Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Université
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Lun 1 Oct - 20:58 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart.

    Driiiiiing, la sonnerie mettait fin à ma journée de cours. Autant dire que j'appréciais ma vie d'étudiante de la même façon que j'appréciais mes cours. FLA, est bien une des universités les plus en vue du pays, y être est une véritable chance, davantage lorsque nos proches nous y accompagnent. D'ailleurs, en parle de proche, je souhaitais rejoindre Luke après ce dernier cours, comme à peu près tous les jours. La vie d'étudiante, c'est bien, mais je n'en oublais pas pour autant, ma vie de couple. Affaires rangées dans le sac, positionné sur l'épaule, je sortais sans me presser de l'établissement, saluant quelques personnes au passage. C'est ça lorsqu'on entame une troisième année, on a un bon cercle de connaissances. Une fois dehors, je sortais mon téléphone portable de la poche de ma veste, et tapait seulement sur le numéro 2, numéro abrégé qui me lancerait de suite l'appel souhaité. Le 1, c'était ma mère. Puis, le 2 comme notre date. Après trois sonneries, je finis par entendre sa voix masculine à l'autre bout de fil. "Bébé, je viens de finir là, on se rejoint ?" Pas besoin de tourner autour du pot, ou de me présenter, il savait déjà pertinemment qu'il s'agissait de moi. "Je suis au gymnase, je t'attends". Et hop, il raccroche. Simple discussion qui m'entraîne vers les locaux sportifs. Une autre chose de bien ici, les étudiants ont le droit d'utiliser les équipements hors cours. Après une petite dizaine de minute, j'atteint le lieu, pousse la lourde porte et découvre mon fiancé, s'agitait un ballon de basket à la main. Je lui adresse un sourire une fois son regard croisé et après avoir déposé mon sac sur le premier banc des gradins, je marche en sa direction. Posant mes mains sur ses pectoraux, je remarque sans mal qu'il est rempli de sueurs, il doit être ici depuis un bon moment, j'hôte alors mes mains. Tu me feras le plaisir de prendre une douche, tu pues. Pas la meilleure des façons pour débuter une conversation mais c'est ma façon, ou disons, une de mes nombreuses façons. Je lui décroche un nouveau sourire.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 1 Oct - 20:58 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Mar 2 Oct - 01:27 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant


    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.

    Ma journée de cours aujourd'hui se finissait deux heures avant l'heure prévue. En effet l'un de mes professeurs avait un rendez-vous de dernière minute, et ne pouvant pas le décaler, il avait annuler le cours. C'était une bonne chose, j'avais besoin de souffler un peu. J'avais donc passer ses deux heures là dans le gymnase, à faire des shoots ou encore à faire des tours de terrains. En bref, je m'étais dépensé pour un bon moment. Je ne voyais pas l'heure passée tellement j'étais concentré dans ce que je faisais. En fait, je revenais à la réalité lorsque mon portable se mit à sonner. Ce dernier sonnait un peu avant que je ne décroche en vitesse, pour éviter de rater ce coup de fil. Je ne prenais même pas la peine de regarder qui s'était, je le saurais bientôt après tout. A peine eus-je prononcer le fameux "allo" commun à tout le monde, que j'entendais la voix de Jamie. Elle me disait qu'elle venait de finir, tout en me demandant si on se rejoignait. Sans plus attendre, je lui répondais que j'étais au gymnase et que je l'attendais. Puis je raccrochais, pas la peine de prendre deux heures pour lui demander de venir en même temps. Plus vite je raccrocherais, plus vite elle serait là aussi. En attendant son arrivé, je me remis à faire une petite séance de shoots, histoire de patienter tout en continuant ce que j'avais commencé lorsqu'elle m'avait appelé. Quelques minutes après, j'entendais la porte du gymnase s'ouvrir. C'était facile à entendre, vu le grincement qu'elle faisait. Sûrement à cause de l'âge du gymnase. Je tournais alors mon regard pour voir Jamie arrivait, et en croisant mon regard, elle me souriait. Je répondais à son sourire sans trop me forcer, j'aimais la voir et passer du temps avec elle, c'était indéniable. Une fois qu'elle eut déposé ses affaires dans les gradins, elle venait vers moi et posait ses mains sur mes pectoraux. Cependant, elle les retirer bien vite, avant de déclarer que je devais prendre une douche car je puais. Je levais les yeux au ciel. Alors toi .. commençais-je par dire, avant d'avoir un léger sourire au coin. J'ai le droit à un bonjour digne de ce nom avant, ou pas ? demandais-je finalement.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Mar 2 Oct - 21:36 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart. 
    Autant j'étais une jeune femme très sérieuse lorsqu'il le fallait, autant j'étais décontractée et taquine avec mes proches. Luke, faisant partie de mon entourage le plus intime, je me montrais particulièrement enjouée avec lui. D'où le fait que j'entame la discussion de façon malicieuse. A savoir que je ne l'avais plus vu depuis ce matin, il fallait donc que je me rattrape. (a) Un bonjour digne de ce nom ? Tu n'as pas l'impression de trop en demander, là ? continuais-je sur ma lancée. J'avais beau avoir atteint la vingtaine, je restais une véritable chieuse. Force de constater que ça ne s'évapore pas avec l'apparition de la maturité. Un air malicieux sur le visage, je finis tout de même par venir plaquer mes lèvres sur les siennes, sans pour autant toucher son corps reluisant de sueur. Etant une fille portant une grande importance à l'hygiène, je tenais à ce que ma robe du jour reste propre jusqu'à ce soir. Après un premier baiser, je lui en adressais plusieurs à la suite avant de lui piquer le ballon des mains, aidée par le fait qu'il soit bien plus attentif à mes baisers qu'à son propre bien. Je m'écartais de quelques pas, me plaçant derrière la ligne des trois points et tenta ma chance. Panier ! L'avantage d'avoir un fiancé réellement doué, expliquais-je à voix haute, un sourire en coin sur le visage. Déjà à Londres, il pratiquait ce sport. Bien qu'étant une fille très féminine, je jouais quelques fois avec les garçons de la cité, même si je préférais de loin le football. Comment était ta journée ? questionnais-je par la suite, en allant récupérer la balle, qui avait rebondit plusieurs fois suite à mon lancé avant de s'arrêter définitivement. J'étais obligée de constater une chose ; mes bottines à talons produisaient un écho immanquable. Je les ôta donc, les laissant sur le bord du terrain, avant de faire la passe à Luke. 


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Mer 3 Oct - 00:12 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    Jamie m'avait rejoints au gymnase et à peine arrivée, qu'elle commençait déjà à me taquiner. Sur ce point là de sa personnalité, on ne pouvait pas la changer. J'aurais pu faire la gueule suite à ce qu'elle venait de dire, mais étant habitué à ses taquineries à tout bout de champs, je ne le faisais pas. Je la connaissais à force la petite. J'avais quand même réclamer un bonjour .. plus digne que celui qu'elle venait de faire et naturellement, ma fiancée en rajoutait. Je t'oblige à rien, si tu veux pas, tu le fais pas. C'est pas comme si que j'allais t'en vouloir. lâchais-je donc, affichant un air amusé. Oh que si, je lui en voudrais si elle ne m'embrassait pas. Après tout, je n'avais pas eu le droit à un seul bisous durant toute la journée, j'étais clairement en manque de tendresse là. Au final, la blondinette se rapprochait de moi, afin de poser ses lèvres sur les miennes. Cependant, elle gardait une petite distance entre elle et moi, pour ne pas toucher mon corps plein de sueur avec sa robe. Je laissais un sourire amusé s'affichait sur mes lèvres à la fin du baiser, juste avant qu'elle ne dépose une multitude de léger baiser sur mes lèvres. Étant concentré par ses baisers, je sentais le ballon de basket m'échapper des mains. Et lorsque Jamie s'arrêtait de m'embrasser, je comprenais qu'elle venait en fait de me piquer le ballon. Je la regardais alors se placer face au panier, derrière la ligne à trois points et puis, mettre un panier. Quelle chanceuse cette Stewart ! déclarais-je avec un air amusé, juste après sa déclaration. Par la suite, tout en allant récupérer le ballon un peu plus loin, elle me questionnait à propos de ma journée. Eh bien .. longue, ennuyeuse .. le genre de journée que j'aime en gros. Et la tienne ? la questionnais-je à mon tour, tandis qu'elle retirait ses bottines. Des bottines qui faisaient pas mal de bruit en fait, d'où le fait de les avoir retirer. Tout d'un coup, elle devenait plus petite tiens (a). Elle finissait par me passer la balle et je shootais d'où j'étais, marquant un panier.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Mer 3 Oct - 21:50 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart.
    Evidemment. Voila qu'il affirmait que si je le privais d'un bonjour digne de ce qu'il méritait, il ne m'en voudrait pas. Le jeune homme devait sûrement oublier un léger détail qui fait toute la différence ; cela faisait des années que je le connaissais. Susceptible sur certains points, il allait bien évidemment m'en tenir compter, si je ne le saluais pas correctement. Je le savais pertinemment, et j'en jouais à certains moments de façon sérieuse ou non, mais là, je n'en voyais guère l'utilité. Alors, j'exauçais son voeux, sans oublier d'y trouver mon compte moi aussi, lui piquant le ballon des mains. Je l'avais rejoint au gymnase, autant en profiter un peu. C'est ce que je fis, tentant un panier qui fut un succès. La remarque de Luke suite à ce panier m'amusa. T'as vu ça ! m'exclamais-je alors, sur un ton ironique. Curieuse d'en savoir plus sur ce qu'il avait fait de cette journée, je lui demanda en allant récupérer la balle. Le compte rendu était loin d'être positif. Demain est un autre jour, comme on dit. Et puis, un élément va venir ensoleillé ta fin de journée... moi ! C'était aussi ça être moi, relativiser et redonner du baume au coeur en un rien de temps. Je lui fis la passe et il marqua. J'alla récupérer la balle à nouveau mais me contenta de la faire rebondir tranquillement, à plusieurs reprises. Comment va Sarah ? demandais-je en relevant le regard vers mon fiancé. J'avais pris mes quartiers dans la maison des "scroll and key", ma confrérie mais Luke habitait avec sa petite soeur. Je rejoignais les deux Samuel seulement pour le week-end, cela me permettait de vivre ma vie d'étudiante pleinement mais aussi, de me retrouver avec mon fiancé, dans un endroit plus intime. Evidemment, Sarah y trouvait également son compte, me voir deux jours par semaine était amplement suffisant pour elle. A croire que la petite Samuel avait réellement la rancune tenace.  


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Mer 3 Oct - 22:56 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    Après avoir déclarer que je ne lui en voudrait pas, si elle ne me disait pas bonjour plus dignement, Jamie lâchait un simple "évidemment". Elle ne croyait pas à ce que je venais de dire, pas à un seul mot. Et elle avait raison. Elle me connaissait depuis bien longtemps, pour savoir que c'était tout le contraire qui se produirait. Elle m'avait donc embrasser, et naturellement, j'avais répondu à son baiser. Mais bien évidemment, ma fiancée trouvait le moyen de me jouer un vilain tour. Pendant qu'on s'embrassait, elle me piquait le ballon des mains. En gros, elle m'avait distrait avec des baisers afin que je baisse ma garde. Par la suite, elle faisait ce qu'une personne normale ferait avec un ballon de basket : le lancer, avec l'espoir de marquer, bien entendu. Et elle réussissait avec brio, ventant à la fois mes compétences au basket. Je lui disais donc qu'elle était une chanceuse, et son exclamation me fit légèrement rire. Mais je ne répondais rien, ne trouvant pas grand chose à dire après ce qu'elle venait de dire. Tout en allant récupérer le ballon, la demoiselle me questionnait sur ma journée, qui s'avérait être la plus ennuyeuse depuis le début de semaine. Jamie tentait alors de me faire relativiser, ce qui me faisait doucement sourire. Ouais, enfin .. tu vas l'ensoleillé pendant un tout petit quart d'heures seulement, déclarais-je dans un premier temps. Je dois rejoindre Brianna chez elle, dans environ une demi-heure, finissais-je par ajouter, tout en tirant et en marquant un panier. Je la regardais alors partir chercher le ballon à nouveau. Et tandis qu'elle revenait doucement vers moi en faisant rebondir le ballon, elle me questionnait à propos de Sarah. Elle vas bien. Je lui dirais que tu as pris de ces nouvelles. lâchais-je, avec un léger sourire. En effet, Sarah était toujours aussi distante envers Jamie, mais ça lui faisait plaisir de savoir que cette dernière faisait preuve de gentillesse envers elle malgré son comportement désagréable. Et puis, le fait que Jamie n'habite pas avec elle et moi était une chose que Sarah appréciait. Un fait qui, doucement, arrangeait les choses entre Sarah et Jamie.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Ven 5 Oct - 13:11 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart.
    J'arqua un sourcil lorsqu'il me fit comprendre que notre moment à deux allait être écourté. Moi qui pensait passer le reste de ma journée et ma soirée en sa compagnie, je m'apprêtais à lui demander la raison de ce soudain changement de programme mais j'en eu guère la peine puisqu'il s'expliqua de lui-même, m'informant qu'il rejoignait Brianna. Brianna, hein, ils passaient de plus en plus de temps ensemble en ce moment et honnêtement, ne pas savoir ce qu'il se tramait entre eux était loin d'être à mon goût. J'étais méfiante de nature, et jalouse en plus de ça. Le fait de ne pas connaître Brianna plus que ça, n'était pas non plus fait pour me rassurer. Tu l'as vois souvent ces temps-ci. J'étais du genre à toujours dire le fond de ma pensée, d'où le fait que je fasse cette contastation. J'arrêta mes dribbles, positionnant le ballon entre mes cotes et mon bras. Il se passe quoi entre elle et toi ? ajoutais-je, sans attendre une minute de plus. Je le regardais droit dans les yeux, sans aucune trace d'hésitation ou de doute, lui montrant que j'étais sérieuse. Cela faisait déjà un petit moment que j'avais remarqué qu'ils multipliaient leurs rendez-vous mais je n'avais encore rien dit, hélas pour mon fiancé, je n'étais pas du genre patiente ou à laisser couler. Je voulais des explications, et il avait intérêt à m'en donner. Il finit par m'informer que Sarah allait bien et qu'il ne manquerait pas de lui faire savoir que je venais de prendre de ses nouvelles. Je ne trouva rien à ajouter, et garda donc le silence.


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Ven 5 Oct - 15:27 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    Je venais de dire à Jamie que nous n'allions pas passer un long moment ensemble aujourd'hui. En voyant sa réaction, j'ajoutais rapidement que je devais aller rejoindre Brianna. Voulant me montrer honnête, j'avais préféré lui dire qui j'allais retrouver, pour éviter tout conflit. C'était à se demander si c'était la meilleure chose à faire au final. En effet, ma fiancée venait de me faire remarquer que je voyais souvent Brianna depuis quelques temps. Je lâchais alors un léger soupir. Jamie était jalouse, je le savais. Au fond, je m'attendais à avoir ce genre de réflexion un jour ou l'autre, mais je n'avais jamais réellement penser à une quelconque réponse. Je ne vois pas en quoi ça peut déranger, lâchais-je alors à haute voix. C'était peut être pas la plus brillante des idées, mais il n'y avait que ça qui venait à ce moment précis. La blondinette s'était arrêté de dribbler, afin de me questionner sur ma relation avec Brianna, tout en me fixant du regard. Je fronçais alors légèrement les sourcils, tout en la regardant aussi dans les yeux. Il ne se passe rien, commençais-je, tout en continuant à la fixer du regard. Je n'aimais pas ça, devoir lui mentir continuellement. J'étais mal-honnête envers elle, et devoir affronter son regard alors que je lui mentais, c'était pas simple pour moi. Et pourtant, mes efforts seraient vain. Jamie me connaissait mieux que personne. Même avec tout les efforts du monde, elle arrivait à distinguer quand je mentais ou non. Je rêve, ou tu me crois capable de te tromper ? lâchais-je finalement, dans le but de dévier le sujet "Brianna" sur autre chose. Il faut dire aussi que cette question me trottait dans la tête depuis sa question, j'avais besoin de savoir.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Sam 6 Oct - 17:44 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart.
    J'avais pleinement confiance en mon fiancé, c'était une chose qu'on ne pourrait m'enlever aussi facilement mais ces derniers temps, il n'était plus exactement le même. Ce n'était que des petits détails mais je m'en étais aperçu au fil des jours, comme le fait qu'il soit tendu, lui au tempérament plutôt joviale. Je sentais les non-dits s'installer et le fait qu'il aborde une nouvelle fois un rendez-vous avec Brianna m'avait poussé à mettre les pieds dans le plat. Je n'étais pas le genre de filles à attendre bien sagement que son petit ami deigne lui accorder quelques explications, j'étais même loin d'être ainsi. Sa première réponse ne me plaisait guère, tournée sur un air nonchalant. Un jeu de regard s'installa, cependant, celui-ci était loin d'être agréable, autant pour lui que pour moi. Sa seconde réponse finit par m'énerver. Je pouvais aussi bien me montrer calme,qu'impulsive et il faut croire qu'aujourd'hui, la deuxième proposition allait être la bonne. Prends moi pour une conne, lâchais-je, sans baisser les yeux une seule seconde. De plus, il osait affirmer une chose totalement fausse en soutenant mon regard, comme si je n'allais rien comprendre. Je le connaissais sur le bout des doigts, je savais pertinemment qu'il me mentait, et j'avais horreur de ça. Il finit par m'interroger à son tour. Sa question me prit au dépourvu. J'étais en droit de m'imaginer des choses, même si ce côté là de notre relation avait (comme tout le reste) toujours fonctionné, peut être qu'au final, il se lassait de moi et souhaiter vivre des nouvelles choses. Cependant, mes doutes, il n'était pas question que je lui en fasse part, pas pour l'instant alors que je souhaitais des réponses à mes questions. Alors, je préféra répondre d'une manière plus assurée et ironique. Non, je me dis que tes petits cinq à sept avec elle ont plutôt un côté éducatif. Elle t'aide pour tes cours, peut être ? Je le foudroyais du regard, à présent, lui faisant comprendre que l'énervement était sérieusement en train de me gagner. Je venais de donner à cette conversation, une mauvaise tournure. Je le savais même avant de prendre la parole mais c'était plus fort que moi, la jalousie avait parlé ainsi que l'agacement de toutes ces cachotteries. 


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Sam 6 Oct - 20:37 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    J'aurais du me taire, je le savais. Le simple fait de prononcer le prénom de Brianna nous conduisait tout droit dans un conflit. Jamie et moi avions déjà connu des petites disputes, mais rien de bien inquiétant. Et là, ça sentait la grosse dispute à plein nez. Je lui disais que je ne voyais pas en quoi ça dérangeait que je passe autant de temps avec Brianna, mais vu le ton avec lequel je le disais, je voyais bien qu'elle n'aimait pas trop ça. Je pense même que c'est surtout la manière dont j'avais répondu qui l'avait le plus dérangé. Vous savez, le genre de réponse qu'on donne avec un ton lassé ? Bah c'était exactement ça. Puis, j'avais voulu répondre à sa question, tout en soutenant son regard. Mais comme je le pensais déjà, Jamie avait vite compris que je lui mentais, ce qui eu pour effet de l'agacer un peu plus. Ce qu'elle me disait alors, sans baisser les yeux, me faisait regretter bien vite ce que je lui disais. Cependant, étant à cran depuis quelques temps, tout avait tendance à m'énerver. Vraiment tout. Je ne te prends pas pour une conne ! déclarais-je alors, en haussant légèrement le ton et sans pour autant lâcher son regard. J'étais tellement peu habitué à m'emporter, que le ton que j'employais m'étonner moi même. Puis, suite à son questionnement, je l'avais questionner à mon tour. Je lui avais demander clairement si elle doutait de moi et sa réponse fut d'un ton assez ironique. Pour tout dire, elle ne répondait même pas à ma question, se contentant de me questionner à mon tour. Forcément, ça m'énerver un peu plus. Arrête Jamie et réponds à ma question ! Tu doutes de moi, oui ou non ? la questionnais-je à nouveau. Je savais qu'elle ne lâcherait rien, et qu'elle voudrait une réponse à sa question. Sauf que j'étais décidé à avoir une réponse claire et nette à ma question, et je ne comptais pas laisser passer sans l'avoir eu.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Dim 7 Oct - 21:08 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart.
    Le fait qu'il s'emporte ainsi, me surprenait. Luke était tout sauf à un agressif, et ça me prouvait le fait qu'il soit sérieusement à cran. Cependant, je ne pouvais rien faire pour l'aider, rien, puisqu'il refusait de s'ouvrir. Je n'étais pas dupe, j'avais bien remarqué qu'il me cachait quelque chose et je ne souhaitais qu'une chose ; qu'il me dise ce qui le dérangeait autant, que je puisse être utile, lui proposer mon aide. Au lieu de ça, j'étais obligée de chercher la dispute pour espérer obtenir quelque chose. Ah, ouais, tu me prends pas pour une conne ? Et t'appelle ça comment toi, de me raconter de la merde comme si j'allais le gober et passer à autre chose ?! répliquais-je à mon tour, en haussant le ton également. Je n'allais pas me laisser faire. Si il voulait qu'on se crie dessus, on allait se crier dessus. Bien évidemment, ce n'était pas fait pour me plaire, mais il le savait, j'étais une femme de caractère, je n'allais pas rester calme et gentille si lui, prenait un ton qui me dérangeait sérieusement. A sa question suivante, j'avais préféré laisser mes doutes de côté dans l'espoir d'obtenir une quelconque réponse de sa part mais Luke insistait. A croire que lui aussi n'était pas décidé à lâcher le morceau. Toi, réponds à ma question ! Me dis pas qu'il ne se passe rien entre Brianna et toi alors que vous multipliez vos tête à tête ! Je ne suis pas bête, je vois bien qu'il y a quelque chose ! Le ton que je venais d'employer, poursuivant sur le même que lors de ma réponse précédente ne laissait plus de toute. J'étais énervée.  


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Dim 7 Oct - 23:43 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    La conversation s'envenimait de plus en plus, et moi même, je commençais à m'emporter. Chose que je faisais rarement, voir jamais en fait. Il fallait croire que tout ce que j'endurais ces derniers jours me laissait plus de séquelles que je voulais le croire. Je pensais pouvoir garder mes nerfs au plus profonds de moi même, jusqu'au jour où je me retrouverais face à mon père. Mais j'avais tord, tout sortait aujourd'hui, contre Jamie. Malheureusement. Je t'ai dit qu'il ne se passait rien ! Si t'es incapable de le comprendre, il vaut mieux qu'on arrête cette conversation tout de suite, avant de se dire des choses qu'on regrettera ensuite ! lâchais-je, sans pour autant hausser un peu plus le ton. Je le savais pertinemment, Jamie avait un fort caractère. Pour ma part, j'étais quelqu'un de calme et là, le fait que je m'emporte chassait totalement ce calme que je possédais habituellement. Chose qui faisait que moi aussi, je ne me laissais pas faire aujourd'hui. Jamie insistait fortement sur le fait que je devais répondre à sa question. Elle ne lâcherait pas et ne répondrait pas à ma question, c'est sûr et certains. Et je crois que là, ça a eu la faculté de me retirer toute la patience dont je pouvais faire preuve. Tu veux une réponse ? Ok, tu vas l'avoir. Ce qui peux se passer entre Brianna et moi ne te regarde pas ! Ça ne te concerne absolument pas ! Y a rien qui stipule que je dois tout te dire sur ce qu'il se passe dans ma vie, ok ?! déclarais-je, en haussant un peu plus le ton que tout à l'heure, dû à l'énervement. Quand je disais qu'on allait regretter ce qu'on se dirait, c'était bien vrai.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Lun 8 Oct - 18:21 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
luke samuel, jamie stewart. 
    Alors que je pensais naturellement pouvoir passer une fin de journée calme et paisible avec mon fiancé, les choses en étaient toutes autrement. En effet, il n'y avait rien de calme ou de paisible dans la discussion qu'on avait à l'instant même, surtout pas nous et nos propos le reflétaient. Non ! Je ne veux pas qu'on arrête cette conversation. Je veux savoir ce qu'il se passe dans ta tête en ce moment. T'es plus le même. répliquais-je, dans la seconde qui suivait sa réponse. J'avais fini sur un ton plus doux, ou du moins, aussi doux qu'il pouvait l'être dans de telles circonstances. Ce n'était pas des paroles en l'air, il n'allait pas bien et en tant que fiancée, c'était quand même mon rôle de l'aider, hors en se refermant sur lui-même, il refusait toutes sortes d'aides. Mes pensées étaient pleines de bonne volonté, mais la seconde qui suivit, je n'avais qu'une seule envie ; me ruer sur lui, et le frapper comme jamais je n'avais frappé quelqu'un. Ses paroles avaient eu l'effet d'un poignard planté en plein ventre. Alors, comme ça, selon lui, sa vie ne me concernait pas. Je la partageais depuis des années, mais non, elle ne me regardait pas. J'étais sa fiancée, il avait mis un genoux à terre devant moi, j'avais dit oui et à ce moment même, je me demandais bien pourquoi mais sa vie ne me concernait pas. Je continuais de soutenir son regard, mais le mieux s'était en une fraction de seconde, couvert d'un voile de tristesse que je ne cherchais même pas à cacher. Je sentais même les larmes me monter aux yeux mais il était hors de question que je craque devant lui, j'étais bien trop fière pour ça. J'avala difficilement ma salive et déclara sans quitter son regard. Tu sais quoi ? ... T'as raison, ça ne me regarde pas. Je n'avais même plus la force de me battre, il m'avait achevé en une seule remarque. Je laissa le ballon tomber au sol, celui-ci rebondit plusieurs plusieurs tandis que je me dirigeais vers mes bottines, laissées sur le bord du terrain. Je les enfila sans même lui adresser un regard de plus et alla récupérer mes affaires posées sur les gradins. Puis, je pris la direction de la porte, celle que j'avais ouverte à peine cinq minutes plus tôt. Cependant, je me retourna pour lui faire face à nouveau. Je doutais peut être un peu, comme n'importe quel humain normalement constitué face à cette situation... mais tu vois, après ce que tu viens de me dire, je doute vraiment et pas seulement de ta fidélité. Je le laissa sur ses mots, traçant mon chemin jusqu'à ma chambre d'étudiante sans me retourner. 


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Lun 8 Oct - 19:51 (2012)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt. Répondre en citant

    ◭ l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.
    jamie and luke.
    Je voulais qu'on arrête totalement cette conversation, car celle ci tournait mal. Vraiment très mal. Et ça n'allait pas en s'améliorant, loin de là même. Mais Jamie n'y était pas décidé apparemment. Elle me disait d'ailleurs que je n'étais plus le même, le tout sur un ton beaucoup plus doux que celui d'avant. Je suis toujours le même Jamie, déclarais-je avec un ton un peu plus calme. J'étais peut être à cran, je pétais peut être un câble pour rien et tout ce qui suit, mais au fond, j'étais toujours le Luke qu'elle connaissait. Enfin .. aujourd'hui, c'était un jour sans ma bonne humeur. J'avais finalement lâcher des trucs à ma fiancée, des choses qui n'étaient pas très belles à entendre. Au début, lorsque j'avais déclaré qu'elle n'avait pas à tout savoir de ma vie, j'avais pas eu réellement conscience de mes mots. Mais lorsque je voyais le regard de Jamie après avoir entendu ce que je lui avais dit, je réalisais que j'avais sortit une énorme connerie. Je l'avais blessé, ça se voyait et j'allais m'en vouloir pendant un bon moment. Je me mordillais légèrement la lèvre inférieur à sa première réflexion. J'étais pas fier de ce que je lui avais dit, pas fier du tout, à ce moment précis. La jeune femme lâchait le ballon de basket, puis elle partait remettre ses bottines. J'avais river mes yeux sur le ballon, ne sachant plus quoi dire. La colère qui était monté en moi était vite redescendu. Je passais une main dans mes cheveux, lorsque Jamie m'adressait à nouveau la parole. Je relevais donc le regard vers elle et j'eus un pincement au coeur en entendant ses paroles. Jamie .. lâchais-je dans un souffle, ne trouvant plus les mots. Cette dernière, qui marchait en direction des portes du gymnase, ne l'avais sûrement pas entendu. Je restais là, sur place, pendant quelques minutes. Ouais, j'étais con, j'en avais conscience. Au lieu de la rattraper, je restais là, figer sur place, à n'avoir aucune réaction. Putain ! finissais-je par dire, tout en donnant un coup de pied dans le ballon, l'envoyant contre le mur d'en face. Puis, je passais par la douche, et allait ensuite rejoindre Brianna comme prévu.


    scène clôturer.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:18 (2016)    Sujet du message: l'amitié vit de silence, l'amour en meurt.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Université
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky