Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LE FORUM VA BIENTOT FERMER SES PORTES (cf annonces).
un peu de sport n'a jamais tué personne.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> L.A
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Invité
Skyler Hudson


MessagePosté le: Sam 5 Jan - 19:12 (2013)    Sujet du message: un peu de sport n'a jamais tué personne. Répondre en citant


    un peu de sport n'a jamais tué personne.
    Ce matin, je m'étais levée assez tôt car j'avais pas mal de choses à faire. J'avais programmé mon réveil pour qu'il sonne aux environs de huit heure et demi. J'ai eu un peu de mal à me lever mais je me suis directement dirigé sous la douche pour bien me réveiller. J'ai rapidement déjeuné, puis j'ai enfilé un jogging gris ainsi qu'un t-shirt noir manche longue, avec au pieds des baskets de sport noires. Après tout, je n'allais pas à un défilé de mode. Je devais juste faire les courses, parce qu'il faut bien les nourrir les deux morfales qui me servent de colocataires. Je devais aussi récupérer un colis pour ma soeur. Mais avant, mon temps était tout à moi. J'avais une ou deux heures devant moi et je décidais de les passer à faire du sport. Après les fêtes de fin d'années, il était temps d'éliminer les quelques petits kilos que j'avais du prendre. En général, je ne grossissais pas vraiment mais c'était histoire de bouger un peu. J'aimais bien faire travailler mon corps. Arrivée devant la salle, je rentrais et sortais ma carte pour pouvoir accéder aux appareils. J'avais pris un abonnement annuel car je viens régulièrement ici. Je posais mes affaires dans un des casiers, n'emportant avec moi qu'une simple bouteille d'eau. Je m'installai alors sur un rameur, qui était l'appareil que je préférais utilisé durant mes séances. Je programmais l'appareil sur quarante minutes ; je savais que j'étais capable de faire plus, mais c'était un échauffement, dirais-je. Je "ramais" donc plusieurs minutes, lorsque l'entrée d'une grande blonde dans la pièce attira mon attention. Je marquais alors une pause et fit signe à mon amie. Jamie ! l'appelais-je pour qu'elle me repère.


Revenir en haut

Publicité


MessagePosté le: Sam 5 Jan - 19:12 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Sam 5 Jan - 22:26 (2013)    Sujet du message: un peu de sport n'a jamais tué personne. Répondre en citant


skyler hudson/jamie stewart.
un peu de sport n'a jamais tué personne.
    Un bruit puissant, autrement dit une vraie tuerie pour mes tympans, retentit dans la pièce. Un grognement d’énervement s’échappait de mes lèvres, mon sommeil ! Les yeux quasi-totalement clos, je tentais de lire l’heure qu’affichait l’horrible engin, neuf heures. Neuf heures du matin. Je crois bien que j’allais le tuer. Le coupable, mon colocataire de chambre, Nathan me regarda l’air bête « Désolé » me dit-il, dans une grimace. Je le regardais, blasée et dis d’une voix à peine audible. « Pitié, éteint-le au moins. » Il le fit et je me laissais retomber sur ma tête d’oreiller, ramenant ma couette sur mon visage.
    Vingt bonnes minutes plus tard, après m’être tournée et retournée dans mon lit, j’en venais à la dure conclusion ; je n’arrivais pas à me rendormir. Nathan, lui avait jeté l’éponge, il avait quitté la chambre. Dans un grognement de détresse, je me levais finalement. Il faut savoir que j’étais très alors là, très rarement debout à cette heure-là, le week-end. La vue encore embrouillée, la tête dans les nuages, je descendais au rez-de-chaussée prendre le petit déjeuner avec les quelques lèves tôt de ma confrérie. Un bol de céréales ferait l’affaire. Je le mangeais, me réveillant peu à peu, participant à la conversation au fur et à mesure. Cependant, une fois mon repas fini, je décida de bouger au lieu de rester avec mes frères et sœurs de confréries ; j’avais envie de faire du sport. J’étais une sportive, je courais souvent et ne manquais jamais une partie de football ou bien de basketball lorsqu’on me le proposait. Faut dire qu’en Angleterre, mon pays natal, le sport et notamment le foot font parti de la culture. Je remontais à l’étage, pris une courte douche juste histoire de totalement me réveiller car de toutes les façons, j’en reprendrais une après ma séance de sport. Une fois lavée, je m’enroulais dans une serviette et traversais le couloir pour me rendre jusqu’à ma chambre. Nathan n’y était pas, alors j’ôtais le linge me couvrant pour le troquer contre un jogging aux couleurs de ma fraternité et un t-shirt gris. Ayant peur d’avoir un peu froid, j’enfilais par-dessus ce dernier une laine et pris la direction de la salle de sport de la ville à pieds, sans oublier mon sac.
    Arrivée à destination, je saluais quelques connaissances accumulées au fil de mes visites, et me dirigeait vers la salle de musculation ; j’avais dans l’optique de commencer par du tapis roulant histoire de m’échauffer. A peine avais-je mis un pied dans l’endroit que j’entendis une voix féminine exclamait mon prénom. Parcourant des yeux la pièce, je finis par découvrir mon interlocutrice, il s’agissait de Skyler. Je lui envoya un chaleureux sourire, avant de me diriger dans sa direction. Hey, baby bombasse, tu viens entretenir ton corps de déesse grecque ? Je souris à nouveau avant de m’accroupir pour lui faire la bise. L’homme qui occupait le tapis roulant voisinant le rameur de mon amie s’en allait justement. Et hop, ni une ni deux, je prenais le relais. Je posais mon sac derrière moi de façon à ce qu’il ne gêne personne,  y ajoutant ma laine quelques secondes plus tard, j’étais fin prête. Je montais sur l’engin, le démarrant pour une durée de cinq minutes sur une allure convenable, peu soutenue pour commencer. Tout en trottinant, je rejoignais ma chevelure blonde dans un chignon ben fait à la va vite. Tu viens souvent ? questionnais-je par curiosité. Cela m’intriguait de ne pas l’avoir croisé plus tôt étant donné que je fréquentais cette salle de sport depuis mon arrivée à LA. Le sport, ça libère.


Revenir en haut

Invité
Jamie Stewart


MessagePosté le: Dim 24 Fév - 22:09 (2013)    Sujet du message: un peu de sport n'a jamais tué personne. Répondre en citant

    Scène close.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé


MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:59 (2016)    Sujet du message: un peu de sport n'a jamais tué personne.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ϟ REDECOUVREZ L.A. Index du Forum ->
LA BASE DU FORUM.
-> les archives -> saison huit -> L.A
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky