Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Lun 10 Déc - 14:33 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    ft. sarah, jamie and luke.

    Aujourd'hui, nous étions vendredi et cela faisait une semaine que la fête d'Halloween était passée. Malgré le rapprochement qu'il y avait pu avoir entre Jamie et moi là-bas, cela n'avait pas vraiment changé la situation actuelle : elle était toujours aussi éloignée et moi, toujours aussi renfermé vis à vis de ce qui me troublait. Cependant, je lui avais promis des explications assez rapidement et ce soir, j'étais bien décidé à lui en donner. Tout en expliquant la situation à Sarah, ma petite soeur, puisque oui, je ne lui avais encore rien dit à propos de ce qu'il se passait. Et je savais que ça n'allait pas être une partie de plaisir, elle allait mal le prendre, c'était une chose sûr. Le fait que je lui dise que Jamie allait venir ce soir ne l'enchantait guère non plus. Il faut dire que depuis quelque temps, ma petite soeur m'avait pour elle seule et elle aimait ça, nos moments à deux lui faisait vraiment plaisir. J'essayais toutefois de lui expliquer le but de la venue de ma fiancée, mais rien ne rentrait dans sa petite tête. Elle me boudait donc depuis le début de la journée, grosse galère, ça promettait pour ce que j'allai devoir lui dire dans quelques heures .. Il était un peu plus de dix-huit heures trente lorsque la sonnette du loft retentissait. Etant dans le canapé avec Sarah, une bière à la main, ma première réaction fut de froncer les sourcils. Qui pouvait bien venir à cette heure ci ? Jamie avait les clés du loft, elle n'avait pas besoin de sonner. Je me levais donc, laissant ma soeur continuait à regarder le dessin animé et j'allai ouvrir la porte, me trouvant nez à nez avec la blondinette. Je fronçais de nouveau les sourcils. Pourquoi t'as .. sonné ? la questionnais-je instantanément, avant de me rendre compte de ce que je lui disais. Enfin, bonsoir, ajoutais-je en lui décrochant un petit sourire, tout en me décalant sur le côté pour la laisser entrer. Je refermais la porte après l'avoir laissé entrer et je me dirigeais avec elle dans le salon.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Lun 10 Déc - 14:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Lun 10 Déc - 17:43 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. 
- luke et sarah samuel, jamie stewart.
    18 heures tapantes ; la sonnerie annonçant la fin de mon dernier cours retentissait enfin, la journée avait été longue et elle était loin d'être terminée. Luke m'avait donné rendez-vous chez lui le soir même dans le but de me fournir une explication sur les derniers évènements. Enfin, j'ai envie de dire. Je ne tardais donc pas à rejoindre ma confrérie pour y déposer mes affaires avant de filer en direction du domicile de mon fiancé, prenant de quoi me caler jusqu'à ce soir ; une sorte de goûter même si l'heure ne s'y prêtait plus tellement. Sur la route - j'avais choisis d'y aller en marchant -, je me perdais dans mes pensées. Notre rapprochement, ou mon moment de faiblesse, durant la fête d'Halloween n'avait rien changé ; je restais sur mes positions, tant qu'il ne m'aurait pas tout dit, je ne pourrais pas faire semblant. J'étais comme ça, entière et il le savait. Cependant, je restais sur mes gardes, ne préfèrant pas m'emballer avant d'être certaine qu'il m'ait réellement tout avoué. [...] Je me trouvais à présent devant la porte de son loft, je sonnais. Je n'eus pas à attendre longtemps puisqu'il vint m'ouvrir une poignée de secondes plus tard. Sa question m'étonnait, puis je réalisais que j'avais les clefs. Les choses étaient tellement tendues en ce moment que je n'avais même pas eu l'idée de rentrer par moi-même. Je me contentais d'hausser les épaules. Bonsoir, le saluais-je simplement à mon tour en entrant à l'intérieur. Il n'y eut pas de mot de plus, nous nous dirigions vers le salon où je découvris Sarah, installée sur le canapé. Luke m'avait prévenu qu'il comptait lui annoncer la chose en même temps que moi. Bonsoir Sarah, dis-je alors lui offrant un sourire, bien que certaine qu'elle ne me le rendrait pas. Même si ce n'était toujours pas la franche entente entre nous, je faisais des efforts. Ce soir n'était pas du tout le moment de les relâcher.


Revenir en haut

Invité
Sarah J. Samuel


MessagePosté le: Lun 10 Déc - 19:26 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant



    Le début de journée avait plutôt bien commencé. J'avais passé du temps avec mon grand frère, à faire tout un tas de choses. Je profitais beaucoup de lui en ce moment, et ça m'arrangeait bien. Si je pouvais l'avoir pour moi toute seule, ça m'allait. Seulement, les évènements s'étaient dégradés quand il m'annonça qu'il voulait me parler de quelque chose d'important, et qu'il ajouta que Jamie viendrait nous rejoindre au loft ce soir. Il voulait apparemment lui parler à elle aussi. Je n'avais pas vu la jeune femme depuis quelques temps et ça ne m'avait pas dérangé plus que ça, au contraire. Je ne savais même pas de quoi il voulait nous parler en plus. Légèrement agacée par ce que Lulu m'avait appris, j'avais passé le reste de la journée à bouder. Cela m'arrivait assez souvent quand ça n'allait pas comme je voulais. Et puis, étant du genre plutôt têtue, j'avais du mal à céder.
    En début de soirée, j'avais quand même rejoint mon frère dans le canapé du salon pour regarder un dessin animé, qui venait de commencer. J'étais d'ailleurs tellement concentrée dans les images qui défilaient à la télé, que je ne réagis pas tout de suite quand la sonnerie de la porte d'entrée retentit. Je ne réalisais complètement que lorsque que Jamie salua Luke, et qu'elle vint me saluer aussi avec un sourire. Je ne relevais la tête qu'un court instant, histoire de lui répondre. « Bonsoir » dis-je simplement, replongeant immédiatement mon regard dans la télé. Je lui avais dit bonjour, c'était déjà beaucoup, il ne fallait pas m'en demander de trop. De plus, je n'avais rien à lui dire. Peut-être que j'arriverais à m'habituer à elle un jour, mais ce n'était pas encore le cas actuellement.


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Mar 11 Déc - 00:49 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    ft. sarah, jamie and luke.
    Jamie venait donc d'arriver et après s'être salué mutuellement, je la laissais entrée dans le loft. Fermant la porte après qu'elle fut entrée, je me dirigeais vers le salon en sa compagnie, rejoignant ainsi Sarah qui était restée devant le téléviseur. Ma fiancée lui disait alors bonsoir et aussi étonnant que cela puisse être, ma petite soeur le lui disait aussi en retour. Oui, ça m'étonnait plutôt pas mal, mais Sarah était poli et même si elle n'aimait pas quelqu'un, elle avait la bonté d'être un minimum adorable. Je l'avais bien élevé ma petite soeur quand même hein. Tu sais où déposait tes affaires, lâchais-je à l'attention de Jamie afin qu'elle se débarrasse de son sac et de sa veste à la fois. Je finissais ensuite ma bière, la posant vide sur le comptoir pour me tourner de nouveau vers les filles. Et si t'as soif .. enfin, tu sais où c'est quoi, ajoutais-je avant d'avoir un petit rire d'anxiété. Anxieux moi ? Pas du tout .. j'étais complètement terrifié rien qu'en imaginant ce que j'allai devoir dire à Sarah ce soir en fait. Je passais d'ailleurs une main dans mes cheveux, un geste qui voulait tout dire quand on me connaissait plutôt bien. J'avais longuement réfléchis à ce que j'allai pouvoir dire, si j'allai avoir le cran de le dire et ce soir, j'étais bien décidé à parler de ce sujet lourd qui pourrissait totalement ma vie depuis que j'en avais connaissance. Je relevais donc le regard vers Sarah. Ma puce, tu peux éteindre la télé ? Il faut qu'on parle, lui disais-je alors en lui souriant légèrement.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Mer 12 Déc - 17:27 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    Sarah me retournait le bonsoir, c’était déjà ça. Je n’en demandais pas plus. Je relevais le regard vers Luke lorsque celui-ci me dit que je savais où poser mes affaires. Après un léger signe de tête positif, je me libérais de mon sac à main et de ma veste que je déposais sur le fauteuil du salon. Cependant, je décidais de ne pas y prendre place, préférant rester debout. Je regardais mon fiancé déposer sa canette de bière sur le comptoir avant de m’informer que si je voulais quoique se soit à boire, là encore, je savais où c’était. Je ne manquais pas de remarquer l’anxiété dont il faisait preuve, facile, il passait une main dans sa chevelure. Non, merci. Je ne vais rien prendre, lui répondis-je simplement sur un ton calme. J’avais bu avant de partir, je n’avais pas soif. Toujours le regard posé sur Luke, je finis par le détourner vers Sarah tandis que mon petit ami lui demandait d’éteindre la télé, car nous avions à parler. J’observais la scène avec un calme légendaire étant donné les circonstances, mais je sentais tout de même une petite montée d’appréhension ; il ne perdait pas de temps et tant mieux, dans un sens. Il faut dire que j’avais assez attendu. J’étais on ne peut plus silencieuse pour laisser Luke continuer sur sa lancée. J’avais bien vu à son geste d’anxiété tout à l’heure que ce n’était pas mince affaire, je n’avais guère besoin de lui compliquer la tâche en émettant une quelque conque ânerie qui n’aurait aucun sens. 


Revenir en haut

Invité
Sarah J. Samuel


MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 01:31 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    Une fois que Jamie fut arrivée au loft, je sentis l'atmosphère devenir plus pesante. Je pouvais voir que mon frère semblait plus anxieux que d'habitude, face à sa petite-amie. Heureusement que j'avais allumé les dessins animés, qui me divertissaient bien plus qu'eux deux. Mais visiblement, ça n'allait pas durer, puisque Lulu me demanda d'éteindre la télévision pour que nous puissions parler. Pour ma part, je n'avais rien à leur dire. Je me levais donc pour prendre la télécommande qui traînait sur la table basse, et la glissais dans la manche de mon pull. « Je peux pas éteindre, j'ai perdu la télécommande » dis-je d'un air innocent, avant de lancer un regard noir à Jamie. En plus de me piquer mon frère, elle était maintenant en train de m'empêcher de regarder les dessins animés. « J'ai peut-être que 9 ans, mais je suis capable de faire deux choses en même temps » ajoutais-je. « En plus, vous êtes même pas rigolos ! » soupirais-je. Si le reste de la conversation était aussi fascinant que le début, on allait bien s'amuser ce soir. J'avais rarement vu mon frère dans un tel état, et j'avais comme l'impression que Jamie n'était pas étrangère à tout ça. Je me dirigeais vers le fauteuil sur lequel était ma poupée, maintenant ensevelie sous le manteau et le sac de Jamie. D'un geste brusque, je la retirais et affichais un regard satisfait, comme si je lui avais en quelque sorte sauvé la vie. Mes mouvements avaient même été tellement vifs, que la télécommande cachée dans mon pull, m'avait échappée pour s'écraser au sol. Je restais quelques secondes le regard scotché sur la télécommande, avant de le relever doucement en direction de mon grand frère. Je lui adressais un sourire angélique, cherchant à anticiper sa réaction. Puis, pour éviter toute remontrance, je ramassais la télécommande, qui miraculeusement était toujours en un seul morceau, et appuyais sur le bouton off. Rien ne se passa. Sa chute lui avait visiblement été fatale. Je m'approchais alors de Lulu, comme si de rien n'était. « Tu veux un câlin ? » lui demandais-je, innocemment, pour faire passer le tout. Mieux valait prévenir, que guérir.


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 15:11 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    ft. sarah, jamie and luke.
    Après avoir montré, sans vraiment le vouloir, l'anxiété qui avait pris possession de mon être, j'avais demandé à Sarah d'éteindre le téléviseur afin qu'on puisse parler tranquillement. Bien évidemment, ma petite soeur n'était pas décidée à le faire. Dans un premier temps, connaissant son côté très taquin, j'eus un léger sourire en la voyant placer la télécommande dans la manche de son pull. Cependant, en voyant le regard qu'elle lançait à Jamie par la suite, je perdais bien vite mon petit sourire. J'avais conscience du fait que Sarah n'aimait pas Jamie et, bien que j'essayais d'arranger les choses, ça ne semblait pas aller dans le bon sens. Je dois dire que ce n'était pas évidemment comme situation, autant pour ma fiancée que pour moi-même. Tu crois vraiment que j'ai envie de rigoler là ? la questionnais-je sans vraiment attendre de répondre de sa part. C'est sérieux Sarah, ajoutais-je directement sans lui laisser le temps de répondre à ma question. Je voyais ma petite soeur se rapprochait du fauteuil où Jamie avait laissée ses affaires et sans que je ne puisse rien comprendre, la petite tirait sa poupée d'un mouvement brusque. Une poupée qui se trouvait quelques secondes avant sous les affaires de la blondinette. Je ne pu m'empêcher de lâcher un soupir suite à ça, ne préférant rien dire. Le geste que ma soeur avait fait, avait eu pour effet de faire tomber la télécommande de sa manche, celle-ci appuyant par la même occasion sur le bouton off. Je passais une main sur mon visage, un air complètement agacé sur la face. Oui, ma soeur pouvait être un démon quand elle s'y mettait et cela avait le don de m'agacer le plus souvent. Cette dernière ramassait la télécommande, avant de venir me voir avec son air le plus angélique possible, me demandant si je voulais un câlin. Sarah, tu vas t'asseoir. Et tout de suite ! lâchais-je en élevant le ton sans la lâcher du regard, lui faisant bien comprendre que son sourire ou son câlin ne changerait rien. Il était bien rare que j'élève la voix avec elle. Je m'étais surpris moi-même à l'instant même.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Ven 14 Déc - 22:36 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. 
    La petite Samuel ne semblait pas vouloir aider son grand frère. En effet, placée là où j'étais, je remarquais sans mal qu'elle cachait la télécommande de la télévision dans sa manche afin de retarder le moment où elle serait bel et bien forcée d'éteindre. Je n'affichais aucune réaction à ce geste. Par contre, je dois dire que son suivant me dérangeait déjà un peu plus. J'étais habituée à ce genre de regards, Sarah ne m'aimait pas et ce n'était pas un secret pour chacune de trois personnes se trouvant dans la pièce. Cependant, l'habitude ne changeait rien au fait que ces regards me touchaient toujours de la même façon. J'en avais moi-même adressé, et j'en adresserais sûrement encore. Alors, je savais très que ce que ce genre de regards signifiés. Je détournais d'ailleurs le mien, cherchant à rester calme alors que Luke commençait à perdre patience. Ses propos le prouvaient. Sarah, peut être à cause de son jeune âge, n'avait pas remarqué l'attitude révélatrice de son frère ou alors, n'en tenait pas à compte tandis que je tâchais de rendre les choses aussi simples que possible ; ce n'est pas aisé avec une enfant présente qui me déteste comme elle n'a sûrement jamais détesté quelqu'un. Sarah continuait d'ailleurs sur sa lancée, mais je savais déjà pertinemment que Luke ne lâcherait rien, il semblait déterminé à vouloir tout nous expliquer. Tandis que je sentais un mouvement ce brusque aux alentours de mes affaires, je repositionnais sur mon regard sur la pièce et c'est ainsi que je découvris que Sarah venait violemment d'ôter sa poupée de sous ma veste. Une folle envie de soupirer me prit et je dûs lutter de toutes mes forces pour ne pas l'exaucer. Je remarquais au passage que la télécommande cachée un peu plus tôt dans sa manche, avait finit par tomber au sol suite à ce mouvement de Sarah. Il semblait d'ailleurs qu'elle venait de rendre l'âme car consciente des possibles répercutions de son geste, la fillette tentait d'éteindre la télévision, en vain. Faisant toujours sa maligne, Sarah s'approchait de Luke et tentait d'une façon loin d'être subtile, de l'amadouer à l'aide d'un câlin. Cependant, elle allait être déçue et peut être même vexée car la réaction de mon fiancé n'était certainement pas celle qu'elle attendait. En effet, haussant le ton pour montrer qu'il était on ne peut plus sérieux, il lui ordonna d'aller s'asseoir sans perdre de temps. Comme quoi, à trop jouer avec le feu, on se brûle. J'observais les deux Samuel sans expression apparente, attendant la réaction de la plus jeune des deux, espérant qu'elle soit positive. Elle, n'avait pas conscience que l'heure était grave, quant à moi, j'attendais ces révélations depuis un bon moment et les dernières minutes étaient bien les plus éprouvantes.
 


Revenir en haut

Invité
Sarah J. Samuel


MessagePosté le: Mar 18 Déc - 01:51 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    Lorsque mon frère m'avait demandé d'éteindre la télévision, parce qu'il avait besoin de nous parler à Jamie et à moi, je n'étais franchement pas décidée à le faire. Et tous les moyens avaient été bons pour retarder ce moment. J'avais commencé par cacher innocemment la télécommande, dans la manche de mon pull et les évènements s'étaient ensuite enchaînés, jusqu’à ce que celle-ci ne marche plus. J'avais tenté de réparer mes bêtises et de me faire pardonner à l'aide d'un petit sourire angélique, ou même d'un câlin, mais rien n'y fit. Lulu n'avait pas l'air très content de mes âneries. Il m'ordonna même d'aller m'asseoir sans attendre. Ce que je fis immédiatement, ce n'était plus la peine d'en rajouter. Je l'avais compris à la façon dont il s'était adressé à moi. Je savais deviner assez facilement lorsque je dépassais les limites, et là, il valait mieux faire profil bas. Durant ce moment, je ne prêtais plus attention à Jamie, même si elle devait sûrement se réjouir de la situation. Je ne lui ferais pas le plaisir de lui montrer que j'avais été touchée, voir même vexée par le fait que mon grand frère ne succombe pas à ma bouille d'ange à l'instant présent. J'avais l'impression qu'en sa présence, rien n'allait jamais comme je voulais, à croire que c'était de sa faute. Bien décidée à ne plus faire de vagues, pas dans les quelques minutes à venir en tout cas, j'attendais patiemment, installée dans le canapé du salon, que Luke nous explique ce qu'il avait à nous dire. Ce qui semblait assez important pour le perturber autant d'ailleurs. Je jetais brièvement un regard du coin de l’œil à Jamie, attendant de voir ce qu'elle allait faire, et si elle avait venir me rejoindre dans le canapé.


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Mar 18 Déc - 19:55 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    ft. sarah, jamie and luke.
    Après avoir tenté par mille et une façon de retarder la petite discussion que j'avais besoin d'avoir avec elle ainsi qu'avec Jamie, Sarah avait tenté de m'amadouer avec son joli sourire, tout en me demandant si je voulais un câlin. Habituellement, j'aurais facilement cédé malgré les bêtises qu'elle aurait pu faire. Oui, avec ma petite soeur, j'étais réellement faible. Je lui cédais pratiquement tout, même si je savais me montrer impartiale à certain moment. Comme celui là par exemple. Je venais à l'instant même de hausser le ton pour lui faire comprendre que je ne rigolais pas et qu'elle devait arrêter ses bêtises. Et Sarah partait s'asseoir dès la seconde qui suivait. Elle me connaissait, elle savait que quand je commençais à lui crier dessus c'est qu'il ne fallait pas chercher un peu plus la petite bête et donc, se calmer. Je la regardais assisse dans le fauteuil, puis je tournais le regard vers Jamie pendant l'espace de quelques secondes, avant d'aller finalement m'asseoir dans le petit canapé situé à gauche du grand canapé. Je soufflais alors un bon coup, avant de poser mon regard sur Sarah à nouveau. Sarah, tu sais que je t'aime énormément et tu sais aussi que quand on a été séparés pendant plusieurs années, tu m'avais manqué, commençais-je, tout en cherchant comment je pourrais tourner mes phrases de la meilleure façon possible pour qu'elle me comprenne. Et surtout, pour qu'elle ne souffre pas de ce que je pourrais dire. Dernièrement, j'ai parlé à Papa et Maman et tu les manques beaucoup aussi, ajoutais-je avant de me mordiller légèrement la lèvre inférieur. Ce n'était pas la vraie raison, mais même si je n'aimais pas mon père, je n'avais pas le droit de faire en sorte que Sarah le déteste. Et puis, j'étais persuadé qu'elle manquait à notre mère et que moi aussi, je lui manquais. Ce que je veux dire Sarah c'est que .. ils veulent que tu rentres à Londres .., finissais-je par déclarer, tout en serrant légèrement le poing afin de garder mon calme et pour ne pas lui montrer à quel point ça pouvait me toucher. Le fait de lui faire croire que ça ne me touchait pas pourrait bien me faire passer pour le méchant dans l'histoire .. Et c'était peut-être mieux ainsi au fond.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Dim 23 Déc - 12:40 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

la vérité est souvente dérangeante, relative et laide.
    Se rendant sûrement compte qu’il ne fallait pas insister, Sarah allait s’asseoir dans le canapé, attendant sagement que son frère entame enfin cette fameuse conversation. Celle qui faisait l’objet de cette réunion au sommet. Je devais avouer que je n’étais pas très détendue à l’heure actuelle ; si Luke avait autant tardé, c’était que cette chose qu’il avait à nous révéler allait forcément avoir un impact à prendre en compte. Nos regards se croisèrent durant quelques secondes, espace pendant lequel je me montrais rassurante. Puis, il allait s’installer à son tour, sur le plus petit canapé de la pièce. Afin qu’il puisse nous avoir toutes les deux dans un même champ de vision, je fis quelques pas et m’arrêter derrière le canapé, juste à l’endroit où Sarah était installée. Et, j’attendis. Sans doute pour s’armer de courage, mon fiancé souffla un bon coup. Dieu ce que j’étais tendue. Puis, il se lança. Cela faisait des semaines que j’attendais ce moment, et maintenant qu’il était enfin arrivé, j’avais une trouille bleue de ce qui allait en ressortir. Cependant, je ne montrais rien, et l’écoutais attentivement, avalant chacune de ses paroles. Je dois dire que j’avais du mal à le suivre, il abordait un sujet qui avait tout l’air d’être familial hors, la famille Samuel était loin de me porter de l’importance. Mais, j’écoutais tout de même. Et lorsqu’il eut prononcé sa dernière phrase, je compris. Il tenait à Sarah comme à la prunelle de ses yeux. J’avais pu constater qu’être loin d’elle pendant plusieurs années l’avait rendu malheureux, et l’idée que sans doute, il allait devoir revivre cette situation devait sûrement le rendre dans un état similaire. J’étais là, impassible, ne sachant pas quoi faire et je me sentais complètement inutile. Tout comme mon petit-ami, j’attendais un quelconque signe de la part de la fillette, qui n’allait sûrement pas bien le prendre. Puis soudain, je repensais à notre dispute au gymnase ; tout était parti de Brianna hors il ne l’avait pas évoqué ne serais-ce qu’une fois ce qui me semblait louche. Est-ce qu’il avait vraiment tout dit ? Je le regardais, puis regardais Sarah. Les secondes qui s’écoulaient à l’instant même faisaient sans aucun doute parti des plus longues de toute mon existence.


Revenir en haut

Invité
Sarah J. Samuel


MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 03:30 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    J'avais essayé de toutes mes forces d'éviter la discussion qui allait pourtant arriver que je le veuille ou non. J'avais effectivement remarqué que le sujet que Lulu devait aborder le perturbait, et j'avais peur que le reste de la soirée soit bizarre après tout ça. Mais je n'avais fait que retarder l'échéance, parce qu'il semblait bien décidé à nous révéler ce qui lui prenait tant a tête depuis quelques temps. Après mes bêtises en chaîne, je m'étais calmée, jugeant qu'il était grand temps, et m'étais assise dans le canapé, à la demande de mon grand-frère. Il s'installa en face de Jamie et moi, cette dernière m'ayant rejoint et se trouvant désormais derrière moi. Je vis le regard de Lulu se fixer sur moi, et j'eus déjà assez peur de ce qui m'attendait. Quand il eut finit de me dire ce qu'il avait à me dire, je compris que je ne m'étais pas inquiétée pour rien. Mes parents voulaient que je rentre à Londres. Je ne voulais pas déménager, et encore moins partir une fois de plus, loin de mon frère. « Mais tu vas venir avec moi non ? » tentais-je, afin de me rassurer. « On ira les voir pendant les vacances et on rentrera » ajoutais-je. Je ne pouvais pas envisager d'être séparée de lui une nouvelle fois. Et de ce qu'il m'avait dit, je lui vais manqué aussi pendant toute cette période, il ne pouvait donc pas laisser faire ça. Pour le moment, je prenais les choses assez calmement, ne réalisant pas encore totalement ce qui m'attendait. Je me répétais en boucle sa dernière phrase : 'Ils veulent que tu rentres à Londres'. Mais pourquoi ? J'étais bien ici, avec Luke et puis, tout allait bien à l'école. Je ne voulais pas re-déménager. Peu à peu, ces derniers mots se frayaient un chemin jusqu'à mon cerveau de petite fille de neuf ans, et ils ne me disaient rien qui vaille. Je me levais alors, me dirigeant vers mon frère. « Je veux pas partir sans toi ! » lançais-je alors, les larmes commençant à me monter aux yeux. J'avais déjà vécu cette expérience quelques années auparavant, et je ne voudrais revivre ça pour rien au monde. Dans la perturbation ambiante, je n'avais même pas jeter un regard à Jamie, et je me demandais maintenant ce qu'elle pouvait bien penser de tout ça.


Revenir en haut

Invité
Luke Samuel


MessagePosté le: Lun 31 Déc - 13:33 (2012)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.
    ft. sarah, jamie and luke.
    Je venais d'aborder le sujet qui me tourmentait depuis quelques temps maintenant, le départ de Sarah pour Londres. J'avais beau retourner la chose dans tout les sens, chercher des solutions partout où je pouvais, rien ne venait. Je n'avais aucune solution pour que ma petite soeur puisse resté avec moi et au fond, ça me rendait bien plus que malheureux. Afin qu'elle prenne un peu mieux la nouvelle, je tentais d'expliquer la chose avec des mots simples, tout en tournant mes phrases pour qu'elles soient moins dur à entendre. Pendant un court instant, je levais les yeux vers Jamie, avant de reposer mon regard sur la petite. La question que cette dernière me posait, suivi par le fait qu'on irait voir nos parents pendant les vacances, me montrait dans un premier temps qu'elle ne comprenait pas vraiment la situation actuelle. Ce n'est pas seulement pour les vacances Sarah, déclarais-je en me mordillant légèrement la lèvre inférieur, ne trouvant pas comment répondre à sa question sans être trop brusque. Quelques minutes après, réalisant enfin ce que je venais de dire, ma petite soeur se levait pour venir vers moi, tout en me disant qu'elle ne voulait pas partir sans moi. L'entendre dire ça me serrait le coeur. Je ne voulais pas qu'elle parte, c'était clair et net, mais est-ce que j'avais le choix ? .. Et partir à Londres, bien que je serais toujours avec elle, était tout aussi difficile pour moi. A Los Angeles, j'avais mes amis, mes études à continuer et puis, Jamie, bien évidement. Je ne pouvais pas envisagé la possibilité de quitter tout ça, surtout si c'était pour revoir mon père aussi souvent que quand j'étais dans ma ville natale. Je ne peux pas partir de Los Angeles Sarah, tu sais bien que ma vie est ici à présent et non pas à Londres, lui disais-je dans un premier temps, tournant ensuite automatiquement ma tête vers Jamie. Puis, je reposais mon regard sur Sarah et je lui prenais ses mains dans les miennes, caressant les dos de ses mains avec mes pouces. Mais on se verra souvent quand même, je viendrais souvent pour te voir, ajoutais-je en lui faisant un petit sourire qui se voulait rassurant alors qu'au fond, j'avais cette crainte que mes parents m'empêchent à nouveau de la voir, comme il y a quelques années.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Dim 6 Jan - 00:07 (2013)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    La situation n’était pas évidente du tout. Mot après mot, je voyais l’attitude des deux Samuel changeaient. Pour l’aîné, bien qu’il tentait de rester calme, de parler en toute simplicité, je pouvais sentir que la conversation était loin d’être facile pour lui. Ensuite, concernant la plus jeune, il était aisé de remarquer qu’elle avait dû mal à assimiler les paroles de son grand frère. Pour elle, il ne s’agissait que de simples vacances. J’étais spectatrice, et ça me faisait réellement mal au cœur de regarder la fillette se décomposer au fur et à mesure que la discussion avancée. Je trouvais ça louche que leurs parents souhaitent soudainement le retour de Sarah. Certes, c’était leur petite fille, elle leur manquait mais ils devaient bien se douter que cela allait être le cas lorsqu’il avait accepté qu’elle s’installe ici, avec Luke. Je dois avouer que je ne trouvais pas ça très correct de leur part, sans oublier le changement qu’ils allaient encore effectué dans la vie de Sarah. Elle n’était qu’une enfant, elle avait besoin de stabilité, chose qu’elle avait avec son aîné. Alors que la fillette avait répondu en disant qu’ils iraient les voir pour les vacances, je fermais un court instant les yeux. Elle ne comprenait pas, et c’était malheureux. A l’heure actuelle, j’étais peinée. Certes, elle ne m’appréciait pas mais je savais qu’elle était heureuse avec Luke, et au fond, tout ce que je souhaitais, c’était son bonheur. Ce dernier fut contraint d’insister, lui précisant bien que ce ne serait pas que pour les vacances. D’ailleurs, il m’avait jeté un regard entre deux, comme si il cherchait du soutien alors je tentais de me monter aussi solide que possible. Après quelques instants, alors qu’elle semblait comprendre un peu mieux la bombe qui lui tombait dessus, Sarah s’exclamait qu’elle ne voulait pas partir sans lui. Seulement voilà, Luke lui expliqua bien qu’il ne pouvait pas rentrer à Londres, que sa vie était ici. Il m’adressait d’ailleurs un nouveau regard. Je fermais une seconde fois les yeux. A vrai dire, j’avais peur que ça me retombe dessus. Je savais pertinemment que j’étais une des raisons qui poussait Luke à rester, bien sur il y avait également ses études et ses amis, mais pas sur que Sarah en tienne compte étant donné le peu d’amour qu’elle me porte. J’attendais donc silencieusement ce qu’allait dire la petite fille, en appréhendant. Luke qui tenait à la rassurer lui dit qu’il viendrait la voir souvent. Clairement, cela m’arrachait le cœur de voir une telle scène. J’avais l’impression d’assister à des au revoir. Et en fin de compte, même si c’était dur à admettre, ça avait tout l’être d’en être.


Revenir en haut

Invité
Sarah J. Samuel


MessagePosté le: Dim 6 Jan - 22:30 (2013)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide. Répondre en citant

    On peut dire que quand Luke m'avait annoncé qu'il devait nous parler d'un sujet important, je ne m'étais pas du tout attendu à ça. Et peut-être que si je l'avais fait, cela aurait été plus facile à digérer. J'avais même un peu de mal à comprendre où mon frère voulait en venir. Nos parents voulaient que je rentre à Londres, mais pourquoi maintenant ? Et je ne voyais pas l'intérêt d'y revenir définitivement, on pouvait aller y passer quelques vacances, comme on l'avait fait jusqu'à maintenant. Et puis, si je devais rentrer, je ne voulais pas le faire sans mon grand frère. C'était avec lui que j'avais passé la majeure partie de ma vie, c'était lui qui avait toujours été près de moi, et me dire que je risquais d'être séparé de lui à nouveau, était bien la dernière chose dont j'avais besoin. Pour me rassurer, je tentais quand même, tout en prenant un air assuré, de lui dire de lui demander s'il viendrait avec moi. Mais sa réponse ne fut pas vraiment celle que j'attendais. Alors qu'il prenait mes mains dans les siennes, les larmes qui mouillaient mes yeux jusqu'à maintenant commençaient déjà à couler le long de mes joues. « Mais pourquoi je devrais partir ? Moi aussi, je vis ici avec toi maintenant. Je veux pas encore déménager, et puis, ils auront même pas le temps de s'occuper de moi » me défendais-je, la gorge serrée. Je savais aussi très bien que Jamie y était pour beaucoup dans son choix de faire sa vie à Los Angeles. Et ça ne me faisait pas du tout plaisir, déjà que je l'appréciais peu. Pourtant, la jeune femme ne disait rien depuis le début de la conversation, et je ne savais rien de ce qu'elle pouvait penser. J'adressais un bref regard à Jamie, ne sachant pas vraiment quoi lui dire, tant j'avais les idées embrouillées à cet instant, puis revenais vers mon frère. « Et moi, je vais faire comment sans toi ? Je sais pourquoi tu veux pas partir. Pourquoi tu préfères rester avec elle ? » le questionnais-je, parlant clairement de sa fiancée. Lulu enchaînait ensuite en me disant qu'il viendrait me voir souvent, mais ça ne me rassurait pas tellement. « Je veux pas que tu viennes me voir, je veux que tu sois tous les jours avec moi » continuais-je, sanglotant de plus belle. Je me rendais de plus en plus compte de ce que serait la suite, et ça me rendait vraiment malheureuse.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:57 (2016)    Sujet du message: ◮ la vérité est souvent dérangeante, relative et laide.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> Habitations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky