Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
a little bit of history ◮ lorenzo.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Lun 1 Oct - 13:52 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant



    En ce vendredi après-midi, j'avais encore ce devoir d'histoire à terminer. Je devais à tout prix le rendre le lundi matin, dernier délai. Et je n'avais absolument aucune envie d'y passer mon week-end. Il ne me restait donc plus qu'à le finir avant ce soir. L'histoire était pour ainsi dire, bien loin d'être l'une de mes matières préférées. Rien que le fait de l'évoquer me donnait déjà la migraine. Je ne partais donc pas dans de bonnes perspectives pour me mettre à bosser. Ajoutez cela au fait que je suis loin d'être très studieuse, vous arriverez au résultat de mon état actuel. Bref, cette matière faisant forcément partie de tous les programmes scolaires, je ne pouvais pas y couper, et j'allais devoir m'adapter. Je m'étais donc rendue à la bibliothèque, prenant mon courage à deux mains, pour finir cette corvée au plus vite. Sur place, je m'aperçus vite qu'il n'y avait pas grand monde qui étudiait à cette heure-ci. Les étudiants étaient sûrement encore en cours, ou préférait arrêter de bosser en vue du week-end qui arrivait. Je ne mis pas de temps à rejoindre une table un peu reculée et près d'une fenêtre pour me distraire un peu de temps à autre. Enfin assise, je sortais mon livre d'histoire, ainsi qu'une copie double vierge pour commencer mon boulot. Essayant en vain de chercher quelque chose dans ce manuel, je ne trouvais rien qui correspondait à ce que je cherchais et je commençais franchement à me démoraliser. J'eus alors l'ultime idée de me lever et d'aller arpenter les rayonnages de la bibliothèque, à la recherche d'une source plus appropriée. Je me levais et rejoignais le rayon le plus proche qui affichait "histoire". Heureusement que je n'avais pas à me déplacer bien loin. Je sortais quelques bouquins et les feuilletais en vitesse, pour vite me rendre compte de ce qu'ils pouvaient contenir. Le dernier auquel je jetais un œil semblait plutôt pas mal. Je le prenais donc et retournais en direction de ma table. J'avais tout de même examiné les alentours et avais repérée une tête connue à l'entrée de la salle. J'entassais alors mes livres que je prenais dans mes bras, puis mettais mon sac sur mon épaule. J'allais droit vers Lorenzo, qui visiblement n'avait pas remarquée ma présence. Arrivée à sa hauteur, j'entamais la conversation. « Ne me dis pas que toi aussi tu as un devoir d'histoire ? » lui lançais-je sur le ton de la plaisanterie, en jetant un œil par-dessus son épaule, pour voir sur quoi il travaillait actuellement. J'espérais au moins qu'il ne galérait pas autant que moi, sinon ça allait être marrant. « Je vais te filer un coup de main si ça te fait rien » lui dis-je en allant m'installer sur la chaise vide en face de lui. Je ne savais pas si j'allais lui être d'un grand secours, mais bon. Quitte à se prendre la tête avec les cours, autant le faire à deux.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 1 Oct - 13:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Mer 10 Oct - 14:46 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant


KAYLEIGH & LORENZO


Mon professeur d'histoire, ou le professeur le plus chiant que j'ai pu avoir durant mes années scolaires. Ce dernier avait décidé de nous donner un devoir chaque semaine. En début d'année, quand il nous l'avait dit, nous avions tous du mal à y croire, on espérait que c'était juste pour nous faire peur, mais finalement, ce dernier s'y tenait. Et on pouvait être sûr que chaque jeudi nous avions un devoir maison à faire. Comme nous étions vendredi et que j'avais un peu de temps devant moi, au lieu de rentrer à la villa... Lieu où j'étais certain de ne rien faire, je jugeais que me rendre à la bibliothèque de la fac était plus sûr, au moins, je ferais mon travail sérieusement.
En pénétrant dans cette dernière, je remarquais qu'il n'y avait que très peu de monde, en même temps, en ce vendredi après-midi, c'était un peu normal, certains étaient encore en cours, tandis que d'autres avaient prit le portail de la fac pour rentrer chez eux. Quant à moi, je vins prendre place à une table libre, afin d'être seul et tranquille pour bosser. Avant de commencer, j'avais pris soin d'aller me chercher un manuel d'histoire, qui pourrait sûrement m'aider. Déjà que je n'étais pas un fana d'histoire et de géographie, mais alors là, c'était pire que tout. Pourquoi n'étais-je pas dispensé de matières générales. C'est vrai quoi, expliquez moi à quoi me servirait l'histoire dans le monde de la mode, du mannequinat. J'ai pas besoin de connaître le conflit américano-soviétique ou autre pour me balader sur un podium, ou pour que l'on me prenne en photo. C'était tout bonnement inutile. M'enfin, j'avais beau râlé, je n'avais pas le choix. C'est pourquoi, manuel attrapé, je regagnais ma table, et casque aux oreilles, stylo en main, et feuille sur table, je commençais mon devoir. En toute sincérité, sa me prenais littéralement la tête. Je n'y comprenais strictement rien, et en plus de cela, pour clore ce dernier, une jolie petite dissertation m'attendais. De quoi m'énerver d'avantage. Je posais le stylo, et restais planter devant ma feuille, presque vide.
Au moment même où ma musique prenait fin pour laisser place à une autre, j'entendis une voix. J'ôtais mon casque, et en me retournant je reconnus ma meilleure amie, Kayleigh. Je riais légèrement à ce qu'elle me dit. « D'accord, je ne te le dirais pas alors » lâchais-je en grimaçant de façon amusé. Grimace qui voulait tout dire. « Non mais franchement c'est pas humain un prof comme lui, toutes les semaines, j'ai droit à un putain de devoir à faire là ! je lui en ferais bouffer de son histoire ! » m'exclamais-je spontanément, j'avais besoin de sortir tout ça, j'en avais marre. « tu me seras d'une grande aide, parce que sincèrement, je suis largué, déjà que je n'aime pas cette matière, je trouve que sa sert strictement à rien, et franchement ? qu'est-ce que je m'en tape de la guerre froide et du conflit américano-soviétique ! » m'exclamais-je de plus belle. J'espérais très sincèrement qu'elle me soit d'une grande aide, sinon, je savais ce qui m'attendrais ce week-end.
CODE BY .MAPYDEW

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 23:48 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant

    Comment occuper un vendredi après-midi quand on finit relativement tôt ? Et bien, avec un devoir d'histoire par exemple ! En tout cas, c'est ce que mon professeur avait jugé comme meilleure option. J'étais pourtant pressée de rentrer chez moi, mais d'un autre côté, je n'avais vraiment pas envie de passer mon week-end à bosser ça. J'avais donc pris mon courage à deux mains, afin de me rendre à la bibliothèque. J'y trouverais sûrement différents bouquins qui m'aideraient à répondre à mes questions, enfin c'est ce que j'espérais. J'arrivais sur place et m'installais à une table un peu en retrait et près d'une fenêtre. Ayant toujours un peu de mal à me concentrer, je préférais garder un point d'observation pour me changer les idées, quand le besoin se ferait sentir. Je me sentais d'ailleurs bien seule dans cette grande salle. J'enviais ces étudiants qui étaient déjà rentrés chez eux, et qui devaient être tranquille, contrairement à moi. Au bout d'un certain temps d'installation et de perte de temps, je l'avouais, je m'étais enfin mis ça chercher un peu dans mon livre scolaire. Évidemment, je ne trouvais rien, cela aurait été trop facile de tout trouver du premier coup. Je me levais alors en direction des rayonnages consacrés à l'histoire pour prendre des livres qui semblaient davantage en rapport avec ce que je cherchais. Quand j'eus fini de regarder ceux qui me paraissaient intéressants, je rejoignais ma table. Sur mon chemin, je remarquais que Lorenzo était là lui aussi. Je n'avais pas dû faire attention en rentrant, ou bien il était arrivé après moi. Je prenais mes affaires dans mes bras et mon sac sur l'épaule, pour aller m'approcher de lui. Immédiatement, je lui demandais si lui aussi avait un devoir d'histoire, et j'espérais que non, vu le mal que je me donnais déjà avec le mien. Sa réponse me fit d'ailleurs rire. « C'est pas vrai, ils se sont tous donné le mot ou quoi » soupirais-je. Mon meilleur ami enchaînait alors, se plaignant qu'un prof comme le sien, ce n'était pas humain. Vraisemblablement, il devait bien l'être. Et je le comprenais, car à sa place, je serais franchement agacée de me coltiner un devoir d'histoire toutes les semaines. « Euh .. j'espère pour toi que tes profs ne sont pas tous comme lui » dis-je simplement. Je lui proposais ensuite mon aide, mais j'aurais sans doute mieux fait de m'abstenir, car en matière d'histoire, je n'étais pas la plus qualifiée. « Oui bah attends avant de me remercier, je n'ai pas regardé ce que tu faisais » rétorquais-je. Je pris alors sa feuille pour jeter un œil à son sujet, le conflit américano-soviétique, comme il me l'avait dit juste avant. Franchement, ça ne m'inspirait pas du tout, mais alors vraiment pas. Je soupirais en lisant les questions, on allait y passer une bonne partie du week-end je pense. « Bon, donne-moi tes livres, ce sera peut-être pas plus compliqué que mon sujet » déclarais-je. « Je te file le mien à la place, échange de bons procédés » ajoutais-je. J'en avais tellement plein la tête de ce thème sur la société grecque à l'époque archaïque, que de me plonger dans autre chose ne me ferait sûrement pas de mal.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 11:52 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant


KAYLEIGH & LORENZO


La bibliothèque, un endroit que j'avais peu l'habitude de fréquenter. Cet endroit demandait le silence et le sérieux, tout le contraire de moi finalement, c'est pour cette raison que je m'y rendais que très rarement. Le plus souvent, c'était avec la classe, quand nous avions des recherches à faire, autrement, seul, je n'avais pas l'habitude de m'y rendre. Seulement, si je voulais passer un week-end tranquille, sans me prendre la tête à bûcher, il était préférable de m'y rendre maintenant, afin de me concentrer, et de le faire convenablement, et sérieusement. Néanmoins, posé sur la table, yeux rivés sur les documents, je comprenais la difficulté de ce dernier, ce qui entraînait une grimace sur mon visage. Je maudissais mon professeur, il m'en voulait vraiment, ce n'est pas possible. Chaque semaine, que le bon dieu fasse, Mr Bradford avait pour habitude de nous donner un sujet à traiter pour la semaine d'après, et chaque week-end, je me prenais la tête sur ces derniers. Sachant en plus de cela que je n'aimais pas du tout l'histoire et la géographie, alors je peux vous dire que ce n'était pas la gloire. J'avais, à cet instant même, envie de tout balancer, et de rentrer chez moi, mais, je me disais que si je stoppais tout maintenant, le sujet ne serait pas fait, et il m'attendrait gentiment ce week-end, mais ça, hors de question.
Alors que j'étais seul à ma table, à broyer du noir à cause de cette matière qui selon moi ne servait strictement à rien, une personne m'interpellais. Cette personne n'était autre que ma meilleure amie, Kayleigh, un sourire se glissait sur mes lèvres. Sa présence était loin de me déranger, bien au contraire. J'apprenais d'ailleurs qu'elle aussi se retrouvait à la bibliothèque, car elle avait elle aussi un devoir d'histoire à rendre pour la semaine prochaine. Je la soupçonnerais d'ailleurs d'avoir le même professeur que moi. Il n'y avait que lui pour nous donner des sujets vagues à faire à la maison, et à rendre. « Je ne sais pas pourquoi mais je te soupçonnerais toi aussi d'avoir Monsieur Bradford, je me trompe ? » lui demandais-je curieusement, car pour moi, il n'y avait que ce vieux croûton pour nous donner des devoirs comme celui qui se trouvait face à moi. « Oula non, et fort heureusement, sinon je ne ferais déjà plus parti de ce monde » lâchais-je, tout en riant légèrement. Non mais c'est vrai quoi, déjà que j'avais de plus en plus de mal avec l'histoire, mais alors si s'était pareil avec tous les professeurs que j'avais mais envoyez moi à l'asile quoi. Gentiment, et voyant le désespoir qui planait sur mon visage, cette dernière me proposait de me donner un petit coup de main. Coup de main qui n'était pas de tout refus. J'espérais qu'elle puisse m'aider. « Je te fais confiance, tu ne pourras pas faire pire que moi » lâchais-je en riant légèrement, tant j'étais désespéré, pauvre de moi. Elle me demandait alors de lui filer mon sujet, et en revanche elle me filait le sien. Quand je lisais le titre de ce dernier, je ne pus que soupirer. « Non mais sérieux là ! Ils vont les chercher où leurs sujets là ! » m'exclamais-je en soupirant de plus belle. Franchement, qu'est-ce qu'on s'en tapait de tout ça, le passé était le passé quoi, faut arrêter les délires. « Mon dieu, mon week-end va passer dans mon devoir d'histoire, sa me blase » déclarais-je d'un ton blasé justement.
CODE BY .MAPYDEW

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 03:23 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant

    Voilà que j'étais coincée à la bibliothèque pour l'après-midi, pas franchement fun pour démarrer le week-end. Mais je devais finir ce foutu devoir maintenant pour ne pas avoir à me prendre la tête dessus demain ou après-demain. Un problème se posait quand même, puisque je ne trouvais pas ce qu'il me fallait pour répondre à mes questions. Légèrement démoralisée, j'avais arpenté les rayonnages de livres pour enfin trouver quelque chose de plus précis sur ce qu'il me fallait. C'est alors que je retournais seule à ma table, que j’aperçus mon meilleur ami. Je pris alors mes affaires pour aller me joindre à lui. Quand il sut que j'avais moi aussi un devoir d'histoire à rendre pour lundi, il jugea à juste titre que je devais avoir le même abominable professeur que lui. « Comment t'as deviné ? » fis-je avec un air de surprise. « Non mais c'est un vrai calvaire ce type » ajoutais-je en soupirant. Il avait déjà un physique non-avantageux, alors ça ne jouait pas en sa faveur. Mais en plus, c'était le dernier des cons, et sans rire. On dira donc qu'il n'avait rien pour plaire et que je ne pouvais pas le supporter. Je me demandais même si ce n'était pas réciproque. Il avait la fâcheuse tendance à s'acharner sur moi quand ça le prenait. Puis, voyant que Lorenzo semblait galérer avec sa feuille, je lui demandais s'il n'avait pas que des profs comme celui-ci, parce que j'imaginais franchement l'horreur, rien qu'en le disant déjà. Par chance, il me rassura et se rassura lui aussi par la même occasion, je crois. C'est vrai quoi, avec des profs comme ça, on a l'impression d'être des machines, de pas avoir de vie, et d'être obligé de bosser des heures non-stop. N'écoutant alors que mon bon cœur, et aussi, accessoirement, parce que mon sujet me ressortait par tous les pores, je me proposais de l'aider dans son devoir. Il sauta sur l'occasion, pensant même que je ne pourrais pas faire pire que lui. « C'est bien mal me connaître ça ! Impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire » répondis-je avec un petit rire. Lorenzo me questionna alors pour savoir où il pouvait bien aller chercher leurs sujets. J'aurais bien aimé pouvoir lui répondre, mais je me posais souvent la même question. « Pour être honnête, je comprends rien non plus ! » lâchais-je alors, en reposant sa feuille sur la table. Je soupirais tellement j'en avais plein la tête. Et ce qu'il me dit par la suite acheva de me démoraliser complètement. « Il n'est pas question que je passe mon week-end sur cette merde » annonçais-je clairement, en désignant du doigt le devoir d'histoire. « Donc soit je le file à Brianna, en espérant qu'elle puisse m'être d'un quelconque secours, soit je le déchire et je le fais disparaître de ma vue, pour dire ensuite à ce cher monsieur Bradford que je n'avais pas que ça à faire de m'occuper de ce qu'il se passait dans les années 20 » déclarais-je. Après tout, je n'étais même pas née à cette époque. Qu'est-ce que ça me donnerait de savoir ce que mes ancêtres faisaient ? Rien, j'en étais bien persuadée.


Revenir en haut

Inscrit le: 31 Jan 2011
Luka Grimm

Messages: 12 838

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:33 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant


KAYLEIGH & LORENZO


Alors que j'étais plongé dans mon devoir, du moins, c'est ce que j'essayais de faire, ma chère et tendre meilleure amie vint me tenir compagnie, autant vous dire que sa présence me fit grandement sourire, et me forçais à détacher mes yeux de ma composition l'espace d'un instant. A ma plus grande surprise, elle aussi était à la bibliothèque pour la même raison que moi : son devoir d'histoire. Par je ne sais quelles raisons, j'en concluais alors qu'elle avait le même professeur d'histoire que moi. Bingo. Je ne m'étais pas trompé. Je posais alors ma main sur son épaule, et la regardait d'un air compatissant. « Comment j'ai deviné tu dis ? Parce qu'il n'y a que lui pour nous donner des devoirs d'histoire aussi complexe et tordu que ça ! » m'expliquais-je alors auprès de cette dernière qui semblait surprise de ma supposition. Durant toutes mes années scolaires, j'étais tombé sur des professeurs vraiment insupportable, mais alors Monsieur Bradford demeurait le pire de tous. Je crois qu'à ce stade là, il n'y avait pas pire que lui. En plus de ça, s'était un vieux croûton tout fripé avec une jolie bouffiole poilues sur la joue. Vous savez le genre de professeur qui vous répugne au plus au point. Et bah voilà, Monsieur Bradford était le portrait craché du professeur répugnant par excellence. En réalité, c'était pas humain d'être aussi moche et con à la fois. Je vous jure. M'enfin, toujours est-il que j'avais beau maudire ce vilain personnage, je n'avais aucune autre issue que de faire mon devoir si je ne voulais pas me récolter un joli zéro dans mon semestre qui plomberait ainsi ma moyenne. Cependant, ma meilleure amie me proposait d'échanger nos devoirs, ainsi je me coltinerais le sien, et elle se coltinerait le mien. Disons qu'on se donnait un petit coup de main, du moment que le travail était fait dans les temps s'étaient l'essentiel me semble-t-il et puis... les amis étaient bien fait pour s'entre-aider. C'est justement ce que nous nous apprêtions à faire. « non mais là c'est une certitude, depuis taleur j'ai rien écris s'te plaît ! » m'exclamais-je totalement désespéré. Je le fus d'autant plus lorsque je vis son sujet. Autant vous dire qu'à ce moment même, je trouvais le mien un chouilla plus inspirant que le sien. Franchement, mais où ce vieux allait chercher ses sujets quoi. Il voulait vraiment faire de nos vies un enfer. A en croire ses propos, on devait passer notre vie à travailler, sauf qu'on avait pas que sa à faire, à côté, on a une vie, parfois un Job, pour ma part, j'avais hérité du magasin Vans, le patron étant décédé, je m'étais gentiment proposé pour diriger ce dernier. En même temps, je connaissais le patron personnellement, et en plus de cela, je passais ma vie dans ce magasin quand je n'avais pas cours, pour de nouvelles planches de skate, de nouvelles roues, pour des fringues. Pour raccourcir, ce magasin représentait beaucoup pour moi. Alors, certes les cours étaient important, mais à côté ce magasin l'était tout autant pour moi. Succéder mon ami me tenait vraiment à coeur, et je voulais que de là haut, il soit fière que son magasin n'ait pas coulé.
Afin de me rassurer, Kayleigh m'avouait qu'elle ne comprenait pas non plus nos sujets. Alors que je lui avais dis que j'allais surement passer mon weekend sur mon devoir, elle reprit à son tour en disant que c'était pas possible, qu'elle n'allait pas passer son weekend à faire ce devoir, et que deux choix s'offraient à elle, soit elle demandait de l'aide à ma petite amie, soit elle le déchirait et le faisait disparaître. Autant vous dire que le second choix me fit tout naturellement rire. Je l'imaginais d'autant plus faire ça, je la croyais totalement capable de le faire. « Tu es complètement tarée Ford ! » m'exclamais-je en rigolant de plus belle. « Tu crois qu'on pourrait trouver les sujets sur internet ? » lui demandais-je d'un coup, ayant une illumination. Bien que j'en doutais un peu, nous n'avions rien à perdre après tout.
CODE BY .MAPYDEW

_________________
      Tu étais formidable.

      J'étais fort minable.


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 15:03 (2012)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant

    Lors de mes recherches pour ce fameux devoir d'histoire qui me donnait vraiment du fil à retordre, j'avais parcouru la bibliothèque de long en large plusieurs fois. Je ne savais pas si c'était plus pour m'occuper et passer le temps, ou plutôt pour vraiment chercher ce qu'il me fallait. Pour une raison ou pour une autre, de toute façon, je résultat était le même. J'étais là, je me faisais clairement chié et je n'avais plus envie de bosser. Apercevant mon meilleur ami à une table voisine, je n'avais pas tardé à le rejoindre. Un peu de compagnie et de distraction me feraient le plus grand bien. Quand je lui expliquais que j'avais un devoir d'histoire incompréhensible à rendre, et qu'il m'apprenait la même chose, il en déduisit très intelligemment que je devais avoir le même prof que lui. « A la réflexion, tu n'as pas tort. Mais il devrait arrêter tout de suite, parce que je vais faire grève très rapidement je te le dis carrément » annonçais-je, tout en hochant la tête. « Ou je peux aussi aller me plaindre à la direction que je ne veux plus avoir affaire à ce prof qui me donne trop de boulot. Ils vont kiffer, avoue ! » lançais-je, en éclatant de rire. Ce qui me valut d'ailleurs un regard noir de la bibliothécaire, parce que j'avais sûrement fait trop de bruit. On ne peut vraiment rien faire dans cette école, c'en est flippant. Voulant à tout prix terminer ce devoir au plus vite pour éviter d'y passer mon week-end, je l'avais relu des dizaines et des dizaines de fois, si bien que j'en avais plein la tête et qu'il me ressortait clairement par les yeux. Je proposais alors à Lorenzo de s'échanger nos devoirs, échange de bons procédés. Peut-être que l'inspiration me viendrait plus avec le sien. Oui je rêve un peu je sais, mais c'est tout ce que je peux faire actuellement. J'avais quand même prévenu Lolo qu'il ne fallait pas qu'il se fasse de faux espoirs, je ne ferais certainement pas mieux que lui. Mais pourtant, il semblait convaincu du contraire. En une heure, il n'avait absolument rien écrit visiblement. « Tu sais quoi ? Bienvenue au club ! » répondis-je, en lui adressant un grand sourire. On formait une belle paire à nous deux. Heureusement que ce monstrueux prof d'histoire n'avait pas à nous supporter au même moment, où il en baverait sûrement. Quand mon meilleur ami évoqua le fait que vu l'avancement de nos travaux, nous allions devoir y passer le week-end, ce fut la phrase de trop. C'était exactement tout ce que je voulais éviter. Je lui avais donc clairement dit que c'était soit je demandais de l'aide à Brianna, soit je me débarrassais de ce foutu devoir qui me donnait des boutons rien que de le lire. Évidemment cette brillante idée fit bien rire mon camarade. « Excuse-moi, tu peux répéter ? Je ne suis pas tarée comme tu l'as si bien dit, j'essaie jute de sauver mon week-end. Et je peux aussi sauver le tien par la même occasion, il suffit de me le demander » déclarais-je alors. J'étais tout à fait prête à me débarrasser de ces devoirs inutiles, et je le ferais avec le plus grand plaisir d'ailleurs. C'est alors que mon meilleur ami eut une idée, certainement encore plus brillante que la mienne. « Tu sais que t'es pas con toi quand tu veux » lui lançais-je alors, avec mes yeux d'ange. Je venais clairement de dire qu'il n'était pas con quand il voulait, ce qui insinuait qu'il devait l'être quand il ne voulait pas faire d'effort, je devais donc à tout prix tâcher de me rattraper de quelque façon que ce soit.


Revenir en haut

Invité
Kayleigh Ford


MessagePosté le: Dim 3 Mar - 04:13 (2013)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo. Répondre en citant

    SCÈNE CLOSE.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:49 (2016)    Sujet du message: a little bit of history ◮ lorenzo.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky