Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
Keyla la magnifique. † Supercalifragilisticexpialidocious.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Keyla Weaver


MessagePosté le: Mer 25 Juil - 14:29 (2012)    Sujet du message: Keyla la magnifique. † Supercalifragilisticexpialidocious. Répondre en citant


KeylaLyanaWeaver

«Money is the anthem of success. So before we go out, what's your address?»


Nom • Weaver
Prénoms • Keyla Lyana
Age • dix-huit ans
Date de naissance • 14 avril 1994
Lieu de naissance • Beverly Hills
Origines • Britannique et Française
Statut social • Célibataire.
Famille • Un grand frère décédé, parents séparés depuis ses 13 ans.
Profession • Etudiante.
Groupe • You're a Pompom
Franche • Jalouse • Amusante • Attachante • Espiègle • Effrontée • Insolente • Sensible • Gourmande • Fêtarde • Mélomane • Intelligente • Ouverte d'esprit • Rancunière • Amicale • Sarcastique •


13 AOUT 2010, BEVERLY HILLS, USA. Sa planche de surf entre les mains, Keyla était debout, face à l’océan. Elle fixait les vagues, le vent, le paysage qui se déchainait. D’une certaine manière, elle trouvait ça, ça reflétait plus ou moins son état d’esprit. Il commençait à pleuvoir, mais elle ne sentait rien. Ou elle croyait plutôt ne pas le sentir. Pourtant, les gouttes froides. Mais la seule chose sur laquelle était focalisée c’était l’océan. Et peut-être aussi sur ce trou béant qui était auparavant la place de son cœur.
Sans se soucier du semblant de feu qui avait commencé à grésiller sur le bord de la plage, Keyla s’avança, toujours planche à la main, vers le bord de l’eau. « Sérieusement, qu’est ce tu fous ? C’est dangereux, viens avec nous ! Lui rendre un dernier hommage… Des bières, des conneries, c’est tout ce qu’il aurait voulu. » La blonde se retourna vers cette voix qu’elle connaissait que trop bien. Jamie. Le meilleur ami de son frère. Son défunt frère. Elle se contenta de le fixer. Non, elle n’avait pas envie de se mêler à eux et d’évoquer tout un tas de souvenirs qui seraient susceptibles de la faire éclater en sanglots à n’importe quel moment. Elle préférait surfer. C’était leur truc. Leur truc de frère et sœurs. A force de toujours être dans ses pattes, il avait fini par lui enseigner les bases, et elle l’avait dépassé. Zeppelin, son frère aîné, âgé de deux ans de plus qu’elle, et décédé dans un foutu accident de voiture, trois jours plus tôt. Certains se plaignent de la relation qu’ils entretiennent avec leur fratrie, Keyla n’avait jamais eu à se plaindre. Son frère était sans doute la personne de qui elle avait été le plus proche. Il était devenu son meilleur ami. Et puis là, il était parti. Juste comme ça. Avec les décès, pas de préavis, rien qui ne vous avertissait de l’horrible perte que vous alliez subir. La mort des êtres chers c'est un cyclone qui vous aspire, où l'on peut se laisser entrainer, où l'on peut se laisser noyer. Il faut s'éloigner du cyclone, il faut vouloir survivre. Et à l’heure actuelle Keyla n’était pas sure de savoir ce qu’elle attendait. Parfois, sa douleur était si grande qu’elle bloquait tout le reste. Elle faisait disparaitre le reste. Jusqu'à ce que la seule chose à laquelle elle pense, soit à quel point elle souffrait. Et puis d’autres fois, rien. Le vide total. Elle n’était qu’un manque, un amas de nuit blanche, un estomac qui se vomit, elle a cru qu’elle allait en crever, mais non, la douleur s’était estompée. C’était pas mieux, c’était pire.

La jeune Weaver était déterminée à aller surfer. Dangereux ? Elle ne savait même plus ce que ce mot signifiait. Et même si elle s’en était rappelée, elle était comme déconnectée. Surfer pour se rapprocher une fois encore de Zeppelin, des projets qu’ils avaient fait, de ce rêve qu’ils avaient eu, de la voir un jour vivre de sa passion, de se détacher de la famille et de ce qui était le mieux. Elle se foutait qu’il fasse nuit et que la seule lumière ne vienne du feu qu’ils avaient allumé et de la lune. Elle se foutait qu’il y ait un peu trop de vents, des rochers et des vagues puissantes. Elle voulait juste surfer et être prêt de lui.
Alors qu’elle fit un pas en avant, elle fut retenue, ce qui la fit se retourner, légèrement exaspérée. C’était toujours Jamie. Une bouteille de Jack’s à la main qu’il lui tendait avec un demi sourire. Désolé, amusé, triste ou alors de la pitié face à ce qu’elle traversait, elle ne savait pas et ne voulait surtout pas savoir. « Je préfère que tu te défonces avec ça plutôt que devoir aller te chercher dans l’eau Key’. » Le regard de la jeune femme semblait comme vide. Sa seule réaction fut quand Jamie attrapa sa planche de ses bras. Elle émit une espèce de gémissement plaintif et râleur avant de vouloir la récupérer. Il lâcha alors la planche, qui s’écroula par terre, tandis que la jeune femme allait pour râler une fois encore de laisser tomber son bébé au sol. Elle ne dit rien, elle se contenta de le pousser, alors qu’il tentait de la retenir par les épaules. « Lache moi Jamie. » s’énerva-t-elle en se débattant alors qu’il la tenait désormais fermement. Plus elle se débattait, plus il resserrait son étreinte. Puis brusquement, plus rien. Elle cessa tout mouvement en même temps que les larmes coulèrent sur son visage. En fait, c’était ce qu’il attendait. Qu’elle s’énerve et qu’elle évacue. Il n’était jamais bon de garder sa peine. Comme par habitude, elle cala sa tête dans le creux de l’épaule de son ami alors que ses sanglots se faisaient plus bruyants. Bientôt, ce ne fut plus qu’un cri plaintif où l’on pouvait entendre la détresse d’une petite fille ayant perdu son plus grand repère.

FIN AOUT 2012, LOS ANGELES, USA. Veille de rentrée, des étudiants, un bar bondé… Ils tentaient tous de profiter au maximum de leur dernière soirée d’été. Une nouvelle année, des nouveaux cours, et sans doute de nouvelles têtes. Demain, Keyla remettrait les pieds à UCLA, cette université qu’elle avait fini par considérer comme sa deuxième maison. La première resterait toujours l’océan. Étudier à Los Angeles, à la base c’était le rêve de sa mère. Elle, la magnifique Cheerleader qui n’avait d’yeux que pour cette discipline et cette université. Et puis n’était-ce pas là-bas qu’elle avait rencontré son père avant qu’il n’intègre l’US Navy ? Alors il était naturel qu’elle veuille y voir sa fille. Keyla n’avait d’ailleurs pas été ravie au premier abord. Une université ? Pour quoi faire ? Elle ce qu’elle voulait, c’était devenir surfeuse professionnelle. Elle avait finalement plié sous les conseils de son frère. Ça ne ferait que lui ouvrir d’autres portes, n’avait-il cessé de lui répéter. A croire qu’il avait raison… Elle avait trouvé sa voie, autre que dans le surf, sans pour autant oublier ce rêve. Il était là, toujours bien présent.

La jeune Weaver descendit les marches sous les applaudissements de la salle. Elle fit une révérence pour les remercier avant d’éclater de rire. « T’as vraiment une voix magnifique, tu sais ! » lacha Riley, sa cousine à l‘intention de la californienne. Keyla sourit de plus bel, tout en sentant ses joues s’empourprer. Oui elle le savait, mais les compliments sur sa voix l’avait toujours mise plus ou mal à l’aise. « Je comprends toujours pas que tu ne te lances pas sérieusement Key’… » L’intéressée secoua la tête en signe de négation. Non, elle aimait chanter ici, dans des bars comme celui-ci, pour s’amuser, ou oui même enregistrer pour le plaisir. Mais sérieusement, se lancer dans la musique ? Non, elle ne l’imaginait même pas. « J’ai déjà bien assez de choses ! » lâcha-t-elle en guise de réponse. Et elle n’avait pas tort… Ses études, le surf, la danse, et sans oublier les innombrables fêtes auxquelles elle participait. « Il y a-t-il une chose qui ne te résiste pas ? » demanda-t-elle en rigolant. « Oh oui ! Même plusieurs… » lâcha-t-elle en désignant d’un signe de tête un jeune étudiant assis quelques tables plus loin. Les deux cousines rigolèrent, avant que Riley ne prenne la parole. « Il doit être gay ! C’est la seule explication ! » Surement… Peut-être pas, mais s’en était sans doute pas loin. Keyla avait toujours été habituée à avoir ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. Que ça soit en matière d’homme ou pour le reste. Elle plaisait, elle le savait et en jouait. Pas constamment, seulement lorsqu’elle avait envie de s’amuser un peu. Son naturel, son physique, son charisme… Il y avait tout pour les faire craquer. Du coup, lorsque ça ne fonctionnait pas, il y avait une grosse remise en question.

 « Tu reveux quelque chose ? » demanda Keyla tout en se levant pour retourner chercher des boissons. « La même chose que toi ! » répondit sa cousine. La jeune femme se tourna en direction du bar avant de se faire heurter de plein fouet par une autre étudiante qui n’était visiblement pas décidée à s’excuser. « Eh t’excuse pas surtout ! » La fille se retourna, avec un sourire mauvais sur le visage. Sans savoir vraiment pourquoi, Keyla pensa immédiatement que cette bousculade n’avait rien d’un accident, que c’était tout à fait volontaire. La fille qui venait de la percuter s’avança, suivie d’une de ses amies, et se planta devant l’Australienne. « M’excuser auprès de toi ? La salope qui a couché avec MON copain ? Tu sais, Luke ! » cria-t-elle presque tout en poussant la jeune femme. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Keyla. On aurait pu croire qu’elle aurait ressenti de la gêne, une honte quelconque devant le scandale qui s’annonçait, mais non. Elle n’était pas embarrassée, cette fille était la seule à l’être. Keyla assumait ce qu’elle faisait. Pourquoi regretter ses actes lorsqu’ils sont faits en toute conscience ? Coucher avec des mecs pris n’était pas pour autant une habitude, mais oui, ça lui arrivait bel et bien. Seulement oui, il y avait quelques petits inconvénients… comme par exemple lorsque la dite copine l’apprenait parce que monsieur n’était pas discret –lui ou ses copains en fait. « Ah ça… Faut savoir les garder hein… » lâcha-t-elle en haussant les épaules, souriante. Si elle la provoquait ? Peut-être un peu oui… Mais elle voulait seulement s’amuser. C’était sans compter sur la gifle qui lui arriva en pleine figure. Keyla put apercevoir les visages choqués et consternés de ses amis, tout autant que ceux des autres personnes présentes dans le bar, mais elle, elle souriait. Encore. Se massant légèrement la joue, elle releva alors la tête avant d’envoyer son poing droit dans le visage de la jeune femme. Plusieurs personnes se levèrent, surement pour les arrêter. Mais la brune face à Keyla lui ressautait déjà su… Du moins, si la blonde ne l’avait pas esquivé. Keyla sentit une main la tirer. Se retournant, elle vit Riley. « Je crois qu’on ferait mieux de partir ! » dit-elle avec une délicatesse apparente qui cachait cependant son autorité. Ce n’était pas un conseil, il valait vraiment mieux partir maintenant. Une bagarre avant même que la nouvelle année scolaire ne soit entamée n’était surement pas la meilleure des choses à faire…


Como esta Cancùn ?


✴ Comment as tu vécu la mort de X (Aaron Baker) ? Je en l'ai malheureusement pas connu, mais si cela avait été le cas, j'aurais étais très affectée par son décès. Cependant, cela ne veux pas dire que je n'en suis pas touchée. Je sais ce que cela peut faire de perdre quelqu'un de très cher, je l'ai moi même vécu, et je ne le souhaite à personne.
✴ Que retiendras tu de ton expérience de vie à Cancùn? Que... sécher les cours d'espagnol n'était pas la meilleure des choses à faire ?
✴ Los Angeles te manquait-il ? Of course ! C'est toute ma vie qui s'est déroulée à L.A.
✴Comment te vois-tu dans une dizaine d'année ? Mariée avec un homme très très riche et une bonne douzaine de marmots ? Nan, sérieusement, je ne sais pas. Et puis, comme dirait Forest Gump, la vie est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber...
✴ LE CODE DE VALIDATION (glissé dans le reglement) ?  Validée Par RACHEL



Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Mer 25 Juil - 14:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Rachel Gattina


MessagePosté le: Mer 25 Juil - 16:37 (2012)    Sujet du message: Keyla la magnifique. † Supercalifragilisticexpialidocious. Répondre en citant

Présentation validée (: bienvenue parmi nous
Si tu as besoin de quoique ce soit hésites pas
Bisouss & j'adore la star de ton avatar elle est belle 


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:18 (2016)    Sujet du message: Keyla la magnifique. † Supercalifragilisticexpialidocious.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison sept -> Présentations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky