Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
sans un miracle on est sûr de se ramasser † niall and ryan.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> L.A
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Ryan Gosling


MessagePosté le: Ven 20 Juil - 16:26 (2012)    Sujet du message: sans un miracle on est sûr de se ramasser † niall and ryan. Répondre en citant


C'est ce que font les gens. Ils se jettent. En priant le ciel de les faire voler. Vu que sans un miracle on est sûr de se ramasser en beauté. Alors on se demande, tout le temps que dure la chute : « Bon sang, qu'est-ce qui m'a pris de sauter ? » niall and ryan.



C'est par cette chaude fin d'après-midi d'été que je finis de travailler au garage. La journée fut longue et c'est pourquoi j'avais hâte de rentrer chez moi pour manger un bon repas et me poser dans le canapé. J'avais bien besoin de me remplir le ventre et c'est pourquoi une fois chez moi je fis chauffer de l'eau pour faire des pâtes qui furent d'ailleurs très très bonnes.
Malgré mon épuisement, je ne pouvais résister à la tentation de sortir le soir venu. Contrairement à ce que l'on pouvait penser, je n'avais pas l'intention d'aller en boite de nuit ou autre, j'étais trop vieux pour ce genre de futilité qui ne m'intéressait même plus. Non moi ce que j'aimais, c'était d'aller dans les endroits les plus désert, la nuit et ou la vue valait la peine de faire le déplacement. Je ne connaissais pas beaucoup d'endroits comme cela à Los Angeles, mais il y en avait bien un qui m'avait marqué dès mon plus jeune âge. Adolescent, j'avais pour habitude de m'y rendre lorsque je quittais la maison pour fuir mon père et ma belle-mère. Et voilà que j'étais de retour à Los Angeles depuis seulement quelques semaines et je pensais déjà à aller là-bas. La tentation fut trop grande alors je m'empressai de mettre mon assiette dans le lave-vaisselle avant d'enfiler mes chaussure et de prendre une petite veste au cas où il y aurait un peu de vent en haut de la falaise. N'ayant pas de voiture, je n'avais pas d'autre choix que de traverser la ville avec le métro et d'utiliser mes petits pieds pour finalement me retrouver en haut de cette fameuse falaise.
Moment tant attendu, lorsque j'arrivai en haut je découvris qu'il y avait déjà quelqu'un. Chose rare, pour une nuit comme celle-ci. C'était mon cousin Niall, qui plus est. Bien qu'on ne se soit pas vu très souvent lui et moi, j'aurais pu le reconnaître à des millions de kilomètres avec ses petits yeux bleus et sa touffe blonde. Il n'avait vraiment pas changé depuis toutes ses années, toujours le même. ... J'avais sans doute dû faire un peu trop de bruit, car il se retourna vers moi comme s'il avait entendu une bête derrière lui. Mon premier reflex fut de lui adresser un petit sourire, mais je doute qu'il l'ait vu et qu'il m'ait reconnu, car non seulement il faisait nuit, mais en plus on se connaissait tellement peu que j'étais pas certain qu'il se souvienne de moi.
« C'est Ryan, ton cousin. Tu te souviens de moi ? » demandais-je alors pour vérifier. Lui et moi n'avions jamais été très proches tout d'abord parce que l'on ne se voyait quasiment jamais, en dis-huit ans j'avais dû le voir 10 fois grand maximum et de plus, je le connaissais très mal sans doute à cause de notre différence d'âge.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Ven 20 Juil - 16:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Niall Horan


MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 22:14 (2012)    Sujet du message: sans un miracle on est sûr de se ramasser † niall and ryan. Répondre en citant



    Sans un miracle on est sûr de se ramasser. feat. Ryan Gosling.


      Pour l'été, j'avais trouvé un petit travail de serveur et plongeur dans un restaurant, et ce soir il était fermé, j'avais donc terminé au alentours de dix huit heures, puisse qu'il fallait mettre en place les tables pour le lendemain. Je m'y plaisais vraiment, et en plus il y avais une super ambiance, cependant, j'étais heureux de rentré chez moi se soir. Je n'avais quasiment aucune soirée de libre et cela ne faisait à peine une semaine que j'avais commencé suite à la fin des partiels. Une fois rentré, j'avais apprécié plus que tout ma douche et j'avais ensuite préparé à manger. J'avais ensuite dîner avec mes colocataires, qui voulais se faire un film d'amour se soir, c'est à dire, pas mon truc. Je décida alors de partir me balader à pieds dans les rues de Los Angeles. Les ballades de nuit à LA m'avais beaucoup manquer lorsque j'étais à Cancun, c'était donc l'occasion rêver. J'enfila un jeans, car le temps c'était bien rafraîchit tout de même depuis mon retour du travail. Mes baskets aux pieds, je parti errer dans les rues de la ville, au fur et a mesure de mes pas qui résonnaient dans les rues encore désertes a cette heure ci, trop tôt pour voir déboulé les jeunes qui sortaient en boite, trop tard pour voir courir les enfants qui jouaient. Je fini par me retrouvé sur la falaise, j'appréciais beaucoup cet endroit, ici on y voyait toute la cité des anges, et qui plus es, on y était quasiment toujours tout seul. C'était un peu l'endroit ou je finissais toujours par me retrouver lorsque je voulais réfléchir ou bien que je voulais simplement me retrouver seul. Je m'y étais assis sur l'herbe, fixant les lumières de la ville qui bougeaient au rythme des feux tricolores. Dans cet endroit calme, le moindre bruit peut paraître suspect, et je dois avouer que depuis se qui étais arriver à mon camarade de classe à Cancun, j'étais beaucoup plus sur mes gardes. C'est se qui m'arriva se soir, lorsque j'entendis un bruit de pas derrière moi, ni une ni deux, je fus sur mes deux pieds me retournant vers se bruit, suspect, ou pas. Une silhouette se tenait devant mes yeux, silhouette pas extrêmement menaçante d'après se que j'en voyais. Mais comment être sur dans la nuit noir, car ici, sur la falaise, il n'y avais que peu d'éclairage. Une voix brisa le silence, la voix de mon cousin, Ryan si je me fiais a se qu'il disais. Je ne pouvais en être sûre, Ryan et moi n'étions pas des cousins très proche, pour ne pas dire pas du tout proche. Premièrement, il étais de dix ans mon aîné, celui ci s'entendait mieux avec mon frère, et deuxièmement, ont avaient jamais été proche car on ne se connaissaient pas plus que ça ! Je ne savais que bien assez de choses à son sujet, et je ne souhait pas vraiment le connaitre plus que ça en faite. C'est dur à dire, car la famille reste la famille, mais il y a des actes que je ne supporte pas, même ci ceux ci peuvent être considérer comme erreurs de jeunesse. Je me contenta de répondre simplement, « Ouais, je me souviens de toi ! » Avant de m'installer à nouveau dans l'herbe. Nos quelques échanges verbaux avaient toujours été plus que brève, se limitant souvent à "Bonjour, ça va?!" et encore.


Revenir en haut

Invité
Niall Horan


MessagePosté le: Jeu 27 Sep - 18:47 (2012)    Sujet du message: sans un miracle on est sûr de se ramasser † niall and ryan. Répondre en citant


      Scène Close.
      Nouvelle saison.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:57 (2016)    Sujet du message: sans un miracle on est sûr de se ramasser † niall and ryan.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> L.A
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky