Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
I came back, don't kill me

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> L.A
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Inscrit le: 03 Avr 2010
Véronica Mars

Messages: 16 698
» feat: Kristen Bell
» ville/ pays d'origine: Chicago
» familles : Dylan
» trait de caractères : jalouse, possessive, protectrice
» situation amoureuse : lui lui lui ♥
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 21:35 (2012)    Sujet du message: I came back, don't kill me Répondre en citant

Paul Wesley & Veronica Mars   
I came back, don't kill me   
 
 
 
Ce soir là je n'arrivais à dormir, je décidais donc de sortir de chez moi et d'aller faire un petit jogging tardif. J'enfilai un jogging et un débardeur puis sortiis. Je savais qu'il était tard mais rester chez moi ne m'aiderait pas à faire sortir ce que j'avais dans la tete. Je me rappelais que je n'avais pas encore prévenu Paul que j'étais rentré sur LA. Je lui avais envoyé un message comme à d'autres personnes comme quoi je partais quelques temps et que çà ne servirait a rien qu'ils essaient de me retrouver . J'étais parti de Cancun deux jours avant la mort de l'étudiant. Je n'avais raconter à personne la raison qui m'avait poussé à partir aussi précipitament. Je me doutais que Paul allait m'en vouloir de mon attitude. En même il y aurait de quoi. Je finis par me décider à lui envoyer un message " Hey mon protecteur, tu vas bien ? Je suis rentrée sur LA. Je me fais un petit jogging tardif là où on court d'habitude, si tu as envie viens me rejoindre . Bizoux. Ta Vero" Je ne savais pas si il allait venir me rejoindre ou si il allait faire le mort comme je l'avais fait pour tous ces messages et ces appels. J'esperais qu'il allait vraiment venir me rejoindre mais en même temps j'appréhendais car il allait me poser des tonnes de questions auquelles je ne voudrais pas forcément répondre me connaissant. Mon portable vibra ce qui me fit comprendre que j'avais un message. Je regardais le destinataire il s'agissait de Paul. Il m'avait seulement écris " J'arrive. Attend moi " . Je compris à son message qu'il m'en voulait. Son messages était direct. Il ne voulait pas s'attarder sur du détail. Je me doutais qu'il allait vouloir des explications de ma part et que tant qu'il n'en aurait pas il ne me lacherais pas. Je commençais déjà à réfléchir à ce que j'allais pouvoir lui dire et à ce que je garderais pour moi pour ne pas le mêler à cette histoire lui aussi. Le stress montaitdepuis que j'avais reçus son message comme quoi il venait me rejoindre. Fianlement ce n'était peut être pas une si bonne idée que çà.
_________________




"Tout nous échappe sans cesse, même les êtres qu'on aime ou que l'on a aimé.
Mais reste la certitude que certains moments ont été ce qu'on appelle le bonheur.
"


J , C , L , S , C , R , J, N ♥ RIP les Anges de LA


♠ Si tu tombes beaucoup trop bas,
Si tu perds confiance tourne-toi vers moi,
Si un chagrin casse ta voix,
Perdue sur les chemins tend une main vers moi ♠




you & me, on sait que çà n'a pas toujours été facile et on sait les raisons
mais je ne compte pas t'abandonner si toi, tu ne m'abandonnes pas non plus de ton côté .
On sait que c'est ce mp qui nous a rapproché il y a très longtemps
et depuis même si il y a des hauts et des bas , on essait de rester toujours présent pour l'autre
Tu sais, tu es la personne qui compte le plus pour moi ici,
tu l'es depuis un moment même si parfois tu penses le contraire
mais t'es un idiot car t'es le seul à pas t'en rendre compte que t'es le plus important
et que si il y avait un choix à faire , çà serait toi obligatoirement et tu sais les raisons
sinon c'est que tu es débile car combien de fois je te les ai dise (a)
je ne regrette en aucun cas les choix que j'ai fais par rapport à toi il y a longtemps
tu me connais à force même si parfois je te traite de ptit con tu sais que c'est sur le coup car je suis énervée
tu sais que si je suis encore ici, c'est grace à toi car le premier été je serais parti
si tu n'avais pas été là pour me retenir de partir cette fois là, alors merci
Tu sais Nath, t'es quelqu'un de formidable et je suis vraiment contente d'avoir appris à te connaitre autant
car tu en vaux vraiment la peine quand on apprend a te connaitre un peu plus
et quoi que certaines personnes ont pu dire, t'es une personne en Or et je les emmerde bien profondément
car tu vaux 10000fois mieux que ces personnes même si tu en doutes
je ne regrette pas d'avoir toujours été là pour toi quand il fallait
même quand tu fais l'autruche
et on sait le nombre de fois où tu l'as fait :p
t'es la personne la plus important pour moi alors l'oublie pas ,
you are the best and the others i fuck them


Impossible is Nothing


UC


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 23 Juil - 21:35 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Mar 24 Juil - 20:02 (2012)    Sujet du message: I came back, don't kill me Répondre en citant



    i came back, don't kill me.
    véronica mars & paul wesley.

      La soirée était déjà entamée, le soleil se faisait de plus en plus rare, et la température perdait de son intensité avec les minutes. J'étais à l'appartement, et je grignotais avec Elena, on avait décidé de rester à la maison ce soir, et de se regarder un bon film. Retrouver mon loft me faisait le plus grand bien, même si ma nouvelle colocation bouleversait quelques unes de mes habitudes, je m'amusais plutôt bien, et j'aimais quand même être chez moi, bien plus qu'être à Cancun, ou en Australie, comme il y a encore quelques semaines. Le retour de Cancun avait été difficile surtout avec la mort de ce Aaron, mais l'université faisait de son mieux pour nous mettre dans de bonnes conditions. J'étais à peine arrivé à Cancun, que j'avais déjà croisé plusieurs personnes à qui je tenais, et qui m'avait beaucoup manqué, Lydia, Caroline, Elena, par exemple. Malheureusement, je ne les avais que peu croisées, et au final j'avais vraiment repris contact avec elle, une fois arrivé à Los Angeles, et installé dans mon appartement. Véronica faisait partie des gens que j'avais recroisés à Cancun dès mon arrivée, mon départ en Australie avait provoqué un éloignement avec beaucoup de personnes comme avec elle, et c'est vrai que la revoir m'avait fait très plaisir même si ce n'était que quelques minutes à chaque fois, à la cafétéria, dans les couloirs, etc. Néanmoins, je n'avais pas vraiment eu l'occasion de la revoir vraiment à Cancun, puisque elle m'avait avertie, qu'elle partait et que je ne devais pas chercher à la retrouver. J'étais un peu perplexe face à cet sms, mais j'avais laissé faire, elle me préviendrait de son retour. Quelques jours passèrent, et je n'avais pas eu de ses nouvelles, elle ne répondait à aucun de mes sms, et je m'inquiétais, pourtant les jours passèrent, et je laissais faire, sans chercher à comprendre comme elle me l'avait demandée. C'est seulement une fois installé déjà depuis quelques jours à Los Angeles, que je reçus un sms de sa part. C'était ce soir-là, le soir où je ne faisais rien de particulier et que le soleil faisait place à la lune, petit à petit. Cet sms était plutôt un sms de détresse, courir à cette heure-ci, était plutôt alarmant, surtout une jeune fille comme elle, seule dans un sentier. Enfin, je lui dis de ne pas bouger et de m'attendre, même si je n'étais pas particulièrement prêt à la voir, je ne pouvais pas la laisser seule dans ce sentier. Ni une ni deux, je me préparais et pris ma voiture afin de retrouver cet endroit qu'on avait déjà fréquenté quelques années plutôt, pendant notre footing.
      Une fois les pieds là-bas, je la vis, debout en train de faire les cent pas, de long et en large de la route en sentier. Je m'approchai d'elle, jeans, tee shirt et petit veste sur le dos, la voir en petite tenue de sport comme ça, me faisait penser qu'elle était complètement folle d'être ici comme ça à cette heure-ci. Qu'est ce qui se passe ? lançai-je à la blonde, sans vraiment beaucoup de douceur, je voulais savoir ce qui m'avait fait déplacé à cette heure-là de la journée, dans un sentier. Je n'étais pas rancunier, mais je savais faire comprendre à une personne, qu'elle m'avait déçu, ou autres. Je voulais juste des explications de son départ, mais aussi de cet sms, une vingtaine de minutes plus tôt.



Revenir en haut

Inscrit le: 03 Avr 2010
Véronica Mars

Messages: 16 698
» feat: Kristen Bell
» ville/ pays d'origine: Chicago
» familles : Dylan
» trait de caractères : jalouse, possessive, protectrice
» situation amoureuse : lui lui lui ♥
» dites cheeeeeease :

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 09:53 (2012)    Sujet du message: I came back, don't kill me Répondre en citant

 
Paul Wesley & Veronica Mars    
I came back, don't kill me  
 
 
Je venais donc d'envoyer un message à Paul en lui disant que j'étais revenu et que j'étais à notre endroit où on avait l'habitude de courir ensemble. Il m'avait répondu directement et avait très bref dans son message. Il avait seulement dis qu'il arrivait et que je devais l'attendre et ne pas bouger. Le temps passait et il n'arrivait toujours pas. Il se faisait tard et avec mes problème, j'étais un peu folle de traîner toute seule dans un endroit aussi peu fréquenté le soir. Je finis par faire les cents pas en l'attendant. Je réfléchissais surtout à ce que j'allais pouvoir lui dire pour lui expliquer les raisons qui m'avaient poussé à partir sans qu'il s'inquiète trop pour moi et sans qu'il ne s'en mêle totalement pour ne pas être à son tour en danger. Je savais que je devrais lui expliquer une bonne parti de l'histoire pour qu'il finisse par me pardonner. La lune était un légèrement caché par un nuage et çà m'arrangeait un peu comme çà Paul ne verrait peut être pas les bleus que j'avais et çà m'éviterai de lui parler de cette partie de l'histoire. Les branches des arbres autour de bois craquaient avec le vent et çà commençait à me faire largement flipper. Je me mis à penser que jamais je n'aurais du venir seule courir à cet endroit. Au bout d'une vingtaine de minute Paul finit par venir me rejoindre là où je me trouvais. Il avait du trouver facilement vu qu'on allait courir régulièrement ensemble il y a quelques années en arrière. Il s'était approché de moi sans un sourire et m'avait juste demandé ce qu'il se passait. Je compris au peu de parole qu'il m'avait lancé qu'il m'en voulait de ne rien lui avoir expliqué en partant aussi vite de Cancùn. Je svais que j'avais déçu beaucoup de personnes en partant de cette façon mais c'était mieux pour tout le monde si je voulais une chose, c'était bien leur éviter d'éventuel problème. Je ne regrettais pas d'être parti car j'avais fais ce qui me semblait le mieux à faire dans cette situation. Maintenant , il me restait juste à expliquer les raisons aux personnes dont j'étais proche. Je finis par lui dire simplement " Bonsoir à toi aussi " J'avais très bien remarqué la distance qu'il mettait dans ses paroles pour me faire comprendre qu'il m'en voulait. Je le regardais dans le yeux et lui " Je pensais que t'aurais été content de savoir que j'étais revenue malgré que je t'ai donné aucune raison pour mon départ " Je me doutais que ma phrase allait le faire réagir au quart de tour et qu'il allait me sortir un truc du genre que lui aurait pensé qu'il méritait de savoir au moins si j'allais bien. C'est vrai que je n'avais répondu à aucun message sauf à mon meilleur ami car je savais que lui aurait remué ciel et terre pour savoir où je me trouvais et qu'il valait mieux éviter çà justement pour qu'il ne soit pas en danger. Je levais les yeux pour regarder si la lune était toujours cachée par ce fameux nuage et c'était le cas pour l'instant. J'espérais vraiment qu'il allait resté encore à cette place pour un bon petit moment car le peu de lumière de permettrait peut être pas à Paul de remarquer les bleus que j'avais au bras mais aussi sur les cuisses. Et tant qu'il ne le verrait pas il s'inquiéterait un peu moins de ce qui avait pu se passer pour que je parte. Je finis par diriger à nouveau mon regard vers Paul et je lui dis " Je sais que j'aurais du répondre à tes messages rien que pour que tu t'inquiètes un peu moins pour moi mais je ne sais pas vraiment pourquoi je n'y ai pas fait à vrai dire " Je m'imaginais déjà ce qu'il allait répondre à ce que je venais de dire. Paul n'était pas du genre rancunier mais çà se voyait qu'il voulait me montrer que je l'avais vraiment déçu en agissant ainsi. En y repensant, j'avais été stupide de donner aucune nouvelle aux personnes dont j'étais proche. Certains d'entre eux aurait pu peut être m'aider à sortir de cette situation. 

_________________




"Tout nous échappe sans cesse, même les êtres qu'on aime ou que l'on a aimé.
Mais reste la certitude que certains moments ont été ce qu'on appelle le bonheur.
"


J , C , L , S , C , R , J, N ♥ RIP les Anges de LA


♠ Si tu tombes beaucoup trop bas,
Si tu perds confiance tourne-toi vers moi,
Si un chagrin casse ta voix,
Perdue sur les chemins tend une main vers moi ♠




you & me, on sait que çà n'a pas toujours été facile et on sait les raisons
mais je ne compte pas t'abandonner si toi, tu ne m'abandonnes pas non plus de ton côté .
On sait que c'est ce mp qui nous a rapproché il y a très longtemps
et depuis même si il y a des hauts et des bas , on essait de rester toujours présent pour l'autre
Tu sais, tu es la personne qui compte le plus pour moi ici,
tu l'es depuis un moment même si parfois tu penses le contraire
mais t'es un idiot car t'es le seul à pas t'en rendre compte que t'es le plus important
et que si il y avait un choix à faire , çà serait toi obligatoirement et tu sais les raisons
sinon c'est que tu es débile car combien de fois je te les ai dise (a)
je ne regrette en aucun cas les choix que j'ai fais par rapport à toi il y a longtemps
tu me connais à force même si parfois je te traite de ptit con tu sais que c'est sur le coup car je suis énervée
tu sais que si je suis encore ici, c'est grace à toi car le premier été je serais parti
si tu n'avais pas été là pour me retenir de partir cette fois là, alors merci
Tu sais Nath, t'es quelqu'un de formidable et je suis vraiment contente d'avoir appris à te connaitre autant
car tu en vaux vraiment la peine quand on apprend a te connaitre un peu plus
et quoi que certaines personnes ont pu dire, t'es une personne en Or et je les emmerde bien profondément
car tu vaux 10000fois mieux que ces personnes même si tu en doutes
je ne regrette pas d'avoir toujours été là pour toi quand il fallait
même quand tu fais l'autruche
et on sait le nombre de fois où tu l'as fait :p
t'es la personne la plus important pour moi alors l'oublie pas ,
you are the best and the others i fuck them


Impossible is Nothing


UC


Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Lun 6 Aoû - 23:55 (2012)    Sujet du message: I came back, don't kill me Répondre en citant



    i came back, don't kill me.
    véronica mars & paul wesley.

      J'étais loin d'imaginer que Véronica Mars referait surface du jour au lendemain, comme ici. J'avais essayé de prendre de ses nouvelles, mais elle ne répondait pas, bien sûr que je m'inquiétais, mais à force j'avais cédé, et j'avais décidé de lui faire confiance. J'avais déjà passé un an loin de mes proches, c'est pourquoi ça me déplaisait qu'elle parte ainsi sans prévenir à l'avance et surtout sans me dire les raisons. J'étais sûr de pouvoir la comprendre, surtout elle avec qui j'avais toujours eu une attitude de grand frère, elle pouvait être si fragile, et moi si protecteur, que je l'avais pris sous mon aile. A son sms, je n'avais pas hésité à y aller bien entendu, même si je ressentais un peu de rancoeur et de déception envers elle. Pourtant, je n'étais pas du genre rancunier surtout avec mes proches, mais là je lui en voulais et j'avais besoin d'explications pour apaiser mes ressentiments. Véronica remarqua très vite que j'étais distant vu ce qu'elle me rétorqua, mais je ne voulais pas arriver, un sourire aux lèvres et les bras grands ouverts alors que ce n'était pas du tout ce que je ressentais. Bien entendu, j'étais content de la voir, saine et sauve, et quand elle me dit qu'elle pensait que j'aurais été content de la voir de retour, je ne pus m'empêcher de lâcher un rire sarcastique. Je suis très content de te voir, mais là n'est pas la question, lui fis-je remarquer en reprenant mon sérieux. Je croisai les bras sur ma poitrine. La jeune femme avait l'air encore plus fragile et sombre que les fois où je l'avais vue, elle me dit qu'elle se doutait bien que je voulais de ses nouvelles mais qu'elle ne savais pas vraiment pourquoi elle ne l'avait pas fait. Je suis sûr que tu le sais, lui rétorquai-je simplement, en restant face à elle. Tu sais que je suis prêt à tout entendre et que je serai toujours là pour toi malgré tout, lui dis-je finalement afin de la rassurer, et qu'elle ne prenne pas non plus peur à ce que je m'éloigne. Je tenais à elle et je ne lui voulais pas de mal.



Revenir en haut

Invité
Paul Wesley


MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 19:36 (2012)    Sujet du message: I came back, don't kill me Répondre en citant

    scène close.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:53 (2016)    Sujet du message: I came back, don't kill me

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> L.A
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky