enfin nous ouvrir la porte. Nous rentrions alors d'une vitesse incalculable, comme si Niall allait refermer la porte par surprise et nous laisser dehors. Puis, après avoir revisité chaque pièce de l'appartement sous l'oeil amusé de Niall, nous avons fini par retrouver nos chambres respectives. Il ne me fallut pas plus de cinq minutes avant que je m'endorme comme une masse. Quelques heures après que je me sois assoupie, je crue entendre des cris stridents au loin, mais me rendormis aussitôt, comme si de rien n'était. Mais c'était sans compter sur Niall qui avait visiblement une folle envie de me faire payer quelque chose. En effet, je le compris -un peu trop tard, d'ailleurs- lorsqu'il me balança un seau d'eau glaciale sur le corps. Ceci ne manqua pas de me réveiller en sursaut. En l'espace d'une seconde, je me retrouvais assise sur le lit, la bouche grande ouverte, encore abasourdie par ce qui venait de se passer. J'avais beau réfléchir du mieux que je le pouvais après une soirée de cuite, je n'avais absolument aucune idée de ce qui avait bien pu pousser Niall à me faire ça. Alors que je me remettais tout doucement du choc, je vis soudain, par la porte ouverte, Kayleigh traverser le salon en furie. Je compris alors que cette dernière avait été elle aussi victime des pulsions sauvages de notre coloc (a). A la guerre comme à la guerre. J'empoignai mon traversin de la main droite et me dirigeai d'un pas décidé vers le salon où Niall semblait s'être réfugié. Lorsque je fus arrivée, je surpris Kayleigh en train de courir maladroitement derrière notre coloc'. Ni une ni deux, je me joignis à elle en abattant sauvagement des coups d'oreillers de part et d'autre de Niall.

kayleigh ford a écrit :
    Je partais toujours du principe qu'un vendredi soir n'est pas un soir normal, si on ne fait pas quelques folies. Franchement il faut fêter le week-end comme il se doit ! Avec ma chère Brianna, sans qui je ne pouvais rien faire, nous avions eu la brillante idée de sortir et de nous éclater. Nous avions d'ailleurs soumis l'idée à Niall, qui avait préféré sortir avec ses potes. Tant pis pour lui après tout. Il ne nous priverait pas de notre super soirée. Avec ma meilleure amie comme accompagnatrice, je ne risquais pas de m'ennuyer de toute façon. Elle n'était jamais la dernière pour faire des conneries. Nous nous étions donc occupée entre alcool, danse, et mecs, entre autres. Et cette soirée avait plutôt été une réussite. Vers 6h du matin, pas vraiment fraîches, complètement à côté de la plaque, peut-être même aphones, nous débarquions devant la porte de l'appart. Le temps de nous remettre de nos émotions, enfin un flash, il fallait trouver les clés. Après quelques minutes de recherches non fructueuses, nous attrapions un bâton qui traînait pour frapper à la fenêtre de notre coloc'. Pendant ce temps, nous avions eu droit à quelques cascades de Brianna et mon rire qui ne cessait de résonner, nous aurions pu réveiller le village. Encore quelques minutes d'attente car notre cher Niallou n'avait pas l'air décidé à se dépêcher, ce qui m'agaça légèrement. Je n'étais pas toujours très commode dans ces moments-là, je l'avoue. Porte ouverte, nous rentrions enfin et le chemin dans l'escalier et jusqu'à ma chambre paru prendre des kilomètres. Je ne prêtais même plus attention aux sermons de Niall, je verrais ça demain. J'avais laissé Brianna rejoindre sa chambre sans un mot, trop pressée que j'étais de retrouver mon lit. Je ne tardais pas à fermer les yeux et à m'endormir profondément. C'était sans compter sur mon cher meilleur ami, qui en plus de ne pas nous avoir accompagné hier, en profitait pour nous réveiller en fanfare. Je sursautais, sans vraiment rien comprendre, quand je pris un saut d'eau froide sur le dos. Je cru d'abord être toujours dans mes rêves, mais je compris très vite que ce n'était pas le cas. Je me relevais doucement, encore à moitié endormie, quand je vis Niall partir en courant. Ni une, ni deux, j'attrapais un jean qui traînait pour seule arme et partait déjà le pourchasser. Je lançais le jean dans tous les sens, tentant d'atteindre quelque chose avec mes yeux quelque peu fermés. Et j'entendis Brianna arriver derrière moi. A deux contre ce traître, on serait bien plus fortes !

niall horan a écrit :
    Après m'être fait réveiller à six heures du matin par mes très chères colocataires, je n'avais pas pu me rendormir. Se n'est qu'après avoir déjeuner, et pris une douche froide aux alentours des neuf heures, je me trouve gentil sur se coup la, que je réveilla Kayleigh, puis Brianna à coups de seaux d'eau froide. Ayant lâcher es seaux devant leurs chambres, je m'était diriger vers la cuisine me préparant à ma flagellation prochaine. Je m'arma d'un jean étendu sur l'étendage à linge et ne pus m'empêcher d'exploser de rire en les voyant arriver l'une derrière l'autre en courant et hurlant de toutes leurs force. Elles m'ont fait penser aux Huns dans Mulan. Les voisins allaient vraiment finir par nous détester, vu le boucan et le dawa qui régnait lorsqu'on étaient tous dans la même pièce. « Petit dèj' les filles ?! » réussissait-je à dire avant que le premier coup de jean m'atterrisse à quelques centimètres de moi. « Whoo ! Quel réflexe l'irlandais ! » pensait-je. Il faut savoir, que même si je leur en voulais, je n'arrivait pas à leurs faire la tête bien longtemps, c'est donc pour cela que je leur avait préparé le petit déjeuner sur l'îlot de la cuisine. Enfin, j'avais parler un peu trop vite puisse qu'un traversin venais atterrir sur l'îlot envoyant valser de paquet de frosties dans les airs. « Les filles, c'est moi qui fait le ménage ! » Indiquait-je en prenant la fuite pendant que je me pris un premier coup de jean. Il fallait que je sauve ma peau, cela devenait cruciale à se moment là. Un 2ème coup réussit à m'atteindre. Il fallait que je passe à la défensive. J'assena mes premiers coups de jean, avant d'attraper un t-shirt au passage, autant se battre à armes égale. La bataille fut sans répit pendant plus d'une dizaine de minutes, d'après mes calcules. Je fut le premier à lâcher les armes par contrainte une fois que l'une d'elle es réussi à me désarmer de mon jean et me faisant manger le sol par la même occasion. Je leva les bras en signe d'abandon après m'être pris 2-3 voir 10 coups alors que j'étais à terre. Bien que plier en deux par mes rires, je déchanta en regardant l'état de l'appart'. « Bri, j'avais fait le petit dèj' ! » lâchait-je alors en découvrant les céréales du paquet de Frosties partout à l'exception de leur sachet. Elles avaient bien sûre été écraser par nos patassage incessant.

brianna williams a écrit :
    Niall, plus connu sous le nom du vengeur masqué, avait visiblement décidé de se faire justice lui-même. En effet, la petite escapade de Kayleigh et moi ne s'était pas terminée comme prévu, et nous avions dû solliciter l'aide de notre coloc' pour pouvoir rentrer à l'appart. Évidemment, ma meilleure amie et moi n'étions pas dans l'optique de réfléchir si Niall était en train de dormir ou non, et nous nous étions contenté de rejoindre nos chambres respectives, sans même un merci. En ce qui me concernait, je ne tardai pas à m'endormir très profondément. A cet instant précis, j'aurais pensé que rien ni personne n'aurait pu me tirer de ce sommeil de plomb. Cependant, c'était sans compter sur Niall, qui avait du ruminer sa vengeance toute la nuit, aussi courte fut-elle. C'est donc une douche imprévue et glaciale qui assura mon réveil ce matin-là. Niall semblait toutefois quelque peu effrayé de notre réaction puisqu'il détalla vers la cuisine à toute vitesse, laissant derrière lui ses deux seaux vides. Je mis quelques minutes avant de réagir mais, lorsque je fus enfin consciente de ce qui venait de se passer, j’empoignai mon traversin et entrepris de poursuivre ce traître de coloc. Apparemment, je n'avais pas été la seule à subir les foudres de Niall puisque je vis Kayleigh sortir de sa chambre telle une furie, un jean à la main pour seule arme. Elle semblait aussi remontée que moi, et bien décidé à se venger de notre coloc. Je lâchai un léger rire lorsque ma meilleur ami assena un violent coup de jean à Niall. Ce dernier l'esquiva de justesse après nous avoir proposé un petit dej', non sans une once d'ironie. "fais pas le malin toi, parce que je vais te le faire ravaler illico ton p'tit dej !", m'exclamai-je tout en continuant à lui courir après. Je balançai d'ailleurs des coups de traversin par-ci par-là, essayant de viser Niall, mais ce dernier avait de sacrés bons réflexes. Néanmoins, le paquet de céréales, lui n'eut pas la même chance que mon coloc, et se vit valser hors du plan de travail, laissant s'étaler sur le sol tout son contenu. Niallou ne manqua pas de nous faire remarquer que c'était lui qui faisait le ménage. "oh oui et d'ailleurs, tu vas aussi devoir t'occuper des draps qui ont été inondés par ta faute !", lançai-je en abattant une nouvelle fois mon oreiller par terre. Cependant, avant de claquer sur le sol, mon traversin percuta enfin Niall qui trébucha et manqua de tomber. Mais il n'était visiblement pas décidé à abandonner la bataille. Au contraire, en plus de son jean, il s'arma d'un t-shirt qu'il faisait claquer dans les airs, en essayant éperdument de nous atteindre. Cette bataille dura de longues minutes qui me semblaient être une éternité. Alors que mon traversin ne cessait de dessiner des demi-cercles dans le vide, Kayleigh se chargea de confisquer son jean à Niall qui s'étala par terre, par la même occasion. Devant cette scènes, je ne pus m'empêcher de rire aux éclats. Trop occupée à me moquer de la situation grotesque dans laquelle se trouvait Niall, je ne vis pas que mon pied était sur le point de se poser sur les céréales qui jonchaient le sol. Ni une ni deux, je glissai sur le pavé et m'étala de tout mon long aux côtés de mon coloc qui riait aussi fort que moi. Kay était visiblement la seule de nous trois à avoir mené cette bataille avec brio puisqu'elle était encore debout, sur ses deux pieds. Je me sentais tout de même victorieuse. Après tout, Kayleigh et moi étions une équipe. Quoi qu'il en soit, malgré notre interminable crise de rire, nous nous rendirent rapidement compte de l'état de l'appartement et, pour tout dire, c'était pire qu'un champ de mine. Allongée par terre de tout mon long, je tournai doucement la tête vers Niall et lui adressai une grimace pour lui signifier que j'étais désolée de ce carnage. Il me fit d'ailleurs remarquer qu'il avait pourtant été bien aimable de nous préparer le petit déjeuner. "tu sais, je crois qu'il y a des pots de glace format familial dans le frigo", déclarai-je pour seule excuse avant de me remettre à rire de plus belle.
    A toi de répondre Kayleigh'chou


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Mer 18 Juil - 11:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 14:08 (2012)    Sujet du message: Δ it's time to wake up and get up ! Répondre en citant

    Pour ne pas changer de mes bonnes vieilles habitudes, que j'affectionnais tout particulièrement, j'avais passé la soirée de la veille à faire la fête avec ma meilleure amie. Niall ayant d'autres projets, c'était tant pis pour lui. Une chose était sûre, c'est que nous n'allions pas moisir à la villa un soir de week-end. Cela aurait été bien mal nous connaître. Nous avions d'ailleurs passé une soirée mémorable, une de plus me direz-vous. Ce n'était qu'aux alentours de 6h du mat' que nous avions eu l'illumination de rentrer chez nous. Dans notre état, ce n'était pas du gâteau, et le chemin allait paraître désespérément long. Une fois arrivées sur place, nous faisions face à un nouveau problème. Notre cher coloc' avait eu la brillante idée de fermer à clés, et nous ne savions absolument pas ce que nous avions pu faire de ces fichues clés. Pas franchement disposées à chercher quoique ce soit plus longtemps, nous choisissions la solution de la facilité en nous emparant d'un bâton qui traînait non loin de la porte, puis à l'aide de ce dernier, nous commencions à taper à la fenêtre de Niall. Il fallait à tout prix le réveiller pour qu'il vienne nous ouvrir la porte. Quand cela fût fait et que je jeune homme nous ouvrit la porte avec l'air pas franchement ravi d'avoir été réveillé de la sorte, nous n'y prêtions même pas attention, bien trop pressées de rejoindre nos lits respectifs. Le sommeil ne tarda pas à me gagner.
    Quelques heures plus tard, le réveil qui m'attendait n'allait pas me réjouir le moins du monde. Connaissant mon meilleur ami, j'aurais dû me douter qu'il nous ferait payer notre tapage nocturne de la veille. Mais je n'étais pas vraiment en état de réfléchir à l'instant où j'étais rentrée. Quand je reçu donc le fameux seau d'eau froide sur la tête, je mis un temps avant de comprendre, et de me lever. J'avais attrapé un jean qui traînait sur ma chaise et commençais déjà à courir après ce traître, Brianna qui arrivait à ma suite. Niall tenta une approche plutôt sympa pour se rattraper, mais c'était trop tard. Le petit déj', ce serait pour plus tard. Pour le moment, nous avions un compte à régler, et le plus rapidement possible. Il avait esquivé mon coup de jean, mais ce ne serait pas le cas à tous les coups. Il avait eu de la chance, voilà tout. Brianna prenait ma suite et son coup de traversin envoya valser les céréales qui attendaient sagement sur la table. Niall se plaignit alors que c'était lui qui faisait le ménage. "Tant pis pour toi ! Si tu ne veux plus avoir à nettoyer un remue-ménage comme ça, tu n'auras plus la brillante idée de nous réveiller à coup de seaux d'eau froide !" lui lançais-je. Je n'allais pas digérer de sitôt l'affront qu'il nous avait fait. Nous nous étions livrés une bataille sans merci, et notre cher ami avait fini par jeter les armes. Il avait sûrement qu'il n'aurait pas le dessus avec nous, sage décision. Cependant, Brianna s'était aussi étalée sur le sol en posant le pied sur les céréales. Je n'avais pu retenir un éclat de rire, j'étais décidément la dernière qui tenait encore debout à l'heure actuelle. Ma meilleure amie essaya de rattraper la situation en disant à Niall qu'il y avait des pots de glace dans le frigo. Elle n'avait pas tort pour le coup, et c'était de toute façon, tout ce qui allait nous rester. "Je suis pour les pots de glace !" dis-je, en adressant un clin d'oeil discret à Brianna. Nous avions gagné la bataille et j'étais plutôt fière de moi. "Maintenant, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais me diriger vers ma douche, pendant que vous allez ranger ce délicieux carnage" ajoutais-je, avec mon air de petite fille sage.


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Jeu 27 Sep - 08:04 (2012)    Sujet du message: Δ it's time to wake up and get up ! Répondre en citant

    SCÈNE CLOSE.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:16 (2016)    Sujet du message: Δ it's time to wake up and get up !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> Habitations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky